Cefpodoxime (cefpodoxime)

Médicaments à base de cefpodoxime :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Cefpodoxime

  • Dosages

    40 mg/5 ml40 mg/ 5 ml100 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour suspension buvablecomprimé pelliculégranulés pour suspension buvable

  • Classe Thérapeutique

    J01DD - CEPHALOSPORINES DE TROISIEME GENERATION

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cefpodoxime ?

  • Chez l'enfant

  • Chez l'enfant

  • Chez l'enfant

  • Dans les formes basses

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez le patient a risque

  • Chez le patient alcoolique

  • En cas de tabagisme

  • Chez le sujet age

  • Chez le patient a risque

  • Au cours des poussees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

  • Chez le patient a risque

  • Chez l'enfant jusqu'a 11 ans

  • Chez l'enfant jusqu'a 11 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cefpodoxime ?

  • Colite pseudomembraneuse

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amoxicilline
    • Hypersensibilite ampicilline
    • Hypersensibilite aspartam (intolerance)
    • Hypersensibilite aztreonam
    • Hypersensibilite bacampicilline
    • Hypersensibilite benzylpenicilline
    • Hypersensibilite beta lactamines
    • Hypersensibilite carbenicilline
    • Hypersensibilite cefaclor
    • Hypersensibilite cefadroxil
    • Hypersensibilite cefalexine
    • Hypersensibilite cefalotine
    • Hypersensibilite cefamandole
    • Hypersensibilite cefapirine
    • Hypersensibilite cefatrizine
    • Hypersensibilite cefazoline
    • Hypersensibilite cefepime
    • Hypersensibilite cefiderocol
    • Hypersensibilite cefixime
    • Hypersensibilite cefotaxime
    • Hypersensibilite cefotetan
    • Hypersensibilite cefotiam
    • Hypersensibilite cefoxitine
    • Hypersensibilite cefpirome
    • Hypersensibilite cefpodoxime proxetil
    • Hypersensibilite cefradine
    • Hypersensibilite cefsulodine sodique
    • Hypersensibilite ceftaroline
    • Hypersensibilite ceftazidime
    • Hypersensibilite ceftizoxime sodique
    • Hypersensibilite ceftobiprole
    • Hypersensibilite ceftolozane
    • Hypersensibilite ceftriaxone
    • Hypersensibilite cefuroxime
    • Hypersensibilite cephalosporines
    • Hypersensibilite cloxacilline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite doripeneme
    • Hypersensibilite ertapeneme
    • Hypersensibilite hetacilline
    • Hypersensibilite imipeneme
    • Hypersensibilite jaune orange s
    • Hypersensibilite meropeneme
    • Hypersensibilite metampicilline
    • Hypersensibilite meticilline
    • Hypersensibilite mezlocilline
    • Hypersensibilite oxacilline
    • Hypersensibilite penicillamine
    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite phenoxymethylpenicill
    • Hypersensibilite phenylalanine
    • Hypersensibilite piperacilline
    • Hypersensibilite pivampicilline
    • Hypersensibilite pivmecillinam
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite temocilline
    • Hypersensibilite ticarcilline
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Nouveau-ne de moins de 15 jours
  • Phenylcetonurie

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Autre traitement en cours

    • Trt par diuretique hyperkaliemiant
    • Trt par hyperkaliemiant
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Examen laboratoire interference

    • Dosage glucosurie methode reductrice
    • Interaction avec examens de laboratoire
    • Test de coombs
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

  • Regime pauvre en potassium

  • Autre traitement en cours

    • Trt par diuretique hyperkaliemiant
    • Trt par hyperkaliemiant
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Insuffisance renale chronique

  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Regime hyposode strict

  • Regime pauvre en potassium

  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de cefpodoxime ?

