Risperdalconsta (RISPERIDONE)

Médicaments à base de RISPERIDONE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    50 mg/2 ml25 mg/2 ml37,5 mg/2 ml

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser risperdalconsta ?

  • Traitement d'entretien

  • En relais de la forme orale

  • Chez le patient stabilise

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de risperdalconsta ?

  • Dyskinesie tardive iatrogene

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intraveineuse
  • Syndrome malin des neuroleptiques

  • Grossesse

  • Activite physique

    • Activite physique intense
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Agranulocytose

    • Agranulocytose antecedent personnel
  • Allaitement

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge antecedent familial
  • Asthenie

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticholinergique
    • Trt par antihypertenseur
    • Trt par furosemide
    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par medicament leucopeniant
    • Trt par medicament neutropeniant
    • Trt par methylphenidate
    • Trt par psychostimulant
  • Bradycardie

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Demence

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Demence a corps de lewy

  • Deshydratation

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Etat de conscience alteration

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Hyperprolactinemie

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Hypotension arterielle

  • Hypovolemie

  • Infarctus du myocarde

  • Infection

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale aigue

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale ophtalmique
  • Leucopenie

    • Leucopenie antecedent personnel
  • Maladie cerebrovasculaire

  • Maladie thromboembolique

    • Maladie thromboembolique atcd personnel
    • Maladie thromboembolique en cours
    • Maladie thromboembolique recidivante
  • Neutropenie

    • Neutropenie antecedent personnel
    • Neutropenie moderee
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Obstruction digestive

  • Parkinson maladie

  • Polydipsie

  • Polyurie

  • Prise ponderale

  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Sujet age

  • Thrombophlebite

    • Phlebite atcd personnel
    • Phlebite en cours
  • Thrombose

    • Thrombose veineuse
    • Thrombose veineuse atcd familial
    • Thrombose veineuse atcd personnel
    • Thrombose veineuse profonde
  • Trouble de la conduction

  • Trouble extrapyramidal

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Tumeur cerebrale

  • Tumeur prolactino-dependante

  • Activite physique

    • Activite physique intense
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Agranulocytose

    • Agranulocytose antecedent personnel
  • Allaitement

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge antecedent familial
  • Asthenie

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticholinergique
    • Trt par antihypertenseur
    • Trt par furosemide
    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par medicament leucopeniant
    • Trt par medicament neutropeniant
    • Trt par methylphenidate
    • Trt par psychostimulant
  • Bradycardie

  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Demence

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Demence a corps de lewy

  • Deshydratation

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Etat de conscience alteration

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Hyperprolactinemie

  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Hypotension arterielle

  • Hypovolemie

  • Infarctus du myocarde

  • Infection

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale aigue

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale ophtalmique
  • Leucopenie

    • Leucopenie antecedent personnel
  • Maladie cerebrovasculaire

  • Maladie thromboembolique

    • Maladie thromboembolique atcd personnel
    • Maladie thromboembolique en cours
    • Maladie thromboembolique recidivante
  • Neutropenie

    • Neutropenie antecedent personnel
    • Neutropenie moderee
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Obstruction digestive

  • Parkinson maladie

  • Polydipsie

  • Polyurie

  • Prise ponderale

  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Sujet age

  • Thrombophlebite

    • Phlebite atcd personnel
    • Phlebite en cours
  • Thrombose

    • Thrombose veineuse
    • Thrombose veineuse atcd familial
    • Thrombose veineuse atcd personnel
    • Thrombose veineuse profonde
  • Trouble de la conduction

  • Trouble extrapyramidal

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Tumeur cerebrale

  • Tumeur prolactino-dependante

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de risperdalconsta ?

