Oflocet (OFLOXACINE)

Médicaments à base de OFLOXACINE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    200 mg1,5 mg/0,5 ml

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé sécablesolution auriculaire en récipient unidose

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser oflocet ?

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Dans les formes hautes

  • Dans les formes inflammatoires

  • Chez l'adulte

  • Chez la femme

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Dans les formes inflammatoires

  • Chez l'adulte

  • Chez la femme

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Traitement curatif

  • Apres exposition averee ou suspectee

  • Chez l'adulte

  • Traitement par voie locale

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de oflocet ?

  • Allaitement

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Colite pseudomembraneuse

  • Convulsions

    • Convulsions maladie
  • Depression

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Epilepsie

  • Grossesse

  • Hyperglycemie

  • Hypoglycemie

  • Mode d'administration particulier

    • Voie orale
    • Voie parenterale
  • Neuropathie peripherique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Tendance suicidaire / suicide

  • Tendinopathie

  • Trouble psychotique / psychose

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Myasthenie

  • Periode de croissance osseuse en cours

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Anevrisme arteriel

    • Anevrisme aortique et dissection
  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque antecedent familial
    • Espace qt allonge
    • Espace qt allonge congenital
  • Atherosclerose

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antidiabetique
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par corticoide
    • Trt par med augmentant intervalle qt
  • Bradycardie

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Dyspnee

  • Endocardite

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage detection opiaces
    • Dosage detection porphyrines
    • Interaction avec examens de laboratoire
    • Recherche de mycobacterium tuberculosis (bk)
  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Hypertension arterielle

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Ictere

  • Infarctus du myocarde

  • Infection gynecologique

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Oedeme

  • Polyarthrite rhumatoide

  • Prurit

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Syndrome douloureux abdominal

  • Tachycardie

  • Trouble coloration urine

  • Trouble de la vision

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Valvulopathie

  • Anevrisme arteriel

    • Anevrisme aortique et dissection
  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque antecedent familial
    • Espace qt allonge
    • Espace qt allonge congenital
  • Atherosclerose

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antidiabetique
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par corticoide
    • Trt par med augmentant intervalle qt
  • Bradycardie

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Dyspnee

  • Endocardite

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage detection opiaces
    • Dosage detection porphyrines
    • Interaction avec examens de laboratoire
    • Recherche de mycobacterium tuberculosis (bk)
  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Hypertension arterielle

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Ictere

  • Infarctus du myocarde

  • Infection gynecologique

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Oedeme

  • Polyarthrite rhumatoide

  • Prurit

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Syndrome douloureux abdominal

  • Tachycardie

  • Trouble coloration urine

  • Trouble de la vision

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Valvulopathie

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de oflocet ?

SEVERE(S)
  • arythmie
  • cardiopathie valvulaire
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • conscience trouble
  • douleur colique
  • electrocardiogramme modification
  • enterite
  • exantheme
  • irritation muqueuse
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • sans objet
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • agranulocytose
  • agressivite
  • agueusie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anevrisme aortique
  • anurie
  • anxiete
  • aplasie medullaire
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • asthenie
  • ataxie
  • atteinte renale
  • audition alteration
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • candidose vaginale
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • coma
  • confusion mentale
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • cristallurie
  • deces mortalite
  • dechirure musculaire
  • delire
  • depigmentation
  • depression
  • dermatite
  • desorientation spatio temporelle
  • diplopie
  • dissection aortique
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • dyschromatopsie
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dysosmie
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • epanchement articulaire
  • equilibre trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • euphorie
  • faiblesse musculaire
  • fragilite emotionnelle
  • glomerulonephrite
  • hallucination
  • hematurie
  • hemolyse
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hyperamylasemie
  • hypercreatininemie
  • hyperglycemie
  • hyperleucocytose
  • hyperlipasemie
  • hypersudation
  • hypertension intracranienne
  • hypertonie musculaire
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypoacousie surdite
  • hypoesthesie
  • hypoglycemie
  • hypoplasie medullaire
  • hyposmie anosmie
  • hypotension arterielle
  • insomnie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • irritabilite
  • irritation oculaire
  • larmoiement
  • leucopenie
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • maladie serique
  • malaise lipothymie
  • manifestation cutanee
  • marche trouble
  • memoire trouble
  • myalgie
  • myasthenie
  • myoclonie
  • necrose cutanee
  • nephrite interstitielle
  • nervosite
  • neuropathie peripherique
  • neutropenie
  • nevrite
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • oligurie
  • pancreatite aigue
  • pancytopenie
  • paranoia
  • paresthesie
  • parosmie
  • petechies
  • pharyngite
  • phlyctene vesicule
  • photophobie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • polyradiculonevrite guillain barre
  • prurit
  • pseudo tumeur cerebrale
  • psychose
  • purpura
  • raideur articulaire
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • rhabdomyolyse
  • rhinite
  • rupture ligamentaire
  • rupture tendineuse
  • secheresse cutanee
  • selection dun germe resistant
  • sensation ebrieuse
  • sommeil attaque
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome nephrotique
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • taux prothrombine modification
  • tendance tentative suicidaire
  • tendinopathie
  • tenosynovite
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • torsade de pointe
  • toux
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • urticaire
  • uveite
  • vaginite
  • vascularite
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision alteration
  • vision floue
MODERE(S)
  • anorexie
  • appetit perte
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • constipation
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • epigastralgie
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • glossite
  • infection fongique mycose
  • nausee vomissement
  • secheresse buccale
  • stomatite
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cholestase
  • douleur auriculaire otalgie
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • hepatite fulminante
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • lactico deshydrogenase modification
  • necrose hepatique
  • phosphatase alcaline modification
  • porphyrie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    OFLOCET 200 mg, comprimé pelliculé sécable

