Domperidone (dompéridone)

Médicaments à base de dompéridone :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Domperidone

  • Dosages

    10 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculécomprimé orodispersible

  • Classe Thérapeutique

    A03FA - STIMULANTS DE LA MOTRICITE INTESTINALE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser domperidone ?

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 12 ans

  • Chez l'enfant a partir de 35 kg

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de domperidone ?

  • Adenome hypophysaire

    • Adenome hypophysaire a prolactine
  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par erythromycine
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par med augmentant intervalle qt
  • Bradycardie

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
    • Enfant de moins de 35 kg
  • Hemorragie digestive

  • Hyperkaliemie

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alfentanil
    • Hypersensibilite aminoglutethimide
    • Hypersensibilite biperidene
    • Hypersensibilite bupivacaine
    • Hypersensibilite carpipramine
    • Hypersensibilite clopamide
    • Hypersensibilite crizotinib
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dihexyverine
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite diphenoxylate
    • Hypersensibilite dipyridamole
    • Hypersensibilite domperidone
    • Hypersensibilite donepezil
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite encainide
    • Hypersensibilite fentanyl
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flavoxate
    • Hypersensibilite flecainide
    • Hypersensibilite haloperidol
    • Hypersensibilite ifenprodil
    • Hypersensibilite irinotecan
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite lenalidomide
    • Hypersensibilite levobupivacaine
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite loperamide
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite mepivacaine
    • Hypersensibilite methylphenidate
    • Hypersensibilite metopimazine
    • Hypersensibilite miglitol
    • Hypersensibilite minoxidil
    • Hypersensibilite naratriptan
    • Hypersensibilite paliperidone
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite paroxetine
    • Hypersensibilite penfluridol
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite pethidine
    • Hypersensibilite pimozide
    • Hypersensibilite pipamperone
    • Hypersensibilite piperidine derives
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite pomalidomide
    • Hypersensibilite prucalopride
    • Hypersensibilite raloxifene
    • Hypersensibilite remifentanil
    • Hypersensibilite risperidone
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite sufentanil
    • Hypersensibilite thalidomide
    • Hypersensibilite tirofiban
    • Hypersensibilite trihexyphenidyle
    • Hypersensibilite vandetanib
    • Hypersensibilite vecuronium
  • Hypokaliemie

  • Hypomagnesemie

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Obstruction digestive

  • Patient de faible poids

  • Perforation digestive

  • Prolactinome

  • Trouble de la conduction

  • Trouble hydroelectrolytique

  • Tumeur hypophyse

    • Adenome hypophysaire a prolactine
  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite sulfites
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Adulte

    • Adulte de plus de 60 ans
  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhibiteur faible du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par levodopa
  • Enfant

  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Insuffisance renale chronique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Adulte

    • Adulte de plus de 60 ans
  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhibiteur faible du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par levodopa
  • Enfant

  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Insuffisance renale chronique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de domperidone ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • akathisie
  • cephalee
  • conscience trouble
  • convulsion
  • crise oculogyre
  • desorientation spatio temporelle
  • jambes sans repos syndrome
  • somnolence diurne
  • syndrome extrapyramidal
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • arythmie
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • conduction trouble
  • confusion mentale
  • deces mortalite
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • oedeme de quincke angioedeme
  • reaction allergique
  • torsade de pointe
  • urticaire
MODERE(S)
  • alat modification
  • amenorrhee
  • anxiete
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • augmentation du volume mammaire
  • cycle menstruel irregulier
  • depression
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • dyspepsie
  • eruption cutanee
  • flatulence meteorisme
  • galactorrhee
  • gynecomastie
  • hyperprolactinemie
  • libido trouble
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • retention durine
  • secheresse buccale
  • tension mammaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    DOMPERIDONE ALMUS 10 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 20 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 15%
    • PRIX : 2,26
  • Illustration de la forme galénique

    DOMPERIDONE ARROW 10 mg, comprimé orodispersible

    plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 20 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 15%
    • PRIX : 2,42
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de domperidone ?

    Ce médicament doit être utilisé à la dose minimale efficace pour la durée la plus courte nécessaire pour contrôler les nausées et les vomissements.

    Habituellement, la durée maximale du traitement ne doit pas dépasser une semaine.

    • Posologie
    • Adultes et les adolescents (à partir de 12 ans et de 35 kg) Un comprimé à 10 mg, jusqu'à 3 fois par jour, la dose maximale étant de 30 mg par jour.

    • Insuffisance hépatique Ce médicament est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique modérée ou sévère (Cf. rubrique "Contre-indications"). Une modification de la dose n'est cependant pas nécessaire en cas d'insuffisance hépatique légère (Cf. rubrique "Sécurité préclinique").

    • Insuffisance rénale Etant donné que la demi-vie d'élimination de la dompéridone est allongée en cas d'insuffisance rénale sévère, en cas d'administrations répétées, la fréquence d'administration de ce médicament doit être réduite à une ou deux prises par jour en fonction du degré de sévérité de l'insuffisance rénale. Une diminution de la dose peut s'avérer nécessaire.

    Ce médicament doit être utilisé à la dose minimale efficace pour la durée la plus courte nécessaire pour contrôler les nausées et les vomissements.

    Habituellement, la durée maximale du traitement ne doit pas dépasser une semaine.

    • Posologie
    • Insuffisance rénale Etant donné que la demi-vie d'élimination de la dompéridone est allongée en cas d'insuffisance rénale sévère, en cas d'administrations répétées, la fréquence d'administration de ce médicament doit être réduite à une ou deux prises par jour en fonction du degré de sévérité de l'insuffisance rénale. Une diminution de la dose peut s'avérer nécessaire. (Les patients devront être suivis régulièrement (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    Ce médicament doit être utilisé à la dose minimale efficace pour la durée la plus courte nécessaire pour contrôler les nausées et les vomissements.

    Habituellement, la durée maximale du traitement ne doit pas dépasser une semaine.

    • Posologie
    • Adultes et les adolescents (à partir de 12 ans et de 35 kg) Un comprimé à 10 mg, jusqu'à 3 fois par jour, la dose maximale étant de 30 mg par jour.

    • Insuffisance hépatique Ce médicament est contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique modérée ou sévère (Cf. rubrique "Contre-indications"). Une modification de la dose n'est cependant pas nécessaire en cas d'insuffisance hépatique légère (Cf. rubrique "Sécurité préclinique").

    • Insuffisance rénale Etant donné que la demi-vie d'élimination de la dompéridone est allongée en cas d'insuffisance rénale sévère, en cas d'administrations répétées, la fréquence d'administration de ce médicament doit être réduite à une ou deux prises par jour en fonction du degré de sévérité de l'insuffisance rénale. Une diminution de la dose peut s'avérer nécessaire.

    Ce médicament doit être utilisé à la dose minimale efficace pour la durée la plus courte nécessaire pour contrôler les nausées et les vomissements.

    Habituellement, la durée maximale du traitement ne doit pas dépasser une semaine.

    • Posologie
    • Insuffisance rénale Etant donné que la demi-vie d'élimination de la dompéridone est allongée en cas d'insuffisance rénale sévère, en cas d'administrations répétées, la fréquence d'administration de ce médicament doit être réduite à une ou deux prises par jour en fonction du degré de sévérité de l'insuffisance rénale. Une diminution de la dose peut s'avérer nécessaire. (Les patients devront être suivis régulièrement (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").