Ringer lactate (lactate de sodium / chlorure de sodium / chlorure de potassiu...

Médicaments à base de chlorure de potassium ou chlorure de calcium ou chlorure de sodium ou lactate de sodium :

SOLUTION PRETE A L'EMPLOI D.P.C.A. 2 K
SOLUTION PRETE A L'EMPLOI D.P.C.A. 4
Accusol 35
Accusol 35 potassium
Aminomix
Aminomix 500 e
Artisial
Artiss
Bicavera
Bionolyte g10
Bionolyte g5
Biphozyl
Caddera
Calciforte
Celsior
Chlorure de calcium
Chlorure de potassium
Chlorure de potassium chlorure de sodium
Chlorure de potassium proamp
Chlorure de sodium
Chlorure de sodium hypertonique
Clinimix
Colopeg
Dextrion
Dextrion g 5
Dialyse peritoneale
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 2
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 3
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 4
Dianeal pd4
Diffu-k
Diluant physiologique phenole
Extraneal
Fluoselgine
Fortrans
Gelaspan
Glucidion g 10
Glucidion g 5
Glucose
Glucose chlorure de sodium
Hemosol b0
Hyperhes
Ionoven
Isofundine
Isopedia
Isovol
Kabiven
Kaleorid
Klean-prep
Larmabak
Larmes artificielles
Mednutriflex
Mednutriflex lipide g 120/n 5.4/e
Mednutriflex omega
Movicol
Moviprep
Multibic
Multibic (sans potassium)
Multibic potassium
Multilarm
Neutravera
Np100
Numetah
Nutrineal pd4
Olimel n12e
Olimel n7e
Olimel n9e
Pediaven
Pediaven (sans oligo-elements)
Pediaven g15
Perikabiven
Perinutriflex lipide
Perinutriflex omega e
Periolimel n4e
Phoxilium phosphate
Physioneal
Physioneal 35
Physioneal 40
Physioneal 40 glucose
Plasmalyte viaflo
Plasmion
Plegisol
Polyionique
Polyionique b 27
Polyionique formule 2a g10
Polyionique g 5
Potassium
Prismasol
Prismasol potassium
Reanutriflex
Reanutriflex lipide g 144/n 8/e
Reanutriflex omega E
Regiocit
Rescueflow
Restorvol
Ringer
Ringer lactate
Selgine
Smofkabiven e
Smofkabiven e proteine
Solution prete a l'emploi D.P.C.A. 2
Solution prete a l'emploi DPCA 3
Soluté physiologique phenole
Tisseel
Unilarm
Voluven
Ximepeg
Voir plus
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ringer lactate ?

        • Traitement de courte duree

        • En monotherapie

        • Associer a d'autres therapeutiques

        • En cas hypovolemie

        • En cas d'hypotension

        Illustration consindications

        Quelles sont les contre-indications de ringer lactate ?

        • Acidose

          • Acidose lactique
          • Acidose metabolique severe
        • Alcalose

          • Alcalose metabolique
        • Ascite

          • Ascite cirrhotique
        • Autre traitement en cours

          • Trt par amiloride
          • Trt par digitalique
          • Trt par digoxine
          • Trt par diuretique hyperkaliemiant
          • Trt par eplerenone
          • Trt par potassium canreonate
          • Trt par spironolactone
          • Trt par triamterene
        • Cirrhose

        • Hypercalcemie

        • Hyperchloremie

        • Hyperhydratation

          • Hyperhydratation extracellulaire
        • Hyperkaliemie

        • Hypernatremie

        • Hypersensibilite

          • Hypersensibilite a l'un des excipients
          • Hypersensibilite calcium chlorure
          • Hypersensibilite potassium chlorure
          • Hypersensibilite sodium chlorure
          • Hypersensibilite sodium lactate
        • Hypervolemie

        • Hypokaliemie

        • Insuffisance cardiaque

          • Insuff cardiaque congestive
          • Insuff cardiaque decompensee
        • Insuffisance hepatique

