Aminophylline (aminophylline)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Aminophylline

  • Dosages

    250 mg/10 ml

  • Formes galéniques

    solution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    R03DA - XANTHINES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser aminophylline ?

  • Traiter en milieu hospitalier

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de aminophylline ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par enoxacine
    • Trt par troleandomycine
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite aminophylline
    • Hypersensibilite ballote
    • Hypersensibilite bamifylline
    • Hypersensibilite cafedrine
    • Hypersensibilite cafeine
    • Hypersensibilite camomille
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diprophylline
    • Hypersensibilite fenetylline
    • Hypersensibilite fluoresceine
    • Hypersensibilite inosine
    • Hypersensibilite inositocalcium
    • Hypersensibilite kola
    • Hypersensibilite mate
    • Hypersensibilite pentoxifylline
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite the vert
    • Hypersensibilite theine
    • Hypersensibilite theodrenaline
    • Hypersensibilite theophylline
    • Hypersensibilite xanthines
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde phase aigue
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie aigue intermittente
    • Porphyrie hepatique maladie
  • Autre traitement en cours

    • Trt par erythromycine
    • Trt par viloxazine
  • Autre traitement en cours

    • Trt par allopurinol
    • Trt par carbamazepine
    • Trt par cimetidine
    • Trt par ciprofloxacine
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluvoxamine
    • Trt par inducteur enzymatique
    • Trt par mexilitine
    • Trt par norfloxacine
    • Trt par pefloxacine
    • Trt par pentoxifylline
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par primidone
    • Trt par rifabutine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par ritonavir
    • Trt par tacrine
    • Trt par tiabendazole
    • Trt par ticlopidine
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Hyperthyroidie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Obesite

  • Quel que soit le terrain

  • Autre traitement en cours

    • Trt par allopurinol
    • Trt par carbamazepine
    • Trt par cimetidine
    • Trt par ciprofloxacine
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluvoxamine
    • Trt par inducteur enzymatique
    • Trt par mexilitine
    • Trt par norfloxacine
    • Trt par pefloxacine
    • Trt par pentoxifylline
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par primidone
    • Trt par rifabutine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par ritonavir
    • Trt par tacrine
    • Trt par tiabendazole
    • Trt par ticlopidine
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Hyperthyroidie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque aigue
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Obesite

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de aminophylline ?

SEVERE(S)
  • arret cardiaque
  • delire
  • depression respiratoire
  • desorientation spatio temporelle
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • electroencephalogramme modification
  • fibrillation ventriculaire
  • fievre
  • hypokaliemie
  • hypotension arterielle
  • logorrhee
  • palpitations
  • tachycardie
  • tachypnee
  • tachysystolie ventriculaire
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • alat modification
  • anxiete
  • asat modification
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • depression
  • douleur locale au point dinjection
  • dyskinesie
  • erytheme
  • hepatite
  • insomnie
  • malaise lipothymie
  • nervosite
  • prurit
  • psychose
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • thrombocytopenie
  • tremblement
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • diarrhee
  • epigastralgie
  • hemorragie digestive
  • hyperglycemie
  • hyperlipidemie
  • nausee vomissement
  • occlusion intestinale
  • reflux gastro oesophagien
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    AMINOPHYLLINE RENAUDIN 250 mg/10 ml, solution pour perfusion

    10 ampoule(s) bouteille en verre de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de aminophylline ?

    Voie injectable exclusivement par perfusion intraveineuse.

    La posologie doit être adaptée à la susceptibilité individuelle en fonction de l'effet thérapeutique et des effets indésirables.

    Chez l'enfant, en l'absence d'un traitement préalable par de la théophylline,

    • la dose de charge est de 7 mg/kg en perfusion lente de 20 à 30 minutes.
    • la posologie d'entretien préconisée est de 0,7 à 1,2 mg/kg/h (à moduler en fonction de l'âge), en perfusion intraveineuse continue.

    En cas d'obésité, la posologie sera adaptée au poids idéal.

    La posologie devra être diminuée en cas d'insuffisance hépatique ou cardiaque.

    L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015 mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015 mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020 mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.

    Voie injectable exclusivement par perfusion intraveineuse.

    La posologie doit être adaptée à la susceptibilité individuelle en fonction de l'effet thérapeutique et des effets indésirables.

    Chez l'adulte, en l'absence d'un traitement préalable par théophylline,

    • la dose de charge est de 5mg/kg en perfusion lente de 30 minutes.
    • la posologie moyenne préconisée est de 0,6 mg/kg/h, en perfusion intraveineuse continue. Soit à titre indicatif, pour un sujet adulte de 50kg n'ayant pas reçu de traitement préalable par théophylline : une ampoule de 250mg en perfusion intraveineuse de 30 min, relayée par une perfusion intraveineuse continue à raison de 1 ampoule toutes les 8 heures environ.

    En cas d'obésité, la posologie sera adaptée au poids idéal.

    La posologie devra être diminuée en cas d'insuffisance hépatique ou cardiaque.

    L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015 mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015 mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020 mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.

    La posologie devra être diminuée en cas d'insuffisance hépatique ou cardiaque, et chez le sujet âgé.

    L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.

    La posologie devra être diminuée en cas d'insuffisance hépatique ou cardiaque, et chez le sujet âgé.

    L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.