Ebilfumin (oséltamivir)

Médicaments à base de oséltamivir :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ebilfumin ?

  • Traitement curatif

  • Debuter precocement le traitement

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ebilfumin ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite oseltamivir
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Alteration de l'etat general

      • Alteration de l'etat general severe
    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire chronique
    • Atteinte respiratoire

      • Atteinte respiratoire chronique
    • Deficit immunitaire

    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Pathologie cardiorespiratoire

    • Premature

      • Premature age corrige < 36 semaines
    • Quel que soit le terrain

    • Alteration de l'etat general

      • Alteration de l'etat general severe
    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire chronique
    • Atteinte respiratoire

      • Atteinte respiratoire chronique
    • Deficit immunitaire

    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Pathologie cardiorespiratoire

    • Premature

      • Premature age corrige < 36 semaines
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de ebilfumin ?

    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agitation
    • agressivite
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • anxiete
    • arythmie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • bronchite
    • cauchemar
    • cephalee
    • colite
    • confusion mentale
    • conscience trouble
    • convulsion
    • deces mortalite
    • delire
    • dermatite
    • douleur abdominale
    • dyspepsie
    • eczema
    • encephalite
    • encephalopathie
    • eruption cutanee
    • erytheme polymorphe
    • gamma gt modification
    • hallucination
    • hemorragie digestive
    • hepatite
    • hepatite fulminante
    • ictere
    • infection a herpes virus
    • infection des voies respiratoires
    • insomnie
    • insuffisance hepatique
    • lactico deshydrogenase modification
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • nausee vomissement
    • oedeme de quincke angioedeme
    • otite
    • pharyngite
    • phosphatase alcaline modification
    • prurit
    • reaction allergique
    • rectorragie
    • rhinite
    • saignement gastrointestinal
    • sinusite
    • stevens johnson syndrome
    • trouble onirique
    • trouble psychocomportemental
    • urticaire
    MODERE(S)
    • asthenie
    • congestion nasale
    • conjonctive hyperhemie
    • conjonctivite
    • douleur
    • douleur auriculaire otalgie
    • douleur oculaire
    • fievre
    • gorge irritation
    • larmoiement
    • oreille trouble
    • rhinorrhee
    • thrombocytopenie
    • toux
    • vertige etourdissement
    • vision alteration
    • vision floue
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      EBILFUMIN 30 mg, gélule

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 10 gélule(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 5,30
    • Illustration de la forme galénique

      EBILFUMIN 75 mg, gélule

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 10 gélule(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 9,44
    • Illustration de la forme galénique

      EBILFUMIN 45 mg, gélule

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 10 gélule(s)

      • REMBOURSABLE : 30%
      • PRIX : 7,35
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de ebilfumin ?

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Adultes et adolescents de 13 ans et plus

      Traitement : la posologie d'oseltamivir recommandée est de 75 mg deux fois par jour pendant 5 jours par voie orale pour les adolescents (âgés de 13 à 17 ans) et les adultes.

      Poids corporel : > 40 kg Dose recommandée pour 5 jours : 75 mg deux fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      • Sujet âgé Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Adultes et adolescents de 13 ans et plus

      Prophylaxie post-exposition : la posologie recommandée pour la prophylaxie de la grippe après un contact étroit avec une personne infectée, est de 75 mg d'oseltamivir une fois par jour pendant 10 jours pour les adolescents (âgés de 13 à 17 ans) et les adultes.

      Poids corporel : > 40 kg Dose recommandée pour 10 jours : 75 mg une fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux jours suivant le contact avec un sujet infecté.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      • Sujet âgé Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Adultes et adolescents de 13 ans et plus

      Prophylaxie en période endémique : la posologie recommandée pour la prophylaxie de la grippe en période épidémique est de 75 mg d'oseltamivir une fois par jour pour une durée de traitement allant jusqu'à 6 semaines.

      La prophylaxie de la grippe en période épidémique n'a pas été étudiée chez l'enfant de moins de 12 ans.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      • Sujet âgé Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère.

      • Patients immunodéprimés Une plus longue durée de traitement pour la prophylaxie saisonnière allant jusqu'à 12 semaines a été évaluée chez des patients immunodéprimés (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Traitement : les posologies suivantes adaptées en fonction du poids sont recommandées chez les nourrissons et les enfants âgés d'un an ou plus.