          • Insuffisance hepatique severe maladie
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale severe
        • Mode d'administration particulier

          • Voie intramusculaire
        • Nouveau-ne

          • Trt par ceftriaxone
        • Oedeme

          • Oedeme generalise
        • Oligurie / anurie

        • Retention hydrique

        • Retention hydrosodee

        • Autre traitement en cours

          • Trt par antagoniste angiotensine ii
          • Trt par ciclosporine
          • Trt par corticoide
          • Trt par inhibiteur enzyme conversion
          • Trt par tacrolimus
        • Acidose

          • Acidose tubulaire renale
        • Adh / vasopressine secretion anormale

        • Alcalose

        • Anomalie metabolisme calcium

        • Atteinte cardiovasculaire

        • Atteinte hepatique

        • Atteinte meningee

        • Atteinte renale

          • Atteinte renale severe
        • Autre traitement en cours

          • Trt par acetazolamide
          • Trt par androgene
          • Trt par ceftriaxone
          • Trt par corticoide
          • Trt par diuretique
          • Trt par diuretique hyperkaliemiant
          • Trt par estrogene
          • Trt par inhibiteur anhydrase carbonique
          • Trt par steroide
          • Trt par transfusion
        • Brulure

        • Cardiopathie

        • Choc hypovolemique

        • Deshydratation

          • Deshydratation severe
        • Diabete insipide

        • Diabete type ii

        • Douleur

        • Enfant

        • Femme en age de procreer

        • Hemorragie cerebrale

        • Hyperaldosteronisme

        • Hypercalcemie

        • Hyperchloremie

        • Hyperhydratation

        • Hyperkaliemie

        • Hypernatremie

        • Hypertension arterielle

        • Hypertension gravidique

          • Eclampsie
          • Pre eclampsie
        • Hypervitaminose

          • Hypervitaminose d
        • Hypervolemie

        • Hyponatremie

        • Infection

        • Insuffisance cardiaque

          • Insuff cardiaque compensee
          • Insuff cardiaque congestive
          • Insuff cardiaque en cours
        • Insuffisance corticotrope

        • Insuffisance hepatique

          • Insuffisance hepatique legere maladie
          • Insuffisance hepatique moderee maladie
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale legere
          • Insuffisance renale moderee
          • Insuffisance renale severe
        • Insuffisance respiratoire

        • Insuffisance surrenalienne

        • Lesion granulomateuse

        • Lithiase calcique

        • Lithiase renale

          • Lithiase renale antecedent personnel
          • Lithiase renale maladie
        • Meningite infectieuse

        • Mode d'administration particulier

          • Traitement prolonge
          • Voie intramusculaire
        • Nephropathie chronique

        • Nephrosclerose

        • Nourrisson

          • Nourrisson de moins de 3 mois
        • Nouveau-ne

        • Oedeme

          • Oedeme peripherique
        • Oedeme cerebral

        • Oedeme pulmonaire

        • Quel que soit le terrain

        • Retention hydrosodee

        • Sarcoidose

        • Stenose arterielle renale

        • Stress

          • Periode post-operatoire
        • Traumatisme cranien

        • Traumatisme intracranien

        • Trouble du systeme nerveux central

        • Valvulopathie

        • Acidose

          • Acidose tubulaire renale
        • Adh / vasopressine secretion anormale

        • Alcalose

        • Anomalie metabolisme calcium

        • Atteinte cardiovasculaire

        • Atteinte hepatique

        • Atteinte meningee

        • Atteinte renale

          • Atteinte renale severe
        • Autre traitement en cours

          • Trt par acetazolamide
          • Trt par androgene
          • Trt par ceftriaxone
          • Trt par corticoide
          • Trt par diuretique
          • Trt par estrogene
          • Trt par inhibiteur anhydrase carbonique
          • Trt par steroide
          • Trt par transfusion
        • Brulure

