Bisoprolol (BISOPROLOL HEMIFUMARATE)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser bisoprolol ?

  • Traitement complementaire

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Dans les formes stables

  • Avec reduction fct ventri systolique

      Illustration consindications

      Quelles sont les contre-indications de bisoprolol ?

      • Acidose

        • Acidose metabolique
      • Angor de prinzmetal

        • Angor de prinzmetal pur
      • Arteriopathie

        • Arteriopathie peripherique obliterante
        • Arteriopathie peripherique severe
      • Asthme

        • Asthme severe
      • Autre traitement en cours

        • Trt par floctafenine
        • Trt par sultopride
      • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

        • Bav haut degre non appareille
      • Bloc sino-auriculaire

      • Bradycardie

        • Bradycardie < 45-50 battements par min
      • Bradycardie sinusale

      • Bronchopneumopathie chronique obstruct

        • Bpco severe
      • Choc anaphylactique

        • Anaphylaxie
        • Anaphylaxie antecedent personnel
        • Choc anaphylactique atcd personnel
        • Hypersensibilite floctafenine
      • Choc cardiogenique

      • Collapsus cardiovasculaire

      • Dysfonctionnement sinusal

      • Hypotension arterielle

      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque aigue
        • Insuff cardiaque decompensee
        • Insuff cardiaque non controlee
      • Maladie vasculaire ischemique

        • Trouble circulatoire peripherique severe
      • Maladie vasculaire obliterante

        • Arteriopathie peripherique obliterante
        • Arteriopathie peripherique severe
      • Myasthenie

      • Pheochromocytome

        • Pheochromocytome non traite
      • Raynaud syndrome

        • Raynaud syndrome severe
      • Tachycardie sinusale

      • Terrain allergique

        • Anaphylaxie
        • Anaphylaxie antecedent personnel
        • Choc anaphylactique atcd personnel
        • Hypersensibilite floctafenine
      • Trouble arteriel peripherique

        • Trouble arteriel peripherique severe
      • Trouble circulatoire

        • Trouble circulatoire peripherique
        • Trouble circulatoire peripherique severe
      • Adulte jeune (15-17 ans)

        • Adulte de moins de 18 ans
      • Anomalie metabolisme galactose

      • Asthme

        • Asthme leger
        • Asthme modere
      • Autre traitement en cours

        • Trt par amiodarone
        • Trt par antiarythmique classe i
        • Trt par antihypertenseur central
        • Trt par diltiazem
        • Trt par inhibiteur calcique
        • Trt par verapamil
      • Bronchopneumopathie chronique obstruct

        • Bpco legere
        • Bpco moderee
      • Deficit en lactase

      • Enfant

      • Nourrisson

      • Nouveau-ne

      • Regime sans galactose

      • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

        • Hypersensibilite galactose (intolerance)
        • Hypersensibilite glucose (intolerance)
        • Hypersensibilite lactose (intolerance)
        • Syndrome malabsorption glucose/galactose
      • Anesthesie

        • Anesthesie generale
      • Angor

      • Angor de prinzmetal

        • Angor de prinzmetal forme associee
        • Angor de prinzmetal mineur
      • Arteriopathie

        • Arteriopathie peripherique
        • Arteriopathie peripherique obliterante
      • Asthme

        • Asthme leger
        • Asthme modere
      • Autre traitement en cours

        • Trt par medicament desensibilisant
      • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

      • Bradycardie

        • Bradycardie < 50-55 battements par min
      • Bronchopneumopathie chronique obstruct

        • Bpco legere
        • Bpco moderee
      • Bronchospasme

      • Cardiomyopathie

        • Cardiomyopathie restrictive
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie congenitale
      • Cardiopathie ischemique

      • Diabete autre

        • Diabete instable
      • Diabete type i

      • Diabete type ii

        • Diabete instable
      • Exposition a une temperature extreme

      • Hyperthyroidie

        • Thyreotoxicose
      • Infarctus du myocarde

        • Infarctus du myocarde recent
      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque controlee
      • Insuffisance coronarienne

