Primene (taurine / l-valine / l-tyrosine / l-tryptophane / l-thréonine / l-sé...

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser primene ?

  • En cas d'apport digestif impossible

  • En cas d'apport digestif insuffisant

  • En cas d'apport digestif contre-indique

  • Au cours de la nutrition parenterale

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nouveau-ne premature

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de primene ?

  • Acidose

    • Acidose metabolique
  • Anomalie metabolisme acide amine

    • Anomalie metab acide amine congenitale
  • Choc cardiogenique

  • Choc hypovolemique

  • Collapsus cardiovasculaire

  • Coma

  • Hyperhydratation

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acide amine
  • Hypoxie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique decompensee
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale decompensee
    • Insuffisance renale severe
  • Oedeme pulmonaire

    • Oedeme pulmonaire aigu
    • Anomalie metabolique

      • Anomalie metabolique severe
    • Anomalie metabolisme acide amine

    • Cholestase

    • Cirrhose

    • Convulsions

    • Denutrition

    • Deshydratation

      • Deshydratation hypotonique
    • Fievre

    • Hyperglycemie

    • Hyperhydratation

    • Hypernatremie

    • Hyperventilation

    • Hypokaliemie

    • Insuffisance cardiaque

    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Insuffisance renale chronique

    • Leucocytose

    • Mode d'administration particulier

      • Voie intraveineuse peripherique
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Oedeme pulmonaire

    • Quel que soit le terrain

    • Trouble conduite alimentaire

    • Trouble hydroelectrolytique

    • Anomalie metabolique

      • Anomalie metabolique severe
    • Anomalie metabolisme acide amine

    • Cholestase

    • Cirrhose

    • Convulsions

    • Denutrition

    • Deshydratation

      • Deshydratation hypotonique
    • Fievre

    • Hyperglycemie

    • Hyperhydratation

    • Hypernatremie

    • Hyperventilation

    • Hypokaliemie

    • Insuffisance cardiaque

    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Insuffisance renale chronique

    • Leucocytose

    • Mode d'administration particulier

      • Voie intraveineuse peripherique
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Oedeme pulmonaire

    • Quel que soit le terrain

    • Trouble conduite alimentaire

    • Trouble hydroelectrolytique

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de primene ?

    SEVERE(S)
    • acidose metabolique
    • albuminurie
    • anemie
    • bilan azote modification
    • bouffee vasomotrice
    • cephalee
    • coagulation trouble
    • coma
    • deshydratation
    • dyspnee
    • glycosurie
    • hepatomegalie
    • hydroelectrolytique trouble
    • hyperglycemie
    • hyperlipidemie
    • hyperosmolarite
    • hyperuremie hyperazotemie
    • hypervolemie
    • leucopenie
    • polydipsie
    • polyurie
    • proteinurie
    • steatose
    • surcharge circulatoire
    • thrombocytopenie
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cholecystite
    • cholestase
    • cirrhose
    • cyanose
    • embolie pulmonaire
    • eruption cutanee
    • fibrose hepatique
    • gamma gt modification
    • hyperammoniemie
    • hypercreatininemie
    • hyperphenylalaninemie
    • hypoxie
    • insuffisance hepatique
    • lithiase biliaire
    • oedeme
    • phosphatase alcaline modification
    • prurit
    • reaction allergique
    • respiration trouble
    • retention hydrique
    • tremblement
    • urticaire
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • diarrhee
    • nausee vomissement
    MINEUR(S)
    • arthralgie
    • choc anaphylactique
    • choc cardiogenique
    • depression respiratoire
    • douleur
    • erytheme
    • fievre
    • frisson
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypotension arterielle
    • induration
    • irritation cutanee
    • manifestation cutanee
    • myalgie
    • necrose cutanee
    • paleur
    • paresthesie
    • phlyctene vesicule
    • tachycardie
    • thrombophlebite
    • tumefaction peripherique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      PRIMENE 10 %, solution injectable pour perfusion

      20 flacon(s) en verre de 100 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de primene ?

      • Posologie

      L'initiation et la durée de la nutrition parentérale dépendent : . du poids, de l'âge et de l'état clinique de l'enfant, . de ses besoins en azote, . de sa capacité à métaboliser les composants de ce médicament, . d'une nutrition complémentaire qui peut être fournie par voie parentérale et/ou entérale.

      Elle varie de 1,5 à 3,5 g d'acides aminés/kg/24 heures ; Soit 0,23 à 0,53 g d'azote/kg/24 heures ; Soit 15 à 35 ml de ce médicament 10 %/kg/24 heures.

      Débit de perfusion maximum : ne pas dépasser une vitesse de perfusion de 0,05 ml/kg/minute.

      Ce médicament n'est pas indiqué dans le remplissage vasculaire.

      • Durée et débit d'administration
      • Nouveau-né et nourrisson . en perfusion continue sur 24 heures

      • Enfant : . en perfusion continue sur 24 heures . en perfusion cyclique sur environ 12 heures

      Le débit d'administration doit être ajusté en fonction de la posologie, de la solution perfusée, de l'apport volémique total par 24 heures et de la durée de la perfusion. Le débit de perfusion doit être augmenté progressivement au cours de la première heure.