Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Zinc

  • Dosages

    25 mg50 mg

  • Formes galéniques

    gélule

  • Classe Thérapeutique

    A16AX - DIVERS MEDICAMENTS DU TRACTUS ALIMENTAIRE ET DU METABOLISME

Illustration indications

Indications - Quand utiliser wilzin ?

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de wilzin ?

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite jaune orange s
      • Hypersensibilite zinc
    • Allaitement

    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Enfant

      • Enfant de moins de 6 ans
    • Grossesse

    • Hypertension portale

    • Nourrisson

      • Nourrisson de plus de 12 mois
    • Quel que soit le terrain

    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Enfant

      • Enfant de moins de 6 ans
    • Grossesse

    • Hypertension portale

    • Nourrisson

      • Nourrisson de plus de 12 mois
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de wilzin ?

    SEVERE(S)
    • coma
    • constipation
    • diarrhee
    • gastralgie
    • gastrite
    • hemorragie digestive
    • hyperglycemie
    • insuffisance renale aigue
    • melena
    • nausee vomissement
    • pancreatite aigue
    • saignement hemorragie
    • ulceration gastrique
    • vertige etourdissement
    MODERE(S)
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • hyperamylasemie
    • hyperlipasemie
    • hypocupremie
    • leucopenie
    • neutropenie
    • osteopenie
    • phosphatase alcaline modification
    • reaction allergique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      WILZIN 25 mg, gélule

      1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 250 gélule(s) avec fermeture de sécurité enfant

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      WILZIN 50 mg, gélule

      1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 250 gélule(s) avec fermeture de sécurité enfant

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de wilzin ?

      Le traitement par ce médicament doit être instauré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans la prise en charge de la maladie de Wilson (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament est un traitement à vie.

      Il n'existe pas de différence de posologie entre les patients symptomatiques et les patients pré-symptomatiques.

      Ce médicament existe en gélules de 25 mg et de 50 mg.

      • Adultes

      La posologie usuelle est de 50 mg 3 fois par jour, avec une dose maximale de 50 mg 5 fois par jour.

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée en fonction du suivi thérapeutique (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

      Lors du relais d'un traitement chélateur par ce médicament comme le traitement d'entretien, l'agent chélateur doit être poursuivi et co-administré pendant 2 à 3 semaines, c'est-à-dire le temps nécessaire pour que le traitement par le zinc produise une induction maximale de la métallothionéine et un blocage complet de l'absorption du cuivre. L'administration de l'agent chélateur et celle de ce médicament doivent être séparées d'au moins 1 heure.

      Le traitement par ce médicament doit être instauré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans la prise en charge de la maladie de Wilson (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament est un traitement à vie.

      Il n'existe pas de différence de posologie entre les patients symptomatiques et les patients présymptomatiques.

      Ce médicament existe en gélules de 25 mg et de 50 mg.

      • Enfants et adolescents

      Il n'existe que peu de données chez les enfants de moins de 6 ans, mais comme la maladie est entièrement pénétrante, le traitement prophylactique doit être envisagé le plus tôt possible. La posologie recommandée est la suivante :

      • entre 1 et 6 ans : 25 mg 2 fois par jour

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée en fonction du suivi thérapeutique (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

      Lors du relais d'un traitement chélateur par ce médicament comme le traitement d'entretien, l'agent chélateur doit être poursuivi et co-administré pendant 2 à 3 semaines, c'est-à-dire le temps nécessaire pour que le traitement par le zinc produise une induction maximale de la métallothionéine et un blocage complet de l'absorption du cuivre. L'administration de l'agent chélateur et celle de ce médicament doivent être séparées d'au moins 1 heure.

      Le traitement par ce médicament doit être instauré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans la prise en charge de la maladie de Wilson (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Ce médicament est un traitement à vie.

      Il n'existe pas de différence de posologie entre les patients symptomatiques et les patients présymptomatiques.

      Ce médicament existe en gélules de 25 mg et de 50 mg.

      • Enfants et adolescents

      Il n'existe que peu de données chez les enfants de moins de 6 ans, mais comme la maladie est entièrement pénétrante, le traitement prophylactique doit être envisagé le plus tôt possible. La posologie recommandée est la suivante :

      • entre 6 et 16 ans, si le poids est inférieur à 57 kg : 25 mg 3 fois par jour

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée en fonction du suivi thérapeutique (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

      Lors du relais d'un traitement chélateur par ce médicament comme le traitement d'entretien, l'agent chélateur doit être poursuivi et co-administré pendant 2 à 3 semaines, c'est-à-dire le temps nécessaire pour que le traitement par le zinc produise une induction maximale de la métallothionéine et un blocage complet de l'absorption du cuivre. L'administration de l'agent chélateur et celle de ce médicament doivent être séparées d'au moins 1 heure.

      Le traitement par ce médicament doit être instauré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans la prise en charge de la maladie de Wilson (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Ce médicament est un traitement à vie.

      Il n'existe pas de différence de posologie entre les patients symptomatiques et les patients présymptomatiques.

      Ce médicament existe en gélules de 25 mg et de 50 mg.

      • Enfants et adolescents

      Il n'existe que peu de données chez les enfants de moins de 6 ans, mais comme la maladie est entièrement pénétrante, le traitement prophylactique doit être envisagé le plus tôt possible. La posologie recommandée est la suivante :

      • à partir de 16 ans ou si le poids corporel dépasse 57 kg : 50 mg 3 fois par jour.

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée en fonction du suivi thérapeutique (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      Lors du relais d'un traitement chélateur par ce médicament comme le traitement d'entretien, l'agent chélateur doit être poursuivi et co-administré pendant 2 à 3 semaines, c'est-à-dire le temps nécessaire pour que le traitement par le zinc produise une induction maximale de la métallothionéine et un blocage complet de l'absorption du cuivre. L'administration de l'agent chélateur et celle de ce médicament doivent être séparées d'au moins 1 heure.

      Le traitement par ce médicament doit être instauré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans la prise en charge de la maladie de Wilson (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Ce médicament est un traitement à vie.

      Il n'existe pas de différence de posologie entre les patients symptomatiques et les patients présymptomatiques.

      Ce médicament existe en gélules de 25 mg et de 50 mg.

      • Femmes enceintes

      Une dose de 25 mg 3 fois par jour est généralement efficace, mais la posologie doit être adaptée en fonction des concentrations plasmatiques et urinaires en cuivre (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Fécondité, grossesse et allaitement").

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée en fonction du suivi thérapeutique (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      Lors du relais d'un traitement chélateur par ce médicament comme le traitement d'entretien, l'agent chélateur doit être poursuivi et co-administré pendant 2 à 3 semaines, c'est-à-dire le temps nécessaire pour que le traitement par le zinc produise une induction maximale de la métallothionéine et un blocage complet de l'absorption du cuivre. L'administration de l'agent chélateur et celle de ce médicament doivent être séparées d'au moins 1 heure.