Famotidine (famotidine)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Famotidine

  • Dosages

    40 mg20 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    A02BA - ANTAGONISTES DES RECEPTEURS H2

Illustration indications

Indications - Quand utiliser famotidine ?

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • Dans les formes benignes

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

      Illustration consindications

      Quelles sont les contre-indications de famotidine ?

      • Allaitement

      • Hypersensibilite

        • Hypersensibilite a l'un des excipients
        • Hypersensibilite aceprometazine
        • Hypersensibilite alimemazine
        • Hypersensibilite antihistaminiques
        • Hypersensibilite azelastine
        • Hypersensibilite bilastine
        • Hypersensibilite brompheniramine
        • Hypersensibilite buclizine
        • Hypersensibilite carbinoxamine
        • Hypersensibilite cetirizine
        • Hypersensibilite chlorphenamine
        • Hypersensibilite chlorpromazine
        • Hypersensibilite cimetidine
        • Hypersensibilite clozapine
        • Hypersensibilite croisee
        • Hypersensibilite cyamemazine
        • Hypersensibilite cyproheptadine
        • Hypersensibilite desloratadine
        • Hypersensibilite dimenhydrinate
        • Hypersensibilite diphenhydramine
        • Hypersensibilite dosulepine
        • Hypersensibilite doxylamine
        • Hypersensibilite ebastine
        • Hypersensibilite emedastine
        • Hypersensibilite epinastine
        • Hypersensibilite famotidine
        • Hypersensibilite fenspiride
        • Hypersensibilite fexofenadine
        • Hypersensibilite flunarizine
        • Hypersensibilite fluphenazine
        • Hypersensibilite hydroxyzine
        • Hypersensibilite isothipendyl
        • Hypersensibilite ketotifene
        • Hypersensibilite levocabastine
        • Hypersensibilite levocetirizine
        • Hypersensibilite levomepromazine
        • Hypersensibilite loratadine
        • Hypersensibilite meclozine
        • Hypersensibilite mequitazine
        • Hypersensibilite mirtazapine
        • Hypersensibilite mizolastine
        • Hypersensibilite niaprazine
        • Hypersensibilite nizatidine
        • Hypersensibilite olanzapine
        • Hypersensibilite oxatomide
        • Hypersensibilite oxetorone
        • Hypersensibilite oxomemazine
        • Hypersensibilite periciazine
        • Hypersensibilite perphenazine
        • Hypersensibilite pheniramine
        • Hypersensibilite phenyltoloxamine
        • Hypersensibilite pimexitene
        • Hypersensibilite pipotiazine
        • Hypersensibilite pizotifene
        • Hypersensibilite promethazine
        • Hypersensibilite propyleneglycol derives
        • Hypersensibilite quetiapine
        • Hypersensibilite ranitidine
        • Hypersensibilite roxatidine
        • Hypersensibilite rupatadine
        • Hypersensibilite triprolidine
      • Nourrisson

      • Nouveau-ne

      • Anomalie metabolisme galactose

      • Deficit en lactase

      • Hypersensibilite

        • Hypersensibilite galactose (intolerance)
        • Hypersensibilite glucose (intolerance)
        • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Regime sans galactose

      • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

        • Hypersensibilite galactose (intolerance)
        • Hypersensibilite glucose (intolerance)
        • Hypersensibilite lactose (intolerance)
        • Syndrome malabsorption glucose/galactose
      • Autre traitement en cours

        • Trt par atazanavir
        • Trt par ritonavir
        • Trt par tenofovir disoproxil
      • Cancer de l'estomac

      • Enfant

        • Enfant de plus de 6 ans
      • Exposition a une temperature extreme

      • Insuffisance renale chronique

      • Quel que soit le terrain

      • Autre traitement en cours

        • Trt par atazanavir
        • Trt par ritonavir
        • Trt par tenofovir disoproxil
      • Cancer de l'estomac

      • Enfant

        • Enfant de plus de 6 ans
      • Exposition a une temperature extreme

      • Insuffisance renale chronique

      • Quel que soit le terrain

      Illustration side-effect

      Quels sont les effets indésirables de famotidine ?

