Esmya (ulipristal)

Médicaments à base de ulipristal :

Voir plus

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ulipristal

  • Dosages

    5 mg

  • Formes galéniques

    comprimé

  • Classe Thérapeutique

    G03XB - MODULATEURS DU RECEPTEUR A LA PROGESTERONE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser esmya ?

  • Traitement symptomatique

  • Administrer en pre operatoire

  • Chez la femme

  • Chez la femme en age de procreer

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Avant intervention chirurgicale

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de esmya ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Cancer de l'ovaire

  • Cancer de l'uterus

  • Cancer du col de l'uterus

  • Cancer du sein

  • Enfant

  • Grossesse

  • Hemorragie genitale

    • Hemorragie genitale non diagnostiquee
    • Hemorragie uterine non diagnostiquee
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite ulipristal
  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Asthme

    • Asthme non controle
    • Asthme severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par carbamazepine
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par efavirenz
    • Trt par erythromycine
    • Trt par estroprogestatif contraceptif
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inh protease booste par ritonavir
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par itraconazole
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par millepertuis
    • Trt par nefazodone
    • Trt par nevirapine
    • Trt par oxcarbazepine
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par primidone
    • Trt par progestatif contraceptif
    • Trt par progestatif non contraceptif
    • Trt par rifabutine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par ritonavir
    • Trt par telithromycine
    • Trt par verapamil
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
    • Apport de millepertuis
  • Port de dispositif intra-uterin

  • Hyperplasie endometre

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Quel que soit le terrain

  • Hyperplasie endometre

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de esmya ?

SEVERE(S)
  • atteinte hepatique
  • glycogenolyse hepatique
  • saignement vaginal
  • spotting petit saignement
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acne
  • alopecie
  • amenorrhee
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asthenie
  • augmentation du volume mammaire
  • bouffee vasomotrice
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • conjonctive hyperhemie
  • constipation
  • cycle menstruel irregulier
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • dysgueusie
  • dysmenorrhee
  • dyspareunie
  • dyspepsie
  • endometre hyperplasie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • fievre
  • flatulence meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • frisson
  • gene oculaire
  • gorge irritation
  • hemorragie uro genitale
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hypercholesterolemie
  • hypersudation
  • hypertrichose
  • hypertriglyceridemie
  • hypomenorrhee
  • incontinence urinaire
  • insomnie
  • irritation muqueuse
  • kyste ovarien
  • leucorrhee
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • mastodynie
  • menometrorragie
  • menorragie
  • metrorragie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • oedeme
  • photophobie
  • polydipsie
  • prise ponderale
  • prurit
  • prurit vulvaire
  • saignement hemorragie
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome premenstruel
  • tension mammaire
  • tremblement
  • trouble vulvo vaginal
  • urticaire
  • vaginite
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ESMYA 5 mg, comprimé

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC polyéthylène PVDC de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 135,56
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de esmya ?

    • Posologie

    Le traitement consiste à prendre un comprimé de 5 mg par voie orale, une fois par jour, pour des cycles de traitement d'une durée maximale de 3 mois chacun. Les traitements doivent commencer uniquement quand les menstruations apparaissent :

    • Le premier cycle de traitement doit débuter au cours de la première semaine de menstruation.
    • Les cycles de traitement suivants doivent débuter au plus tôt au cours de la première semaine de la deuxième menstruation après la fin du cycle de traitement précédent. Le médecin doit informer la patiente que des intervalles sans traitement sont nécessaires. Le traitement séquentiel répété a été étudié jusqu'à 4 cycles de traitement séquentiels successifs.

    En cas d'oubli d'un comprimé, la patiente doit prendre le comprimé oublié dès que possible. Si l'oubli date de plus de 12 heures, la patiente ne doit pas prendre le comprimé oublié et continuera simplement le schéma de prise habituel.

    • Population particulière
    • Insuffisance rénale Aucune adaptation de la dose n'est recommandée chez les patientes souffrant d'insuffisance rénale légère ou modérée. En l'absence d'études spécifiques, l'ulipristal acétate n'est pas recommandé chez les patientes souffrant d'insuffisance rénale sévère, sauf si la patiente est étroitement surveillée (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation de la dose n'est recommandée chez les patientes souffrant d'insuffisance hépatique légère. En l'absence d'études spécifiques, l'ulipristal acétate n'est pas recommandé chez les patientes souffrant d'insuffisance hépatique modérée ou sévère, sauf si la patiente est étroitement surveillée (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée d'ulipristal acétate dans la population pédiatrique. La sécurité et l'efficacité de l'ulipristal acétate n'ont été établies que chez les femmes de 18 ans et plus.