Erwinase (crisantaspase)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser erwinase ?

  • Polychimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'enfant

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de erwinase ?

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite crisantaspase
  • Insuffisance hepatique

  • Pancreatite

    • Pancreatite antecedent personnel
    • Pancreatite en cours
  • Grossesse

  • Cephalee

  • Confusion mentale

  • Convulsions

  • Deficit inhibiteur coagulation

  • Hyperglycemie

  • Hypertension arterielle

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

  • Trouble de la vision

  • Type particulier de traitement

    • Traitement repete
  • Cephalee

  • Confusion mentale

  • Convulsions

  • Deficit inhibiteur coagulation

  • Hyperglycemie

  • Hypertension arterielle

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

  • Trouble de la vision

  • Type particulier de traitement

    • Traitement repete
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de erwinase ?

SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • alopecie
  • asthenie
  • atteinte renale
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bronchite
  • bursite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • coma
  • cystite
  • diabete
  • douleur
  • douleur locale au point dinjection
  • effet immunosuppresseur
  • encephalite
  • endocardite
  • fasciite
  • folliculite
  • furonculose
  • gangrene
  • hepatite
  • hyperamylasemie
  • hyperglycemie
  • hyperlipasemie
  • hyperuricemie
  • hypoinsulinemie
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • inflammation locale au point dinjection
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • malaise lipothymie
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • necrose cutanee
  • necrose veineuse
  • nephrotoxicite
  • nevralgie
  • oedeme peripherique
  • orgelet
  • pancreatite aigue
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • proteinurie
  • pustulose
  • reaction locale au point dinjection
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • syndrome grippal
  • thrombophlebite
  • veinite
  • verrue
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • alat modification
  • amenorrhee
  • anaphylaxie
  • anomalie labiale
  • anticorps apparition
  • arret respiratoire
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • cycle menstruel irregulier
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • depression
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysovulation
  • dyspnee
  • encephalopathie
  • epididymite
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • estrogene modification
  • fievre
  • frisson
  • gamma gt modification
  • gynecomastie
  • hallucination
  • hemorragie uro genitale
  • hepatomegalie
  • hyperammoniemie
  • hypersecretion vaginale
  • hypoalbuminemie
  • hypotension arterielle
  • hypoxie
  • ictere
  • impuissance
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance ovarienne
  • langage trouble
  • lethargie
  • leucoencephalopathie
  • libido trouble
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • menometrorragie
  • menorragie
  • mort foetale
  • necrose hepatique
  • necrose penienne
  • neuropathie peripherique
  • neurotoxicite
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme larynge aigu
  • oligospermie
  • paralysie
  • phosphatase alcaline modification
  • prostatite
  • prurit
  • reaction allergique
  • rhinite
  • saignement vaginal
  • somnolence diurne
  • steatose
  • sterilite secondaire
  • stupeur
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • urticaire
  • vaginite
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • acidobasique perturbation
  • acidose metabolique
  • arthralgie
  • arthrite
  • cetose
  • douleur des extremites
  • embolie pulmonaire
  • hemostase trouble
  • hypercholesterolemie
  • hyperlipidemie
  • hypertension arterielle
  • hypertriglyceridemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypofibrinogenemie
  • hypoglycemie
  • hypothyroidie
  • infarctus du myocarde
  • paleur
  • saignement hemorragie
  • taux prothrombine modification
  • temps cephaline activee modification
  • temps prothrombine modification
  • thromboembolie
  • thrombose veineuse
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit perte
  • ascite
  • constipation
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dysphagie deglutition difficulte
  • hypomagnesemie
  • inflammation de la muqueuse
  • mucite
  • nausee vomissement
  • parodontite
  • stomatite
  • ulceration buccale
  • ulceration gastrique
  • ulceration intestinale
MINEUR(S)
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • aplasie medullaire
  • coagulation trouble
  • leucopenie
  • neutropenie
  • pancytopenie
  • thrombocytopenie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ERWINASE 10000 UI, poudre pour solution injectable/pour perfusion

    5 flacon(s) en verre de 10000 UI de poudre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de erwinase ?

    La posologie recommandée est de 25 000 UI/m2 IM ou IV trois fois par semaine (lundi, mercredi et vendredi) pendant deux semaines pour remplacer chaque dose de pegaspargase ou chaque cycle de traitement par asparaginase.

    Le traitement peut être adapté selon le protocole local.

    La dose optimale de ce médiacament peut varier selon les patients en raison de la forte variabilité interindividuelle de l'activité moyenne de l'asparaginase observée en pédiatrie. Il peut donc être conseillé de surveiller la concentration de l'asparaginase dans le but d'individualiser la posologie.

    • Population pédiatrique

    La posologie est la même chez l'adulte et chez l'enfant.