Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Cetirizine

  • Dosages

    10 mg/ml10 mg

  • Formes galéniques

    solution buvable en gouttescomprimé à sucercomprimé pelliculé sécable

  • Classe Thérapeutique

    R06AE - DERIVES DE LA PIPERAZINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cetirizine ?

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

  • Dans les formes saisonnieres

  • Dans les formes perannuelles

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

  • Dans les formes saisonnieres

  • Dans les formes perannuelles

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cetirizine ?

  • Dialyse

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aceprometazine
    • Hypersensibilite alimemazine
    • Hypersensibilite antihistaminiques
    • Hypersensibilite azelastine
    • Hypersensibilite bilastine
    • Hypersensibilite brompheniramine
    • Hypersensibilite buclizine
    • Hypersensibilite carbinoxamine
    • Hypersensibilite cetirizine
    • Hypersensibilite chlorphenamine
    • Hypersensibilite chlorpromazine
    • Hypersensibilite cimetidine
    • Hypersensibilite clozapine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyamemazine
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diphenhydramine
    • Hypersensibilite dosulepine
    • Hypersensibilite doxylamine
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite emedastine
    • Hypersensibilite epinastine
    • Hypersensibilite famotidine
    • Hypersensibilite fenspiride
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flunarizine
    • Hypersensibilite fluphenazine
    • Hypersensibilite hydroxyzine
    • Hypersensibilite isothipendyl
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite levocetirizine
    • Hypersensibilite levomepromazine
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite meclozine
    • Hypersensibilite mequitazine
    • Hypersensibilite mirtazapine
    • Hypersensibilite mizolastine
    • Hypersensibilite niaprazine
    • Hypersensibilite nizatidine
    • Hypersensibilite olanzapine
    • Hypersensibilite oxatomide
    • Hypersensibilite oxetorone
    • Hypersensibilite oxomemazine
    • Hypersensibilite parahydroxybenzoates
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite perphenazine
    • Hypersensibilite pheniramine
    • Hypersensibilite phenyltoloxamine
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite piperazine
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite promethazine
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite quetiapine
    • Hypersensibilite ranitidine
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite rupatadine
    • Hypersensibilite triprolidine
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 24 mois
  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Convulsions

  • Diagnostic allergie

    • Tests cutanes pour diagnostic allergie
  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypertrophie prostatique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Lesion medullaire

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 24 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Retention urinaire

  • Convulsions

  • Diagnostic allergie

    • Tests cutanes pour diagnostic allergie
  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypertrophie prostatique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Lesion medullaire

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 24 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Retention urinaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de cetirizine ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anticorps apparition
  • dermatite
  • douleur oppression thoracique
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • exantheme
  • hemolyse
  • infection a herpes virus
  • leucopenie
  • lyell syndrome
  • maladie autoimmune
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • purpura
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • reaction allergique
  • rhinite
  • stevens johnson syndrome
  • stupeur
  • syndrome de sevrage
  • toxidermie bulleuse pemphigus
MODERE(S)
  • dents alteration
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • accommodation trouble
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • agitation
  • agressivite
  • alat modification
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • arthralgie
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bronchospasme asthme
  • cauchemar
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • crise oculogyre
  • dependance
  • depression
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • diplopie
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur pharyngolaryngee
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • dystonie
  • dysurie
  • electrocardiogramme modification
  • enuresie
  • epistaxis
  • equilibre trouble
  • fievre
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • glaucome
  • hallucination
  • hepatite
  • hypercreatininemie
  • hypertriglyceridemie
  • hyperviscosite secretions bronchiques
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • immunoglobuline modification
  • infection des voies respiratoires
  • insomnie
  • irritabilite
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • jambes sans repos syndrome
  • lactation reduction
  • lactico deshydrogenase modification
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prise ponderale
  • prurit
  • retention durine
  • rhabdomyolyse
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • somnolence diurne
  • sueurs nocturnes
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome grippal
  • syndrome parkinsonien
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • tendance tentative suicidaire
  • thrombocytopenie
  • torsade de pointe
  • toux
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble psychocomportemental
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CETIRIZINE ARROW 10 mg/ml, solution buvable en gouttes

    1 flacon(s) en verre brun de 15 ml avec compte-gouttes polyéthylène avec fermeture de sécurité enfant

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,58
  • Illustration de la forme galénique

    CETIRIZINE EG 10 mg, comprimé à sucer

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium de 7 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CETIRIZINE ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé sécable

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 15 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de cetirizine ?

