Vyxeos (daunorubicine / cytarabine)

Médicaments à base de cytarabine ou daunorubicine :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser vyxeos ?

  • Dans formes nouvellement diagnostiquees

  • Dans les formes secondaires

  • Dans les formes associees

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de vyxeos ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite anthracyclines
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cytarabine
    • Hypersensibilite daunorubicine
    • Hypersensibilite doxorubicine
    • Hypersensibilite epirubicine
    • Hypersensibilite idarubicine
    • Hypersensibilite pirarubicine
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
    • Voie intrathecale
    • Voie sous cutanee
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Grossesse

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Wilson maladie

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cardiotoxique
    • Trt par vaccin viral vivant
    • Trt par vaccin viral vivant attenue
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie en cours
  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Hyperuricemie

  • Infection

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Radiotherapie

    • Radiotherapie anterieure
  • Thrombopenie

  • Traitement anterieur

    • Trt par anthracycline
  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
    • Vaccination par vaccins vivants attenues
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cardiotoxique
    • Trt par vaccin viral vivant
    • Trt par vaccin viral vivant attenue
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie en cours
  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Hyperuricemie

  • Infection

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Radiotherapie

    • Radiotherapie anterieure
  • Thrombopenie

  • Traitement anterieur

    • Trt par anthracycline
  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
    • Vaccination par vaccins vivants attenues
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de vyxeos ?

SEVERE(S)
  • arythmie
  • atteinte cardiovasculaire
  • bacteriemie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bronchite
  • brulure locale
  • bursite
  • cancer buccal
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cardiomyopathie
  • cellulite
  • choc cardiogenique
  • conjonctivite
  • cornee modification
  • crampe musculaire
  • cystite
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • dyschromie cutanee
  • effet immunosuppresseur
  • electrocardiogramme modification
  • embolie pulmonaire
  • encephalite
  • endocardite
  • epanchement pericardique
  • erytheme
  • fasciite
  • fibrillation auriculaire
  • folliculite
  • furonculose
  • gangrene
  • hyperpigmentation
  • hypertension arterielle
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • infarctus du myocarde
  • infection a herpes virus
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • inflammation locale au point dinjection
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance ventriculaire gauche
  • leucemie aigue
  • malaise lipothymie
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • myocardite
  • necrose cutanee
  • necrose veineuse
  • nevralgie
  • oedeme cutane
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • orgelet
  • pericardite
  • pharyngite
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • reaction locale au point dinjection
  • rhinite
  • sinusite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome myeloproliferatif
  • tachycardie
  • thromboembolie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • tumeur maligne
  • ulceration pharyngee
  • vasodilatation cutanee
  • veinite
  • verrue
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • abces intestinal
  • agranulocytose
  • alat modification
  • alopecie
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anomalie dentaire
  • anomalie gingivale
  • anomalie labiale
  • anorexie
  • aplasie medullaire
  • appetit perte
  • arachnoidite
  • asat modification
  • ascite
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • audiogramme modification
  • augmentation du risque infectieux
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bilirubine modification
  • cancer col uterus
  • cecite
  • cheilite
  • cholestase
  • cirrhose
  • civd coag intravascul disseminee
  • coagulation trouble
  • colite
  • coloration expectorations
  • coma
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • cycle menstruel irregulier
  • deces mortalite
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • diverticulite
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur buccale
  • douleur cervicale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysgueusie
  • dysovulation
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • ecchymoses
  • electroencephalogramme modification
  • enterite
  • eosinophilie
  • epididymite
  • epigastralgie
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eructation
  • erythroblastopenie
  • estrogene modification
  • fibrose hepatique
  • flatulence meteorisme
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • gingivorrhagie
  • gynecomastie
  • haleine modification halitose
  • hallucination
  • hematemese
  • hematocrite modification
  • hematome
  • hemiplegie
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hemorragie uro genitale
  • hepatite
  • hepatomegalie
  • hydrocephalie
  • hyperplasie nodulaire regenerative hepatique hnr
  • hyperproteinorachie
  • hypersecretion vaginale
  • hypertension portale
  • hypertonie musculaire
  • hypoacousie surdite
  • hypoesthesie
  • hypoplasie medullaire
  • hypoprothrombinemie
  • ictere
  • ileite
  • ileus paralytique
  • impuissance
  • incontinence fecale
  • incontinence urinaire
  • infection bacterienne
  • infection virale
  • inflammation bucco oesophagienne
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance ovarienne
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucoencephalopathie
  • leucopenie
  • libido trouble
  • lymphadenopathie
  • lymphome
  • lymphopenie
  • macrocytose
  • manifestation cutanee
  • megaloblastose
  • melanome primitif
  • melena
  • meningite
  • meningite aseptique
  • menometrorragie
  • menorragie
  • microangiopathie thrombotique mat
  • monocytopenie
  • monocytose
  • mort foetale
  • mucite
  • myasthenie
  • myelocytose
  • nausee vomissement
  • necrose hepatique
  • necrose intestinale
  • necrose penienne
  • neoplasme
  • neuropathie peripherique
  • neurotoxicite
  • neutropenie
  • nystagmus
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • oligospermie
  • pancytopenie
  • paralysie
  • paraplegie
  • paresthesie
  • perforation digestive
  • peritonite
  • personnalite trouble
  • petechies
  • phosphatase alcaline modification
  • pneumatose kystique intestinale
  • pneumonie
  • prostatite
  • purpura
  • pyrosis
  • raideur de la nuque
  • rectorragie
  • reflux gastro oesophagien
  • saignement gastrointestinal
  • saignement vaginal
  • sarcome de kaposi
  • secheresse buccale
  • sensation ebrieuse
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • somnolence diurne
  • splenomegalie
  • steatorrhee
  • sterilite secondaire
  • stomatite
  • syndrome de fuite capillaire
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome neurocerebelleux
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • tremblement
  • trouble hematologique
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • ulcere oesophagien
  • vaginite
  • vision alteration
MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • candidose
  • coloration muqueuse
  • dermatite
  • desquamation
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • erythrodysesthesie palmo plantaire
  • gingivite
  • glossite
  • gorge constriction
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • muqueuse ulcere
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancreatite aigue
  • reaction allergique
  • saignement hemorragie
  • stevens johnson syndrome
  • sueurs nocturnes
  • ulceration buccale
  • ulceration colon
  • urticaire
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • asthenie
  • cachexie
  • cephalee
  • deshydratation
  • douleur
  • douleur osseuse
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • faiblesse musculaire
  • fievre
  • flush
  • frisson
  • hypersudation
  • hyperuricemie
  • hyperuricosurie
  • induration
  • irritation muqueuse
  • lyse tumorale syndrome
  • mucosite
  • oedeme
  • oedeme des membres inferieurs
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • saignement local au point dinjection
  • ulceration anorectale
  • ulcere cutane
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • anxiete
  • arret respiratoire
  • coloration urine
  • delire
  • douleur pharyngolaryngee
  • epanchement pleural
  • eruption maculo papuleuse
  • insuffisance renale chronique
  • insuffisance respiratoire
  • oedeme pulmonaire
  • respiration trouble
  • retention durine
  • sommeil trouble
  • temperature perception trouble
  • toux
  • trouble urinaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    VYXEOS 44 mg/100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre de 50 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de vyxeos ?

