Wakix (pitolisant)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Pitolisant

  • Dosages

    18 mg4,5 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    N07XX - AUTRES MEDICAMENTS DU SYSTEME NERVEUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser wakix ?

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Avec cataplexie

  • Sans cataplexie

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de wakix ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Enfant

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceprometazine
    • Hypersensibilite alimemazine
    • Hypersensibilite antihistaminiques
    • Hypersensibilite azelastine
    • Hypersensibilite bilastine
    • Hypersensibilite brompheniramine
    • Hypersensibilite buclizine
    • Hypersensibilite carbinoxamine
    • Hypersensibilite cetirizine
    • Hypersensibilite chlorphenamine
    • Hypersensibilite chlorpromazine
    • Hypersensibilite cimetidine
    • Hypersensibilite clozapine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyamemazine
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diphenhydramine
    • Hypersensibilite dosulepine
    • Hypersensibilite doxylamine
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite emedastine
    • Hypersensibilite epinastine
    • Hypersensibilite famotidine
    • Hypersensibilite fenspiride
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flunarizine
    • Hypersensibilite fluphenazine
    • Hypersensibilite hydroxyzine
    • Hypersensibilite isothipendyl
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite levocetirizine
    • Hypersensibilite levomepromazine
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite meclozine
    • Hypersensibilite mequitazine
    • Hypersensibilite mirtazapine
    • Hypersensibilite mizolastine
    • Hypersensibilite niaprazine
    • Hypersensibilite nizatidine
    • Hypersensibilite olanzapine
    • Hypersensibilite oxatomide
    • Hypersensibilite oxetorone
    • Hypersensibilite oxomemazine
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite perphenazine
    • Hypersensibilite pheniramine
    • Hypersensibilite phenyltoloxamine
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pitolisant
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite promethazine
    • Hypersensibilite quetiapine
    • Hypersensibilite ranitidine
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite rupatadine
    • Hypersensibilite triprolidine
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med avec marge thera etroite
    • Trt par substrat cyp3a4
  • Anorexie

  • Anxiete

    • Anxiete antecedent personnel
  • Arythmie cardiaque

  • Atteinte gastrointestinale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par corticoide
    • Trt par estroprogestatif contraceptif
    • Trt par med augmentant acidite gastrique
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par progestatif contraceptif
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
    • Convulsions maladie
  • Depression

    • Depression antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
    • Epilepsie maladie
  • Femme en age de procreer

  • Gastrite

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Obesite

    • Obesite importante
  • Oesophagite

  • Quel que soit le terrain

  • Reflux gastro-oesophagien

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
  • Trouble neurologique

    • Trouble neurologique atcd personnel
  • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychiatrique atcd personnel
  • Anorexie

  • Anxiete

    • Anxiete antecedent personnel
  • Arythmie cardiaque

  • Atteinte gastrointestinale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par corticoide
    • Trt par estroprogestatif contraceptif
    • Trt par med augmentant acidite gastrique
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par progestatif contraceptif
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
    • Convulsions maladie
  • Depression

    • Depression antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
    • Epilepsie maladie
  • Femme en age de procreer

  • Gastrite

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Obesite

    • Obesite importante
  • Oesophagite

  • Quel que soit le terrain

  • Reflux gastro-oesophagien

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
  • Trouble neurologique

    • Trouble neurologique atcd personnel
  • Trouble psychiatrique

    • Trouble psychiatrique atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de wakix ?

SEVERE(S)
  • avortement spontane
  • cephalee
  • douleur abdominale
  • insomnie
  • irritabilite
  • nausee vomissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • alimentation trouble
  • amaigrissement
  • anorexie
  • anxiete
  • apathie
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arythmie
  • asthenie
  • bradycardie
  • cauchemar
  • colite
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • creatine kinase modification
  • depression
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dystonie
  • electrocardiogramme modification
  • enterite
  • epigastralgie
  • equilibre trouble
  • extrasystole
  • faiblesse musculaire
  • flatulence meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • gastralgie
  • gastrite
  • hallucination
  • hyperactivite
  • hypertension intracranienne
  • hypotonie musculaire
  • jambes sans repos syndrome
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • nervosite
  • oedeme
  • oedeme peripherique
  • oesophagite
  • palpitations
  • paresthesie
  • prise ponderale
  • raideur musculaire
  • reflux gastro oesophagien
  • retention hydrique
  • secheresse buccale
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • sueurs nocturnes
  • tachycardie
  • tremblement
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • alat modification
  • asat modification
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • gamma gt modification
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypotension arterielle
  • lactico deshydrogenase modification
  • metrorragie
  • paupiere spasme blepharospasme
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pollakiurie
  • prurit
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    WAKIX 18 mg, comprimé pelliculé

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 230,24
  • Illustration de la forme galénique

    WAKIX 4,5 mg, comprimé pelliculé

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 230,24
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de wakix ?

