Arixtra (fondaparinux)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    7,5 mg/0,6 ml10 mg/0,8 ml5 mg/0,4 ml2,5 mg/0,5 ml

  • Formes galéniques

    solution injectable en seringue pré-remplie

  • Classe Thérapeutique

    B01AX - AUTRES ANTITHROMBOTIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser arixtra ?

  • Traitement curatif

  • Dans les formes aigues

  • En cas de situation hemodynamique stable

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes aigues

  • En cas de situation hemodynamique stable

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • En cas de chirurgie orthopedique

  • En cas de chirurgie majeure

  • En cas de chirurgie de la hanche

  • En cas de prothese de hanche

  • En cas de chirurgie du genou

  • Chez l'adulte

  • En cas de contre-indication a autre trt

  • Chez l'adulte

  • En cas synd coronaire sans decalage st

  • En cas de contre-indication a autre trt

  • En cas synd coronaire sans decalage st

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes spontanees

  • Dans les formes aigues

  • Dans les formes symptomatiques

  • Chez l'adulte

  • Sans thrombose veineuse profonde

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de arixtra ?

  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Endocardite

    • Endocardite bacterienne
    • Endocardite infectieuse aigue
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite fondaparinux
    • Hypersensibilite latex
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
  • Saignement veineux ou arteriel important

  • Syndrome hemorragique

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 17 ans
  • Allaitement

  • Enfant

  • Grossesse

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurg cardiovasculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antagoniste recept gp iib/iiia
    • Trt par antiagregant plaquettaire
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par aspirine
    • Trt par clopidogrel
    • Trt par desirudine
    • Trt par dipyridamole
    • Trt par fibrinolytique
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
    • Trt par heparinoide
    • Trt par med modifiant hemostase
    • Trt par sulfinpyrazone
    • Trt par ticlopidine
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemophilie

  • Hemorragie cerebrale

    • Hemorragie cerebrale recente
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale cerebrale
    • Intervention chirurgicale ophtalmique
    • Intervention chirurgicale rachidienne
    • Intervention chirurgicale recente
  • Maladie hemorragique

  • Neurochirurgie

    • Intervention chirurgicale recente
  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 50 kg
  • Ponction

    • Ponction lombaire
  • Port d'un catheter

    • Port d'un catheter peridural
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie en cours
    • Thrombopenie induite heparine type ii
  • Thrombose

    • Thrombose veineuse superficielle
  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

    • Trouble de la coagulation acquis
    • Trouble de la coagulation congenital
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal en evolution
  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antagoniste recept gp iib/iiia
    • Trt par antiagregant plaquettaire
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par aspirine
    • Trt par clopidogrel
    • Trt par desirudine
    • Trt par dipyridamole
    • Trt par fibrinolytique
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
    • Trt par heparinoide
    • Trt par med modifiant hemostase
    • Trt par sulfinpyrazone
    • Trt par ticlopidine
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemophilie

  • Hemorragie cerebrale

    • Hemorragie cerebrale recente
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale cerebrale
    • Intervention chirurgicale ophtalmique
    • Intervention chirurgicale rachidienne
    • Intervention chirurgicale recente
  • Maladie hemorragique

  • Neurochirurgie

    • Intervention chirurgicale recente
  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 50 kg
  • Ponction

    • Ponction lombaire
  • Port d'un catheter

    • Port d'un catheter peridural
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie en cours
    • Thrombopenie induite heparine type ii
  • Thrombose

    • Thrombose veineuse superficielle
  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

    • Trouble de la coagulation acquis
    • Trouble de la coagulation congenital
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal en evolution
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de arixtra ?

MODERE(S)
  • alat modification
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anxiete
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • cephalee
  • cicatrisation retard
  • cicatrisation trouble
  • coagulation trouble
  • confusion mentale
  • constipation
  • diarrhee
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fibrillation auriculaire
  • fievre
  • gamma gt modification
  • gastrite
  • gingivorrhagie
  • hematome
  • hematurie
  • hemoptysie
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hemorragie oculaire
  • hemorragie uro genitale
  • hemostase trouble
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypokaliemie
  • hypotension arterielle
  • infection cutanee
  • insuffisance hepatique
  • nausee vomissement
  • oedeme
  • oedeme cutaneomuqueux
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme peripherique
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • purpura
  • reaction allergique
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement gastrointestinal
  • saignement hemorragie
  • somnolence diurne
  • syncope
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • toux
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ARIXTRA 7,5 mg/0,6 ml, solution injectable en seringue pré-remplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,6 ml avec aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 26,04
  • Illustration de la forme galénique

    ARIXTRA 10 mg/0,8 ml, solution injectable en seringue pré-remplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,8 ml avec aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 26,04
  • Illustration de la forme galénique

    ARIXTRA 5 mg/0,4 ml, solution injectable en seringue pré-remplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,4 ml avec aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 20,63
  • Illustration de la forme galénique

    ARIXTRA 2,5 mg/0,5 ml, solution injectable en seringue pré-remplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml avec aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 10,07
Illustration posology

Quelle est la posologie de arixtra ?

La posologie recommandée de fondaparinux est de 7,5 mg (pour les patients dont le poids est compris entre 50 et 100 kg) une fois par jour, administrée par injection sous-cutanée. Pour les patients dont le poids est inférieur à 50 kg, la posologie recommandée est de 5 mg. Pour les patients dont le poids est supérieur à 100 kg, la posologie recommandée est de 10 mg.

Le traitement sera poursuivi pendant au moins 5 jours et jusqu'à ce que la posologie adéquate du traitement anticoagulant oral instauré en relais soit atteinte (International Normalized Ratio compris entre 2 et 3). Un traitement anticoagulant concomitant par voie orale doit être initié dès que possible et généralement dans les 72 heures. La durée moyenne d'administration dans les études cliniques était de 7 jours et l'expérience clinique au-delà de 10 jours est limitée.

  • Populations particulières
  • Sujets âgés Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Chez les patients de 75 ans et plus, ce médicament doit être utilisé avec précaution, du fait de la dégradation de la fonction rénale liée à l'âge (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Insuffisance rénale

Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients ayant une insuffisance rénale modérée (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

Il n'y a pas d'expérience dans le sous-groupe des patients de poids élevé (> 100 kg) et ayant une insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine comprise entre 30 et 50 ml/min). Dans ce sous-groupe, après une posologie initiale de 10 mg une fois par jour, une diminution de la posologie quotidienne à 7,5 mg peut être envisagée sur la base des données de modélisation pharmacocinétique (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). Le fondaparinux ne doit pas être utilisé chez les patients ayant une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine <30 ml/min) (Cf. rubrique "Contre-indications").

  • Insuffisance hépatique

Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère, Ce médicament doit être utilisé avec précaution : ce groupe de patients n'ayant pas été étudié (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Pédiatrie L'utilisation du fondaparinux n'est pas recommandée chez l'enfant de moins de 17 ans, étant donné l'insuffisance des données de tolérance et d'efficacité ( Cf. rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques")