Azactam (aztréonam)

Médicaments à base de aztréonam :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    1 g

  • Formes galéniques

    poudre et solution pour usage parentéral

  • Classe Thérapeutique

    J01DF - MONOBACTAMS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser azactam ?

  • Dans les formes hautes

  • Dans les formes basses

  • Dans les formes compliquees

  • Dans les formes non compliquees

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes compliquees

  • Dans les formes non compliquees

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de azactam ?

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Colite pseudomembraneuse

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amoxicilline
    • Hypersensibilite ampicilline
    • Hypersensibilite aztreonam
    • Hypersensibilite bacampicilline
    • Hypersensibilite benzylpenicilline
    • Hypersensibilite beta lactamines
    • Hypersensibilite carbenicilline
    • Hypersensibilite cefaclor
    • Hypersensibilite cefadroxil
    • Hypersensibilite cefalexine
    • Hypersensibilite cefalotine
    • Hypersensibilite cefamandole
    • Hypersensibilite cefapirine
    • Hypersensibilite cefatrizine
    • Hypersensibilite cefazoline
    • Hypersensibilite cefepime
    • Hypersensibilite cefiderocol
    • Hypersensibilite cefixime
    • Hypersensibilite cefotaxime
    • Hypersensibilite cefotetan
    • Hypersensibilite cefotiam
    • Hypersensibilite cefoxitine
    • Hypersensibilite cefpirome
    • Hypersensibilite cefpodoxime proxetil
    • Hypersensibilite cefradine
    • Hypersensibilite cefsulodine sodique
    • Hypersensibilite ceftaroline
    • Hypersensibilite ceftazidime
    • Hypersensibilite ceftizoxime sodique
    • Hypersensibilite ceftobiprole
    • Hypersensibilite ceftolozane
    • Hypersensibilite ceftriaxone
    • Hypersensibilite cefuroxime
    • Hypersensibilite cephalosporines
    • Hypersensibilite cloxacilline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite doripeneme
    • Hypersensibilite ertapeneme
    • Hypersensibilite hetacilline
    • Hypersensibilite imipeneme
    • Hypersensibilite meropeneme
    • Hypersensibilite metampicilline
    • Hypersensibilite meticilline
    • Hypersensibilite mezlocilline
    • Hypersensibilite oxacilline
    • Hypersensibilite penicillamine
    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite phenoxymethylpenicill
    • Hypersensibilite piperacilline
    • Hypersensibilite pivampicilline
    • Hypersensibilite pivmecillinam
    • Hypersensibilite temocilline
    • Hypersensibilite ticarcilline
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pancytopenie

    • Examen laboratoire interference

      • Dosage alanine aminotransferase
      • Dosage aspartate aminotransferase
      • Dosage phosphatase alcaline
      • Interaction avec examens de laboratoire
    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par aminoside
      • Trt par anticoagulant oral
    • Diarrhee

      • Diarrhee severe
    • Examen laboratoire interference

      • Dosage alanine aminotransferase
      • Dosage aspartate aminotransferase
      • Dosage phosphatase alcaline
      • Interaction avec examens de laboratoire
    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de azactam ?

    SEVERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • agranulocytose
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • anticorps apparition
    • aplasie medullaire
    • candidose vaginale
    • coagulation trouble
    • deces mortalite
    • diplopie
    • epistaxis
    • hematocrite modification
    • hemoglobine modification
    • hemolyse
    • hyperleucocytose
    • hypoplasie medullaire
    • leucopenie
    • lymphocytose
    • lymphopenie
    • monocytose
    • myelocytose
    • neutropenie
    • pancytopenie
    • petechies
    • polynucleose neutrophile
    • purpura
    • saignement hemorragie
    • taux prothrombine modification
    • temps cephaline activee modification
    • temps prothrombine modification
    • temps quick modification
    • temps saignement modification
    • thrombocytopenie
    • thrombocytose
    • vaginite
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agitation
    • agressivite
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • arthralgie
    • arthrite
    • asat modification
    • asthenie
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • colite
    • colite pseudomembraneuse
    • coma
    • confusion mentale
    • congestion nasale
    • conscience trouble
    • convulsion
    • cyanose
    • delire
    • dermatite
    • desorientation spatio temporelle
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur oppression thoracique
    • dress syndrome
    • dyskinesie
    • dyspnee
    • eczema
    • encephalopathie
    • eosinophilie
    • epanchement articulaire
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • eternuements
    • exantheme
    • fievre
    • flush
    • frisson
    • gamma gt modification
    • haleine modification halitose
    • hallucination
    • hemorragie digestive
    • hepatite
    • hyperactivite
    • hyperkinesie
    • hypersudation
    • hypotension arterielle
    • ictere
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • insomnie
    • jarisch herxheimer syndrome
    • lactico deshydrogenase modification
    • lethargie
    • lyell syndrome
    • maladie serique
    • meningite aseptique
    • mouvement anormal
    • myalgie
    • myasthenie
    • myoclonie
    • necrose cutanee
    • neurotoxicite
    • oedeme
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme larynge aigu
    • oedeme peripherique
    • paresthesie
    • phosphatase alcaline modification
    • prurit
    • pustulose
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • reaction allergique
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement gastrointestinal
    • sifflement pulmonaire
    • somnolence diurne
    • stevens johnson syndrome
    • tachypnee
    • thrombophlebite
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • tremblement
    • trouble psychocomportemental
    • ulceration buccale
    • urticaire
    • veinite
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    MODERE(S)
    • anorexie
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • coloration langue
    • constipation
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur abdominale
    • douleur mammaire
    • douleur pharyngolaryngee
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • electrocardiogramme modification
    • enterite
    • epigastralgie
    • flatulence meteorisme
    • gastralgie
    • gastrite
    • glossite
    • glossophytie
    • hypercreatininemie
    • langue hypertrophie
    • malaise lipothymie
    • nausee vomissement
    • pyrosis
    • regurgitation
    • secheresse buccale
    • selles molles
    • sialorrhee
    • stomatite
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      AZACTAM 1 g, poudre et solution pour usage parentéral

      1 flacon(s) en verre

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 27,82
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de azactam ?

      L'aztréonam s'administre par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le choix de la posologie et de la voie d'administration dépend de la sensibilité des germes en cause, de la localisation et de la sévérité de l'infection.

      La dose maximale recommandée est de 8 grammes par jour.

      • Chez le malade ambulatoire la voie intra-musculaire est plus particulièrement indiquée : . Dans les cystites aiguës ou les infections gonococciques non compliquées à la posologie d'une dose unique de 1 gramme.
      • Sujet âgé

      Les malades âgés ont normalement une clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min et ils recevront donc la dose normalement recommandée. Si la fonction rénale est inférieure à ce niveau, le schéma posologique sera ajusté (voir "Insuffisance rénale").

      • Insuffisance rénale

      L'aztréonam étant éliminé principalement par le rein, il est recommandé d'administrer une dose initiale normale (ici une seule dose).

      L'aztréonam s'administre par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le choix de la posologie et de la voie d'administration dépend de la sensibilité des germes en cause, de la localisation et de la sévérité de l'infection.

      La dose maximale recommandée est de 8 grammes par jour.

      • Chez le malade ambulatoire la voie intra-musculaire est plus particulièrement indiquée : . Dans les infections urinaires hautes et/ou compliquées, à la posologie de 1 gramme deux fois par jour.
      • Sujet âgé

      Les malades âgés ont normalement une clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min et ils recevront donc la dose normalement recommandée. Si la fonction rénale est inférieure à ce niveau, le schéma posologique sera ajusté (voir "Insuffisance rénale").

      L'aztréonam s'administre par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le choix de la posologie et de la voie d'administration dépend de la sensibilité des germes en cause, de la localisation et de la sévérité de l'infection.

      La dose maximale recommandée est de 8 grammes par jour.