      • Insuffisance hepatique

        • Insuffisance hepatique severe maladie
      • Insuffisance renale chronique

        • Insuffisance renale severe
      • Jeune strict

      • Maladie vasculaire ischemique

        • Trouble circulatoire peripherique leger
        • Trouble circulatoire peripherique modere
      • Maladie vasculaire obliterante

        • Arteriopathie maladie
        • Arteriopathie peripherique
      • Pathologie coronarienne

      • Pheochromocytome

        • Pheochromocytome traite
      • Psoriasis

      • Quel que soit le terrain

      • Raynaud syndrome

        • Raynaud syndrome leger
        • Raynaud syndrome modere
      • Sportif / dopage

      • Sujet age

      • Trouble arteriel peripherique

        • Trouble arteriel peripherique leger
        • Trouble arteriel peripherique modere
      • Trouble circulatoire

        • Trouble circulatoire peripherique leger
        • Trouble circulatoire peripherique modere
      • Valvulopathie

      • Anesthesie

        • Anesthesie generale
      • Angor

      • Angor de prinzmetal

        • Angor de prinzmetal forme associee
        • Angor de prinzmetal mineur
      • Arteriopathie

        • Arteriopathie peripherique
        • Arteriopathie peripherique obliterante
      • Asthme

        • Asthme leger
        • Asthme modere
      • Autre traitement en cours

        • Trt par medicament desensibilisant
      • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

      • Bradycardie

        • Bradycardie < 50-55 battements par min
      • Bronchopneumopathie chronique obstruct

        • Bpco legere
        • Bpco moderee
      • Bronchospasme

      • Cardiomyopathie

        • Cardiomyopathie restrictive
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie congenitale
      • Cardiopathie ischemique

      • Diabete autre

        • Diabete instable
      • Diabete type i

      • Diabete type ii

        • Diabete instable
      • Exposition a une temperature extreme

      • Hyperthyroidie

        • Thyreotoxicose
      • Infarctus du myocarde

        • Infarctus du myocarde recent
      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque controlee
      • Insuffisance coronarienne

      • Insuffisance hepatique

        • Insuffisance hepatique severe maladie
      • Insuffisance renale chronique

        • Insuffisance renale severe
      • Jeune strict

      • Maladie vasculaire ischemique

        • Trouble circulatoire peripherique leger
        • Trouble circulatoire peripherique modere
      • Maladie vasculaire obliterante

        • Arteriopathie maladie
        • Arteriopathie peripherique
      • Pathologie coronarienne

      • Pheochromocytome

        • Pheochromocytome traite
      • Psoriasis

      • Quel que soit le terrain

      • Raynaud syndrome

        • Raynaud syndrome leger
        • Raynaud syndrome modere
      • Sportif / dopage

      • Sujet age

      • Trouble arteriel peripherique

        • Trouble arteriel peripherique leger
        • Trouble arteriel peripherique modere
      • Trouble circulatoire

        • Trouble circulatoire peripherique leger
        • Trouble circulatoire peripherique modere
      • Valvulopathie

      Illustration side-effect

      Quels sont les effets indésirables de bisoprolol ?

