Atarax (hydroxyzine)

Médicaments à base de hydroxyzine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    N/A25 mg

  • Formes galéniques

    siropcomprimé pelliculé sécable

  • Classe Thérapeutique

    N05BB - DERIVES DU DIPHENYLMETHANE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser atarax ?

  • Dans les formes mineures

  • Chez l'adulte

    • Traitement symptomatique

    • Traitement de deuxieme intention

    • En cas d'echec mesures comportementales

    • Chez l'enfant a partir de 3 ans

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de atarax ?

    • Adenome prostatique

    • Arythmie cardiaque

      • Espace qt allonge
      • Espace qt allonge antecedent familial
      • Espace qt allonge congenital
    • Arythmie supra ventriculaire

    • Arythmie ventriculaire

    • Atteinte cardiovasculaire

    • Autre traitement en cours

      • Trt par med augmentant intervalle qt
      • Trt par med provoquant torsades pointe
    • Bradycardie

    • Dysfonctionnement ventriculaire

    • Enfant

      • Enfant de moins de 6 ans
    • Glaucome a angle ferme

      • Angle iridocorneen etroit
    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite aceprometazine
      • Hypersensibilite alimemazine
      • Hypersensibilite aminophylline
      • Hypersensibilite antihistaminiques
      • Hypersensibilite azelastine
      • Hypersensibilite bilastine
      • Hypersensibilite brompheniramine
      • Hypersensibilite buclizine
      • Hypersensibilite carbinoxamine
      • Hypersensibilite cetirizine
      • Hypersensibilite chlorphenamine
      • Hypersensibilite chlorpromazine
      • Hypersensibilite cimetidine
      • Hypersensibilite clozapine
      • Hypersensibilite croisee
      • Hypersensibilite cyamemazine
      • Hypersensibilite cyproheptadine
      • Hypersensibilite desloratadine
      • Hypersensibilite dimenhydrinate
      • Hypersensibilite diphenhydramine
      • Hypersensibilite dosulepine
      • Hypersensibilite doxylamine
      • Hypersensibilite ebastine
      • Hypersensibilite emedastine
      • Hypersensibilite epinastine
      • Hypersensibilite ethylenediamine
      • Hypersensibilite famotidine
      • Hypersensibilite fenspiride
      • Hypersensibilite fexofenadine
      • Hypersensibilite flunarizine
      • Hypersensibilite fluphenazine
      • Hypersensibilite hydroxyzine
      • Hypersensibilite isothipendyl
      • Hypersensibilite ketotifene
      • Hypersensibilite levocabastine
      • Hypersensibilite levocetirizine
      • Hypersensibilite levomepromazine
      • Hypersensibilite loratadine
      • Hypersensibilite meclozine
      • Hypersensibilite mequitazine
      • Hypersensibilite mirtazapine
      • Hypersensibilite mizolastine
      • Hypersensibilite niaprazine
      • Hypersensibilite nizatidine
      • Hypersensibilite olanzapine
      • Hypersensibilite oxatomide
      • Hypersensibilite oxetorone
      • Hypersensibilite oxomemazine
      • Hypersensibilite periciazine
      • Hypersensibilite perphenazine
      • Hypersensibilite pheniramine
      • Hypersensibilite phenyltoloxamine
      • Hypersensibilite pimexitene
      • Hypersensibilite piperazine
      • Hypersensibilite pipotiazine
      • Hypersensibilite pizotifene
      • Hypersensibilite promethazine
      • Hypersensibilite propyleneglycol derives
      • Hypersensibilite quetiapine
      • Hypersensibilite ranitidine
      • Hypersensibilite roxatidine
      • Hypersensibilite rupatadine
      • Hypersensibilite triprolidine
    • Hypertrophie prostatique

    • Hypokaliemie

    • Hypomagnesemie

    • Insuffisance cardiaque

    • Insuffisance cardiaque gauche

    • Mort subite

      • Mort subite antecedent familial
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Porphyrie cutanee

    • Porphyrie hepatique

      • Porphyrie hepatique maladie
    • Retention urinaire

    • Torsades de pointes

    • Trouble hydroelectrolytique

    • Trouble uretroprostatique

    • Anomalie metabolisme galactose

    • Autre traitement en cours

      • Trt par med contenant de l'alcool
      • Trt par sodium oxybate
    • Confusion mentale

    • Deficit en lactase

    • Deficit en sucrase-isomaltase

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite fructose (intolerance)
      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Interaction d'origine alimentaire

      • Ingestion d'alcool
    • Intolerance genetique au fructose

    • Regime sans galactose

    • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

      • Hypersensibilite fructose (intolerance)
      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
      • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Trouble cognitif