      SEVERE(S)
      • agranulocytose
      • anemie
      • anemie hemolytique
      • aplasie medullaire
      • bloc auriculo ventriculaire
      • bloc sino auriculaire
      • bradycardie
      • douleur oppression thoracique
      • hypoplasie medullaire
      • hypotension arterielle
      • leucopenie
      • pancytopenie
      • tachycardie
      • thrombocytopenie
      MODERE(S) OU SEVERE(S)
      • agitation
      • alat modification
      • alopecie
      • anaphylaxie
      • anxiete
      • asat modification
      • asthenie
      • atteinte hepatique
      • bilirubine modification
      • bronchospasme asthme
      • cauchemar
      • cephalee
      • choc anaphylactique
      • cholestase
      • confusion mentale
      • convulsion
      • depression
      • desorientation spatio temporelle
      • dyspnee
      • eosinophilie
      • eruption cutanee
      • erytheme
      • erytheme polymorphe
      • gamma gt modification
      • hallucination
      • hepatite
      • hyperamylasemie
      • hyperesthesie
      • hyperlipasemie
      • ictere
      • insomnie
      • lactico deshydrogenase modification
      • lyell syndrome
      • mouvement anormal
      • myoclonie
      • nervosite
      • nystagmus
      • oedeme
      • oedeme de quincke angioedeme
      • oedeme larynge aigu
      • pancreatite aigue
      • paresthesie
      • phosphatase alcaline modification
      • prurit
      • reaction allergique
      • somnolence diurne
      • toxidermie bulleuse pemphigus
      • tremblement
      • trouble onirique
      • urticaire
      • vascularite
      • vertige etourdissement
      MODERE(S)
      • anorexie
      • arthralgie
      • constipation
      • crampe musculaire
      • diarrhee
      • distension abdominale
      • douleur abdominale
      • dyspepsie
      • erection trouble
      • eructation
      • flatulence meteorisme
      • gynecomastie
      • hyperprolactinemie
      • impuissance
      • libido trouble
      • myalgie
      • nausee vomissement
      • secheresse buccale
      • tension mammaire
      MINEUR(S) OU MODERE(S)
      • conscience trouble
      • deces mortalite
      • neurotoxicite
      Illustration general

      Liste des présentations disponibles

      • Illustration de la forme galénique

        FAMOTIDINE EG 40 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) PVC-Aluminium PVDC de 15 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 15%
        • PRIX : 8,82
      • Illustration de la forme galénique

        FAMOTIDINE EG 20 mg, comprimé pelliculé

        plaquette(s) PVC-Aluminium PVDC de 30 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 15%
        • PRIX : 8,82
        Illustration posology

        Quelle est la posologie de famotidine ?

        Ulcères duodénaux et ulcères gastriques bénins : la posologie est de 40 mg de famotidine en une seule dose quotidienne prise le soir au moment du coucher.

        Durée du traitement : La durée du traitement est de 4 à 8 semaines, mais cette durée peut être réduite si la cicatrisation de l'ulcère est confirmée par voie endoscopique. Si l'examen endoscopique ne montre pas de résultats, le traitement est poursuivi pendant 4 semaines supplémentaires.

        Syndrome de Zollinger-Ellison : A condition qu'il n'y a pas eu de traitement antérieur par des médications antisécrétoires, le traitement du syndrome de Zollinger-Ellison peut débuter par l'administration de 20 mg de famotidine toutes les 6 heures (soit 1 comprimé à 20 mg). Au cours du traîtement, la dose sera adaptée en fonction de la sécrétion acide et de la réponse clinique, jusqu'à ce que le débit d'acide soit réduit au niveau désiré (par ex. < 10 mEq/h dans l'heure précédant la prochaine dose de famotidine). Si la dose de 80 mg/jour ne suffit pas à inhiber de façon suffisante la sécrétion acide, il est recommandé d'envisager un autre traitement pour réguler la sécrétion acide, en l'absence d'expérience à long terme pour des doses journalières supérieures à 80 mg de famotidine.

        Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que nécessaire cliniquement. Les patients qui ont déjà été traités par un antagoniste des récepteurs H2 peuvent débuter directement le traitement par la famotidine avec une dose supérieure à la dose recommandée. La dose dépend de la sévérité l'affection et de la posologie des précédentes médications.

        Durée du traitement : Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que nécessaire cliniquement.

        Dans le traitement de l'oesophagite par reflux gastro-oesophagien de faible intensité la dose recommandée est de 20 mg de famotidine deux fois par jour (soit 2 comprimés à 20 mg).

        Durée du traitement : La durée du traitement est habituellement de 6 semaines, voire 12 semaines si nécessaire.

        La famotidine est éliminée essentiellement par les reins. Chez les patients insuffisants rénaux sévères avec une clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min, la dose quotidienne de famotidine doit être réduite de 50 %.

        La dose quotidienne de famotidine doit être également réduite de 50 % chez les patients dialysés. La famotidine doit être administrée en fin de dialyse ou après la séance, car une partie de la substance active est éliminée par la dialyse.

        Ulcère gastro-duodénal : 40 mg par jour, le soir, pendant 4 à 8 semaines.

        Syndrome de Zollinger-Ellison : la dose initiale recommandée dans le traitement du est de 20 mg de famotidine toutes les 6 heures. La dose doit être adaptée individuellement et le traitement poursuivi aussi longtemps que nécessaire cliniquement.

        Oesophagite par reflux gastro-oesophagien de gradeIIII et IV : 40 mg, 2 fois par jour, pendant 4 à 8 semaines.

        Chez l'insuffisant rénal sévère dont la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min, la dose doit être réduite à 20 mg pris le soir (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").