Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Repaglinide (repaglinide)

Médicaments à base de repaglinide :

Repaglinide (repaglinide)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • En cas d'echec regles hygienodietetiques

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • Associer a un regime adapte

  • En monotherapie

  • Associer a la metformine

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Acidose

    • Acidocetose
    • Diabete acidocetosique
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Coma

    • Coma diabetique acidocetosique
    • Pre-coma diabetique
  • Diabete type i

  • Enfant

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 75 ans
  • Grossesse

  • Atteinte hepatique

  • Denutrition

  • Fievre

  • Infection

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

  • Patient debilite

  • Quel que soit le terrain

  • Stress

  • Traumatisme

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • agitation
    • agressivite
    • angor
    • anorexie
    • anxiete
    • aphasie
    • appetit augmentation
    • arythmie
    • asthenie
    • bradycardie
    • cephalee
    • coma
    • concentration baisse
    • confusion mentale
    • constipation
    • convulsion
    • delire
    • depression
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur abdominale
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • epigastralgie
    • faiblesse musculaire
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypoglycemie
    • impuissance
    • malaise lipothymie
    • nausee vomissement
    • palpitations
    • paresthesie
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • syncope
    • tachycardie
    • tachypnee
    • tremblement
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    • vision alteration
    • vision floue
    rare (< 1%)
    • agranulocytose
    • alat modification
    • alopecie
    • anaphylaxie
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • aplasie medullaire
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cardiomyopathie
    • choc anaphylactique
    • choc cardiogenique
    • cholestase
    • collapsus cardiovasculaire
    • cytolyse hepatique
    • dress syndrome
    • dyspnee
    • eczema
    • eosinophilie
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • erytheme maculaire
    • erytheme noueux
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • gamma gt modification
    • hemolyse
    • hepatite
    • hypoplasie medullaire
    • hypotension arterielle
    • ictere
    • infarctus du myocarde
    • insuffisance hepatique
    • lactico deshydrogenase modification
    • leucopenie
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • neutropenie
    • oedeme de quincke angioedeme
    • pancytopenie
    • pathologie coronarienne
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • prurit
    • purpura
    • reaction allergique
    • stevens johnson syndrome
    • thrombocytopenie
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    • vascularite
    Fréquence non précisée
    • conscience trouble
    • coordination trouble
    • neurotoxicite
    • paleur

    Liste des présentations disponibles

    • REPAGLINIDE BIOGARAN 1 mg, comprimé sécable

      flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 270 comprimé(s) avec fermeture de sécurité enfant

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 20,50
    • REPAGLINIDE KRKA 1 mg, comprimé

      plaquette(s) thermoformée(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 90 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 7,29
    • REPAGLINIDE ZYDUS 2 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) formée(s) à froid polyamide aluminium PVC-Aluminium de 90 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 7,29
    • REPAGLINIDE MYLAN PHARMA 2 mg, comprimé

      flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 90 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 7,29
    • REPAGLINIDE SANDOZ 0,5 mg, comprimé

      plaquette(s) aluminium de 90 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 7,29

    Posologie

    • Posologie

    Le répaglinide doit être administré avant les repas et sa posologie adaptée individuellement afin d'optimiser le contrôle glycémique. En plus de l'autosurveillance du glucose sanguin et/ou urinaire par le patient, la glycémie doit être contrôlée périodiquement par le médecin afin de déterminer la dose minimale efficace pour le patient. Le taux d'hémoglobine glyquée est aussi un indicateur de contrôle de la réponse du patient au traitement.

    On effectuera des contrôles périodiques afin de détecter un effet antidiabétique insuffisant à la dose maximale recommandée (échec primaire) et pour détecter une réduction d'efficacité après une période initiale d'efficacité (échec secondaire).

    L'administration à court terme de répaglinide pourra se révéler suffisante en cas de déséquilibre glycémique transitoire chez les diabétiques de type 2 qui réagissent habituellement bien au régime alimentaire.

    • Dose initiale

    La posologie doit être déterminée par le médecin en fonction des besoins du patient.

    La dose initiale recommandée est de 0,5 mg. On attendra 1 ou 2 semaines avant de procéder à l'adaptation éventuelle des doses (selon la réponse glycémique).

    Pour les patients antérieurement traités par un autre antidiabétique oral, la dose initiale recommandée est de 1 mg.

    • Dose d'entretien

    La dose unitaire maximale recommandée est de 4 mg, à prendre aux principaux repas. La dose journalière totale maximale ne doit pas excéder 16 mg.

    • Populations particulières

    • Sujets âgés Aucune étude clinique n'a été réalisée chez les patients de plus de 75 ans.

    • Insuffisance rénale Le répaglinide est principalement excrété par voie biliaire et par conséquent l'excrétion n'est pas affectée en cas d'altération de la fonction rénale (cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    8 % d'une dose de répaglinide est excrétée par voie urinaire et la clairance plasmatique totale du produit est diminuée chez les patients souffrant d'insuffisance rénale. Comme la sensibilité à l'insuline est par ailleurs augmentée chez cette catégorie de patients, il est conseillé d'être prudent lors de l'adaptation des doses chez les patients insuffisants rénaux.

    • Insuffisance hépatique Aucune étude clinique n'a été réalisée chez les patients souffrant d'une insuffisance hépatique.

    • Patients débilités ou dénutris Chez les patients débilités ou dénutris, la posologie initiale et d'entretien doit être minimale et prudemment adaptée afin d'éviter les hypoglycémies.

    • Patients prenant d'autres antidiabétiques oraux (ADO) Les patients prenant d'autres antidiabétiques oraux peuvent être transférés directement au répaglinide. Cependant, il n'existe aucun rapport de posologie précis entre le répaglinide et les autres antidiabétiques oraux. La dose initiale maximale recommandée chez les patients transférés au répaglinide est de 1 mg, à prendre immédiatement avant les repas principaux.

    Le répaglinide peut être prescrit en association avec la metformine lorsque celle-ci ne suffit pas à assurer une régulation correcte de la glycémie. Dans ce cas, on doit maintenir la dose de metformine et administrer le répaglinide simultanément. La dose initiale de répaglinide est de 0,5 mg, à prendre avant les principaux repas. L'adaptation des doses dépend de la réponse glycémique, comme pour la monothérapie.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du répaglinide chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    En cas d'utilisation concomitante avec d'autres substances actives, se référer aux rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions" pour adapter la posologie.