        • Cardiopathie

        • Choc hypovolemique

        • Deshydratation

          • Deshydratation severe
        • Diabete insipide

        • Diabete type ii

        • Douleur

        • Femme en age de procreer

        • Hemorragie cerebrale

        • Hyperaldosteronisme

        • Hypercalcemie

        • Hyperchloremie

        • Hyperhydratation

        • Hyperkaliemie

        • Hypernatremie

        • Hypertension arterielle

        • Hypertension gravidique

          • Eclampsie
          • Pre eclampsie
        • Hypervitaminose

          • Hypervitaminose d
        • Hypervolemie

        • Hyponatremie

        • Infection

        • Insuffisance cardiaque

          • Insuff cardiaque compensee
          • Insuff cardiaque congestive
        • Insuffisance corticotrope

        • Insuffisance hepatique

          • Insuffisance hepatique legere maladie
          • Insuffisance hepatique moderee maladie
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale legere
          • Insuffisance renale moderee
          • Insuffisance renale severe
        • Insuffisance respiratoire

        • Insuffisance surrenalienne

        • Lesion granulomateuse

        • Lithiase calcique

        • Lithiase renale

          • Lithiase renale antecedent personnel
          • Lithiase renale maladie
        • Mode d'administration particulier

          • Traitement prolonge
          • Voie intramusculaire
        • Nephropathie chronique

        • Nephrosclerose

        • Nourrisson

          • Nourrisson de moins de 3 mois
        • Nouveau-ne

        • Oedeme

          • Oedeme peripherique
        • Oedeme cerebral

        • Oedeme pulmonaire

        • Quel que soit le terrain

        • Retention hydrosodee

        • Sarcoidose

        • Stenose arterielle renale

        • Stress

          • Periode post-operatoire
        • Traumatisme cranien

        • Traumatisme intracranien

        • Trouble du systeme nerveux central

        • Valvulopathie

        Illustration side-effect

        Quels sont les effets indésirables de ringer lactate ?

        SEVERE(S)
        • bicarbonate diminution
        • humeur trouble
        • hyperlactatemie
        • hypokaliemie
        • tetanie
        MODERE(S) OU SEVERE(S)
        • acidobasique perturbation
        • acidose metabolique
        • agitation
        • alcalose metabolique
        • anorexie
        • arret cardiaque
        • arythmie
        • asthenie
        • atteinte renale
        • bezoard
        • bloc auriculo ventriculaire
        • bouffee vasomotrice
        • bradycardie
        • burnett syndrome
        • calcification
        • catheter infection
        • cephalee
        • choc cardiogenique
        • collapsus cardiovasculaire
        • coma
        • confusion mentale
        • constipation
        • convulsion
        • crampe musculaire
        • deces mortalite
        • deshydratation
        • diarrhee
        • douleur abdominale
        • douleur osseuse
        • dysgueusie
        • electrocardiogramme modification
        • faiblesse musculaire
        • fievre
        • hemolyse
        • hydroelectrolytique trouble
        • hypercalcemie
        • hypercalciurie
        • hyperglycemie
        • hyperkaliemie
        • hypermagnesemie
        • hypernatremie
        • hyperosmolarite
        • hypersudation
        • hypertension arterielle
        • hypertonie musculaire
        • hypervolemie
        • hypotension arterielle
        • inflammation locale au point dinjection
        • insuffisance renale aigue
        • irritabilite
        • lithiase renale
        • myasthenie
        • nausee vomissement
        • nephrocalcinose
        • oedeme
        • oedeme cerebral
        • oedeme peripherique
        • oedeme pulmonaire
        • paralysie
        • paresthesie
        • polydipsie
        • polyurie
        • raideur musculaire
        • retard staturo ponderal
        • retention hydrique
        • somnolence diurne
        • tachycardie
        • trouble psychocomportemental
        • vasodilatation peripherique
        • vertige etourdissement
        • vitamine metabolisme perturbation
        MODERE(S)
        • anaphylaxie
        • anxiete
        • bronchospasme asthme
        • choc anaphylactique
        • congestion nasale
        • douleur locale au point dinjection
        • douleur oppression thoracique
        • dyspnee
        • encephalopathie
        • eruption cutanee
        • erytheme
        • eternuements
        • frisson
        • hydrique perturbation
        • hypoesthesie
        • hyponatremie
        • infection cutanee
        • insuffisance cardiaque
        • insuffisance respiratoire
        • oedeme cutane
        • oedeme de quincke angioedeme
        • oedeme facial
        • oedeme larynge aigu
        • oedeme periorbitaire
        • panique
        • prurit
        • reaction allergique
        • reaction locale au point dinjection
        • surcharge circulatoire
        • thrombophlebite
        • thrombose veineuse
        • toux
        • urticaire
        • veinite
        Illustration general

