Cystadane (bétaïne)

Médicaments à base de bétaïne :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Betaine

  • Dosages

    1 g

  • Formes galéniques

    poudre

  • Classe Thérapeutique

    A16AA - ACIDES AMINES ET DERIVES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cystadane ?

  • Traitement adjuvant

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Associer a un regime adapte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cystadane ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite acetylcholine
    • Hypersensibilite ambenonium
    • Hypersensibilite ammonium iodure
    • Hypersensibilite ammonium molybdate
    • Hypersensibilite atracurium
    • Hypersensibilite benzalkonium
    • Hypersensibilite benzododecinium
    • Hypersensibilite betaine citrate
    • Hypersensibilite bethanechol
    • Hypersensibilite bourse a pasteur
    • Hypersensibilite carbachol
    • Hypersensibilite cetalkonium
    • Hypersensibilite cethexonium
    • Hypersensibilite cetrimide
    • Hypersensibilite cetrimonium
    • Hypersensibilite cetylpyridinium
    • Hypersensibilite choline chlorhydrate
    • Hypersensibilite choline chlorure
    • Hypersensibilite cisatracurium
    • Hypersensibilite citicoline
    • Hypersensibilite clidinium
    • Hypersensibilite colestyramine
    • Hypersensibilite dequalinium
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite dodeclonium bromure
    • Hypersensibilite domiphene bromure
    • Hypersensibilite fluorocholine
    • Hypersensibilite ichtyolammonium
    • Hypersensibilite ipratropium
    • Hypersensibilite mecetronium etilsulfate
    • Hypersensibilite methacholine
    • Hypersensibilite methylthioninium/bleu methylene
    • Hypersensibilite miristalkonium
    • Hypersensibilite mivacurium
    • Hypersensibilite neostigmine
    • Hypersensibilite octenidine
    • Hypersensibilite oxitropium
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite pinaverium bromure
    • Hypersensibilite pralidoxime
    • Hypersensibilite pyridostigmine
    • Hypersensibilite pyrvinium
    • Hypersensibilite rocuronium
    • Hypersensibilite scopolamine
    • Hypersensibilite suxamethonium
    • Hypersensibilite tiemonium
    • Hypersensibilite tiotropium
    • Hypersensibilite trospium
    • Hypersensibilite vecuronium
    • Autre traitement en cours

      • Trt par acides amines
      • Trt par analogues gaba
      • Trt par vigabatrin
    • Cephalee

    • Nausees vomissements

    • Oedeme cerebral

    • Quel que soit le terrain

    • Trouble de la vision

    • Autre traitement en cours

      • Trt par acides amines
      • Trt par analogues gaba
      • Trt par vigabatrin
    • Cephalee

    • Nausees vomissements

    • Oedeme cerebral

    • Quel que soit le terrain

    • Trouble de la vision

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de cystadane ?

    SEVERE(S)
    • sans objet
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agitation
    • alopecie
    • anorexie
    • depression
    • diarrhee
    • glossite
    • hypermethioninemie
    • incontinence urinaire
    • insomnie
    • irritabilite
    • nausee vomissement
    • odeur corporelle modification
    • oedeme cerebral
    • trouble psychocomportemental
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      CYSTADANE 1 g, poudre orale

      1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 180 g avec 3 cuillères-mesure

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de cystadane ?

      Le traitement par ce médicament doit être supervisé par un médecin expérimenté dans le traitement des patients souffrant d'homocystinurie.

      • Adulte

      La dose journalière totale recommandée chez l'adulte est de 6 g par jour, administrés par voie orale et répartis en deux prises de 3 g par jour.

      • Population pédiatrique

      La dose journalière totale recommandée chez les enfants de plus de 10 ans est la même que chez l'adulte. Cependant, la titration de la dose peut être préférable dans la population pédiatrique.

      • Populations spéciales
      • Insuffisance hépatique ou rénale

      l'expérience du traitement par la bétaïne chez les patients présentant une insuffisance rénale ou une stéato-hépatite non alcoolique n'a pas mis en évidence la nécessité d'adapter le schéma posologique de ce médicament.

      • Suivi thérapeutique

      L'objectif du traitement est de maintenir les concentrations plasmatiques de l'homocystéine totale à un niveau inférieur à 15 microM ou aussi bas que possible. L'équilibre est généralement obtenu en un mois.

      Le traitement par ce médicament doit être supervisé par un médecin expérimenté dans le traitement des patients souffrant d'homocystinurie.

      • Population pédiatrique

      Chez les enfants de moins de 10 ans, le schéma posologique efficace habituel est de 100 mg/kg/jour, répartis en 2 prises quotidiennes ; l'augmentation de la fréquence au-delà de deux prises par jour et/ou de la dose au dessus de 150 mg/kg/jour n'améliore pas l'effet de diminution du taux d'homocystéine.

      • Populations spéciales
      • Insuffisance hépatique ou rénale

      L'expérience du traitement par la bétaïne chez les patients présentant une insuffisance rénale ou une stéato-hépatite non alcoolique n'a pas mis en évidence la nécessité d'adapter le schéma posologique de ce médicament.

      • Suivi thérapeutique

      L'objectif du traitement est de maintenir les concentrations plasmatiques de l'homocystéine totale à un niveau inférieur à 15 microM ou aussi bas que possible. L'équilibre est généralement obtenu en un mois.