    Le traitement par ce médicament doit être instauré et administré sous la surveillance d'un médecin expérimenté dans l'utilisation des médicaments de chimiothérapie.

    La posologie de ce médicament est différente de celles de la daunorubicine injectable et de la cytarabine injectable et ce médicament ne doit pas être interchangé avec d'autres produits contenant de la daunorubicine et/ou de la cytarabine (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Posologie

    La posologie de ce médicament est basée sur la surface corporelle (SC) du patient, conformément au schéma ci-dessous :

    • Traitement : Première induction . Schéma posologique : daunorubicine 44 mg/m2 et cytarabine 100 mg/m2 les jours 1, 3 et 5

    • Traitement : Seconde induction . Schéma posologique : daunorubicine 44 mg/m2 et cytarabine 100 mg/m2 les jours 1 et 3

    • Traitement : Consolidation . Schéma posologique : daunorubicine 29 mg/m2 et cytarabine 65 mg/m2 les jours 1 et 3

    • Schéma posologique recommandé pour l'induction d'une rémission Le schéma posologique recommandé de ce médicament est de (44 mg - 100 mg)/m2 administré en perfusion intraveineuse de 90 minutes : · les jours 1, 3 et 5 du premier cycle d'induction ; · les jours 1 et 3 du second cycle d'induction, si nécessaire.

    Un second cycle d'induction peut être administré chez les patients qui ne présentent pas de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable. L'obtention d'une moelle osseuse d'aspect normal peut nécessiter plus d'un cycle d'induction. Le recours à un second cycle d'induction est déterminé par la réponse confirmée par myélogramme après le premier cycle d'induction. Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que le patient continue à en bénéficier ou jusqu'à la progression de la maladie, avec un maximum de deux cycles d'induction.