        Liste des présentations disponibles

        • Illustration de la forme galénique

          RINGER LACTATE LAVOISIER, solution pour perfusion

          1 flacon(s) en verre de 500 ml

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :
        • Illustration de la forme galénique

          RINGER LACTATE B. BRAUN, solution pour perfusion en poche

          1 poche(s) (ECOFLAC) polyéthylène de 500 ml

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :
          Illustration posology

          Quelle est la posologie de ringer lactate ?

          La posologie est à adapter aux besoins du malade en fonction de l'état clinique, du poids et des résultats des bilans ioniques, sanguins et urinaires.

          L'équilibre hydrique, le glucose sérique, le sodium sérique et d'autres électrolytes pourront faire l'objet d'une surveillance avant ou pendant l'administration, en particulier chez les patients présentant une libération non-osmotique excessive de la vasopressine (syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone antidiurétique, SIADH) et chez les patients traités concomitamment par des médicaments agonistes de la vasopressine, en raison du risque d'hyponatrémie.

          La surveillance du sodium sérique est particulièrement importante pour les solutés physiologiquement hypotoniques. Cette solution peut devenir extrêmement hypotonique après administration du fait de la métabolisation du glucose dans l'organisme (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions" et "Effets indésirables").

          • Adultes, personnes âgées et enfants

          La posologie, la vitesse et la durée d'administration doivent être déterminées individuellement et dépendent de l'indication thérapeutique, de l'âge, du poids, de l'état clinique du patient, des traitements concomitants, et de la réponse clinique et biologique au traitement.

          • Posologie recommandée

          La quantité de cette solution nécessaire pour restaurer un volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

          La posologie recommandée est chez l'adulte de 500 ml à 3 litres/24 heures.

          • Vitesse d'administration

          La vitesse de perfusion est habituellement de 40 ml/kg/24 heures chez l'adulte.

          La vitesse de perfusion et le volume total peuvent être plus élevés en chirurgie ou en cas de besoin.

          • Utilisation chez les patients gériatriques

          Lors de la sélection du type de solution pour perfusion et du volume/débit de perfusion pour un patient âgé, il est nécessaire de prendre en considération de façon générale la plus grande susceptibilité de ces patients à présenter des maladies cardiaques, rénales, hépatiques et autres, ainsi que leurs traitements médicamenteux concomitants.

          • Adultes, personnes âgées et enfants

          La posologie, la vitesse et la durée d'administration doivent être déterminées individuellement et dépendent de l'indication thérapeutique, de l'âge, du poids, de l'état clinique du patient, des traitements concomitants, et de la réponse clinique et biologique au traitement.

          • Posologie recommandée

          La quantité de cette solution nécessaire pour restaurer le volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

          La posologie recommandée est chez le nourrison, le jeune enfant et l'enfant de 20 ml à 100 ml/kg/24 heures.

