Tahor (ATORVASTATINE)

Médicaments à base de ATORVASTATINE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser tahor ?

  • Associer a un regime adapte

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Dans les formes heterozygotes

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 10 ans

  • Associer a un regime adapte

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • En cas d'echec regles hygienodietetiques

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 10 ans

  • Associer a un regime adapte

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 10 ans

  • Prevention primaire

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas d'hypertension arterielle

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • En cas de diabete de type ii

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de tahor ?

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique en cours
  • Autre traitement en cours

    • Trt par fusidique acide
    • Trt par glecaprevir
    • Trt par pibrentasvir
  • Enfant

    • Enfant de moins de 10 ans
    • Enfant de plus de 10 ans
  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de levure de riz rouge
  • Myopathie

    • Myopathie maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Phenylcetonurie

  • Traitement anterieur

    • Trt par fusidique acide
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire maladie
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ciclosporine
    • Trt par letermovir
  • Deficit en lactase

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral recent
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique aigue
    • Atteinte hepatique antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par atazanavir
    • Trt par boceprevir
    • Trt par ciclosporine
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par darunavir
    • Trt par delavirdine
    • Trt par elbasvir
    • Trt par erythromycine
    • Trt par ezetimibe
    • Trt par fibrate
    • Trt par gemfibrozil
    • Trt par grazoprevir
    • Trt par indinavir
    • Trt par inhibiteur protease vih
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par itraconazole
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par letermovir
    • Trt par lopinavir
    • Trt par nefazodone
    • Trt par niacine
    • Trt par posaconazole
    • Trt par ritonavir
    • Trt par stiripentol
    • Trt par telaprevir
    • Trt par telithromycine
    • Trt par tipranavir
    • Trt par voriconazole
  • Enfant

    • Enfant de plus de 10 ans
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperglycemie

  • Hyperlipidemie

    • Hypertriglyceridemie
  • Hypertension arterielle

  • Hypothyroidie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
    • Apport de millepertuis
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale recente
  • Myalgie

  • Myasthenie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie medicamenteuse
    • Trt par fibrate
    • Trt par statine
  • Myosite

  • Obesite

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie interstitielle
  • Polymorphisme genetique

    • Polymorphisme slco1b1 / oatp1b1
  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Spasme musculaire

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 70 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral recent
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique aigue
    • Atteinte hepatique antecedent personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par atazanavir
    • Trt par boceprevir
    • Trt par ciclosporine
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par darunavir
    • Trt par delavirdine
    • Trt par elbasvir
    • Trt par erythromycine
    • Trt par ezetimibe
    • Trt par fibrate
    • Trt par gemfibrozil
    • Trt par grazoprevir
    • Trt par indinavir
    • Trt par inhibiteur protease vih
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par itraconazole
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par letermovir
    • Trt par lopinavir
    • Trt par nefazodone
    • Trt par niacine
    • Trt par posaconazole
    • Trt par ritonavir
    • Trt par stiripentol
    • Trt par telaprevir
    • Trt par telithromycine
    • Trt par tipranavir
    • Trt par voriconazole
  • Enfant

    • Enfant de plus de 10 ans
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperglycemie

  • Hyperlipidemie

    • Hypertriglyceridemie
  • Hypertension arterielle

  • Hypothyroidie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale recente
  • Myalgie

  • Myasthenie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie medicamenteuse
    • Trt par fibrate
    • Trt par statine
  • Myosite

  • Obesite

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie interstitielle
  • Polymorphisme genetique

    • Polymorphisme slco1b1 / oatp1b1
  • Quel que soit le terrain

  • Rhabdomyolyse

  • Spasme musculaire

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 70 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de tahor ?