      Poids corporel : 10 kg à 15 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 30 mg deux fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Traitement : les posologies suivantes adaptées en fonction du poids sont recommandées chez les nourrissons et les enfants âgés d'un an ou plus.

      Poids corporel : > 15 kg à 23 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 45 mg deux fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Traitement : les posologies suivantes adaptées en fonction du poids sont recommandées chez les nourrissons et les enfants âgés d'un an ou plus.

      Poids corporel : > 23 kg à 40 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 60 mg deux fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Traitement : les posologies suivantes adaptées en fonction du poids sont recommandées chez les nourrissons et les enfants âgés d'un an ou plus.

      Poids corporel : > 40 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 75 mg deux fois par jour

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Prophylaxie post-exposition : la posologie recommandée de ce médicament en prophylaxie post-exposition est :

      Poids corporel : 10 kg à 15 kg Dose recommandée pendant 10 jours : 30 mg une fois par jour

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Prophylaxie post-exposition : la posologie recommandée de ce médicament en prophylaxie post-exposition est :

      Poids corporel : > 15 kg à 23 kg Dose recommandée pendant 10 jours : 45 mg une fois par jour

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Prophylaxie post-exposition : la posologie recommandée de ce médicament en prophylaxie post-exposition est :

      Poids corporel : > 23 kg à 40 kg Dose recommandée pendant 10 jours : 60 mg une fois par jour

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Enfants d'un à 12 ans

      Ce médicament 30 mg, 45 mg et 75 mg gélules et la suspension buvable sont disponibles pour les nourrissons et les enfants d'un à 12 ans.

      Prophylaxie post-exposition : la posologie recommandée de ce médicament en prophylaxie post-exposition est :

      Poids corporel : > 40 kg Dose recommandée pendant 10 jours : 75 mg une fois par jour

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Nourrissons de 0 à 12 mois

      Traitement La posologie recommandée chez les nourrissons de 0 à 12 mois est de 3 mg/kg deux fois par jour. Ceci est basé sur des données de pharmacocinétique et de sécurité d'emploi montrant que cette posologie chez les nourrissons de 0 à 12 mois, permet d'obtenir des concentrations plasmatiques en pro-drogue et en métabolite actif pour lesquelles on s'attend à une efficacité clinique et un profil de tolérance comparables à ceux observés chez les enfants plus âgés et les adultes (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les posologies suivantes sont recommandées pour le traitement des nourrissons âgés de 0 à 12 mois :

      Poids corporel (*) : 3 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 9 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 4 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 12 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 5 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 15 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 6 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 18 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 7 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 21 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 8 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 24 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 9 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 27 mg deux fois par jour

      Poids corporel (*) : 10 kg Dose recommandée pendant 5 jours : 30 mg deux fois par jour

      (*) Ce tableau ne contient pas tous les poids corporels possibles dans cette population. Pour tous les patients âgés de moins d'un an, la posologie de 3 mg/kg doit être utilisée pour déterminer la dose quel que soit le poids du patient.

      Le traitement doit débuter dès que possible dans les deux premiers jours suivant le début des symptômes grippaux.

      Cette recommandation posologique n'est pas destinée aux nourrissons nés prématurés, c'est-à-dire aux nourrissons ayant un âge post-conceptionnel inférieur à 36 semaines. Les données disponibles sont insuffisantes chez ces patients pour lesquels des posologies différentes peuvent être nécessaires en raison d'une immaturité de leurs fonctions physiologiques.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Nourrissons de moins d'un an

      En l'absence de formulation adaptée, une préparation par la pharmacie doit être de préférence utilisée dans la mesure où la seringue fournie dans la boîte de ce médicament 12 mg/ml, poudre pour suspension buvable (avec des graduations en mg), ne permet pas un ajustement approprié de la dose et que les seringues commercialisées disponibles (avec des graduations en ml) peuvent conduire à des inexactitudes de dose non acceptables (Cf. rubrique "Précautions particulières d'élimination et manipulation").