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 10 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 8,13
  • Illustration de la forme galénique

    OFLOCET 1,5 mg/0,5 ml, solution auriculaire en récipient unidose

    20 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 0,5 ml

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 4,88
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de oflocet ?

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    400 mg/jour en deux prises (soit 1 comprimé matin et soir).

    Cette posologie peut être augmentée jusqu'à 600 mg ou 800 mg/jour chez des malades de poids élevé et/ou en cas d'infections sévères notamment chez l'immunodéprimé ou en cas d'infection d'origine nosocomiale dues à germes à Gram négatif multirésistants tels que Pseudomonas, Acinetobacter et Serratia. Pour ces derniers germes ainsi que pour Staphylococcus aureus, l'association à un autre antibiotique adapté au germe causal est recommandée.

    Ce médicament peut également être utilisé en relais d'un traitement intraveineux initial d'ofloxacine chez les patients ayant montré une amélioration de leur état.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    400 mg/jour en deux prises (soit 1 comprimé matin et soir).

    Pour le traitement de la suppuration bronchique, la posologie est de 400 mg/jour en une seule prise.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : cystite compliquée Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour (peut être augmenté jusqu'à 400 mg, deux fois par jour) Durée du traitement (selon la gravité) : 7-21 jours

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : pyélonéphrite aigüe Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour (peut être augmentée à 400 mg deux fois par jour) Durée du traitement (selon la gravité) : 7-10 jours (peut être étendue à 14 jours)

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : prostatite aiguë d'origine bactérienne Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour (peut être augmentée à 400 mg deux fois par jour) Durée du traitement (selon la gravité) : 2 - 4 semaines

    Pour les prostatites d'origine bactérienne, une durée de traitement plus longue peut être considérée après un réexamen attentif du patient.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : prostatite chronique d'origine bactérienne Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour (peut être augmentée à 400 mg deux fois par jour) Durée du traitement (selon la gravité) : 4 - 8 semaines

    Pour les prostatites d'origine bactérienne, une durée de traitement plus longue peut être considérée après un réexamen attentif du patient.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : orchi-épididymite Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour (peut être augmenté jusqu'à 400 mg, deux fois par jour) Durée du traitement (selon la gravité) : 14 jours

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : pathologie inflammatoire pelvienne Posologie quotidienne (selon la gravité) : 400 mg deux fois par jour Durée du traitement (selon la gravité) : 14 jours

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : cystite aigüe non compliquée Posologie quotidienne (selon la gravité) : 200 mg deux fois par jour Durée du traitement (selon la gravité) : 3 jours

    ou

    Indication : cystite aigüe non compliquée Posologie quotidienne (selon la gravité) : 400 mg une fois par jour Durée du traitement (selon la gravité) : 1 jour

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : urétrite non gonococcique Posologie quotidienne (selon la gravité) : 300 mg deux fois par jour Durée du traitement (selon la gravité) : 7 jours

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet à fonctions rénales normales

    Indication : urétrite à Neisseria gonorrhoeae (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") Posologie quotidienne (selon la gravité) : 400 mg en dose unique Durée du traitement (selon la gravité) : 1 jour

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Situations particulières

    Maladie du charbon : traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os, soit d'emblée, soit en relais d'un traitement parentéral : 800 mg/jour en deux prises.

    La durée de traitement est de 8 semaines lorsque l'exposition au charbon est avérée.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet insuffisant rénal

    Il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale en espaçant les doses :

    . Insuffisance rénale légère ou modérée (clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min) : une prise de 200 mg toutes les 24 heures.

    . Insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure ou égale à 20 ml/min) : une prise de 200 mg toutes les 48 heures ou une prise de 100 mg toutes les 24 heures.

    Il est conseillé de procéder à un contrôle des taux sériques du principe actif chez les insuffisants rénaux et les hémodialysés.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Adultes

    Chez le sujet insuffisant hépatique (par exemple, cirrhose avec ascite)

    Il est recommandé de ne pas dépasser la dose maximale journalière de 400 mg d'ofloxacine en raison d'une possible diminution de l'excrétion.

    Chez le sujet âgé L'âge en lui-même n'impose pas une adaptation posologique de l'ofloxacine. Cependant, il convient d'adapter la posologie au degré de l'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi : Allongement de l'intervalle QT").

    • Population pédiatrique

    Dans les cas exceptionnels du traitement des infections sévères (Cf. rubriques "Contre-indications" et "Mises en garde et précautions d'emploi"), le schéma posologique utilisable est le suivant :

    10 à 15 mg/kg/jour en deux prises quotidiennes, sans dépasser 400 mg/jour en deux prises.