          • Utilisation chez les patients pédiatriques

          La sécurité et l'efficacité du médicament chez l'enfant n'ont pas été établies par des essais appropriés et dûment contrôlés ; cependant, l'utilisation de solutions d'électrolytes dans la population pédiatrique est référencée dans la littérature médicale. Les solutions contenant du lactate doivent être administrées avec des précautions particulières chez les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 6 mois.

          En pédiatrie, la vitesse de perfusion est de 5 ml/kg/heure en moyenne mais cette valeur varie avec l'âge : 6-8 ml/kg/heure chez les nourrissons.

          Chez les enfants souffrant de brûlures, la dose est en moyenne de 3,4 ml/kg/pourcentage de brûlure, 24 heures après la brûlure ; et de 6,3 ml/kg/pourcentage de brûlure après 48 heures. Chez les enfants sévèrement touchés à la tête, la dose est en moyenne de 2850 ml/m2.

          La vitesse de perfusion et le volume total peuvent être plus élevés en chirurgie ou en cas de besoin.

          Note :

          • nourrissons et jeunes enfants : âgés de 28 jours à 23 mois (un jeune enfant est un nourrisson qui peut marcher).
          • enfants : âgés de 2 à 11 ans.
          • Adultes, personnes âgées et enfants

          La posologie, la vitesse et la durée d'administration doivent être déterminées individuellement et dépendent de l'indication thérapeutique, de l'âge, du poids, de l'état clinique du patient, des traitements concomitants, et de la réponse clinique et biologique au traitement.

          • Posologie recommandée

          La quantité de cette solution nécessaire pour restaurer le volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

          La posologie recommandée chez le nourrisson, le jeune enfant et l'enfant de 20 ml à 100 ml/kg/24 heures.

          • Utilisation chez les patients pédiatriques

          La sécurité et l'efficacité du médicament chez l'enfant n'ont pas été établies par des essais appropriés et dûment contrôlés ; cependant, l'utilisation de solutions d'électrolytes dans la population pédiatrique est référencée dans la littérature médicale. Les solutions contenant du lactate doivent être administrées avec des précautions particulières chez les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 6 mois.

          En pédiatrie, la vitesse de perfusion est de 5 ml/kg/heure en moyenne mais cette valeur varie avec l'âge : 4-6 ml/kg/heure chez les jeunes enfants et 2-4 ml/kg/heure chez l'enfant.

          Chez les enfants souffrant de brûlures, la dose est en moyenne de 3,4 ml/kg/pourcentage de brûlure 24 heures après la brûlure et de 6,3 ml/kg/pourcentage de brûlure après 48 heures. Chez les enfants sévèrement touchés à la tête, la dose est en moyenne de 2850 ml/m2.

          La vitesse de perfusion et le volume total peuvent être plus élevés en chirurgie ou en cas de besoin.

          Note :

          • nourrissons et jeunes enfants : âgés de 28 jours à 23 mois (un jeune enfant est un nourrisson qui peut marcher).
          • enfants : âgés de 2 à 11 ans.
          • Posologie

          La posologie est déterminée par le médecin en fonction de l'état clinique du malade et des examens biologiques.

          • Posologie recommandée

          La quantité de solution Ringer Lactate nécessaire pour restaurer le volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

          La posologie recommandée est de 500 ml à 3 litres / 24 h, chez l'adulte.

          Des situations cliniques particulières telles qu'hémorragie massive, brûlures, drains chirurgicaux, diarrhée, nécessitent des ajustements supplémentaires du volume de solution IV nécessaire.

          L'équilibre hydrique, les électrolytes sériques et l'équilibre acido-basique pourront faire l'objet d'une surveillance avant ou pendant l'administration, avec une attention particulière portée au sodium sérique chez les patients présentant une libération non-osmotique excessive de la vasopressine (syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone antidiurétique, SIADH) et chez les patients traités concomitamment par des médicaments agonistes de la vasopressine, en raison du risque d'hyponatrémie nosocomiale (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions" et "Effets indésirables").

