Bactrim (triméthoprime / sulfaméthoxazole)

Médicaments à base de triméthoprime ou sulfaméthoxazole :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    solution injectable pour perfusionsuspension buvablecomprimé

  • Classe Thérapeutique

    J01EE - ASSOCIATIONS DE SULFAMIDES ET TRIMETHOPRIME, DERIVES INCLUS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser bactrim ?

  • Traitement curatif

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'homme

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'homme

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'homme

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adolescent

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 6 semaines

  • Traitement monodose

  • Dans les formes aigues

  • Dans les formes non compliquees

  • Chez la femme jusqu'a 65 ans

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de bactrim ?

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par methotrexate
  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Dress syndrome

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acetazolamide
    • Hypersensibilite altizide
    • Hypersensibilite amsacrine
    • Hypersensibilite bendroflumethiazide
    • Hypersensibilite bosentan
    • Hypersensibilite brinzolamide
    • Hypersensibilite bumetanide
    • Hypersensibilite carbutamide
    • Hypersensibilite chlortalidone
    • Hypersensibilite clopamide
    • Hypersensibilite cloprothiazole
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyclothiazide
    • Hypersensibilite dapsone
    • Hypersensibilite darunavir
    • Hypersensibilite dofetilide
    • Hypersensibilite dorzolamide
    • Hypersensibilite furosemide
    • Hypersensibilite glibenclamide
    • Hypersensibilite glibornuride
    • Hypersensibilite gliclazide
    • Hypersensibilite glimepiride
    • Hypersensibilite glipizide
    • Hypersensibilite hydrochlorothiazide
    • Hypersensibilite hydroflumethiazide
    • Hypersensibilite ibutilide fumarate
    • Hypersensibilite indapamide
    • Hypersensibilite mafenide
    • Hypersensibilite methyclothiazide
    • Hypersensibilite naratriptan
    • Hypersensibilite para aminobenzoique ac
    • Hypersensibilite parahydroxybenzoates
    • Hypersensibilite piretanide
    • Hypersensibilite polythiazide
    • Hypersensibilite probenecide
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite quinagolide
    • Hypersensibilite sitaxentan
    • Hypersensibilite sotalol
    • Hypersensibilite sulfacetamide
    • Hypersensibilite sulfadiazine
    • Hypersensibilite sulfadoxine
    • Hypersensibilite sulfafurazole
    • Hypersensibilite sulfaguanidine
    • Hypersensibilite sulfamethizol
    • Hypersensibilite sulfamethoxazole
    • Hypersensibilite sulfametrole
    • Hypersensibilite sulfamides
    • Hypersensibilite sulfamoxole
    • Hypersensibilite sulfasalazine
    • Hypersensibilite sulfasuccinamide
    • Hypersensibilite sulfonamide
    • Hypersensibilite sulfonyluree
    • Hypersensibilite sulpiride
    • Hypersensibilite sultiame
    • Hypersensibilite sumatriptan
    • Hypersensibilite tamsulosine
    • Hypersensibilite thiazidiques
    • Hypersensibilite tipranavir
    • Hypersensibilite tolbutamide
    • Hypersensibilite torasemide
    • Hypersensibilite trimethoprime
    • Hypersensibilite veralipride
    • Hypersensibilite xipamide
    • Hypersensibilite zonisamide
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale dfg < 15ml/min/1,73m2
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 6 semaines
  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Premature

  • Pustulose exanthematique aigue generale (peag)

  • Trouble hematologique

  • Allaitement

  • Anemie megaloblastique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antivitamine k
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par med provoquant torsades pointe
    • Trt par phenytoine
    • Trt par repaglinide
  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Grossesse

    • Grossesse premier trimestre
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alcoolisme chronique

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage creatinine
    • Interaction avec examens de laboratoire
  • Exposition a une temperature extreme