      SEVERE(S)
      • acidose metabolique
      • acidose respiratoire
      • arret cardiaque
      • arret respiratoire
      • arythmie
      • bloc auriculo ventriculaire
      • bloc sino auriculaire
      • bradycardie
      • bronchiolite
      • bronchite
      • bronchospasme asthme
      • choc cardiogenique
      • collapsus cardiovasculaire
      • coma
      • conduction trouble
      • congestion nasale
      • conscience trouble
      • crampe musculaire
      • depression respiratoire
      • dyspnee
      • electrocardiogramme modification
      • extrasystole
      • fibrillation ventriculaire
      • hyperglycemie
      • hyperkaliemie
      • hypertension arterielle
      • hypocalcemie
      • hypoglycemie
      • hypokaliemie
      • hypothermie
      • hypoxemie
      • hypoxie
      • infection des voies respiratoires
      • insuffisance cardiaque
      • insuffisance cardiaque congestive
      • insuffisance renale aigue
      • insuffisance respiratoire
      • mediastinite
      • myasthenie
      • mydriase
      • oedeme pulmonaire
      • pneumonie
      • pneumopathie interstitielle diffuse
      • rales bronchiques
      • rhabdomyolyse
      • rhinite
      • sifflement pulmonaire
      • tachycardie
      • torsade de pointe
      • toux
      • tremblement
      • vasodilatation peripherique
      MODERE(S) OU SEVERE(S)
      • accident vasculaire cerebral
      • acuite visuelle modification
      • agranulocytose
      • alat modification
      • anemie
      • angor
      • anorexie
      • anticorps apparition
      • arthralgie
      • arthropathie
      • asat modification
      • atteinte hepatique
      • bilirubine modification
      • cardiomyopathie
      • cholestase
      • chondrite
      • claudication intermittente
      • conjonctive ulcere
      • conjonctivite
      • cornee erosion amincissement cornee
      • creatine kinase modification
      • cyanose
      • cytolyse hepatique
      • deces mortalite
      • depression myocardique
      • diabete
      • douleur des extremites
      • douleur oculaire
      • douleur oppression thoracique
      • douleur osseuse
      • douleur scapulaire
      • eosinophilie
      • faiblesse musculaire
      • fibrillation auriculaire
      • fibrose dermique
      • fibrose retroperitoneale
      • gamma gt modification
      • gangrene
      • gene oculaire
      • glycosurie
      • goutte
      • hematocrite modification
      • hemoglobine modification
      • hepatite
      • hyperammoniemie
      • hypercholesterolemie
      • hyperlipidemie
      • hypertension pulmonaire
      • hypertriglyceridemie
      • hyperuricemie
      • hypervolemie
      • hypotension arterielle
      • hypotension arterielle orthostatique
      • ictere
      • infarctus du myocarde
      • inflammation de la muqueuse
      • insuffisance hepatique
      • irritation oculaire
      • ischemie
      • keratite
      • keratopathie
      • lactico deshydrogenase modification
      • larmoiement
      • leucopenie
      • lipoproteines modification
      • muqueuse ulcere
      • myalgie
      • myopathie
      • neutropenie
      • oedeme des membres inferieurs
      • oedeme peripherique
      • oreille trouble
      • otite
      • otorrhee
      • paleur
      • paleur des extremites
      • palpitations
      • peritonite
      • phosphatase alcaline modification
      • pleuresie
      • prise ponderale
      • raynaud syndrome
      • refroidissement des extremites
      • retention hydrique
      • secheresse oculaire
      • spasme coronaire
      • syndrome de sevrage
      • syndrome lupique
      • thrombocytopenie
      • thrombopathie
      • trouble cutaneo muqueux
      • trouble vasculaire peripherique
      • ulcere nasal
      • vasoconstriction cutanee
      • vasoconstriction peripherique
      • vision alteration
      • xerosis
      MODERE(S)
      • alopecie
      • audition alteration
      • vision floue
      MINEUR(S) OU MODERE(S)
      • asthenie
      • bouffee vasomotrice
      • depigmentation
      • dermatite
      • douleur
      • dysgueusie
      • eczema
      • erection trouble
      • eruption cutanee
      • eruption maculo papuleuse
      • erytheme
      • erytheme polymorphe
      • exantheme
      • fievre
      • flush
      • frisson
      • hypersudation
      • impuissance
      • la peyronie maladie
      • lethargie
      • libido trouble
      • lichen
      • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
      • manifestation cutanee
      • necrose cutanee
      • oedeme
      • oedeme de quincke angioedeme
      • phlyctene vesicule
      • photosensibilisation medicamenteuse
      • prurit
      • psoriasis
      • purpura
      • reaction allergique
      • stevens johnson syndrome
      • trouble sexuel
      • urticaire
      • vertige etourdissement
      MINEUR(S)
      • acouphene bourdonnement doreille
      • agitation
      • amnesie
      • anxiete
      • appetit perte
      • cauchemar
      • cephalee
      • concentration alteration
      • concentration baisse
      • confusion mentale
      • constipation
      • convulsion
      • depression
      • diarrhee
      • douleur abdominale
      • dysarthrie parole difficulte
      • dyspepsie
      • flatulence meteorisme
      • gastralgie
      • haleine modification halitose
      • hallucination
      • humeur trouble
      • hypoacousie surdite
      • insomnie
      • irritabilite
      • malaise lipothymie
      • memoire trouble
      • nausee vomissement
      • nervosite
      • paresthesie
      • personnalite trouble
      • psychose
      • secheresse buccale
      • sialorrhee
      • sommeil trouble
      • somnolence diurne
      • syncope
      • trouble cognitif
      • vigilance trouble
      Illustration general