SEVERE(S)
  • amygdalite
  • apnee
  • arthralgie
  • bronchite
  • choc cardiogenique
  • coma
  • creatine kinase modification
  • cystite
  • delire
  • depression respiratoire
  • dorsalgie
  • douleur angineuse
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur osseuse
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspnee
  • enzyme musculaire modification
  • epanchement articulaire
  • epistaxis
  • hallucination
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hyperreflexie
  • hyperthermie maligne
  • infection auriculaire
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection oculaire
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • insuffisance respiratoire
  • laryngite
  • myasthenie
  • mydriase
  • myoglobinurie
  • obstruction voie respiratoire sup
  • otite
  • paleur
  • pancreatite aigue
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • raideur articulaire
  • rales bronchiques
  • respiration trouble
  • rhabdomyolyse
  • sifflement pulmonaire
  • sinusite
  • stupeur
  • syndrome de sevrage
  • syndrome grippal
  • syndrome neuroleptique malin
  • tachypnee
  • timbre de la voix modification
  • toux
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acces maniaque
  • accident vasculaire cerebral
  • accommodation trouble
  • acidose metabolique
  • acne
  • adenome hypophysaire
  • agitation
  • agranulocytose
  • akathisie
  • alat modification
  • alimentation trouble
  • alopecie
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anomalie labiale
  • anorexie
  • anorgasmie orgasme trouble
  • anticorps apparition
  • anxiete
  • apathie
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • areflexie
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • athetose mvt anormal grande amplit
  • atteinte hepatique
  • augmentation du volume mammaire
  • bilirubine modification
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bradypsychie
  • cardiomyopathie
  • cauchemar
  • cephalee
  • cetose
  • cheilite
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • colite
  • collapsus cardiovasculaire
  • concentration alteration
  • conduction trouble
  • confusion mentale
  • congestion nasale
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • crise oculogyre
  • cycle menstruel irregulier
  • deces mortalite
  • depigmentation
  • depression
  • depression myocardique
  • dermatite
  • diabete
  • diarrhee
  • diminution de tolerance au glucose
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur dentaire
  • douleur mammaire
  • douleur oppression thoracique
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dystonie
  • dysurie
  • eczema
  • ejaculation trouble
  • electrocardiogramme modification
  • electroencephalogramme modification
  • embolie pulmonaire
  • enterite
  • enuresie
  • eosinophilie
  • epanchement pericardique
  • equilibre trouble
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • faiblesse musculaire
  • fecalome
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • fievre
  • flatulence meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • frigidite
  • frisson
  • galactorrhee
  • gamma gt modification
  • gastrite
  • glycosurie
  • gynecomastie
  • hematocrite modification
  • hemoglobine modification
  • hepatite
  • hormone antidiuretique modification
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hypercholesterolemie
  • hyperglycemie
  • hyperinsulinemie
  • hyperleucocytose
  • hyperosmolarite
  • hyperprolactinemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypertonie musculaire
  • hypertriglyceridemie
  • hypoesthesie
  • hypoglycemie
  • hypokinesie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypothermie
  • ictere
  • ileus paralytique
  • impuissance
  • incontinence fecale
  • incontinence urinaire
  • insomnie
  • insuffisance cardiaque
  • ischemie
  • keratose
  • lactico deshydrogenase modification
  • langage trouble
  • langue engourdissement
  • langue oedeme
  • laryngospasme
  • lethargie
  • leucopenie
  • libido trouble
  • lymphopenie
  • malaise lipothymie
  • marche trouble
  • miction trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • myocardite
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • necrose intestinale
  • nervosite
  • neutropenie
  • occlusion intestinale
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • oligomenorrhee
  • palpitations
  • paresthesie
  • pericardite
  • phosphatase alcaline modification
  • pollakiurie
  • polydipsie
  • priapisme
  • prise ponderale
  • purpura
  • raideur de la nuque
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • refroidissement des extremites
  • retention durine
  • rhinite
  • seborrhee
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • septicemie
  • sialorrhee
  • sommeil trouble
  • somnambulisme
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome lupique
  • syndrome parkinsonien
  • tachycardie
  • tension mammaire
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • thromboembolie
  • thrombose veineuse
  • torsade de pointe
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • trouble sexuel
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • cellulite
  • conjonctive hyperhemie
  • conjonctivite
  • douleur auriculaire otalgie
  • douleur locale au point dinjection
  • glaucome
  • hematome
  • induration
  • infection cutanee
  • inflammation locale au point dinjection
  • iris atteinte
  • irritation oculaire
  • larmoiement
  • necrose cutanee
  • oedeme periorbitaire
  • paupiere irritation
  • paupiere spasme blepharospasme
  • photophobie
  • prurit
  • reaction locale au point dinjection
  • secheresse oculaire
  • ulcere cutane
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    RISPERDALCONSTA L.P. 50 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie

    1 flacon(s) en verre avec adaptateur(s) pour flacon avec aiguille(s) - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 128,57
  • Illustration de la forme galénique

    RISPERDALCONSTA L.P. 25 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie

    1 flacon(s) en verre avec adaptateur(s) pour flacon avec aiguille(s) - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 80,89
  • Illustration de la forme galénique

    RISPERDALCONSTA L.P. 37,5 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie

    1 flacon(s) en verre avec adaptateur(s) pour flacon avec aiguille(s) - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 104,72
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de risperdalconsta ?