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Grossesse

  • Hyperkaliemie

  • Infection vih

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pneumopathie

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

  • Trouble hematologique

    • Trouble hematologique atcd personnel
  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
  • Alcoolisme chronique

    • Carence en acide folique / folates
  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inducteur enzymatique
  • Carence en vitamine

    • Carence en acide folique / folates
  • Denutrition

    • Carence en acide folique / folates
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dyspnee

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Grossesse

    • Grossesse deuxieme trimestre
    • Grossesse troisieme trimestre
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Carence en acide folique / folates
  • Toux

  • Trouble hematologique

    • Trouble hematologique atcd personnel
  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
    • Traitement reitere
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de bactrim ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • ataxie
  • choc anaphylactique
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • convulsion
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur colique
  • hyperamylasemie
  • hyperkaliemie
  • hyperlipasemie
  • hypoglycemie
  • hyponatremie
  • insuffisance hepatique
  • irritation meningee
  • meningite aseptique
  • myocardite
  • neuropathie peripherique
  • nevrite
  • pancreatite aigue
  • paresthesie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • tremblement
  • veinite
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anurie
  • aplasie medullaire
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • bradypsychie
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cephalee
  • cholestase
  • colique nephretique
  • conscience trouble
  • cristallurie
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • depression
  • ductopenie
  • dyspnee
  • eczema
  • eosinophilie
  • erytheme noueux
  • gamma gt modification
  • glomerulonephrite
  • hallucination
  • hematurie
  • hemolyse
  • hepatite
  • hypercreatininemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypoplasie medullaire
  • hypoprothrombinemie
  • ictere
  • infection fongique mycose
  • infiltrat pulmonaire
  • insomnie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • lactico deshydrogenase modification
  • lichen
  • lithiase renale
  • lymphopenie
  • megaloblastose
  • methemoglobinemie
  • necrose hepatique
  • necrose tubulaire renale
  • nephrite interstitielle
  • neuromyopathie
  • neutropenie
  • nevrite optique
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oligurie
  • pancytopenie
  • phosphatase alcaline modification
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • polyurie
  • proteinurie
  • purpura
  • raideur de la nuque
  • reaction allergique
  • rhabdomyolyse
  • syndrome lupique
  • syndrome nephrotique
  • taux prothrombine modification
  • temps prothrombine modification
  • thrombocytopenie
  • toux
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • vascularite
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • adenopathie
  • anticorps apparition
  • arthralgie
  • arthrite
  • dorsalgie
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • fievre
  • jarisch herxheimer syndrome
  • leucopenie
  • maladie serique
  • myalgie
  • oedeme cutane
  • uveite
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anorexie
  • atteinte vasculaire de la retine
  • bronchospasme asthme
  • dermatite
  • dermatose aigue febrile neutrophilique syndrome de sweet
  • dress syndrome
  • epigastralgie
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme pigmente fixe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • gastralgie
  • glossite
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • lyell syndrome
  • nausee vomissement
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • polynucleose neutrophile
  • prurit
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • stevens johnson syndrome
  • stomatite
  • urticaire
MINEUR(S)
  • bouffee vasomotrice
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BACTRIM, solution injectable pour perfusion

    5 ampoule(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    BACTRIM, suspension buvable

    1 flacon(s) en verre de 100 ml avec cuillère-mesure polystyrène

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 3,09
  • Illustration de la forme galénique

    BACTRIM FORTE, comprimé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 10 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,80
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de bactrim ?

    • Sujet normo-rénal
    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans

    La posologie habituelle est 2 ampoules en perfusion toutes les 12 heures.

    En cas d'infections sévères, elle peut atteindre 3 ampoules dans une perfusion le matin et 3 ampoules dans une perfusion le soir.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale, 2 perfusions journalières.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : posologie réduite de moitié, une seule perfusion journalière (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés, la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse, et il convient de vérifier tous les trois jours les concentrations plasmatiques de sulfaméthoxazole.