      Liste des présentations disponibles

      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL EVOLUGEN 5 mg, comprimé pelliculé sécable

        plaquette(s) OPA : polyamide orienté aluminium PVC de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 3,27
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL TEVA 5 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 3,27
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL EG 5 mg, comprimé sécable

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 3,27
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL CRISTERS 10 mg, comprimé sécable

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL TEVA 10 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable

        plaquette(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL SANDOZ 1,25 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL SUN 1,25 mg, comprimé

        plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL CRISTERS 2,5 mg, comprimé sécable

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL QUIVER LAB 2,5 mg, comprimé pelliculé sécable

        plaquette(s) aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL CRISTERS 3,75 mg, comprimé

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL EG 3,75 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL SANDOZ 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable

        plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL QUIVER LAB 7,5 mg, comprimé pelliculé sécable

        plaquette(s) aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      • Illustration de la forme galénique

        BISOPROLOL RANBAXY 7,5 mg, comprimé sécable

        plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,15
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de bisoprolol ?

      Le traitement standard de l'insuffisance cardiaque chronique est composé d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion (ou un inhibiteur du récepteur de l'angiotensine en cas d'intolérance aux IEC), d'un bêtabloquant, de diurétiques et le cas échéant de glucosides cardiaques. Les patients doivent être stables (sans épisode aigu) à l'instauration du traitement par bisoprolol.

      Il est recommandé que le traitement soit assuré par un médecin ayant une expérience de la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique.

      Une aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie peut se produire pendant la période de titration et par la suite.

      • Periode de titration : Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol nécessite une période de titration. La posologie doit être augmentée progressivement, comme suit : . 1,25 mg une fois par jour pendant 1 semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 2,5 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 3,75 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 7,5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; .10 mg une fois par jour en traitement d'entretien. La posologie maximale recommandée est de 10 mg une fois par jour. Une surveillance des constantes vitales (fréquence cardiaque, pression artérielle) et des symptômes d'aggravation de l'insuffisance cardiaque est recommandée pendant la période de titration. Des symptômes peuvent déjà apparaître dès le premier jour après initiation du traitement.

      • Modification du traitement : Si la dose maximale recommandée est mal tolérée, une diminution progressive de la dose pourra être envisagée. En cas d'aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie, il est recommandé de revoir la posologie des traitements concomitants. Il peut également être nécessaire de réduire provisoirement la dose de bisoprolol ou d'envisager l'arrêt du traitement. La reprise du traitement et/ou l'augmentation de la dose de bisoprolol doivent être systématiquement envisagées dès lors que le patient est de nouveau stable. Si l'arrêt du traitement est envisagé, une réduction progressive de la dose est recommandée car une interruption soudaine pourrait entraîner une dégradation aiguë de l'état du patient (en particulier chez le patient traité pour angine de poitrine). Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol est habituellement un traitement au long cours.

      • Atteinte rénale ou hépatique On ne dispose d'aucune donnée concernant la pharmacocinétique du bisoprolol chez les patients insuffisants hépatiques ou rénaux présentant une insuffisance cardiaque chronique. Il faut donc augmenter la posologie avec la plus grande prudence chez ces patients.

