Ximepeg (sulfate de sodium / siméticone / macrogol / chlorure de sodium / chl...

Médicaments à base de sulfate de sodium ou macrogol ou siméticone ou acide citrique ou chlorure de potassium ou chlorure de sodium :

SOLUTION PRETE A L'EMPLOI D.P.C.A. 2 K
Accusol 35
Accusol 35 potassium
Aetoxisclerol tamponne
Alverine/simeticone
Aminomix
Aminomix 500 e
Artisial
Bicavera
Bicavera lucose
Bionolyte g10
Bionolyte g5
Biphozyl
Carbosylane
Carbosylane enfant
Carbosymag
Celsior
Chlorure de potassium
Chlorure de potassium chlorure de sodium
Chlorure de potassium proamp
Chlorure de sodium
Chlorure de sodium hypertonique
Citrafleet
Citrate de cafeine
Clinimix
Colopeg
Dextrion
Dextrion g 5
Dialyse peritoneale
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 2
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 3
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 4
Dianeal pd4
Diffu-k
Digedryl
Diluant physiologique phenole
Dolospasmyl
Extraneal
Fibrovein
Fluoselgine
Foncitril 4000
Forlax
Fortrans
Gelaspan
Glucidion g 10
Glucidion g 5
Glucose
Glucose chlorure de sodium
Hemosol b0
Hepargitol
Hyperhes
Imodiumduo
Ionoven
Isofundine
Isopedia
Isovol
Izinova
Kabiven
Kaleorid
Klean-prep
Larmabak
Larmes artificielles
Macrogol
Macrogol 3350
Macrogol 4000
Mednutriflex
Mednutriflex lipide g 120/n 5.4/e
Meteospasmyl
Meteoxane
Microlax
Movicol
Moviprep
Multibic
Multibic (sans potassium)
Multibic potassium
Multilarm
Neutravera
Np100
Numetah
Nutrineal pd4
Olimel n12e
Olimel n7e
Olimel n9e
Oxyboldine
Pediaven
Pediaven (sans oligo-elements)
Pediaven g15
Perikabiven
Perinutriflex lipide
Perinutriflex omega e
Periolimel n4e
Phoxilium phosphate
Physioneal
Physioneal 35
Physioneal 40
Physioneal 40 glucose
Picoprep
Plasmalyte viaflo
Plasmion
Plegisol
Polyionique
Polyionique b 27
Polyionique formule 2a g10
Polyionique g 5
Polysilane
Potassium
Prismasol
Prismasol potassium
Reanutriflex lipide g 144/n 8/e
Reanutriflex omega E
Regiocit
Rescueflow
Restorvol
Ringer
Ringer lactate
Selgine
Siligaz
Smofkabiven e
Smofkabiven e proteine
Soluté physiologique phenole
Transipeg
Transipeglib
Trombovar
Unilarm
Vintene
Voluven
Ximepeg
Voir plus
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ximepeg ?

  • En preparation d'examen endoscopique

  • En preparation d'examen radiologique

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ximepeg ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Colite

  • Enfant

  • Gastroparesie

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite macrogol
  • Ileus dynamique

  • Ileus paralytique

  • Megacolon

    • Megacolon toxique
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Perforation digestive

  • Syndrome occlusif ou subocclusif

  • Trouble de la vidange gastrique

    • Arythmie cardiaque

    • Asthenie

    • Autre traitement en cours

      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par hyperkaliemiant
    • Cephalee

    • Crohn maladie

    • Deshydratation

    • Distension abdominale

    • Dyspnee

    • Etat de conscience alteration

    • Hypotension arterielle

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque moderee classe iii
      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Oedeme

    • Patient de faible poids

    • Quel que soit le terrain

    • Rectocolite hemorragique

    • Reflux gastro-oesophagien

    • Regime hyposode strict

    • Regime pauvre en potassium

    • Secheresse buccale

    • Sujet age

    • Syndrome douloureux abdominal

    • Trouble coloration urine

    • Trouble de la deglutition

    • Trouble hydroelectrolytique

    • Trouble neurologique

    • Vertige

    • Arythmie cardiaque

    • Asthenie

    • Autre traitement en cours

      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par hyperkaliemiant
    • Cephalee

    • Crohn maladie

    • Deshydratation

    • Distension abdominale

    • Dyspnee

    • Etat de conscience alteration

    • Hypotension arterielle

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque moderee classe iii
      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Oedeme

    • Patient de faible poids

    • Quel que soit le terrain

    • Rectocolite hemorragique

    • Reflux gastro-oesophagien

    • Regime hyposode strict

    • Regime pauvre en potassium

    • Secheresse buccale

    • Syndrome douloureux abdominal

    • Trouble coloration urine

    • Trouble hydroelectrolytique

    • Trouble neurologique

    • Vertige

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de ximepeg ?

