Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Mycostatine (nystatine)

Médicaments à base de nystatine :

Mycostatine (nystatine)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Chez l'adulte

  • Chez le patient immunocompetent

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Traitement complementaire

  • Chez l'adulte

  • Traitement complementaire

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Chez le patient a risque

  • Chez le premature

  • Chez le patient immunodeprime

  • En cas de trt anticancereux

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Traitement complementaire

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Infection fongique

    • Infection fongique invasive
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Alcoolisme chronique

    • Allaitement

    • Atteinte hepatique

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Enfant

    • Epilepsie

      • Epilepsie antecedent personnel
    • Grossesse

    • Insuffisance hepatique

    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime cetogene

    • Regime hypocalorique

    • Regime hypoglucidique

      Interactions

      Précautions d'emploi

      Mise en garde

      Pas de résultat

      Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

      Effets indésirables

      Fréquents

      Rares

      Fréquence indéterminée

      fréquent (> 1%)
      • agitation
      • confusion mentale
      • convulsion
      • somnolence diurne
      rare (< 1%)
      • anaphylaxie
      • bronchospasme asthme
      • choc anaphylactique
      • dents alteration
      • diarrhee
      • dyspnee
      • eruption cutanee
      • irritation cutanee
      • irritation muqueuse
      • nausee vomissement
      • oedeme de quincke angioedeme
      • oedeme facial
      • prurit
      • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
      • reaction allergique
      • stevens johnson syndrome
      • urticaire
      Fréquence non précisée
      • dyspepsie

      Grossesse et allaitement

        • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à la nystatine en cours de grossesse sont très nombreuses et rassurantes.

      Liste des présentations disponibles

      • MYCOSTATINE 100 000 UI/ml, suspension buvable

        1 flacon(s) en verre jaune(brun) de 24 ml

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 3,02

        Posologie

        • Nourrisson : 1 à 2 ml (soit 100000 à 200000 UI) 4 fois par jour.

        Cette posologie doit être maintenue au moins 48 heures après que les symptômes ont disparu. Si les symptômes (après 14 jours de traitement) persistent ou s'aggravent, le patient doit être ré évalué et une alternative thérapeutique envisagée.

        Les données cliniques concernant l'utilisation de la nystatine chez les nouveau-nés et les prématurés étant limitées, il convient de tenir compte des recommandations officielles en vigueur.