Venofer (hydroxyde ferrique - saccharose / fer)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Hydroxyde Ferrique Saccharose, Fer

  • Dosages

    20 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    B03A - PREPARATIONS MARTIALES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser venofer ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de venofer ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de venofer ?

Rare (< 1%)

  • anaphylaxie
  • anxiete
  • arthralgie
  • arthrite
  • bronchospasme / asthme
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • collapsus cardiovasculaire
  • coloration urine
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • constipation
  • crampe musculaire
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur osseuse
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • epanchement articulaire
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • exantheme
  • flush
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • paresthesie
  • prurit
  • reaction allergique
  • syncope
  • tremblement
  • urticaire
  • vertige / etourdissement

Fréquent (> 1%)

  • alat modification
  • asat modification
  • asthenie
  • bradycardie
  • douleur / oppression thoracique
  • douleur locale au point d'injection
  • fievre
  • frisson
  • gamma gt modification
  • hypophosphoremie / hypophosphatemie
  • hypotension arterielle
  • inflammation locale au point d'injection
  • kounis syndrome
  • lactico-deshydrogenase modification
  • malaise / lipothymie
  • oedeme
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • reaction locale au point d'injection
  • syndrome grippal
  • tachycardie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • vasoconstriction veineuse

N/A

  • acidobasique perturbation
  • atteinte hepatique
  • choc cardiogenique
  • coma
  • convulsion
  • deshydratation
  • fer metabolisme perturbation
  • hemosiderose
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • irritation muqueuse
  • necrose intestinale
  • rectorragie
  • stenose intestinale
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    VENOFER 20 mg/ml, solution injectable (IV)

    5 flacon(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de venofer ?

    Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

    Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

    La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

    -> Insuffisant rénal chronique

    • Dès lors que sont exprimés des signes biologiques d'insuffisance de réplétion du stock de fer (ferritinémie < 100 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 20 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré ;
    • En cas de traitement par érythropoïétine, lorsque les réserves en fer sont insuffisantes pour assurer une réponse érythropoïétique optimale (ferritinémie < 200 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 25 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré,
    • La posologie d'induction recommandée est de 2 à 4 mg de fer /kg par semaine, soit 100 à 200 mg pendant 4 à 12 semaines selon l'importance du déficit à combler ;
    • En traitement d'entretien, pour compenser les pertes de fer estimées à 2 à 5 mg par jour, une dose de 2 mg de fer/kg peut être administrée 1 ou 2 fois par mois.
    • L'évolution du stock de fer doit être régulièrement contrôlée par les mesures de la ferritinémie et du taux de saturation de la transferrine.

    • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple : :

    . Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible - Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

    PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg

    *Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34 %) x 0,07 (volume sanguin = 7 % de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

    Dose totale de ce médicament à administrer en ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)

    Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

    Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

    La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

    -> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

    Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

    La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

    La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

    • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

    Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

    Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

    -> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

    Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

    Chez l'enfant, la posologie recommandée est de 3 mg/kg de poids corporel par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

    La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

    • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

    Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

    Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

    La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

    -> Anémies liées aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

    Une supplémentation par ce médicament peut être envisagée lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous de 10,5 g/100 ml.

    La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

    • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple :

    . Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible – Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

    PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg *Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34%) x 0,07 (volume sanguin = 7% de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

    Dose totale de ce médicament à administrer ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)

    Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

    Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

    La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

    -> Programme pré-opératoire de don de sang autologue avec érythropoïétine

    • une supplémentation en fer n'est indiquée que si les réserves de fer sont insuffisantes pour compenser la perte de fer attendue : ferritinémie < 150 microgrammes/litre ;
    • pour tenir compte du temps nécessaire à l'érythropoïèse, il est souhaitable de débuter le traitement martial au moins 2 semaines avant la première soustraction sanguine ;
    • la posologie recommandée est 2 à 3 mg/kg (200 mg chez l'adulte) par semaine pendant 5 semaines. La posologie maximale cumulée ne doit pas dépasser 15 mg/kg.

    • Calcul de la dose de soutien dans le cadre d'un don de sang autologue La dose de ce médicament nécessaire pour compenser la carence martiale peut être calculée selon les formules suivantes : . Si la quantité de sang perdu est connue : L'administration de 200 mg de fer (10 ml de ce médicament) doit permettre une augmentation de l'hémoglobine équivalente à celle obtenue par l'administration d'une unité de sang (400 ml avec Hb= 15 g/dl).

    Quantité de fer à remplacer mg = nombre d'unités de sang perdu x 200 mg ou Quantité de ce médicament nécessaire ml = nombre d'unités de sang perdu x 10 ml.

    . Si le taux d'Hb est inférieur au taux souhaité : la formule présume que les réserves en fer n'ont pas besoin d'être restaurées. Quantité de fer à remplacer mg = PC kg x 2,4 x (Hb cible - Hb actuelle) g/dl. env. 150 mg de fer à remplacer

    Exemple : pour un PC = 60 kg et un déficit en Hb de 1 g/dl : soit 7,5 ml de ce médicament nécessaires