    Les formes orales prendront le relais de cette forme injectable dès que l'administration per os sera possible.

    • Sujet normo-rénal
    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans

    Cas particuliers

    Traitement des infections à Pneumocystis jirovecii : la posologie conseillée est de 100 mg/kg de sulfaméthoxazole et 20 mg/kg de triméthoprime par jour, en 3 à 4 perfusions, pendant 2 semaines.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale, 2 perfusions journalières.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : posologie réduite de moitié, une seule perfusion journalière (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés, la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse, et il convient de vérifier tous les trois jours les concentrations plasmatiques de sulfaméthoxazole.

    Les formes orales prendront le relais de cette forme injectable dès que l'administration per os sera possible.

    • Sujet normo-rénal
    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans

    Cas particuliers

    Traitement des infections neuro-méningées à Listeria monocytogenes : 30 à 40 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 6 à 8 mg/kg/jour de triméthoprime.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale, 2 perfusions journalières.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : posologie réduite de moitié, une seule perfusion journalière (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés, la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse, et il convient de vérifier tous les trois jours les concentrations plasmatiques de sulfaméthoxazole.

    Les formes orales prendront le relais de cette forme injectable dès que l'administration per os sera possible.

    • Sujet normo-rénal
    • Nourrissons de plus de 6 semaines et enfants jusqu'à 12 ans

    La posologie habituelle est de 0,2 ml/kg deux fois par jour. Cette posologie correspondant à peu près à une dose quotidienne de 30 mg/kg de sulfaméthoxazole et 6 mg/kg de triméthoprime.

    A titre indicatif, 1 ml correspond à 80 mg de sulfaméthoxazole et 16 mg de triméthoprime.

    Les données suivantes donnent les correspondances entre le poids corporel et la dose quotidienne (1 ml par 5 kg de poids 2 fois par jour).

    Poids corporel : 25 kg Dose quotidienne : 5 ml matin et soir

    Poids corporel : 20 kg Dose quotidienne : 4 ml matin et soir

    Poids corporel : 15 kg Dose quotidienne : 3 ml matin et soir

    Poids corporel : 10 kg Dose quotidienne : 2 ml matin et soir

    Poids corporel : 5 kg Dose quotidienne : 1 ml matin et soir

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale, 2 perfusions journalières.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : posologie réduite de moitié, une seule perfusion journalière (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés, la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse, et il convient de vérifier tous les trois jours les concentrations plasmatiques de sulfaméthoxazole.

    Les formes orales prendront le relais de cette forme injectable dès que l'administration per os sera possible.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale, 2 perfusions journalières.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : posologie réduite de moitié, une seule perfusion journalière (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés, la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse, et il convient de vérifier tous les trois jours les concentrations plasmatiques de sulfaméthoxazole.

    Les formes orales prendront le relais de cette forme injectable dès que l'administration per os sera possible.

    Une cuillère-mesure de 5 ml contient 200 mg de sulfaméthoxazole et 40 mg de triméthoprime.

    • Sujet normo-rénal

    La posologie normale est la suivante :

    . Nourrissons de plus de 6 semaines et enfants jusqu'à 12 ans : 30 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 6 mg/kg/jour de triméthoprime en 2 prises par jour. En cas d'infections sévères, la posologie peut être augmentée de moitié.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    Une cuillère-mesure de 5 ml contient 200 mg de sulfaméthoxazole et 40 mg de triméthoprime.

    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    . Traitement curatif des infections à Pneumocystis jirovecii : 100 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 20 mg/kg/jour de triméthoprime en 2 prises par jour.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    Une cuillère-mesure de 5 ml contient 200 mg de sulfaméthoxazole et 40 mg de triméthoprime.