SEVERE(S)
  • alat modification
  • anurie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • candidose vaginale
  • cephalee
  • cholestase
  • cristallurie
  • douleur hypocondre
  • gamma gt modification
  • glycosurie
  • hematurie
  • hepatite
  • hypercreatininemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • ictere
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • lactico deshydrogenase modification
  • lithiase biliaire
  • lithiase renale
  • nephrite interstitielle
  • nephrotoxicite
  • oligurie
  • paresthesie
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit vulvaire
  • selection dun germe resistant
  • tubulopathie renale
  • vaginite
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • adenopathie
  • agranulocytose
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anorexie
  • anticorps apparition
  • aplasie medullaire
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • bronchospasme asthme
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • choc anaphylactique
  • coagulation trouble
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • coma
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • deces mortalite
  • dermatite
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • ecchymoses
  • eczema
  • encephalopathie
  • enterite
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme polymorphe
  • exantheme
  • fievre
  • gingivorrhagie
  • glossite
  • hallucination
  • hematome
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hemoptysie
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hypotension arterielle
  • leucopenie
  • lyell syndrome
  • lymphocytose
  • maladie serique
  • metrorragie
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • necrose cutanee
  • neurotoxicite
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancytopenie
  • petechies
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • reaction allergique
  • rectorragie
  • saignement gastrointestinal
  • saignement hemorragie
  • secheresse buccale
  • selles molles
  • stevens johnson syndrome
  • stomatite
  • temps cephaline activee modification
  • temps prothrombine modification
  • temps saignement modification
  • thrombocytopenie
  • thrombocytose
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • ulceration buccale
  • urticaire
  • vascularite
  • vigilance trouble
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • asthenie
  • malaise lipothymie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CEFPODOXIME ARROW ENFANTS ET NOURRISSONS 40 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable

    1 flacon(s) en verre brun avec fermeture de sécurité enfant de 50 ml avec seringue(s) pour administration orale polyéthylène polypropylène

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,36
  • Illustration de la forme galénique

    CEFPODOXIME ARROW GENERIQUES ENFANTS ET NOURRISSONS 40 mg/5 ml, granulés pour suspension buvable

    1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant avec cuillère-mesure

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 6,58
  • Illustration de la forme galénique

    CEFPODOXIME TEVA ENFANTS ET NOURRISSONS 40 mg/ 5 ml, poudre pour suspension buvable

    1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 50 ml avec seringue(s) pour administration orale polyéthylène polystyrène avec gobelet(s) doseur(s) polypropylène

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,36
  • Illustration de la forme galénique

    CEFPODOXIME ALMUS 100 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) polyamide aluminium polyéthylène de 10 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 6,23
Illustration posology

Quelle est la posologie de cefpodoxime ?

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

Enfant normo-rénal

La posologie moyenne est de 8 mg/kg/jour, sans dépasser la dose adulte (200 mg/jour dans l'angine et 400 mg/jour dans les autres indications), répartis en 2 prises à 12 heures d'intervalle.

  • Insuffisant hépatique

Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

Enfant normo-rénal

La posologie moyenne est de 8 mg/kg/jour, sans dépasser la dose adulte (200 mg/jour dans l'angine et 400 mg/jour dans les autres indications), répartis en 2 prises à 12 heures d'intervalle.

La durée de traitement des angines est de 5 jours.

  • Insuffisant hépatique

Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

  • Insuffisant rénal

Si la clairance de la créatinine est > 40 ml/min/1,73 m2, se référer à la posologie du sujet normo-rénal.

Si la clairance de la créatinine est < 40 ml/min/1,73 m2, voir ci-dessous :

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : 10 - 39 Dose : une dose unitaire toutes les 24 heures

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : < 10 Dose : une dose unitaire toutes les 48 heures

En cas d'hémodialyse, une dose unitaire sera administrée après chaque séance de dialyse.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

La durée de traitement des angines est de 5 jours.

  • Insuffisant rénal

Si la clairance de la créatinine est > 40 ml/min/1,73 m2, se référer à la posologie du sujet normo-rénal.