      • Sujets âgés Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'étant disponible avec le bisoprolol en pédiatrie, son utilisation ne peut donc être recommandée chez les patients pédiatriques.

      • Hypertension artérielle/Angor
      • Adultes La posologie doit être adaptée individuellement, en particulier en fonction de la fréquence cardiaque et de l'efficacité thérapeutique. Il est recommandé de commencer le traitement par 5 mg par jour, puis d'augmenter la posologie à 10 mg une fois par jour, avec une dose maximale recommandée de 20 mg par jour.

      • Patients âgés Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible.

      • Insuffisance rénale ou hépatique En cas d'insuffisance rénale ou hépatique légère à modérée, aucune adaptation posologique n'est habituellement nécessaire.

      • Arrêt du traitement Le traitement ne doit pas être arrêté brutalement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). La dose doit être progressivement réduite en la diminuant de moitié chaque semaine.

      • Pour toutes les indications
      • Patients âgés Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

      • Enfants et adolescents En raison de l'absence d'expérience sur le bisoprolol chez l'enfant et l'adolescent, son utilisation n'est donc pas recommandée chez les enfants.

      • Hypertension artérielle/Angor
      • Adultes La posologie doit être adaptée individuellement, en particulier en fonction de la fréquence cardiaque et de l'efficacité thérapeutique.

      • Patients âgés Il est recommandé de commencer avec la dose la plus faible possible.

      • Insuffisance rénale ou hépatique En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 20 ml/min) ou d'insuffisance hépatique sévère, la dose ne doit pas dépasser 10 mg une fois par jour. L'expérience de l'utilisation du bisoprolol chez des patients dialysés est limitée. La nécessité de modifier la posologie n'est cependant pas prouvée.

      • Arrêt du traitement Le traitement ne doit pas être arrêté brutalement (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). La dose doit être progressivement réduite en la diminuant de moitié chaque semaine.

      • Pour toutes les indications
      • Patients âgés Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

      • Enfants et adolescents En raison de l'absence d'expérience sur le bisoprolol chez l'enfant et l'adolescent, son utilisation n'est donc pas recommandée chez les enfants.

      Le traitement standard de l'insuffisance cardiaque chronique est composé d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion (ou un inhibiteur du récepteur de l'angiotensine en cas d'intolérance aux IEC), d'un bêtabloquant, de diurétiques et le cas échéant de glucosides cardiaques. Les patients doivent être stables (sans épisode aigu) à l'instauration du traitement par bisoprolol.

      Il est recommandé que le traitement soit assuré par un médecin ayant une expérience de la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique.

      Une aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie peut se produire pendant la période de titration et par la suite.

      • Periode de titration L'instauration du traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol nécessite une période de titration.

      Le traitement par le bisoprolol doit commencer à doses progressives, de la façon suivante : . 1,25 mg une fois par jour pendant 1 semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 2,5 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 3,75 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 7,5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 10 mg une fois par jour en traitement d'entretien.

      La posologie maximale recommandée est de 10 mg une fois par jour. Une surveillance des constantes vitales (fréquence cardiaque, pression artérielle) et des symptômes d'aggravation de l'insuffisance cardiaque est recommandée pendant la période de titration. Des symptômes peuvent déjà apparaître dès le premier jour après initiation du traitement.

      • Modification du traitement Si la dose maximale recommandée est mal tolérée, une diminution progressive de la dose pourra être envisagée. En cas d'aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie, il est recommandé de revoir la posologie des traitements concomitants. Il peut également être nécessaire de réduire provisoirement la dose de bisoprolol ou d'envisager l'arrêt du traitement. La reprise du traitement et/ou l'augmentation de la dose de bisoprolol doivent être systématiquement envisagées dès lors que le patient est de nouveau stable.

      • Durée de traitement Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol est habituellement un traitement au long cours. Le traitement par bisoprolol ne doit pas être arrêté de manière brutale car cela pourrait entraîner une dégradation de l'état du patient. En particulier chez les patients souffrant de maladie cardiaque ischémique, le traitement ne doit pas être arrêté de manière soudaine. Une réduction progressive de la dose journalière est recommandée.