      • Pour les infections sévères, l'aztréonam sera le plus souvent utilisé par voie intraveineuse directe ou perfusion courte. Dans les infections de sévérité limitée, l'aztréonam sera utilisé à une posologie de 2 grammes à 3 grammes par jour (1 gramme toutes les 12 à 8 heures). . Dans les infections graves, les infections à Pseudomonas ou à germes de sensibilité intermédiaire, cette posologie pourra être portée à 6 ou 8 grammes maximum par 24 heures en 3 ou 4 injections.

      En cas d'infections à germes multiples, l'association avec un antibiotique actif sur les germes à Gram + et/ou les anaérobies est possible et souhaitable.

      • Sujet âgé

      Les malades âgés ont normalement une clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min et ils recevront donc la dose normalement recommandée. Si la fonction rénale est inférieure à ce niveau, le schéma posologique sera ajusté (voir "Insuffisance rénale").

      L'aztréonam s'administre par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le choix de la posologie et de la voie d'administration dépend de la sensibilité des germes en cause, de la localisation et de la sévérité de l'infection.

      La dose maximale recommandée est de 8 grammes par jour.

      • Pour les infections sévères, l'aztréonam sera le plus souvent utilisé par voie intraveineuse directe ou perfusion courte. Dans les infections de sévérité limitée, l'aztréonam sera utilisé à une posologie de 2 grammes à 3 grammes par jour (1 gramme toutes les 12 à 8 heures). . Dans les infections graves, les infections à Pseudomonas ou à germes de sensibilité intermédiaire, cette posologie pourra être portée à 6 ou 8 grammes maximum par 24 heures en 3 ou 4 injections.

      En cas d'infections à germes multiples, l'association avec un antibiotique actif sur les germes à Gram + et (ou) les anaérobies est possible et souhaitable.

      • Sujet âgé

      Les malades âgés ont normalement une clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min et ils recevront donc la dose normalement recommandée. Si la fonction rénale est inférieure à ce niveau, le schéma posologique sera ajusté (voir "Insuffisance rénale").

      • Insuffisance rénale

      L'aztréonam étant éliminé principalement par le rein, il est recommandé d'administrer une dose initiale normale et les doses suivantes en se référant aux données ci-après.

      Ajustement posologique recommandé

      Clairance de la créatinine (ml/min) : 30 et plus Dose (mg) : dose normale

      Clairance de la créatinine (ml/min) : 10 à 30 Dose (mg) : 1/2 dose

      Clairance de la créatinine (ml/min) : moins de 10 Dose (mg) : 1/4 dose

      Clairance de la créatinine (ml/min) : malades hémodialysés Dose (mg) : 1/8 dose après hémodialyse

      Chez les malades qui, comme les hémodialysés, ont une clairance de la créatinine correspondant à une insuffisance rénale sévère (< 10 ml/min), une dose de charge de 1 ou 2 grammes sera donnée au départ. Les doses d'entretien seront du quart de la dose initiale, administrées à intervalles fixes de 6, 8 ou 12 heures.

      Pour les infections graves, un huitième de la dose initiale sera ajouté après chaque hémodialyse.

      L'aztréonam s'administre par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le choix de la posologie et de la voie d'administration dépend de la sensibilité des germes en cause, de la localisation et de la sévérité de l'infection.

      En cas d'infections à germes multiples, l'association avec un antibiotique actif sur les germes à Gram + et (ou) les anaérobies est possible et souhaitable.

      • Sujet âgé

      Les malades âgés ont normalement une clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min et ils recevront donc la dose normalement recommandée. Si la fonction rénale est inférieure à ce niveau, le schéma posologique sera ajusté (voir "Insuffisance rénale").

      • Insuffisance hépatique

      Il est recommandé de diminuer la posologie de 20 à 25 % en cas de traitements de longue durée chez les patients atteint d'une maladie chronique du foie, en particulier en cas de cirrhose alcoolique associée à une insuffisance rénale.