    Le traitement doit être instauré par un médecin expérimenté dans la prise en charge des troubles du sommeil.

    • Posologie

    Le pitolisant doit être utilisé à la dose efficace la plus faible, en fonction de la réponse et de la tolérance du patient. La dose thérapeutique optimale doit être atteinte par palier, sans dépasser la dose de 36 mg/jour : . 1ère semaine : une posologie initiale de 9 mg (2 comprimés à 4,5 mg) par jour. . 2ème semaine : la posologie peut être augmentée à 18 mg (1 comprimé à 18 mg) par jour ou diminuée à 4,5 mg (1 comprimé à 4,5 mg) par jour. . 3ème semaine : la posologie peut être augmentée à 36 mg (2 comprimés à 18 mg) par jour.

    A tout moment, la dose peut être diminuée (jusqu'à 4,5 mg par jour) ou augmentée (jusqu'à 36 mg par jour) selon l'évaluation du médecin et la réponse du patient.

    La dose quotidienne totale doit être administrée en une seule prise le matin au cours du petit-déjeuner et avant midi.

    • Maintien de l'efficacité Les données d'efficacité à long terme étant limitées (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"), le maintien de l'efficacité du traitement doit être évalué régulièrement par le médecin.
    • Populations particulières
    • Patients âgés Les données disponibles chez les patients âgés sont limitées. Par conséquent, des adaptations de la dose peuvent être nécessaires en fonction du statut de la fonction rénale et hépatique de ces patients.

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance hépatique légère.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du pitolisant chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être instauré par un médecin expérimenté dans la prise en charge des troubles du sommeil.

    • Posologie

    Le pitolisant doit être utilisé à la dose efficace la plus faible, en fonction de la réponse et de la tolérance du patient. La dose thérapeutique optimale doit être atteinte par palier, sans dépasser la dose de 36 mg/jour : . 1ère semaine : une posologie initiale de 9 mg (2 comprimés à 4,5 mg) par jour. . 2ème semaine : la posologie peut être augmentée à 18 mg (1 comprimé à 18 mg) par jour ou diminuée à 4,5 mg (1 comprimé à 4,5 mg) par jour.

    La dose quotidienne totale doit être administrée en une seule prise le matin au cours du petit-déjeuner et avant midi.

    • Maintien de l'efficacité Les données d'efficacité à long terme étant limitées (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"), le maintien de l'efficacité du traitement doit être évalué régulièrement par le médecin.
    • Populations particulières
    • Patients âgés Les données disponibles chez les patients âgés sont limitées. Par conséquent, des adaptations de la dose peuvent être nécessaires en fonction du statut de la fonction rénale et hépatique de ces patients.

    • Insuffisance rénale Chez les patients présentant une insuffisance rénale, la dose maximale quotidienne ne doit pas dépasser 18 mg.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du pitolisant chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être instauré par un médecin expérimenté dans la prise en charge des troubles du sommeil.

    • Posologie

    Le pitolisant doit être utilisé à la dose efficace la plus faible, en fonction de la réponse et de la tolérance du patient. La dose thérapeutique optimale doit être atteinte par palier, sans dépasser la dose de 36 mg/jour : . 1ère semaine : une posologie initiale de 9 mg (2 comprimés à 4,5 mg) par jour. . 2ème semaine : la posologie peut être augmentée à 18 mg (1 comprimé à 18 mg) par jour ou diminuée à 4,5 mg (1 comprimé à 4,5 mg) par jour.

    La dose quotidienne totale doit être administrée en une seule prise le matin au cours du petit-déjeuner et avant midi.

    • Maintien de l'efficacité Les données d'efficacité à long terme étant limitées (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"), le maintien de l'efficacité du traitement doit être évalué régulièrement par le médecin.
    • Populations particulières
    • Patients âgés Les données disponibles chez les patients âgés sont limitées. Par conséquent, des adaptations de la dose peuvent être nécessaires en fonction du statut de la fonction rénale et hépatique de ces patients.

    • Insuffisance hépatique Chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (Child-Pugh B), deux semaines après l'instauration du traitement, la dose quotidienne peut être augmentée sans excéder une dose maximale de 18 mg (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Le pitolisant est contre-indiqué chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh C) (Cf. rubrique "Contre-indications"). Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance hépatique légère.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du pitolisant chez les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.