    • Schéma posologique recommandé pour la consolidation Le premier cycle de consolidation doit être administré 5 à 8 semaines après le début de la dernière induction.

    Le schéma posologique recommandé de ce médicament est de (29 mg - 65 mg)/m2 administrés en perfusion intraveineuse de 90 minutes : · les jours 1 et 3 des cycles de consolidation, si nécessaire.

    Un traitement de consolidation est recommandé chez les patients ayant obtenu une rémission avec une récupération du taux de polynucléaires neutrophiles (PNN) > 500 /microL et du taux de plaquettes > ou = 50 000/microL en l'absence de toxicité inacceptable. Un autre cycle de consolidation peut être administré dans les 5 à 8 semaines suivant le début du premier cycle de consolidation chez les patients qui ne présentent pas de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable. Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que le patient continue à en bénéficier ou jusqu'à la progression de la maladie, avec un maximum de deux cycles de consolidation.

    • Ajustements posologiques recommandés pendant le traitement La réponse hématologique et la survenue de toxicités doivent être surveillées.

    Le traitement doit être reporté, ou arrêté définitivement si nécessaire, comme décrit ci-dessous.

    Les patients peuvent recevoir une prémédication pour la prévention des nausées et vomissements. Un traitement hypo-uricémiant (par exemple allopurinol) doit être envisagé avant l'instauration du traitement par ce médicament.

    • Hypersensibilité En cas de symptômes d'hypersensibilité légers (par exemple bouffées congestives, rash, prurit d'intensité légère), le traitement devrait être arrêté et le patient suivi avec une surveillance des paramètres vitaux. Après la résolution des symptômes, la perfusion doit être reprise à une vitesse lente en diminuant de moitié le débit de perfusion et de la diphenhydramine intraveineuse (20-25 mg)et de la dexaméthasone intraveineuse (10 mg) doivent être administrées.

    En cas de symptômes d'hypersensibilité modérés (par exemple rash modéré, bouffées congestives, dyspnée légère, gêne thoracique), le traitement doit être arrêté. De la diphenhydramine intraveineuse (20-25 mg ou équivalent) et de la dexaméthasone intraveineuse (10 mg) doivent être administrées. La perfusion ne doit pas être reprise. Lors de la reprise du traitement, ce médicament doit être administré à la même dose et au même débit de perfusion, avec une prémédication.

    En cas de symptômes d'hypersensibilité sévères/engageant le pronostic vital (par exemple hypotension nécessitant un traitement vasopresseur, angioedème, détresse respiratoire nécessitant un traitement bronchodilatateur, urticaire généralisée), la perfusion doit être arrêtée. De la diphenhydramine (20-25 mg) et de la dexaméthasone intraveineuses (10 mg) devraient être administrées, en ajoutant de l'épinéphrine (adrénaline) ou des bronchodilatateurs s'ils sont indiqués.

    Ne pas reprendre la perfusion ni le traitement. Le traitement par ce médicament doit être arrêté définitivement. Les patients doivent être surveillés jusqu'à la résolution des symptômes (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

    • Dose oubliée En cas d'omission d'une dose planifiée de ce médicament, la dose doit être administrée dès que possible et le schéma posologique doit être ajusté en conséquence, en maintenant l'intervalle entre les perfusions.

    • Cardiotoxicité Une évaluation de la fonction cardiaque avant le début du traitement est recommandée, en particulier chez les patients présentant un risque élevé de cardiotoxicité. Le traitement par ce médicament doit être arrêté chez les patients qui développent des signes ou symptômes de cardiomyopathie, sauf si les bénéfices sont supérieurs aux risques (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance rénale légère(clairance de la créatinine ClCr de 60 mL/min à 89 mL/min calculée selon l'équation de Cockcroft Gault C-G) ou modérée (ClCr de 30 mL/min à 59 mL/min). Il n'existe pas de données concernant ce médicament chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (ClCr de 15 mL/min à 29 mL/min) ou une insuffisance rénale terminale. Ce médicament ne doit être utilisé chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère que si les bénéfices sont supérieurs aux risques (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients ayant une bilirubinémie < ou = 50 micromol/dL. Il n'existe pas de données concernant ce médicament chez les patients présentant une insuffisance hépatique entraînant une bilirubinémie > 50 micromol/dL. Ce médicament ne doit être utilisé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère que si les bénéfices sont supérieurs aux risques (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population âgée Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (> ou = 65 ans) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de 0 à 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.