Dialyse peritoneale (lactate de sodium / glucose / chlorure de sodium / chlor...

Médicaments à base de chlorure de calcium ou glucose ou chlorure de sodium ou chlorure de magnésium ou lactate de sodium :

SOLUTION PRETE A L'EMPLOI D.P.C.A. 2 K
Accusol 35
Accusol 35 potassium
Aminomix
Aminomix 500
Aminomix 500 e
Artisial
Artiss
Bicavera
Bicavera lucose
Bionolyte g10
Bionolyte g5
Biphozyl
Caddera
Calciforte
Celsior
Chlorure de calcium
Chlorure de magnesium
Chlorure de potassium chlorure de sodium
Chlorure de sodium
Chlorure de sodium hypertonique
Clinimix
Colopeg
Dextrion
Dextrion g 5
Dialyse peritoneale
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 2
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 3
Dialyse peritoneale continue ambulatoire 4
Dianeal pd4
Diluant physiologique phenole
Extraneal
Fluoselgine
Fortrans
Gelaspan
Glucidion g 10
Glucidion g 5
Glucose
Glucose chlorure de sodium
Granions de magnesium
Hemosol b0
Hyperhes
Ionoven
Isofundine
Isopedia
Isovol
Kabiven
Klean-prep
Larmabak
Larmes artificielles
Magnesium chlorure
Mednutriflex
Mednutriflex lipide g 120/n 5.4/e
Movicol
Moviprep
Multibic
Multibic (sans potassium)
Multibic potassium
Multilarm
Neurosthenol
Neutravera
Np100
Numetah
Nutrineal pd4
Olimel n12
Olimel n12e
Olimel n7
Olimel n7e
Olimel n9
Olimel n9e
Pediaven
Pediaven (sans oligo-elements)
Pediaven 1
Pediaven g15
Perikabiven
Perinutriflex lipide
Perinutriflex omega e
Periolimel n4e
Phocytan
Phoxilium phosphate
Physioneal
Physioneal 35
Physioneal 40
Physioneal 40 glucose
Plasmalyte viaflo
Plasmion
Plegisol
Polyionique
Polyionique b 27
Polyionique formule 2a g10
Polyionique g 5
Prismasol
Prismasol potassium
Reanutriflex
Reanutriflex lipide
Reanutriflex lipide g 144/n 8/e
Reanutriflex omega E
Regiocit
Rescueflow
Restorvol
Ringer
Ringer lactate
Selgine
Smofkabiven
Smofkabiven e
Smofkabiven e proteine
Smofkabiven proteine
Soluté physiologique phenole
Tisseel
Unilarm
Voluven
Ximepeg
Voir plus
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dialyse peritoneale ?

  • Dans les formes decompensees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dialyse peritoneale ?

  • Acidose

    • Acidose lactique
  • Amaigrissement

  • Brulure

  • Cachexie

  • Colite ulcereuse

  • Crohn maladie

  • Dermatose

  • Diverticulite

  • Fistule digestive

  • Hernie de l'appareil digestif

  • Hyperlipidemie

    • Hyperlipidemie severe
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite calcium chlorure
    • Hypersensibilite glucose
    • Hypersensibilite magnesium chlorure
    • Hypersensibilite sodium chlorure
    • Hypersensibilite sodium lactate
  • Hyperuremie / hyperazotemie

  • Hypocalcemie

  • Hypokaliemie

    • Hypokaliemie severe
  • Ileus dynamique

  • Ileus paralytique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale abdominale haute
    • Intervention chirurgicale atcd
    • Intervention chirurgicale digestive
    • Intervention chirurgicale recente
  • Intolerance genetique au fructose

  • Maladie inflammatoire intestinale

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intraveineuse
  • Patient debilite

  • Perforation digestive

  • Peritonite

  • Pneumopathie

  • Septicemie

  • Traumatisme abdominal

  • Tumeur

    • Affection peritoneale

    • Autre traitement en cours

      • Trt par digitalique
    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Diarrhee

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Hyperparathyroidie

    • Hypocalcemie

      • Hypocalcemie legere
      • Hypocalcemie moderee
    • Kyste renal

    • Nausees vomissements

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Affection peritoneale

    • Autre traitement en cours

      • Trt par digitalique
    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Diarrhee

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Hyperparathyroidie

    • Hypocalcemie

      • Hypocalcemie legere
      • Hypocalcemie moderee
    • Kyste renal

    • Nausees vomissements

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de dialyse peritoneale ?

