Mabelio (ceftobiprole)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ceftobiprole

  • Dosages

    500 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution à diluer pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    J01DI - AUTRES CEPHALOSPORINES ET PENEMES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser mabelio ?

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de mabelio ?

  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par calcium carbonate
    • Trt par calcium hydroxyde
    • Trt par calcium injectable
    • Trt par calcium oxyde
    • Trt par medicament contenant calcium
  • Colite pseudomembraneuse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amoxicilline
    • Hypersensibilite ampicilline
    • Hypersensibilite aztreonam
    • Hypersensibilite bacampicilline
    • Hypersensibilite benzylpenicilline
    • Hypersensibilite beta lactamines
    • Hypersensibilite carbapeneme
    • Hypersensibilite carbenicilline
    • Hypersensibilite cefaclor
    • Hypersensibilite cefadroxil
    • Hypersensibilite cefalexine
    • Hypersensibilite cefalotine
    • Hypersensibilite cefamandole
    • Hypersensibilite cefapirine
    • Hypersensibilite cefatrizine
    • Hypersensibilite cefazoline
    • Hypersensibilite cefepime
    • Hypersensibilite cefiderocol
    • Hypersensibilite cefixime
    • Hypersensibilite cefotaxime
    • Hypersensibilite cefotetan
    • Hypersensibilite cefotiam
    • Hypersensibilite cefoxitine
    • Hypersensibilite cefpirome
    • Hypersensibilite cefpodoxime proxetil
    • Hypersensibilite cefradine
    • Hypersensibilite cefsulodine sodique
    • Hypersensibilite ceftaroline
    • Hypersensibilite ceftazidime
    • Hypersensibilite ceftizoxime sodique
    • Hypersensibilite ceftobiprole
    • Hypersensibilite ceftolozane
    • Hypersensibilite ceftriaxone
    • Hypersensibilite cefuroxime
    • Hypersensibilite cephalosporines
    • Hypersensibilite cloxacilline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite doripeneme
    • Hypersensibilite ertapeneme
    • Hypersensibilite hetacilline
    • Hypersensibilite imipeneme
    • Hypersensibilite meropeneme
    • Hypersensibilite metampicilline
    • Hypersensibilite meticilline
    • Hypersensibilite mezlocilline
    • Hypersensibilite oxacilline
    • Hypersensibilite penicillamine
    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite phenoxymethylpenicill
    • Hypersensibilite piperacilline
    • Hypersensibilite pivampicilline
    • Hypersensibilite pivmecillinam
    • Hypersensibilite temocilline
    • Hypersensibilite ticarcilline
  • Nouveau-ne

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Grossesse

  • Nourrisson

  • Aplasie medullaire

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire acquis (vih)
    • Deficit immunitaire congenital
    • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
  • Diarrhee

  • Dysfonction medullaire

  • Epilepsie

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage creatinine
    • Dosage glucosurie methode reductrice
    • Interaction avec examens de laboratoire
    • Test de coombs
  • Hypovolemie

  • Infection vih

  • Neutropenie

  • Pancytopenie

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Aplasie medullaire

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire acquis (vih)
    • Deficit immunitaire congenital
    • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
  • Diarrhee

  • Dysfonction medullaire

  • Epilepsie

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage creatinine
    • Dosage glucosurie methode reductrice
    • Interaction avec examens de laboratoire
    • Test de coombs
  • Hypovolemie

  • Infection vih

  • Neutropenie

  • Pancytopenie

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de mabelio ?

SEVERE(S)
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anticorps apparition
  • anxiete
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • brulure locale
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cauchemar
  • cephalee
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • diarrhee
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur pharyngolaryngee
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • frisson
  • gamma gt modification
  • hemolyse
  • hypercreatininemie
  • hyperglycemie
  • hyperlipidemie
  • hypertonie musculaire
  • hypertriglyceridemie
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • induration
  • infection fongique mycose
  • inflammation locale au point dinjection
  • insomnie
  • insuffisance renale chronique
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • oedeme
  • oedeme peripherique
  • pancytopenie
  • panique
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • reaction allergique
  • reaction locale au point dinjection
  • somnolence diurne
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • thrombophlebite
  • trouble onirique
  • urticaire
  • veinite
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    MABELIO 500 mg, poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion

    10 flacon(s) en verre de 20 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de mabelio ?

    La dose recommandée de ce médicament est de 500 mg, administrée par perfusion intraveineuse de 2 heures, toutes les 8 heures.

    Pour la PC, le relai par un antibiotique adapté administré par voie orale peut être envisagé après au moins 3 jours de traitement par ceftobiprole médocaril sodique administré par voie intraveineuse, selon la réponse clinique du patient.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants de la naissance jusqu'à < 18 ans n'a pas été encore établie. Ce médicament est déconseillé chez les enfants ou les adolescents âgés de moins de 18 ans.

    • Patients âgés

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère (voir "Posologie chez le sujet insuffisant rénal" et rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients ayant une clairance de la créatinine > 150 ml/min

    Au début du traitement, le médecin prescripteur doit évaluer la fonction rénale du patient en fonction de la clairance de la créatinine exprimée en ml/minute.

    Chez les patients présentant une clairance de la créatinine supra-normale (> 150 ml/min), d'après les paramètres pharmacocinétiques/pharmacodynamiques, l'allongement de la durée de la perfusion à 4 heures est recommandé (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique

    Il n'existe aucune expérience auprès de patients insuffisants hépatiques. Toutefois, comme le ceftobiprole fait l'objet d'un métabolisme hépatique mineur et est éliminé essentiellement par les reins, aucun ajustement posologique n'est jugé nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques.

    La dose recommandée de ce médicament est de 500 mg, administrée par perfusion intraveineuse de 2 heures, toutes les 8 heures.

    Pour la PC, le relai par un antibiotique adapté administré par voie orale peut être envisagé après au moins 3 jours de traitement par ceftobiprole médocaril sodique administré par voie intraveineuse, selon la réponse clinique du patient.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants de la naissance jusqu'à < 18 ans n'a pas été encore établie. Ce médicament est déconseillé chez les enfants ou les adolescents âgés de moins de 18 ans.

    • Patients âgés

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère (voir ci-dessous et rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Chez les patients présentant une insuffisance rénale légère (c.-à-d., clairance de la créatinine ClCr de 50 à 80 ml/min), aucun ajustement posologique n'est nécessaire.

    Chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (ClCr de 30 à < 50 ml/min), la dose recommandée de ce médicament est de 500 mg, administrée toutes les 12 heures sous forme de perfusion intraveineuse de 2 heures.

    Chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (ClCr < 30 ml/min), la dose recommandée de ce médicament est de 250 mg, administrée toutes les 12 heures sous forme de perfusion intraveineuse de 2 heures. Compte tenu des données cliniques limitées et d'une exposition accrue attendue à ce médicament et son métabolite, ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale terminale nécessitant une dialyse

    Le ceftobiprole médocaril sodique est hémodialysable. La dose recommandée pour les patients présentant une insuffisance rénale terminale, avec ou sans hémodialyse intermittente, est de 250 mg 1 fois toutes les 24 heures.

    • Patients ayant une clairance de la créatinine > 150 ml/min

    Au début du traitement, le médecin prescripteur doit évaluer la fonction rénale du patient en fonction de la clairance de la créatinine exprimée en ml/minute.

    Chez les patients présentant une clairance de la créatinine supra-normale (> 150 ml/min), d'après les paramètres pharmacocinétiques/pharmacodynamiques, l'allongement de la durée de la perfusion à 4 heures est recommandé (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").