SEVERE(S)
  • aucun effet indesirable rapporte
  • augmentation du risque infectieux
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspnee
  • epistaxis
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • pancreatite aigue
  • pharyngite
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • rhinite
  • syndrome grippal
  • toux
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acne
  • alat modification
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • anticorps apparition
  • anurie
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • choc anaphylactique
  • cholecystite
  • cholestase
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • dechirure musculaire
  • dermatite
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • eczema
  • enzyme musculaire modification
  • epanchement articulaire
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • faiblesse musculaire
  • fer metabolisme perturbation
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • hyperammoniemie
  • hypercholesterolemie
  • hypercreatininemie
  • hypertonie musculaire
  • hypoalbuminemie
  • hypocholesterolemie
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • lactico deshydrogenase modification
  • lichen
  • lithiase biliaire
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • maladie autoimmune
  • manifestation cutanee
  • myalgie
  • myasthenie
  • myoglobinurie
  • myopathie
  • necrose hepatique
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • polymyosite
  • prurit
  • reaction allergique
  • rhabdomyolyse
  • rupture tendineuse
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome lupique
  • taux prothrombine modification
  • tendinopathie
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vascularite
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • anorexie
  • appetit perte
  • audition alteration
  • dents alteration
  • diabete
  • diplopie
  • douleur oppression thoracique
  • fievre
  • glycosurie
  • gynecomastie
  • hemoglobine modification
  • hyperglycemie
  • hypoacousie surdite
  • hypoglycemie
  • impuissance
  • leucocyturie
  • malaise lipothymie
  • prise ponderale
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • amnesie
  • asthenie
  • cauchemar
  • cephalee
  • confusion mentale
  • depression
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • erection trouble
  • hypoesthesie
  • insomnie
  • memoire trouble
  • neuropathie peripherique
  • paresthesie
  • sommeil trouble
  • trouble cognitif
  • trouble sexuel
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • constipation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • epigastralgie
  • eructation
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • gastrite
  • glossodynie
  • nausee vomissement
  • pyrosis
  • secheresse buccale
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 20 mg, comprimé à croquer

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 6,31
  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 20 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) polyamide aluminium PVC de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 17,71
  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 10 mg, comprimé à croquer

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 6,31
  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 10 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 17,76
  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 40 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium polyester de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 17,76
  • Illustration de la forme galénique

    TAHOR 80 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,97
Illustration posology

Quelle est la posologie de tahor ?

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie primaire et hyperlipidémie combinée (mixte) Une dose de 10 mg d'atorvastatine en une seule prise est suffisante chez la majorité des patients. Un effet thérapeutique est observé après deux semaines de traitement, l'effet maximum étant atteint après 4 semaines de traitement. L'effet se maintient en cas de traitement prolongé.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie familiale hétérozygote Le traitement par ce médicament doit débuter à une posologie de 10 mg par jour. La dose sera ensuite adaptée individuellement toutes les quatre semaines jusqu'à 40 mg par jour. Par la suite, la posologie peut être augmentée jusqu'à 80 mg par jour au maximum. Un chélateur des acides biliaires peut être également prescrit en association avec une posologie de 40mg d'atorvastatine par jour.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie familiale homozygote Les données disponibles sont limitées (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Chez les patients présentant une hypercholestérolémie familiale homozygote, la posologie d'atorvastatine varie de 10 à 80 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Chez ces patients, l'atorvastatine doit être administrée en complément aux autres traitements hypolipémiants (notamment l'aphérèse du LDL-cholestérol) ou lorsque de tels traitements ne sont pas disponibles.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Prévention des maladies cardiovasculaires Dans les études de prévention primaire, la posologie utilisée était de 10 mg/jour. Une posologie plus élevée peut être nécessaire pour atteindre les objectifs cibles du LDL-cholestérol (LDL) fixés par les recommandations en vigueur.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

  • Population pédiatrique
  • Hypercholestérolémie L'utilisation pédiatrique doit être mise en œuvre seulement par des médecins expérimentés dans le traitement de l'hyperlipidémie pédiatrique et les patients doivent être suivis régulièrement pour évaluer les progrès.

Pour les patients atteints d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote âgés de 10 ans et plus, la dose initiale recommandée d'atorvastatine est de 10 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). La dose peut être augmentée jusqu'à 80 mg par jour, en fonction de la réponse et de la tolérance. Les doses doivent être individualisées selon l'objectif thérapeutique recommandé. Des ajustements doivent être effectués à un intervalle d'au moins 4 semaines. L'augmentation de la dose jusqu'à 80 mg par jour est étayée par des données d'études effectuées chez l'adulte et par des données cliniques limitées d'études menées chez l'enfant atteint d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote (Cf. rubrique "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

Les données de tolérance et d'efficacité disponibles chez les enfants atteints d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote âgés de 6 à 10 ans sont limitées et proviennent d'études en ouvert. L'atorvastatine n'est pas indiquée dans le traitement de patients âgés de moins de 10 ans. Les données actuellement disponibles sont décrites dans les rubriques (Cf. rubrique "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques") mais aucune recommandation posologique ne peut être faite.