    • Posologie
    • Adultes

    . Dose initiale Pour la majorité des patients la dose recommandée est de 25 mg par voie intramusculaire toutes les deux semaines. Chez les patients traités par une dose fixe de rispéridone orale depuis deux semaines ou plus, le schéma de conversion suivant doit être pris en compte. Les patients traités par une dose inférieure ou égale à 4 mg de rispéridone orale doivent recevoir le dosage à 25 mg, chez les patients traités par des doses orales plus élevées la dose plus élevée de 37,5 mg doit être envisagée.

    Lorsque les patients ne sont pas actuellement sous traitement par la rispéridone orale, la posologie du pré-traitement oral doit être prise en compte dans le choix de la dose initiale I.M. La dose initiale recommandée est de 25 mg de ce médicament toutes les deux semaines. Pour les patients recevant des doses plus élevées de l'antipsychotique oral en cours, la dose plus élevée de 37,5 mg doit être envisagée.

    Une couverture antipsychotique suffisante par la rispéridone orale ou le traitement antipsychotique antérieur doit être assurée du fait d'un délai de latence de 3 semaines après la première injection de ce médicament (cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les exacerbations aiguës de la schizophrénie sans assurer une couverture antipsychotique suffisante par la rispéridone orale ou l'antipsychotique antérieur pendant la période de latence de 3 semaines suivant la première injection de ce médicament.

    . Dose d'entretien Pour la majorité des patients la dose recommandée est de 25 mg par voie intramusculaire toutes les deux semaines. Certains patients peuvent bénéficier des doses plus élevées de 37,5 mg ou 50 mg. Un ajustement posologique à une dose supérieure ne doit pas être réalisé plus fréquemment que toutes les 4 semaines. L'effet de cette augmentation de dose ne doit pas être attendu avant un délai de 3 semaines après la première injection à la dose plus élevée. Aucun bénéfice supplémentaire n'a été observé à la dose de 75 mg dans les essais cliniques. Des doses supérieures à 50 mg toutes les deux semaines ne sont pas recommandées.

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire. La dose recommandée est de 25 mg par voie intramusculaire toutes les deux semaines. Lorsque les patients ne sont pas actuellement traités par la rispéridone orale, la dose recommandée est de 25 mg de ce médicament toutes les deux semaines. Pour les patients recevant une dose fixe de rispéridone orale depuis deux semaines ou plus, le schéma de conversion suivant doit être pris en compte. Les patients traités par une dose inférieure ou égale à 4 mg de rispéridone orale doivent recevoir le dosage à 25 mg, pour les patients traités par des doses orales plus élevées, la dose plus élevée de 37,5 mg doit être envisagée.

    Une couverture antipsychotique suffisante doit être assurée pendant la période de latence de 3 semaines après la première injection de ce médicament (cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les données cliniques avec ce médicament sont limitées chez les sujets âgés. Ce médicament sera utilisé avec prudence chez les sujets âgés.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    • Posologie
    • Insuffisance hépatique et Insuffisance rénale Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance hépatique ou rénale.

    En cas de nécessité de traitement par ce médicament chez des patients insuffisants hépatiques ou rénaux, une dose initiale de 0,5 mg deux fois par jour de rispéridone orale est recommandée pendant la première semaine. La deuxième semaine 1 mg deux fois par jour ou 2 mg une fois par jour peuvent être administrés. Lorsqu'une dose orale journalière totale d'au moins 2 mg est bien tolérée, une injection de 25 mg de ce médicament peut être administrée toutes les 2 semaines.

    Une couverture antipsychotique suffisante doit être assurée pendant la période de latence de 3 semaines après la première injection de ce médicament (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés Aucun ajustement posologique n'est nécessaire.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.