    SEVERE(S)
    • arythmie
    • asthenie
    • cephalee
    • dyspnee
    • frisson
    • hyperkaliemie
    • hypertension arterielle
    • hypovolemie
    • malaise lipothymie
    • oedeme peripherique
    • syncope
    MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • anorectite
    • brulure locale
    • colite
    • coloration urine
    • coma
    • convulsion
    • dependance
    • dermatite
    • deshydratation
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur abdominale
    • douleur anale
    • douleur colique
    • dyspepsie
    • fecalome
    • flatulence meteorisme
    • hydroelectrolytique trouble
    • hypoalbuminemie
    • hypocalcemie
    • hypokaliemie
    • hypomagnesemie
    • hyponatremie
    • incontinence fecale
    • irritation anale
    • nausee vomissement
    • rectorragie
    • suintement anal
    • tolerance accoutumance
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • dysphagie deglutition difficulte
    • gastralgie
    • tenesme
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      XIMEPEG, poudre pour solution buvable

      1 traitement contenant 4 grands sachets A (papier/polyéthylène/aluminium) + 4 petits sachets B (papier/polyéthylène/aluminium)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 8,45
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de ximepeg ?

      • Posologie
      • Adultes

      Un traitement pour lavage intestinal chez l'adulte consiste à boire 4 sachets A et 4 sachets B dissous dans 2 litres d'eau.

      • Population pédiatrique

      Ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 18 ans car ce produit n'a pas été étudié dans la population pédiatrique.

      • Patients atteints d'insuffisance rénale

      Ce médicament doit être administré avec précaution chez les patients souffrant d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine <30 ml/min) (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

      • Schéma d'administration Pour un lavage colique adéquat, il faut boire l'intégralité de la solution. Un traitement nécessite la dissolution des 4 sachets A et des 4 sachets B dans 2 litres d'eau. La solution doit être préparée et bue avant l'examen de l'une des 2 manières qui suivent :

      . Administration de la dose entière la veille de l'examen : La veille au soir de l'examen, la solution de ce médicament doit être préparée avec 2 sachets A et 2 sachets B dissous dans 1 litre d'eau et bue sur une durée d'environ une heure et demie (1-2 heures), à raison de 2 verres (environ 250 ml) toutes les 15 à 20 minutes. Après une pause d'une heure, les 2 sachets A et les 2 sachets B restants doivent être dissous dans 1 litre d'eau et bus de la même manière. De plus, 1 litre de liquide clair supplémentaire (eau, jus de fruits, boisson non alcoolisée, thé/café sans lait) doit être bu dans la soirée.

      . Administration fractionnée : La veille au soir de l'examen diagnostique, la solution de Ce médicament doit être préparée avec 2 sachets A et 2 sachets B dissous dans 1 litre d'eau et bue sur une durée d'environ une heure et demie (1-2 heures), à raison de 2 verres (environ 250 ml) toutes les 15 à 20 minutes. De plus, au moins 0,5 litre de liquide clair supplémentaire (eau, jus de fruits, boisson non alcoolisée, thé/café sans lait) doit être bu dans la soirée.

      Le matin de l'examen diagnostique, les 2 sachets A et les 2 sachets B restants doivent être dissous dans 1 litre d'eau et bus de la même manière, en plus de 0,5 litre de liquide clair supplémentaire (eau, jus de fruits, boisson non alcoolisée, thé/café sans lait).

      Aucune nourriture solide ne doit être ingérée à compter du début du traitement et jusqu'à la fin de l'examen.

      Il doit s'écouler au moins deux heures entre la prise du dernier verre de liquide (Ce médicament ou liquide clair) et le début de l'examen. Pour davantage d'instructions concernant la reconstitution du médicament avant administration, cf. la rubrique "Précautions particulières d'élimination et de manipulation".

      Après l'examen : Afin de compenser la perte liquidienne subie pendant la préparation de l'examen, les patients doivent être encouragés à boire une grande quantité de liquide après l'examen.