Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser antalcalm ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement de courte duree

  • En traumatologie benigne

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement de courte duree

  • En traumatologie benigne

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traitement de courte duree

  • Dans la phase aigue

  • En traumatologie benigne

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de antalcalm ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 16 ans
  • Asthme

    • Asthme antecedent personnel
    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite salicyles
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par diclofenac
  • Brulure

  • Dermatose allergique-eczema

  • Dermatose suintante

  • Dermatose surinfectee

  • Enfant

  • Grossesse

    • Grossesse de plus de 5 mois
    • Grossesse troisieme trimestre
  • Lesion infectee

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Plaie

  • Rhinite aigue/infectieuse

    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite salicyles
    • Rhinite aigue antecedent personnel
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal en evolution
  • Urticaire

    • Hypersensibilite ains
    • Hypersensibilite aspirine
    • Hypersensibilite salicyles
    • Urticaire antecedent personnel
  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte renale

  • Femme en age de procreer

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Maladie inflammatoire intestinale

    • Crohn maladie atcd personnel
    • Maladie inflammatoire intest atcd
  • Quel que soit le terrain

  • Saignement gastro-intestinal

    • Saignement gastro-intestinal atcd perso
  • Sujet age

  • Terrain allergique

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte renale

  • Femme en age de procreer

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Maladie inflammatoire intestinale

    • Crohn maladie atcd personnel
    • Maladie inflammatoire intest atcd
  • Quel que soit le terrain

  • Saignement gastro-intestinal

    • Saignement gastro-intestinal atcd perso
  • Sujet age

  • Terrain allergique

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de antalcalm ?

SEVERE(S)
  • acne
  • alopecie
  • brulure locale
  • dermatite
  • desquamation
  • douleur
  • eczema
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • hematome
  • hypertrophie cutaneo muqueuse
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • oedeme cutane
  • petechies
  • phlyctene vesicule
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • picotement
  • prurit
  • psoriasis
  • reaction allergique
  • sans objet
  • seborrhee
  • secheresse cutanee
  • stevens johnson syndrome
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • ulcere cutane
  • urticaire
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • atteinte renale
  • bronchospasme asthme
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • effet systemique possible
  • epigastralgie
  • gastralgie
  • gastrite
  • saignement gastrointestinal
  • ulceration gastrique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ANTALCALM 140 mg, emplâtre médicamenteux

    5 sachet(s) papier aluminium PER/PEX : polyéthylène réticulé de 1 emplâtre(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de antalcalm ?

    • Posologie
    • Adultes et adolescents à partir de 16 ans Chez l'adulte, appliquer un emplâtre sur la région douloureuse 2 fois par jour (matin et soir). La dose maximale totale pouvant être utilisée est de deux emplâtres par jour, même s'il y a plus d'un traumatisme à traiter. Ne pas traiter plus d'une région douloureuse à la fois.

    Cet emplâtre médicamenteux doit être utilisé pour une durée la plus courte possible en fonction de l'indication.

    • Enfants et adolescents de moins de 16 ans Cet emplâtre médicamenteux n'est pas recommandé chez l'enfant et l'adolescent de moins de 16 ans car les données disponibles sur l'efficacité et la tolérance sont insuffisantes (voir rubrique "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients âgés qui sont plus sujets aux effets indésirables (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    • Patients souffrant d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique Pour l'utilisation de cet emplâtre médicamenteux chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale, voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi".

    • Mode d'application

    Pour application cutanée uniquement.

    Le produit doit être appliqué uniquement sur une peau intacte et saine et ne doit pas être appliqué lors du bain ou de la douche.

    Couper l'enveloppe contenant l'emplâtre médicamenteux, comme indiqué. Retirer un emplâtre médicamenteux, enlever le film plastique utilisé pour protéger la surface adhésive et appliquer sur la zone douloureuse. Si nécessaire, l'emplâtre peut être maintenu en place par un bandage non occlusif. Refermer soigneusement l'enveloppe avec la fermeture coulissante. Ne jamais découper l'emplâtre.

    • Durée d'utilisation

    Sur la base de données limitées disponibles, un traitement d'une courte durée est recommandé.

    Le bénéfice thérapeutique d'une utilisation d'une durée de plus de 7 jours n'a pas été démontré.

    Si aucune amélioration n'a été constatée suite à la durée de traitement recommandée, un médecin doit être consulté (Cf. rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Chez les adolescents de plus de 16 ans et les adultes, si une utilisation du produit de plus de 7 jours est nécessaire pour soulager la douleur, ou si les symptômes s'aggravent, les parents des adolescents/patients sont invités à consulter un médecin.