Si la clairance de la créatinine est < 40 ml/min/1,73 m2, voir ci-dessous :

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : 10 - 39 Dose : une dose unitaire toutes les 24 heures

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : < 10 Dose : une dose unitaire toutes les 48 heures

En cas d'hémodialyse, une dose unitaire sera administrée après chaque séance de dialyse.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

Enfant normo-rénal

La posologie moyenne est de 8 mg/kg/jour, sans dépasser la dose adulte (200 mg/jour dans l'angine et 400 mg/jour dans les autres indications), répartis en 2 prises à 12 heures d'intervalle.

  • Insuffisant hépatique

Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

Enfant normo-rénal

La posologie moyenne est de 8 mg/kg/jour, sans dépasser la dose adulte (200 mg/jour dans l'angine et 400 mg/jour dans les autres indications), répartis en 2 prises à 12 heures d'intervalle.

La durée de traitement des angines est de 5 jours.

  • Insuffisant hépatique

Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

  • Insuffisant rénal

Si la clairance de la créatinine est > 40 ml/min/1,73 m2, se référer à la posologie du sujet normo-rénal.

Si la clairance de la créatinine est < 40 ml/min/1,73 m2, voir ci-dessous :

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : 10 - 39 Dose : une dose unitaire toutes les 24 heures

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : < 10 Dose : une dose unitaire toutes les 48 heures

En cas d'hémodialyse, une dose unitaire sera administrée après chaque séance de dialyse.

La présentation en suspension buvable est préconisée chez l'enfant. Pour certains cas, le recours à une présentation sous forme de comprimé est envisageable dans les indications et posologies pédiatriques validées si l'enfant peut avaler le comprimé.

La durée de traitement des angines est de 5 jours.

  • Insuffisant rénal

Si la clairance de la créatinine est > 40 ml/min/1,73 m2, se référer à la posologie du sujet normo-rénal.

Si la clairance de la créatinine est < 40 ml/min/1,73 m2, voir ci-dessous :

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : 10 - 39 Dose : une dose unitaire toutes les 24 heures

Clairance de la créatinine (ml/min/1,73 m2) : < 10 Dose : une dose unitaire toutes les 48 heures

En cas d'hémodialyse, une dose unitaire sera administrée après chaque séance de dialyse.

  • Chez l'adulte et le sujet âgé

Produit non adapté à ces populations.

  • Nouveau-nés (> 28 jours), enfants en bas-âge, enfants (moins de 11 ans)

La posologie moyenne recommandée chez les enfants est de 8 mg/kg/jour, répartis en 2 administrations à 12 heures d'intervalle.

  • Chez l'insuffisant hépatique

Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.

  • Chez l'adulte et le sujet âgé

Produit non adapté à ces populations.

  • Nouveau-nés (> 28 jours), enfants en bas-âge, enfants (moins de 11 ans)

La posologie moyenne recomandée chez les enfants est de 8 mg/kg/jour, répartis en 2 administrations à 12 heures d'intervalle.

  • Chez l'insuffisant rénal

Lorsque les valeurs de la clairance de la créatinine sont supérieures à 40 ml/min/1,73m2, il n'y a pas lieu de modifier la posologie.

Pour des valeurs inférieures, les études pharmacocinétiques montrent une augmentation de l'élimination plasmatique, de la demi-vie et du pic de concentrations plasmatiques, la posologie sera donc à adapter en conséquence.

Clairance de la créatinine (ml/min) : 39-10 Dose unique administrée toutes les 24 heures au lieu de 2 prises quotidiennes (c'est-à-dire la moitié de la dose habituelle).

Clairance de la créatinine (ml/min) : < 10 Dose unique administrée toutes les 48 heures (c'est-à-dire le quart de la dose habituelle).

Clairance de la créatinine (ml/min) : patients hémodialysés Dose unique administrée après chaque séance de dialyse.