Belustine (lomustine)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Lomustine

  • Dosages

    40 mg

  • Formes galéniques

    gélule

  • Classe Thérapeutique

    L01AD - NITROSOUREES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser belustine ?

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Dans les formes primitives

  • Dans les formes secondaires

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de belustine ?

  • Allaitement

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Autre traitement en cours

    • Trt par vaccin viral vivant attenue
  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amidon de ble/gluten
    • Hypersensibilite lomustine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants attenues
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cimetidine
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par phenytoine
  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Aplasie medullaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament hematotoxique
  • Erythropenie

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance medullaire

  • Insuffisance renale chronique

  • Leucopenie

  • Quel que soit le terrain

  • Thrombopenie

  • Trouble hematologique

  • Aplasie medullaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament hematotoxique
  • Erythropenie

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance medullaire

  • Insuffisance renale chronique

  • Leucopenie

  • Quel que soit le terrain

  • Thrombopenie

  • Trouble hematologique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de belustine ?

SEVERE(S)
  • alveolite pulmonaire
  • asthenie
  • atelectasie
  • atteinte cardiovasculaire
  • atteinte hepatique
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bronchiolite
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • bursite
  • calcification
  • cancer vessie
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • congestion nasale
  • cystite
  • deces mortalite
  • depression respiratoire
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspnee
  • effet immunosuppresseur
  • encephalite
  • endocardite
  • epanchement pleural
  • eternuements
  • fasciite
  • fibrose pulmonaire
  • fievre
  • folliculite
  • frisson
  • furonculose
  • gangrene
  • hemoptysie
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hepatite
  • hypertension pulmonaire
  • hypoxie
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • infiltrat pulmonaire
  • insuffisance respiratoire
  • ischemie myocardique
  • lethargie
  • lymphome
  • lyse tumorale syndrome
  • malaise lipothymie
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • nevralgie
  • oedeme pulmonaire
  • orgelet
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • respiration trouble
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome myeloproliferatif
  • tachypnee
  • toux
  • tumeur maligne
  • verrue
  • vertige etourdissement
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • amenorrhee
  • atteinte renale
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • cycle menstruel irregulier
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysovulation
  • epididymite
  • erection trouble
  • estrogene modification
  • gynecomastie
  • hemorragie uro genitale
  • hypercreatininemie
  • hypersecretion vaginale
  • hyperuremie hyperazotemie
  • impuissance
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance ovarienne
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • libido trouble
  • menometrorragie
  • menorragie
  • mort foetale
  • oligospermie
  • prostatite
  • saignement vaginal
  • sterilite secondaire
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • vaginite
MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit perte
  • ascite
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • constipation
  • deshydratation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur anale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • enterite
  • gastrite
  • hematemese
  • hemorragie digestive
  • hoquet
  • hyperglycemie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • hypoplasie dentaire
  • ileus paralytique
  • incontinence fecale
  • ischemie
  • mucite
  • nausee vomissement
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • perforation digestive
  • rectorragie
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
  • stomatite
  • ulceration gastrique
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alopecie
MINEUR(S)
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • aplasie medullaire
  • asat modification
  • bilirubine modification
  • cholestase
  • civd coag intravascul disseminee
  • dysplasie
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • hematocrite modification
  • hematurie
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hypoplasie medullaire
  • ictere
  • leucemie aigue
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • lymphopenie
  • neutropenie
  • pancytopenie
  • petechies
  • phosphatase alcaline modification
  • purpura
  • saignement hemorragie
  • syndrome hemolytique et uremique
  • thrombocytopenie
  • trouble hematologique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    BELUSTINE 40 mg, gélule

    1 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 5 gélule(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de belustine ?

    • Posologie

    La dose recommandée de lomustine chez l'adulte et l'enfant est de 130 mg/m2 en une seule prise par voie orale toutes les 6 semaines.

    Chez les patients présentant une insuffisance médullaire la dose devra être réduite à 100 mg/m2 toutes les 6 semaines.

    Les doses de lomustine ne devront être répétées qu'une fois les valeurs de l'hémogramme redevenues acceptables (taux de plaquettes supérieur à 100 000/mm3, taux de leucocytes supérieur à 4 000/mm3). Une numération de la formule sanguine sera effectuée toutes les semaines et le traitement suivant ne sera pas administré avant un délai de 6 semaines, du fait de la toxicité hématologique retardée et cumulative du produit.

    Une fois la dose initiale administrée, les doses suivantes seront ajustées en fonction de la réponse hématologique du patient à la dose précédente. Le suivant peut servir de guide à l'ajustement.

    • Nadir après la dose précédente . Leucocytes (/mm3) : > ou = 4000 . Plaquettes (/mm3) : > ou = 100000
    • % de la dose précédente à administrer : 100 %

    • Nadir après la dose précédente . Leucocytes (/mm3) : 3000- 3999 . Plaquettes (/mm3) : 75000- 99999

    • % de la dose précédente à administrer : 100 %

    • Nadir après la dose précédente . Leucocytes (/mm3) : 2000-2999 . Plaquettes (/mm3) : 25000-74999

    • % de la dose précédente à administrer : 70 %

    • Nadir après la dose précédente . Leucocytes (/mm3) : <2000 . Plaquettes (/mm3) : <25000

    • % de la dose précédente à administrer : 50 %

    En cas d'utilisation concomitante de lomustine avec des médicaments myélosuppresseurs, les doses de lomustine doivent être ajustées en conséquence.

    • Population pédiatrique

    La posologie est identique chez l'adulte et chez l'enfant.

    • Insuffisance rénale

    Le profil d'efficacité et de tolérance de lomustine chez les patients insuffisants rénaux n'a pas été établi. Un contrôle périodique de la fonction rénale est recommandé pendant le traitement (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

    • Insuffisance hépatique

    Le profil d'efficacité et de tolérance de lomustine chez les patients atteints d'insuffisance hépatique n'a pas été établi. Un contrôle périodique de la fonction hépatique est recommandé pendant le traitement (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").