      • Populations spéciales
      • Atteinte rénale ou hépatique On ne dispose d'aucune donnée concernant la pharmacocinétique du bisoprolol chez les patients insuffisants hépatiques ou rénaux présentant une insuffisance cardiaque chronique. Il faut donc augmenter la posologie avec la plus grande prudence chez ces patients.

      • Sujets âgés Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

      • Enfants et adolescents En raison de l'absence d'expérience sur le bisoprolol chez l'enfant et l'adolescent, son utilisation n'est donc pas recommandée chez les enfants.

      • Traitement de l'hypertension et de l'angor chronique stable
      • Adultes La posologie doit être adaptée au cas par cas. La posologie initiale recommandée est de 5 mg par jour. La dose habituelle est de 10 mg une fois par jour et la dose maximale recommandée est de 20 mg par jour.

      • Patients insuffisants rénaux Chez les patients souffrant d'une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 20 ml/min) la dose ne doit pas dépasser 10 mg une fois par jour. Cette posologie peut éventuellement être divisée en deux prises.

      • Patients souffrant d'une insuffisance hépatique sévère Aucune adaptation posologique n'est requise, toutefois, une surveillance attentive du patient est recommandée.

      (- Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est normalement nécessaire. Il est recommandé d'instaurer le traitement à la dose la plus faible possible.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation du bisoprolol chez les enfants, il n'est donc pas recommandé d'utiliser ce médicament chez cette population de patients.)

      • Arrêt du traitement Le traitement ne doit pas être interrompu de façon soudaine (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").La posologie doit être diminuée de façon progressive en réduisant la dose de moitié chaque semaine.

      • Traitement de l'hypertension et de l'angor chronique stable
      • Adultes La posologie doit être adaptée au cas par cas. La posologie initiale recommandée est de 5 mg par jour. La dose habituelle est de 10 mg une fois par jour et la dose maximale recommandée est de 20 mg par jour.

      • Patients insuffisants rénaux Chez les patients souffrant d'une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 20 ml/min) la dose ne doit pas dépasser 10 mg une fois par jour. Cette posologie peut éventuellement être divisée en deux prises.

      • Patients souffrant d'une insuffisance hépatique sévère Aucune adaptation posologique n'est requise, toutefois, une surveillance attentive du patient est recommandée.

      (- Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est normalement nécessaire. Il est recommandé d'instaurer le traitement à la dose la plus faible possible.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation du bisoprolol chez les enfants, il n'est donc pas recommandé d'utiliser ce médicament chez cette population de patients.)

      • Arrêt du traitement Le traitement ne doit pas être interrompu de façon soudaine (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). La posologie doit être diminuée de façon progressive en réduisant la dose de moitié chaque semaine.

      • Traitement de l'hypertension et de l'angor chronique stable
      • Adultes La posologie doit être adaptée individuellement. La posologie habituelle est de 10 mg une fois par jour et la posologie maximale recommandée est de 20 mg par jour. Chez certains patients une posologie de 5 mg par jour peut suffire.

      • Patients insuffisants rénaux ou insuffisants hépatiques Chez les patients souffrant d'une insuffisance légère à modérée de la fonction rénale ou hépatique, aucune adaptation posologique n'est requise.

      • Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est normalement nécessaire, mais une posologie de 5 mg par jour peut suffire chez certains patients. Comme chez les autres adultes, la posologie peut être diminuée en cas d'insuffisance rénale ou hépatique sévère.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation du bisoprolol chez les enfants, il n'est donc pas recommandé d'utiliser ce médicament dans cette population de patients.

      • Traitement de l'hypertension et de l'angor chronique stable
      • Patients insuffisants rénaux ou insuffisants hépatiques Chez les patients souffrant d'une insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 20 ml/min) ou d'une insuffisance hépatique sévère, la posologie ne doit pas dépasser 10 mg une fois par jour. Une posologie plus faible doit être utilisée. L'expérience d'utilisation du bisoprolol chez les patients dialysés est limitée, mais il n'existe pas d'élément en faveur d'une modification de la posologie.

