Calquence

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser calquence ?

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • En monotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Chez l'adulte

  • En l'absence de traitement prealable

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de calquence ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acalabrutinib
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Grossesse

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antithrombotique
    • Trt par immunosuppresseur
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
  • Douleur

    • Douleur thoracique
  • Dyspnee

  • Flutter auriculaire

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique latente
  • Infection

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Intervention chirurgicale

  • Leucoencephalopathie multifocale (lemp)

  • Maladie thromboembolique

  • Quel que soit le terrain

  • Syncope

  • Traitement anterieur

    • Trt par immunosuppresseur
  • Trouble cognitif

  • Trouble comportemental

  • Trouble neurologique

  • Vertige

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antithrombotique
    • Trt par immunosuppresseur
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
  • Douleur

    • Douleur thoracique
  • Dyspnee

  • Flutter auriculaire

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique latente
  • Infection

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Intervention chirurgicale

  • Leucoencephalopathie multifocale (lemp)

  • Maladie thromboembolique

  • Quel que soit le terrain

  • Syncope

  • Traitement anterieur

    • Trt par immunosuppresseur
  • Trouble cognitif

  • Trouble comportemental

  • Trouble neurologique

  • Vertige

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de calquence ?

SEVERE(S)
  • aucune information recensee
MINEUR(S)
  • anemie
  • arthralgie
  • asthenie
  • bronchite
  • cancer cutane
  • cephalee
  • constipation
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • ecchymoses
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • fibrillation auriculaire
  • hematome
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection urinaire
  • leucoencephalopathie
  • lymphocytose
  • lyse tumorale syndrome
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • neutropenie
  • petechies
  • pharyngite
  • pneumopathie
  • rhinite
  • saignement hemorragie
  • sinusite
  • thrombocytopenie
  • toux
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CALQUENCE 100 mg, gélule

    plaquette(s) aluminium de 60 gélule(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de calquence ?

    Le traitement par ce médicament doit être initié et supervisé par un médecin expérimenté dans l'utilisation des médicaments anticancéreux.

    • Posologie

    La dose recommandée est de 100 mg d'acalabrutinib deux fois par jour (soit une dose quotidienne totale de 200 mg). Voir le Résumé des Caractéristiques du Produit de l'obinutuzumab pour les informations relatives à la posologie recommandée de ce médicament.

    L'intervalle entre deux prises est d'environ 12 heures.

    Le traitement par acalabrutinib doit être poursuivi jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue d'une toxicité inacceptable.

    • Ajustements posologiques
    • Effets indésirables Les modifications posologiques recommandées concernant acalabrutinib suite à des effets indésirables de grade > ou = 3 sont présentées ci-dessous.

    Ajustements posologiques recommandés en cas d'effets indésirables (*)

    • Effet indésirable : Thrombopénie de grade 3 associée à des saignements, Thrombopénie de grade 4 Ou Neutropénie de grade 4 durant plus de 7 jours, Toxicités non hématologiques de grade 3 ou plus . Survenue de l'effet indésirable : Première et deuxième fois . Modification posologique (Dose de départ = 100 mg environ toutes les 12 heures) : Interrompre acalabrutinib / Une fois la toxicité revenue au grade 1 ou au niveau initial, acalabrutinib peut être repris à 100 mg environ toutes les 12 heures . Survenue de l'effet indésirable : Troisième fois . Modification posologique (Dose de départ = 100 mg environ toutes les 12 heures) : Interrompre acalabrutinib / Une fois la toxicité revenue au grade 1 ou au niveau initial, acalabrutinib peut être repris à une fréquence réduite de 100 mg une fois par jour . Survenue de l'effet indésirable : Quatrième fois . Modification posologique (Dose de départ = 100 mg environ toutes les 12 heures) : Arrêter acalabrutinib

    (*) Gradation des effets indésirables établie d'après la version 4.03 de la classification NCI CTCAE (National Cancer Institute Common Terminology Criteria for Adverse Events).

    • Interactions

    Les recommandations concernant l'utilisation de ce médicament avec des inhibiteurs ou des inducteurs du CYP3A et des médicaments diminuant l'acidité gastrique sont présentées ci-dessous (Cf. rubrique "Interactions").

    Utilisation avec des inhibiteurs ou des inducteurs du CYP3A et des médicaments diminuant l'acidité gastrique

    • Médicament coadministré : Inhibiteur puissant du CYP3A . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Éviter l'utilisation concomitante. Si ces inhibiteurs doivent être utilisés à court terme (comme des anti-infectieux sur une durée maximale de sept jours), interrompre acalabrutinib

    • Médicament coadministré : Inhibiteur modéré du CYP3A . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Pas d'ajustement posologique. Surveiller attentivement les patients à la recherche d'éventuels effets indésirables en cas de prise d'inhibiteurs modérés du CYP3A.

    • Médicament coadministré : Inhibiteur faible du CYP3A . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Pas d'ajustement posologique.

    Inducteurs du CYP3A

    • Médicament coadministré : Inducteur puissant du CYP3A . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Éviter l'utilisation concomitante

    Médicaments diminuant l'acidité gastrique

    • Médicament coadministré : Inhibiteurs de la pompe à protons . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Éviter l'utilisation concomitante.

    • Médicament coadministré : Antagonistes des récepteurs H2 . Utilisation recommandée d'acalabrutinib : Prendre acalabrutinib 2 heures avant (ou 10 heures après) la prise d'un antagoniste des récepteurs H2.

    • Médicament coadministré : Antiacides . Utilisation recommandée d'acalabrutinib :Les prises des deux médicaments doivent être espacées d'au moins 2 heures.

    • Oubli de dose

    Si l'oubli de la dose d'acalabrutinib remonte à plus de 3 heures, demander au patient de prendre la dose suivante à l'heure habituelle. Le patient ne doit pas prendre de dose double d'acalabrutinib pour compenser la dose oubliée.

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucun ajustement posologique n'est requis pour les patients âgés (> ou = 65 ans) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune étude clinique spécifique n'a été conduite chez des patients atteints d'insuffisance rénale. Des patients atteints d'insuffisance rénale légère ou modérée ont été traités dans les études cliniques avec acalabrutinib. Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance rénale légère ou modérée (clairance de la créatinine supérieure à 30 mL/min). L'hydratation doit être maintenue et les taux de créatinine sériques surveillés périodiquement. Acalabrutinib ne doit être administré à des patients atteints d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 mL/min) que si le bénéfice l'emporte sur le risque et les patients doivent être surveillés attentivement à la recherche d'éventuels signes de toxicité. Il n'existe pas de données chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère ou dialysés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est recommandé chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh A, Child-Pugh B, ou bilirubine totale comprise entre 1,5 et 3 fois la limite supérieure de la normale LSN avec ou sans élévation d'ASAT). Cependant, les patients atteints d'insuffisance hépatique modérée doivent être surveillés attentivement à la recherche d'éventuels signes de toxicité. Il n'est pas recommandé d'utiliser Calquence chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh C ou bilirubine totale > 3 fois LSN avec ou sans élévation d'ASAT) (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Maladie cardiaque sévère Les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire sévère ont été exclus des études cliniques sur acalabrutinib.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'acalabrutinib chez les enfants et les adolescents âgés de 0 à 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.