Aerius (desloratadine)

Médicaments à base de desloratadine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Desloratadine

  • Dosages

    5 mg0,5 mg/ml

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculésolution buvable

  • Classe Thérapeutique

    R06AX - AUTRES ANTIHISTAMINIQUES A USAGE SYSTEMIQUE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser aerius ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de aerius ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de aerius ?

Rare (< 1%)

  • agranulocytose
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anticorps apparition
  • bronchospasme / asthme
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • dermatite
  • douleur / oppression thoracique
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • exantheme
  • hemolyse
  • ictere
  • infection a herpes virus
  • leucopenie
  • lyell syndrome
  • maladie autoimmune
  • necrose hepatique
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme facial
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee (peag)
  • reaction allergique
  • rhinite
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome de sevrage
  • toxidermie bulleuse / pemphigus
  • urticaire

Fréquent (> 1%)

  • accommodation trouble
  • acouphene / bourdonnement d'oreille
  • agitation
  • agressivite
  • alat modification
  • amnesie
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • arthralgie
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cauchemar
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • crise oculogyre
  • dependance
  • depression
  • desorientation spatio-temporelle
  • diarrhee
  • diplopie
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur pharyngolaryngee
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • dystonie
  • dysurie
  • electrocardiogramme modification
  • enuresie
  • epistaxis
  • equilibre trouble
  • fievre
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • glaucome
  • hallucination
  • hepatite
  • hypercreatininemie
  • hypertriglyceridemie
  • hyperviscosite secretions bronchiques
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • immunoglobuline modification
  • infection des voies respiratoires
  • insomnie
  • irritabilite
  • jambes sans repos syndrome
  • lactation reduction
  • lactico-deshydrogenase modification
  • malaise / lipothymie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prise ponderale
  • retention d'urine
  • rhabdomyolyse
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • somnolence diurne
  • sueurs nocturnes
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome grippal
  • syndrome parkinsonien
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • tendance / tentative suicidaire
  • thrombocytopenie
  • torsade de pointe
  • toux
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble psychocomportemental
  • vertige / etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision floue

N/A

  • sans info sur effets surdosage
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    AERIUS 5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium polychlortrifluoroéthylène de 15 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,09
  • Illustration de la forme galénique

    AERIUS 0,5 mg/ml, solution buvable

    1 flacon(s) en verre jaune(brun) de150 ml avec fermeture de sécurité enfant avec seringue(s) matière plastique

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,88
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de aerius ?

    Chez l'adulte et les adolescents (12 ans et plus) la dose recommandée est d'un comprimé une fois par jour.

    Les modalités de traitement de la rhinite allergique intermittente (présence de symptômes sur une période de moins de 4 jours par semaine ou sur une période inférieure à 4 semaines) doivent tenir compte de l'évolution des symptômes, le traitement pouvant être interrompu après disparition des symptômes, et rétabli à leur réapparition.

    Pour la rhinite allergique persistante (présence de symptômes sur une période de 4 jours ou plus par semaine et pendant plus de 4 semaines), un traitement continu peut être proposé aux patients pendant les périodes d'exposition allergénique.

    Population pédiatrique :

    • chez les adolescents de 12 à 17 ans, l'expérience de l'utilisation de la desloratadine dans les études cliniques d'efficacité est limitée (cf. rubriques "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").
    • la sécurité et l'efficacité de la desloratadine 5 mg comprimés pelliculés n'ont pas été établies chez les enfants âgés de moins de 12 ans. Aucune donnée n'est disponible.