          La surveillance du sodium sérique est particulièrement importante pour les solutés hypotoniques.

          Le volume et la vitesse de perfusion dépendent de l'âge, du poids, de l'état clinique (ex. brûlures, chirurgie, lésion de la tête, infections) et le traitement concomitant doit être déterminé par le médecin consultant spécialisé dans le domaine des traitements à base de solutés intraveineux en pédiatrie (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

          • Posologie recommandée

          La quantité de solution Ringer Lactate nécessaire pour restaurer le volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

          La posologie recommandée est de 20 ml à 100 ml/kg/24 h chez le nouveau-né et l'enfant.

          Des situations cliniques particulières telles qu'hémorragie massive, brûlures, drains chirurgicaux, diarrhée, nécessitent des ajustements supplémentaires du volume de solution IV nécessaire.

          L'équilibre hydrique, les électrolytes sériques et l'équilibre acido-basique pourront faire l'objet d'une surveillance avant ou pendant l'administration, avec une attention particulière portée au sodium sérique chez les patients présentant une libération non-osmotique excessive de la vasopressine (syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone antidiurétique, SIADH) et chez les patients traités concomitamment par des médicaments agonistes de la vasopressine, en raison du risque d'hyponatrémie nosocomiale (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions" et "Effets indésirables").

          La surveillance du sodium sérique est particulièrement importante pour les solutés hypotoniques.

          Le volume et la vitesse de perfusion dépendent de l'âge, du poids, de l'état clinique (ex. brûlures, chirurgie, lésion de la tête, infections) et le traitement concomitant doit être déterminé par le médecin consultant spécialisé dans le domaine des traitements à base de solutés intraveineux en pédiatrie (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

          • Posologie

          La posologie est déterminée par le médecin en fonction de l'état clinique, l'âge, le poids du malade et en fonction des résultats des examens biologiques.

          L'équilibre hydrique, les électrolytes sériques et l'équilibre acido-basique pourront faire l'objet d'une surveillance avant ou pendant l'administration, avec une attention particulière portée à la natrémie chez les patients présentant une libération non-osmotique excessive de la vasopressine (syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone antidiurétique, SIADH) et chez les patients traités concomitamment par des médicaments agonistes de la vasopressine, en raison du risque d'hyponatrémie nosocomiale (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions" et "Effets indésirables").

          La surveillance de la natrémie est particulièrement importante pour les solutés hypotoniques.

          Tonicité de RINGER LACTATE : 253 mOsm/L

          Le volume et la vitesse de perfusion dépendent de l'âge, du poids, de l'état clinique (ex. brûlures, chirurgie, lésion de la tête, infections) et le traitement concomitant doit être déterminé par le médecin consultant spécialisé dans le domaine des traitements à base de solutés intraveineux en pédiatrie (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

          • Posologie

          La posologie est déterminée par le médecin en fonction de l'état clinique, l'âge, le poids du malade et en fonction des résultats des examens biologiques.

          L'équilibre hydrique, les électrolytes sériques et l'équilibre acido-basique pourront faire l'objet d'une surveillance avant ou pendant l'administration, avec une attention particulière portée à la natrémie chez les patients présentant une libération non-osmotique excessive de la vasopressine (syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone antidiurétique, SIADH) et chez les patients traités concomitamment par des médicaments agonistes de la vasopressine, en raison du risque d'hyponatrémie nosocomiale (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions" et "Effets indésirables").

          La surveillance de la natrémie est particulièrement importante pour les solutés hypotoniques.

          Tonicité de RINGER LACTATE : 253 mOsm/L

          Le volume et la vitesse de perfusion dépendent de l'âge, du poids, de l'état clinique (ex. brûlures, chirurgie, lésion de la tête, infections) et le traitement concomitant doit être déterminé par le médecin consultant spécialisé dans le domaine des traitements à base de solutés intraveineux en pédiatrie (cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").