Velphoro (oxyhydroxyde sucroferrique / fer)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Oxyhydroxyde Sucroferrique, Fer

  • Dosages

    500 mg

  • Formes galéniques

    comprimé à croquer

  • Classe Thérapeutique

    V03AE - MEDICAMENTS DE L'HYPERKALIEMIE ET DE L'HYPERPHOSPHATEMIE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser velphoro ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de velphoro ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de velphoro ?

Rare (< 1%)

  • cephalee
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • hypercalcemie
  • hypocalcemie
  • prurit

Fréquent (> 1%)

  • anomalie dentaire
  • asthenie
  • coloration langue
  • constipation
  • dents alteration
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • dyschromie de l'email dentaire
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie / deglutition difficulte
  • epigastralgie
  • flatulence / meteorisme
  • gastralgie
  • nausee vomissement
  • oesophagite
  • reflux gastro-oesophagien
  • selles coloration trouble
  • ulceration buccale
  • ulcere oesophagien

N/A

  • hypophosphoremie / hypophosphatemie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    VELPHORO 500 mg, comprimé à croquer

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de velphoro ?

    • Dose de départ

    La dose de départ recommandée de ce médicament est de 1500 mg de fer (3 comprimés) par jour, à répartir sur les repas de la journée. ce médicament est uniquement réservé à l'administration par voie orale et doit être pris au cours des repas. Les patients recevant ce médicament doivent respecter le régime qui leur est prescrit.

    • Ajustement de la dose et dose de maintenance

    Le taux de phosphate sérique doit être surveillé et la dose de ce médicament augmentée ou diminuée par incréments de 500 mg de fer (1 comprimé) par jour toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à ce qu'un taux acceptable de phosphate sérique soit atteint, avec ensuite une surveillance régulière.

    En pratique clinique, le régime de traitement sera établi en fonction de l'objectif de contrôle du taux de phosphate sérique, toutefois les patients qui répondent au traitement par ce médicament atteignent généralement un taux optimal de phosphate sérique à des doses de 1500 mg à 2000 mg de fer par jour (3 à 4 comprimés).

    En cas d'oubli d'une dose ou plus, la dose normale du médicament doit être administrée avec le repas suivant.

    • Dose journalière tolérable

    La dose maximale recommandée est de 3000 mg de fer (6 comprimés) par jour.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    • Personnes âgées (> ou = 65 ans)

    Ce médicament a été administré à plus de 248 personnes âgées (65 ans et plus) selon le schéma thérapeutique habituel. Sur le nombre total de sujets ayant pris part aux études cliniques de ce médicament, 29,7 % étaient âgés de 65 ans et plus, et 8,7 % étaient âgés de 75 ans et plus. Il n'y a pas eu de recommandations particulières sur la dose et l'administration pour les personnes âgées lors de ces études, et les schémas posologiques n'ont été associés à aucun problème significatif.

    • Insuffisance rénale

    Ce médicament est indiqué pour le contrôle du taux de phosphate sérique chez les patients adultes souffrant de néphropathie chronique (NPC) sous HD ou DP. Il n'existe pas de données cliniques disponibles sur l'utilisation de ce médicament chez les patients aux premiers stades de l'insuffisance rénale.

    • Insuffisance hépatique

    Généralement, les patients souffrant d'une insuffisance hépatique grave ont été exclus des études cliniques réalisées avec ce médicament. Cependant, il n'a pas été observé de signe d'insuffisance hépatique ou de modification significative des enzymes hépatiques lors des études cliniques avec ce médicament. Cf. plus d'informations rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".