Cromabak (cromoglicate de sodium)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cromabak ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement par voie locale

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cromabak ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite cromoglicate
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra oculaire
    • Voie orale
    • Voie parenterale
    • Voie peri oculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Autre traitement en cours

      • Trt par collyre
    • Enfant

    • Port de lentilles de contact

    • Quel que soit le terrain

    • Autre traitement en cours

      • Trt par collyre
    • Enfant

    • Port de lentilles de contact

    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de cromabak ?

    SEVERE(S)
    • brulure locale
    • cornee depot
    • irritation oculaire
    • larmoiement
    • picotement
    • sans info sur effets surdosage
    • vision alteration
    MODERE(S)
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • prurit
    • reaction allergique
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      CROMABAK 20 mg/ml, collyre en solution

      1 flacon(s) polyéthylène de 10 ml

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 7,17
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de cromabak ?

      Ce collyre en solution doit être administré uniquement par voie oculaire.

      Le cromoglicate de sodium doit être utilisé de façon continue tout au long de la période d'exposition aux allergènes afin que le contrôle des symptômes soit maintenu.

      Si le traitement est interrompu pendant la période d'exposition aux allergènes, les symptômes peuvent réapparaître.

      • Adulte

      Selon la sévérité des symptômes, 1 goutte de collyre doit être instillée 2 à 6 fois par jour, à intervalles réguliers, dans le cul de sac conjonctival de l'œil malade.

      • Population pédiatrique

      La posologie est la même que pour les adultes. Chez l'enfant, un avis médical est nécessaire.