      • Patients âgés Comme chez les autres adultes, la posologie peut être diminuée en cas d'insuffisance rénale ou hépatique sévère.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation du bisoprolol chez les enfants, il n'est donc pas recommandé d'utiliser ce médicament dans cette population de patients.

      La posologie doit être adaptée individuellement. Il est recommandé de commencer (le traitement) par la dose la plus faible possible. Chez certains patients, une posologie de 5 mg par jour peut suffire. La posologie usuelle est de 10 mg par jour, et la dose maximale recommandée est de 20 mg par jour.

      • Sujets âgés

      En règle générale, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie. Il est recommandé de commencer par la dose la plus faible possible.

      • Enfants de moins de 12 ans et adolescents (de moins de 18 ans)

      Ce médicament n'ayant pas été utilisé en pédiatrie, son utilisation n'est pas recommandée chez l'enfant.

      • Arrêt du traitement

      Le traitement ne doit pas être interrompu brutalement (Cf. rubrique "Mise en garde spéciales et précautions particulières d'emploi"). La posologie doit être diminuée progressivement, en la réduisant de moitié par palier d'une semaine.

      La posologie doit être adaptée individuellement. Il est recommandé de commencer (le traitement) par la dose la plus faible possible.

      • En cas d'insuffisance rénale (Patients présentant une insuffisance rénale)

      En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 20 ml/min), la posologie ne doit pas dépasser 10 mg (de bisoprolol), une fois par jour. Cette posologie peut éventuellement être divisée par 2.

      • En cas d'insuffisance hépatique sévère

      En cas d'insuffisance hépatique sévère, la posologie ne doit pas dépasser 10 mg de bisoprolol une fois par jour.

      • Sujets âgés

      En règle générale, il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie. Il est recommandé de commencer par la dose la plus faible possible.

      • Enfants de moins de 12 ans et adolescents (de moins de 18 ans)

      Ce médicament n'ayant pas été utilisé en pédiatrie, son utilisation n'est pas recommandée chez l'enfant.

      • Arrêt du traitement

      Le traitement ne doit pas être interrompu brutalement (Cf. rubrique "Mise en garde spéciales et précautions particulières d'emploi"). La posologie doit être diminuée progressivement, en la réduisant de moitié, par palier d'une semaine.

      • Adultes

      Dans les deux indications, la posologie habituelle est de un comprimé de bisoprolol 10 mg une fois par jour. Dans certains cas sévères, la dose peut être augmentée à 20 mg une fois par jour.

      La posologie maximale recommandée est de 20 mg une fois par jour.

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée individuellement, en fonction notamment de la fréquence cardiaque et de la réponse au traitement.

      • Durée du traitement

      Le traitement par bisoprolol est généralement un traitement au long cours.

      Le traitement par bisoprolol ne doit pas être arrêté brusquement car cela pourrait entraîner une aggravation transitoire de la pathologie. Chez les patients présentant une cardiopathie ischémique en particulier, le traitement ne doit pas être arrêté brusquement. Il est recommandé de réduire progressivement la posologie.

      • Populations spéciales
      • Insuffisance rénale ou hépatique Aucune adaptation posologique n'est généralement nécessaire chez les patients présentant des troubles de la fonction hépatique ou rénale de sévérité légère à modérée.

      • Enfants Aucune donnée n'étant disponible avec le bisoprolol en pédiatrie, son utilisation ne peut donc être recommandée chez les enfants.

      • Adultes

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée individuellement, en fonction notamment de la fréquence cardiaque et de la réponse au traitement.

      • Durée du traitement

      Le traitement par bisoprolol est généralement un traitement au long cours.

      Le traitement par bisoprolol ne doit pas être arrêté brusquement car cela pourrait entraîner une aggravation transitoire de la pathologie. Chez les patients présentant une cardiopathie ischémique en particulier, le traitement ne doit pas être arrêté brusquement. Il est recommandé de réduire progressivement la posologie.