    • Alcoolisme chronique

    • Allaitement

    • Atteinte hepatique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par inhibiteur alcool deshydrogenase (adh)
      • Trt par inhibiteur enzymatique cyp3a4
      • Trt par medicament bradycardisant
    • Demence

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Enfant

    • Epilepsie

    • Examen laboratoire interference

      • Tests cutanes pour diagnostic allergie
    • Exposition a une temperature extreme

    • Glaucome

    • Grossesse

    • Insomnie

    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Myasthenie

      • Myasthenie severe
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Ralentissement motricite digestive

    • Regime cetogene

    • Regime hypocalorique

    • Regime hypoglucidique

    • Retention urinaire

    • Alcoolisme chronique

    • Allaitement

    • Atteinte hepatique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par inhibiteur alcool deshydrogenase (adh)
      • Trt par inhibiteur enzymatique cyp3a4
      • Trt par medicament bradycardisant
    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Enfant

    • Epilepsie

    • Exposition a une temperature extreme

    • Grossesse

    • Insomnie

    • Insuffisance hepatique

    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime cetogene

    • Regime hypocalorique

    • Regime hypoglucidique

    • Sujet age

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de atarax ?

    SEVERE(S)
    • arret cardiaque
    • arret respiratoire
    • ataxie
    • athetose mvt anormal grande amplit
    • bradycardie
    • collapsus cardiovasculaire
    • coma
    • conscience trouble
    • delire
    • depression respiratoire
    • flush
    • insuffisance renale aigue
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agranulocytose
    • anaphylaxie
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • anticorps apparition
    • bronchospasme asthme
    • choc anaphylactique
    • dermatite
    • douleur oppression thoracique
    • eczema
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • erytheme pigmente fixe
    • exantheme
    • hemolyse
    • infection a herpes virus
    • leucopenie
    • lyell syndrome
    • maladie autoimmune
    • neutropenie
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme facial
    • prurit
    • purpura
    • pustulose
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • reaction allergique
    • rhinite
    • stevens johnson syndrome
    • syndrome de sevrage
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • accommodation trouble
    • acouphene bourdonnement doreille
    • agitation
    • agressivite
    • alat modification
    • amnesie
    • anorexie
    • anxiete
    • appetit augmentation
    • arthralgie
    • arythmie
    • asat modification
    • asthenie
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cauchemar
    • cephalee
    • concentration alteration
    • concentration baisse
    • confusion mentale
    • constipation
    • convulsion
    • coordination trouble
    • crampe musculaire
    • creatine kinase modification
    • crise oculogyre
    • dependance
    • depression
    • desorientation spatio temporelle
    • diarrhee
    • diplopie
    • dorsalgie
    • douleur abdominale
    • douleur pharyngolaryngee
    • dysesthesie
    • dysgueusie
    • dyskinesie
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • dystonie
    • dysurie
    • electrocardiogramme modification
    • enuresie
    • epistaxis
    • equilibre trouble
    • fievre
    • gamma gt modification
    • gastralgie
    • gastrite
    • glaucome
    • hallucination
    • hepatite
    • hypercreatininemie
    • hypertriglyceridemie
    • hyperviscosite secretions bronchiques
    • hypotension arterielle
    • hypotension arterielle orthostatique
    • immunoglobuline modification
    • infection des voies respiratoires
    • insomnie
    • irritabilite
    • jambes sans repos syndrome
    • lactation reduction
    • lactico deshydrogenase modification
    • malaise lipothymie
    • memoire trouble
    • mouvement anormal
    • myalgie
    • mydriase
    • nausee vomissement
    • nervosite
    • palpitations
    • paresthesie
    • pharyngite
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • prise ponderale
    • retention durine
    • rhabdomyolyse
    • secheresse buccale
    • secheresse nasale
    • somnolence diurne
    • sueurs nocturnes
    • syncope
    • syndrome extrapyramidal
    • syndrome grippal
    • syndrome parkinsonien
    • tachycardie
    • tachysystolie ventriculaire
    • tendance tentative suicidaire
    • thrombocytopenie
    • torsade de pointe
    • toux
    • tremblement
    • trouble cognitif
    • trouble psychocomportemental
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    • vision floue
    MINEUR(S)
    • bouffee vasomotrice
    • sensation ebrieuse
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      ATARAX, sirop

      1 flacon(s) en verre brun de 200 ml avec seringue(s) pour administration orale polyéthylène polystyrène

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 2,94
    • Illustration de la forme galénique

      ATARAX 25 mg, comprimé pelliculé sécable

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 2,82
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de atarax ?

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Adultes

      La dose moyenne est 30 à 100 mg/jour, soit 15 à 50 ml de sirop/jour.