    Enfants de 2 à 6 ans : 2,5 mg 2 fois par jour (5 gouttes 2 fois par jour).

    Chez l'enfant présentant une insuffisance rénale, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la clairance rénale, de l'âge et du poids corporel du patient.

    • Adultes et adolescents de plus de 12 ans : 10 mg 1 fois par jour (20 gouttes).
    • Sujets âgés: il n'y a pas lieu d'ajuster la posologie chez le sujet âgé dont la fonction rénale est normale.

    • Insuffisance rénale Les données disponibles ne permettent pas de documenter le rapport bénéfice/risque en cas d'insuffisance rénale. Compte tenu de l'élimination essentiellement rénale de la cétirizine (voir rubrique "Pharmacocinétique"), et s'il ne peut être utilisé de traitement alternatif, l'intervalle entre les prises doit être ajusté selon la fonction rénale. La posologie doit être ajustée comme indiqué dans le tableau ci-après. Pour utiliser ce tableau, il est nécessaire d'estimer la clairance de la créatinine (Clcr) du patient en ml/min. La Clcr (ml/min) peut être estimée à partir de la valeur de la créatinine sérique (en mg/dl) selon la formule suivante :

    CLcr = 140 – âge (années) poids (kg) (0,85 pour les femmes) / 72 * créatinine sérique (mg/dl)

    Adaptation posologique chez l'insuffisant rénal :

    -> Groupe : Fonction rénale normale

    • Clairance de la créatinine : > ou = 80 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 10 mg 1 fois par jour

    -> Groupe : Insuffisance rénale légère

    • Clairance de la créatinine : 50-79 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 10 mg 1 fois par jour

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique isolée. Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (voir rubrique "Insuffisance rénale" ci-dessus).

      • Insuffisance rénale Les données disponibles ne permettent pas de documenter le rapport bénéfice/risque en cas d'insuffisance rénale. Compte tenu de l'élimination essentiellement rénale de la cétirizine (voir rubrique "Pharmacocinétique"), et s'il ne peut être utilisé de traitement alternatif, l'intervalle entre les prises doit être ajusté selon la fonction rénale. La posologie doit être ajustée comme indiqué dans le tableau ci-après. Pour utiliser ce tableau, il est nécessaire d'estimer la clairance de la créatinine (Clcr) du patient en ml/min. La Clcr (ml/min) peut être estimée à partir de la valeur de la créatinine sérique (en mg/dl) selon la formule suivante :

    CLcr = 140 – âge (années) poids (kg) (0,85 pour les femmes) / 72 * créatinine sérique (mg/dl)

    Adaptation posologique chez l'insuffisant rénal :

    -> Groupe : Insuffisance rénale modérée

    • Clairance de la créatinine : 30-49 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 5 mg 1 fois par jour

    -> Groupe : Insuffisance rénale sévère

    • Clairance de la créatinine : < 30 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 5 mg 1 fois tous les 2 jours

    -> Groupe : Insuffisance rénale en stade terminal et patients dialysés

    • Clairance de la créatinine : < 10 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : Contre-indiqué.
    • Population pédiatrique Enfants de 6 à 12 ans : 5 mg deux fois par jour (10 gouttes deux fois par jour).

    Chez l'enfant présentant une insuffisance rénale, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la clairance rénale, de l'âge et du poids corporel du patient.

    1 goutte contient 0,5 mg de dichlorhydrate de cétrizine.

    -> Adultes et adolescents de plus de 12 ans : 10 mg une fois par jour (20 gouttes).

    -> Sujets âgés : il n'y a pas lieu d'ajuster la posologie chez le sujet âgé dont la fonction rénale est normale.

    -> Insuffisance rénale modérée à sévère : les données disponibles ne permettent pas de documenter le rapport bénéfice/risque en cas d'insuffisance rénale. Compte tenu de son élimination essentiellement rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), et s'il ne peut être utilisé de traitement alternatif, la cétirizine sera administrée dans ces situations en ajustant la posologie et l'espace entre les prises en fonction de la clairance rénale selon les donnés figurant ci-après.