      • Populations spéciales
      • Insuffisance rénale ou hépatique Chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 20 ml/min) et chez les patients présentant des troubles sévères de la fonction hépatique, il est recommandé de pas dépasser la dose de 10 mg d'hémifumarate de bisoprolol par jour.

      L'expérience du bisoprolol chez les patients sous dialyse rénale est limitée ; il n'y a toutefois pas d'éléments indiquant qu'il est nécessaire de modifier la posologie.

      • Enfants Aucune donnée n'étant disponible avec le bisoprolol en pédiatrie, son utilisation ne peut donc être recommandée chez les enfants.
      • Adultes

      Dans tous les cas, la posologie doit être adaptée individuellement, en fonction notamment de la fréquence cardiaque et de la réponse au traitement.

      • Durée du traitement

      Le traitement par bisoprolol est généralement un traitement au long cours.

      Le traitement par bisoprolol ne doit pas être arrêté brusquement car cela pourrait entraîner une aggravation transitoire de la pathologie. Chez les patients présentant une cardiopathie ischémique en particulier, le traitement ne doit pas être arrêté brusquement. Il est recommandé de réduire progressivement la posologie.

      • Populations spéciales
      • Sujets âgés Le traitement doit être initié avec des faibles doses (5 mg) et sous surveillance étroite.

      Le traitement standard de l'insuffisance cardiaque chronique est composé d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion (ou un inhibiteur du récepteur de l'angiotensine en cas d'intolérance aux IEC), d'un bêtabloquant, de diurétiques et le cas échéant de glucosides cardiaques. Les patients doivent être stables (sans épisode aigu) à l'instauration du traitement par bisoprolol.

      Il est recommandé que le traitement soit assuré par un médecin ayant une expérience de la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique.

      Une aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie peut se produire pendant la période de titration et par la suite.

      • Periode de titration : Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol nécessite une période de titration. La posologie doit être augmentée progressivement, comme suit : . 1,25 mg une fois par jour pendant 1 semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 2,5 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 3,75 mg une fois par jour pendant une autre semaine ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; . 7,5 mg une fois par jour pendant les 4 semaines suivantes ; si le médicament est bien toléré, augmenter à ; .10 mg une fois par jour en traitement d'entretien. La posologie maximale recommandée est de 10 mg une fois par jour. Une surveillance des constantes vitales (fréquence cardiaque, pression artérielle) et des symptômes d'aggravation de l'insuffisance cardiaque est recommandée pendant la période de titration. Des symptômes peuvent déjà apparaître dès le premier jour après initiation du traitement.

      • Modification du traitement : Si la dose maximale recommandée est mal tolérée, une diminution progressive de la dose pourra être envisagée. En cas d'aggravation transitoire de l'insuffisance cardiaque, de l'hypotension ou de la bradycardie, il est recommandé de revoir la posologie des traitements concomitants. Il peut également être nécessaire de réduire provisoirement la dose de bisoprolol ou d'envisager l'arrêt du traitement. La reprise du traitement et/ou l'augmentation de la dose de bisoprolol doivent être systématiquement envisagées dès lors que le patient est de nouveau stable. Si l'arrêt du traitement est envisagé, une réduction progressive de la dose est recommandée car une interruption soudaine pourrait entraîner une dégradation aiguë de l'état du patient (en particulier chez le patient traité pour angine de poitrine). Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable par le bisoprolol est habituellement un traitement au long cours.

      • Atteinte rénale ou hépatique On ne dispose d'aucune donnée concernant la pharmacocinétique du bisoprolol chez les patients insuffisants hépatiques ou rénaux présentant une insuffisance cardiaque chronique. Il faut donc augmenter la posologie avec la plus grande prudence chez ces patients.

      • Sujets âgés Il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie.

      • Population pédiatrique Aucune donnée n'étant disponible avec le bisoprolol en pédiatrie, son utilisation ne peut donc être recommandée chez les patients pédiatriques.