    SEVERE(S)
    • constipation
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur scapulaire
    • dyspnee
    • hernie abdominale
    • hydrique perturbation
    • hydrocephalie
    • hypercalcemie
    • hyperlipidemie
    • hypertension arterielle
    • hypokaliemie
    • hypotension arterielle
    • malaise lipothymie
    • oedeme
    • prise ponderale
    • sclerose peritoneale encapsulante
    • suppuration
    • tachycardie
    • vertige etourdissement
    MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • deshydratation
    • hydroelectrolytique trouble
    • hyperammoniemie
    • hyperglycemie
    • hyperuremie hyperazotemie
    • hypervolemie
    • hypovolemie
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE 17, solution pour dialyse péritonéale

      4 poche(s) suremballée(s)/surpochée(s) polyoléfine de 2000 ml avec dispositif(s) de transfert avec système de connexion avec poche de drainage

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de dialyse peritoneale ?

      • Posologie

      Ce médicament est exclusivement indiqué pour un usage intrapéritonéal. Le type de traitement, la fréquence d'administration et le temps de stase sont définis par le médecin.

      -> Dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA)

      • Adultes : Sauf indication particulière, infuser 2 000 ml de solution par échange, quatre fois par jour. Après un temps de stase de 2 à 10 heures, la solution est drainée.

      Il est nécessaire d'adapter la posologie, le volume infusé ainsi que le nombre d'échanges pour chaque patient individuellement.

      En cas de survenue de douleurs en raison d'une dilatation en début de traitement, le volume par échange doit être temporairement diminué à 500-1 500 ml.

      Chez les patients de taille importante et en cas de perte de la fonction rénale résiduelle, un volume de solution plus important peut être infusé. Chez ces patients ou chez des patients pouvant tolérer des volumes plus importants, une dose de de 2 500 ml à 3 000 ml de solution par échange peut être administrée.

      -> Dialyse péritonéale automatisée (DPA)

      Si une machine (cycler sleep safe) est utilisée pour une dialyse péritonéale cyclique continue ou intermittente, des poches de plus grand volume (c'est-à-dire de 5 000 ml), fournissant plus d'un échange de solution, sont utilisées. Le cycler réalise les échanges de solutions selon la prescription médicale enregistrée dans la machine.

      • Adultes : Généralement, les patients ont un cycle de nuit de 8 à 10 heures. Les volumes de stase vont de 1 500 à 3 000 ml et le nombre de cycles varie généralement de 3 à 10 par nuit. Le volume de solution utilisé est normalement de 10 à 18l mais il peut aller de 6 à 30 litres. Le traitement de nuit par cycler est généralement associé à 1 ou 2 échanges pendant la journée.

      Il n'y a pas de recommandation particulière pour les personnes âgées.

      • Posologie

      Ce médicament est exclusivement indiqué pour un usage intrapéritonéal. Le type de traitement, la fréquence d'administration et le temps de stase sont définis par le médecin.

      -> Dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA)

      • Population pédiatrique : Chez l'enfant, le volume de la solution par échange devra être prescrit en fonction de l'âge et de la surface corporelle (SC).

      En cas de première prescription, le volume par échange devra être de 600-800 ml/m2 de SC avec 4 (parfois 3 ou 5) échanges par jour. Ce volume peut être augmenté jusqu'à 1 000-1 200 ml l/m2 de SC selon la tolérance, l'âge et la fonction rénale résiduelle.

      -> Dialyse péritonéale automatisée (DPA)

      Si une machine (cycler sleep safe) est utilisée pour une dialyse péritonéale cyclique continue ou intermittente, des poches de plus grand volume (c'est-à-dire de 5 000 ml), fournissant plus d'un échange de solution, sont utilisées. Le cycler réalise les échanges de solutions selon la prescription médicale enregistrée dans la machine.

      • Population pédiatrique : Le volume de solution par échange devra être de 800 à 1 000 ml/m2 de SC avec 5 à 10 échanges au cours de la nuit. Ce volume peut être augmenté jusqu'à 1 400 ml/m2 de SC selon la tolérance, l'âge et la fonction rénale résiduelle.