Amphosca orchityn

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser amphosca orchityn ?

  • Medicament homeopathique

  • Chez l'adulte

  • Medicament homeopathique

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de amphosca orchityn ?

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite agnus castus
    • Hypersensibilite ambra grisea
    • Hypersensibilite gelsemium sempervirens
    • Hypersensibilite gelsenium
    • Hypersensibilite lycopodium
    • Hypersensibilite nymphaea
    • Hypersensibilite phosphoricum acidum
    • Hypersensibilite selenium
    • Hypersensibilite valeriana officinalis
    • Hypersensibilite valeriane
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Lithiase biliaire

  • Quel que soit le terrain

  • Lithiase biliaire

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de amphosca orchityn ?

SEVERE(S)
  • aucun effet indesirable rapporte
  • sans objet
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    AMPHOSCA ORCHITYN, comprimé à croquer

    3 plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 20 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de amphosca orchityn ?

    • Posologie

    Médicament réservé à l'adulte.

    2 comprimés à croquer 2 fois par jour.

    Espacer les prises dès amélioration et cesser les prises dès la disparition des symptômes.

    Le traitement ne doit pas dépasser 4 semaines.