      Prophylaxie post-exposition La posologie recommandée pour la prophylaxie chez les nourrissons âgés de moins d'un an lors d'une pandémie grippale est la moitié de la posologie journalière pour le traitement. Ceci est basé sur des données cliniques chez les nourrissons et les enfants âgés d'un an ou plus et les adultes montrant qu'une dose en prophylaxie équivalente à la moitié de la dose journalière pour le traitement est cliniquement efficace pour la prévention de la grippe. La posologie suivante en fonction de l'âge est recommandée en prophylaxie chez les nourrissons de 0 à 12 mois (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques" pour la simulation de l'exposition) :

      Age à 12 mois : > 3 mois à 12 mois Dose recommandée pendant 10 jours : 3 mg/kg une fois par jour

      Cette recommandation posologique n'est pas destinée aux nourrissons nés prématurés, c'est-à-dire aux nourrissons ayant un âge post-conceptionnel inférieur à 36 semaines. Les données disponibles sont insuffisantes chez ces patients pour lesquels des posologies différentes peuvent être nécessaires en raison d'une immaturité de leurs fonctions physiologiques.

      Prophylaxie en période épidémique La prophylaxie en période épidémique n'a pas été étudiée chez les enfants de 0 à 12 mois.

      • Populations particulières
      • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est requise pour le traitement ou la prophylaxie des patients présentant des anomalies fonctionnelles hépatiques. Aucune étude n'a été réalisée chez les enfants ayant des troubles hépatiques.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Populations particulières
      • Insuffisance rénale

      Traitement de la grippe : l'adaptation posologique est recommandée pour les adultes et les adolescents (âgés de 13 à 17 ans) atteints d'une insuffisance rénale modérée à sévère. Les doses recommandées sont décrites ci-dessous :

      Clairance de la créatinine : > 60 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 75 mg deux fois par jour

      Clairance de la créatinine : > 30 à 60 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) deux fois par jour

      Clairance de la créatinine : > 10 à 30 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) une fois par jour

      Clairance de la créatinine : < ou = 10 ml/min Dose recommandée pour le traitement : non recommandé (absence de données disponibles)

      Patients hémodialysés Dose recommandée pour le traitement : 30 mg après chaque séance d'hémodialyse

      Patients sous dialyse péritonéale (*) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) en une seule prise

      (*) Données issues des essais menés chez les patients sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) ; la clairance du carboxylate d'oseltamivir étant généralement plus élevée avec la technique de dialyse péritonéale automatisée (DPA). Le changement de technique de la DPA à la DPCA est laissé à l'appréciation du néphrologue.

      Les données cliniques disponibles chez les nourrissons et les enfants (âgés de 12 ans et moins) atteints d'une insuffisance rénale sont insuffisantes pour faire des recommandations de posologie.

      • Populations particulières
      • Sujet âgé Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère.

      Les formulations de la gélule et de la suspension buvable d'oseltamivir sont bioéquivalentes, les doses de 75 mg peuvent être administrées soit en prenant :

      • une gélule de 75 mg ou
      • une gélule de 30 mg plus une gélule de 45 mg ou
      • une dose de 30 mg plus une dose de 45 mg de suspension.

      La forme commercialisée d'oseltamivir en poudre pour suspension buvable (6 mg/ml) est la forme privilégiée pour les enfants et les adultes qui ont des difficultés à avaler les gélules ou lorsque des doses inférieures sont nécessaires.

      • Populations particulières
      • Insuffisance rénale

      Prophylaxie de la grippe : l'adaptation posologique est recommandée pour les adultes et les adolescents (âgés de 13 à 17 ans) atteints d'une insuffisance rénale modérée à sévère comme décrit ci-dessous.

      Clairance de la créatinine : > 60 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 75 mg une fois par jour

      Clairance de la créatinine : > 30 à 60 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) une fois par jour

      Clairance de la créatinine : > 10 à 30 (ml/min) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) tous les 2 jours

      Clairance de la créatinine : < ou = 10 ml/min Dose recommandée pour le traitement : non recommandé (absence de données disponibles)

      Patients hémodialysés Dose recommandée pour le traitement : 30 mg après une séance d'hémodialyse sur deux

      Patients sous dialyse péritonéale (*) Dose recommandée pour le traitement : 30 mg (suspension ou gélules) une fois par semaine

      (*) Données issues des essais menés chez les patients sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) ; la clairance du carboxylate d'oseltamivir étant généralement plus élevée avec la technique de dialyse péritonéale automatisée (DPA). Le changement de technique de la DPA à la DPCA est laissé à l'appréciation du néphrologue.

      Les données cliniques disponibles chez les nourrissons et les enfants (âgés de 12 ans et moins) atteints d'une insuffisance rénale sont insuffisantes pour faire des recommandations de posologie.

      • Populations particulières
      • Sujet âgé Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale modérée à sévère.