    La clairance de la créatinine (CLcr) peut être estimée (en ml/min) à partir de la mesure de la créatinine sérique (en mg/dl) selon la formule suivante :

    CLcr = 140 - âge (années) x poids (kg) x (0,85 pour les femmes) / 72 x créatinine sérique (mg/dl)

    Adaptation posologique chez l'insuffisant rénal :

    • Groupe : Fonction rénale normale
    • Clairance de la créatinine : > ou = 80 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 10 mg 1 fois par jour
    • Groupe : Insuffisance rénale légère
    • Clairance de la créatinine : 50-79 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 10 mg 1 fois par jour

    Chez les enfants présentant une insuffisance rénale, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la clairance rénale, de l'âge, et du poids corporel du patient.

    -> Insuffisant hépatique : aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez le patient atteint d'insuffisance hépatique isolée.

    Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (Cf. rubrique "Insuffisance rénale modérée à sévère").

    1 goutte contient 0,5 mg de dichlorhydrate de cétrizine.

    -> Enfants de 6 à 12 ans : 5 mg 2 fois par jour (10 gouttes 2 fois par jour).

    Insuffisant hépatique : aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez le patient atteint d'insuffisance hépatique isolée.

    -> Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (Cf. rubrique "Insuffisance rénale modérée à sévère").

    1 goutte contient 0,5 mg de dichlorhydrate de cétrizine.

    -> Enfants de 2 à 6 ans : 2,5 mg 2 fois par jour (5 gouttes 2 fois par jour).

    Insuffisant hépatique : aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez le patient atteint d'insuffisance hépatique isolée.

    -> Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (Cf. rubrique "Insuffisance rénale modérée à sévère").

    1 goutte contient 0,5 mg de dichlorhydrate de cétrizine.

    -> Insuffisance rénale modérée à sévère : les données disponibles ne permettent pas de documenter le rapport bénéfice/risque en cas d'insuffisance rénale.

    Compte tenu de son élimination essentiellement rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), et s'il ne peut être utilisé de traitement alternatif, la cétirizine sera administrée dans ces situations en ajustant la posologie et l'espace entre les prises en fonction de la clairance rénale selon les donnés figurant ci-après.

    La clairance de la créatinine (CLcr) peut être estimée (en ml/min) à partir de la mesure de la créatinine sérique (en mg/dl) selon la formule suivante :

    CLcr = 140 - âge (années) - poids (kg) x (0,85 pour les femmes) / 72 x créatinine sérique (mg/dl)

    Chez les enfants présentant une insuffisance rénale, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la clairance rénale, de l'âge et du poids corporel du patient.

    Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (Cf. rubrique "Insuffisance rénale modérée à sévère" ci-dessus).

    1 goutte contient 0,5 mg de dichlorhydrate de cétrizine.

    -> Insuffisance rénale modérée à sévère : les données disponibles ne permettent pas de documenter le rapport bénéfice/risque en cas d'insuffisance rénale.

    Compte tenu de son élimination essentiellement rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), et s'il ne peut être utilisé de traitement alternatif, la cétirizine sera administrée dans ces situations en ajustant la posologie et l'espace entre les prises en fonction de la clairance rénale selon les donnés figurant ci-après.

    La clairance de la créatinine (CLcr) peut être estimée (en ml/min) à partir de la mesure de la créatinine sérique (en mg/dl) selon la formule suivante :

    CLcr = 140 – âge (années) x poids (kg) x (0,85 pour les femmes) / 72 x créatinine sérique (mg/dl)

    Adaptation posologique chez l'insuffisant rénal :

    • Groupe : Insuffisance rénale modérée
    • Clairance de la créatinine : 30-49 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 5 mg 1 fois par jour
    • Groupe : Insuffisance rénale sévère
    • Clairance de la créatinine : < 30 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : 5 mg 1 fois tous les 2 jours
    • Groupe : Insuffisance rénale en stade terminal et patients dialysés
    • Clairance de la créatinine : < 10 ml/min
    • Dose et fréquence d'administration : Contre-indiqué.

    Chez les enfants présentant une insuffisance rénale, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la clairance rénale, de l'âge et du poids corporel du patient.

    Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale, un ajustement de la dose est recommandé (Cf. rubrique " Insuffisance rénale modérée à sévère" ci-dessus).