    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    . Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii chez les enfants séropositifs pour le VIH à partir d'un degré de déficit immunitaire basé sur le taux de lymphocytes CD4 en fonction de l'âge (exprimé en valeur absolue (cellules/mm3) et en pourcentage du nombre total de lymphocytes) (Cf. ci-dessous) :

    20 à 30 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 4 à 6 mg/kg/jour de triméthoprime 3 fois par semaine à 1 fois par jour.

    moins de 1 an CD4 : < 750 cellules/mm3 ou < 15 %

    de 1 à 5 ans CD4 : < 500 cellules/mm3 ou < 15 %

    plus de 6 ans CD4 : < 200 cellules/mm3 ou < 15 %

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    Une cuillère-mesure de 5 ml contient 200 mg de sulfaméthoxazole et 40 mg de triméthoprime.

    • Sujet normo-rénal

    La posologie normale est la suivante :

    . Au cas par cas, adultes et adolescents de plus de 12 ans ne pouvant pas avaler les comprimés :

    Se référer au résumé des caractéristiques du produit des comprimés de sulfaméthoxazole-triméthoprime, en tenant compte que 5 ml de cette suspension buvable (une cuillère-mesure) contient 200 mg de sulfaméthoxazole et 40 mg de triméthoprime.

    A noter que peuvent être commercialisés des comprimés contenant 400 mg de sulfaméthoxazole et 80 mg de triméthoprime et des comprimés contenant 800 mg sulfaméthoxazole et 160 mg de triméthoprime.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    La posologie habituelle est de 2 comprimés toutes les 12 heures. Elle peut atteindre 6 comprimés par jour en 2 ou 3 prises en cas d'infections sévères.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    Traitement monodose de la cystite aiguë non compliquée de la femme de moins de 65 ans : 6 comprimés en prise unique.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    Traitement des infections à Pneumocystis jirovecii : 80 à 100 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 16 à 20 mg/kg/jour de triméthoprime en 3 à 4 prises.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii : d'une façon générale, notamment chez les sujets infectés par le VIH : 1 comprimé par jour.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii

    Chez les greffés de moelle osseuse : 2 comprimés 2 fois par jour, 2 jours consécutifs par semaine pendant au moins 6 mois après la greffe.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii

    Chez les receveurs de greffe d'organe : 2 comprimés par jour à 2 comprimé 3 fois par semaine.

    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans
    • Sujet insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte normo-rénal

    La posologie habituelle est de 1 comprimé toutes les 12 heures. Elle peut atteindre 3 comprimés par jour en cas d'infections sévères.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte normo-rénal

    Cas particuliers

    Traitement monodose de la cystite aiguë non compliquée de la femme de moins de 65 ans : 3 comprimés en prise unique.

    • Sujet adulte normo-rénal

    Cas particuliers

    Traitement des infections à Pneumocystis jirovecii : 80 à 100 mg/kg/jour de sulfaméthoxazole et 16 à 20 mg/kg/jour de triméthoprime en 3 à 4 prises.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii : d'une façon générale, notamment chez les sujets infectés par le VIH, 1 comprimé 3 fois par semaine à 1 comprimé par jour.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii

    Chez les greffés de moelle osseuse : 1 comprimé 2 fois par jour, 2 jours consécutifs par semaine pendant au moins 6 mois après la greffe.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte normo-rénal

    Cas particuliers

    Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii

    Chez les receveurs de greffe d'organe : de 1 comprimé par jour à 1 comprimé 3 fois par semaine.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.

    • Sujet adulte insuffisant rénal

    Clairance de la créatinine > 30 ml/min : posologie normale.

    15 ml/min < clairance de la créatinine < 30 ml/min : demi-dose (même posologie unitaire, mais en une seule prise par jour).

    Clairance de la créatinine < 15 ml/min (en dehors de la dialyse) : ce médicament ne doit pas être utilisé (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Patients dialysés : Chez les patients hémodialysés la posologie usuelle est réduite de moitié, administrée après dialyse ; une vérification régulière des concentrations plasmatiques est recommandée.