      Chez l'adulte, la dose maximale journalière est de 100 mg.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Adultes

      La dose moyenne est 30 à 100 mg/jour, soit 15 à 50 ml de sirop/jour.

      Chez l'adulte, la dose maximale journalière est de 100 mg.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      • Sujet âgé

      La dose maximale journalière est 50 mg (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Adultes

      La dose moyenne est 30 à 100 mg/jour, soit 15 à 50 ml de sirop/jour.

      Chez l'adulte, la dose maximale journalière est de 100 mg.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      • Insuffisant hépatique ou rénal sévère

      Il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      . Dans les insomnies d'endormissement chez l'enfant de plus de 3 ans, la posologie proposée à titre indicatif est de 1 mg/kg/jour, et le traitement sera de courte durée (2 semaines au maximum).

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant jusqu'à 40 kg, la dose maximale est 2 mg/kg/jour.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      . Dans les insomnies d'endormissement chez l'enfant de plus de 3 ans, la posologie proposée à titre indicatif est de 1 mg/kg/jour, et le traitement sera de courte durée (2 semaines au maximum).

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant de plus de 40 kg, la dose maximale journalière est 100 mg.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      . Dans les insomnies d'endormissement chez l'enfant de plus de 3 ans, la posologie proposée à titre indicatif est de 1 mg/kg/jour, et le traitement sera de courte durée (2 semaines au maximum).

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant jusqu'à 40 kg, la dose maximale est 2 mg/kg/jour.

      • Insuffisant hépatique ou rénal sévère

      Il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      . Dans les insomnies d'endormissement chez l'enfant de plus de 3 ans, la posologie proposée à titre indicatif est de 1 mg/kg/jour, et le traitement sera de courte durée (2 semaines au maximum).

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant de plus de 40 kg, la dose maximale journalière est 100 mg.

      • Insuffisant hépatique ou rénal sévère

      Il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      · Dans les autres indications (autres que l'insomnie) chez l'enfant de 30 mois à 15 ans : la dose recommandée est 1 mg/kg/jour, soit suivant l'âge et le poids :

      . de 30 mois à 6 ans (10 à 20 kg) : 5 à 10 ml de sirop par jour.

      . de 6 à 10 ans (20 à 30 kg) : 10 à 15 ml de sirop par jour.

      . de 10 à 15 ans (30 à 40 kg) : 15 à 20 ml de sirop.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant jusqu'à 40 kg, la dose maximale est 2 mg/kg/jour.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      · Dans les autres indications (autres que l'insomnie) chez l'enfant de 30 mois à 15 ans : la dose recommandée est 1 mg/kg/jour, soit suivant l'âge et le poids :

      . de 30 mois à 6 ans (10 à 20 kg) : 5 à 10 ml de sirop par jour.

      . de 6 à 10 ans (20 à 30 kg) : 10 à 15 ml de sirop par jour.

      . de 10 à 15 ans (30 à 40 kg) : 15 à 20 ml de sirop.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant de plus de 40 kg, la dose maximale journalière est 100 mg.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      · Dans les autres indications (autres que l'insomnie) chez l'enfant de 30 mois à 15 ans : la dose recommandée est 1 mg/kg/jour, soit suivant l'âge et le poids :

      . de 30 mois à 6 ans (10 à 20 kg) : 5 à 10 ml de sirop par jour.

      . de 6 à 10 ans (20 à 30 kg) : 10 à 15 ml de sirop par jour.

      . de 10 à 15 ans (30 à 40 kg) : 15 à 20 ml de sirop.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant jusqu'à 40 kg, la dose maximale est 2 mg/kg/jour.

      • Insuffisant hépatique ou rénal sévère

      Il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.

      1 ml de sirop correspond à 2 mg de dichlorhydrate d'hydroxyzine.

      La quantité de sirop sera mesurée à l'aide de la seringue pour administration orale graduée de 0,25 ml en 0,25 ml.

      • Posologie

      Ce médicament doit être pris à la dose efficace la plus faible et pendant la durée de traitement la plus courte possible.

      • Population pédiatrique

      · Dans les autres indications (autres que l'insomnie) chez l'enfant de 30 mois à 15 ans : la dose recommandée est 1 mg/kg/jour, soit suivant l'âge et le poids :

      . de 30 mois à 6 ans (10 à 20 kg) : 5 à 10 ml de sirop par jour.

      . de 6 à 10 ans (20 à 30 kg) : 10 à 15 ml de sirop par jour.

      . de 10 à 15 ans (30 à 40 kg) : 15 à 20 ml de sirop.

      Ces doses peuvent être réduites de moitié lorsque seul un effet momentané est souhaité.

      Chez l'enfant de plus de 40 kg, la dose maximale journalière est 100 mg.

      • Insuffisant hépatique ou rénal sévère

      Il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.