D'autres formes pharmaceutiques/dosages peuvent être plus appropriées pour cette population.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale

  • Co-administration avec d'autres médicaments Chez les patients prenant les médicaments antiviraux contre l'hépatite C elbasvir/grazoprévir de façon concomitante avec l'atorvastatine, la dose d'atorvastatine ne doit pas dépasser 20 mg/jour (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions").

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie primaire et hyperlipidémie combinée (mixte) Une dose de 10 mg d'atorvastatine en une seule prise est suffisante chez la majorité des patients. Un effet thérapeutique est observé après deux semaines de traitement, l'effet maximum étant atteint après 4 semaines de traitement. L'effet se maintient en cas de traitement prolongé.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie familiale hétérozygote Le traitement par ce médicament doit débuter à une posologie de 10 mg par jour. La dose sera ensuite adaptée individuellement toutes les quatre semaines jusqu'à 40 mg par jour. Par la suite, la posologie peut être augmentée jusqu'à 80 mg par jour au maximum. Un chélateur des acides biliaires peut être également prescrit en association avec une posologie de 40mg d'atorvastatine par jour.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Hypercholestérolémie familiale homozygote Les données disponibles sont limitées (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Chez les patients présentant une hypercholestérolémie familiale homozygote, la posologie d'atorvastatine varie de 10 à 80 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Chez ces patients, l'atorvastatine doit être administrée en complément aux autres traitements hypolipémiants (notamment l'aphérèse du LDL-cholestérol) ou lorsque de tels traitements ne sont pas disponibles.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Prévention des maladies cardiovasculaires Dans les études de prévention primaire, la posologie utilisée était de 10 mg/jour. Une posologie plus élevée peut être nécessaire pour atteindre les objectifs cibles du LDL-cholestérol (LDL) fixés par les recommandations en vigueur.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale.

  • Population pédiatrique
  • Hypercholestérolémie L'utilisation pédiatrique doit être mise en œuvre seulement par des médecins expérimentés dans le traitement de l'hyperlipidémie pédiatrique et les patients doivent être suivis régulièrement pour évaluer les progrès.

Pour les patients atteints d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote âgés de 10 ans et plus, la dose initiale recommandée d'atorvastatine est de 10 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). La dose peut être augmentée jusqu'à 80 mg par jour, en fonction de la réponse et de la tolérance. Les doses doivent être individualisées selon l'objectif thérapeutique recommandé. Des ajustements doivent être effectués à un intervalle d'au moins 4 semaines. L'augmentation de la dose jusqu'à 80 mg par jour est étayée par des données d'études effectuées chez l'adulte et par des données cliniques limitées d'études menées chez l'enfant atteint d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote (Cf. rubrique "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

Les données de tolérance et d'efficacité disponibles chez les enfants atteints d'une hypercholestérolémie familiale hétérozygote âgés de 6 à 10 ans sont limitées et proviennent d'études en ouvert. L'atorvastatine n'est pas indiquée dans le traitement de patients âgés de moins de 10 ans. Les données actuellement disponibles sont décrites dans les rubriques (Cf. rubrique "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques") mais aucune recommandation posologique ne peut être faite.

D'autres formes pharmaceutiques/dosages peuvent être plus appropriées pour cette population.

Avant de commencer un traitement par ce médicament, le patient doit suivre un régime alimentaire hypocholestérolémiant standard. Ce régime sera ensuite continué pendant toute la durée du traitement par ce médicament.

La posologie doit être adaptée individuellement en fonction des taux initiaux de LDL-cholestérol, de l'objectif thérapeutique et de la réponse au traitement du patient.

La posologie initiale usuelle est de 10 mg une fois par jour. L'adaptation posologique devra être effectuée en respectant un intervalle minimum de 4 semaines. La posologie maximale est de 80 mg une fois par jour.

  • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une affection hépatique évolutive (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Utilisation chez le sujet âgé Chez les patients âgés de plus de 70 ans traités aux doses recommandées, l'efficacité et la sécurité d'emploi sont similaires à celles observées dans la population générale

  • Co-administration avec d'autres médicaments Chez les patients prenant les médicaments antiviraux contre l'hépatite C elbasvir/grazoprévir de façon concomitante avec l'atorvastatine, la dose d'atorvastatine ne doit pas dépasser 20 mg/jour (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions").