Fludarabine (fludarabine)

Médicaments à base de fludarabine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    25 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution à diluer pour injectable ou perfusion

  • Classe Thérapeutique

    L01BB - ANALOGUES DE LA PURINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fludarabine ?

  • Traitement de premiere intention

  • Traitement de deuxieme intention

  • Dans les formes a cellules b

  • En cas de reserve medullaire suffisante

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fludarabine ?

  • Allaitement

  • Anemie hemolytique

    • Anemie hemolytique decompensee
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite fludarabine
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Enfant

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Alteration de l'etat general

  • Anemie

  • Anemie hemolytique

    • Anemie hemolytique compensee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par chlorambucil
    • Trt par transfusion
  • Deficit immunitaire

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Infection

    • Infection opportuniste atcd personnel
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance medullaire

    • Insuffisance medullaire severe
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Melanome

  • Neutropenie

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Thrombopenie

  • Transplantation

  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
  • Alteration de l'etat general

  • Anemie

  • Anemie hemolytique

    • Anemie hemolytique compensee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par chlorambucil
    • Trt par transfusion
  • Deficit immunitaire

  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Infection

    • Infection opportuniste atcd personnel
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance medullaire

    • Insuffisance medullaire severe
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Melanome

  • Neutropenie

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Thrombopenie

  • Transplantation

  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de fludarabine ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • bronchite
  • cristallurie
  • dermatose aigue febrile neutrophilique syndrome de sweet
  • dorsalgie
  • dyspnee
  • fibrose pulmonaire
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hyperkaliemie
  • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
  • hypocalcemie
  • infection a herpes virus
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infiltrat pulmonaire
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • leucoencephalopathie
  • oedeme
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • sinusite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • toux
  • ulceration pharyngee
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • abces intestinal
  • agitation
  • agranulocytose
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anomalie dentaire
  • anomalie gingivale
  • anomalie labiale
  • anorexie
  • aplasie medullaire
  • appetit perte
  • ascite
  • augmentation du risque infectieux
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bradypsychie
  • cancer col uterus
  • candidose
  • cecite
  • cheilite
  • civd coag intravascul disseminee
  • coagulation trouble
  • colite
  • coloration expectorations
  • coma
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • cycle menstruel irregulier
  • deshydratation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • diverticulite
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysgueusie
  • dysovulation
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • ecchymoses
  • encephalopathie
  • enterite
  • eosinophilie
  • epididymite
  • epigastralgie
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eructation
  • erythroblastopenie
  • estrogene modification
  • fievre
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • gastrite
  • gingivite
  • gingivorrhagie
  • glossite
  • gynecomastie
  • haleine modification halitose
  • hallucination
  • hematemese
  • hematocrite modification
  • hematome
  • hemolyse
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie digestive
  • hemorragie uro genitale
  • hypersecretion vaginale
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • hypoplasie medullaire
  • hypoprothrombinemie
  • ileite
  • ileus paralytique
  • impuissance
  • incontinence fecale
  • infection bacterienne
  • infection virale
  • inflammation bucco oesophagienne
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance ovarienne
  • leucemie aigue
  • leucopenie
  • libido trouble
  • lymphadenopathie
  • lymphome
  • lymphopenie
  • lyse tumorale syndrome
  • macrocytose
  • manifestation cutanee
  • megaloblastose
  • melanome primitif
  • melena
  • menometrorragie
  • menorragie
  • microangiopathie thrombotique mat
  • monocytopenie
  • monocytose
  • mort foetale
  • mucite
  • nausee vomissement
  • necrose intestinale
  • necrose penienne
  • neoplasme
  • neuropathie peripherique
  • neutropenie
  • nevrite optique
  • nystagmus
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • oligospermie
  • pancytopenie
  • perforation digestive
  • peritonite
  • petechies
  • pharyngite
  • pneumatose kystique intestinale
  • prostatite
  • purpura
  • pyrosis
  • rectorragie
  • reflux gastro oesophagien
  • saignement gastrointestinal
  • saignement hemorragie
  • saignement vaginal
  • sarcome de kaposi
  • secheresse buccale
  • septicemie
  • splenomegalie
  • steatorrhee
  • sterilite secondaire
  • stomatite
  • syndrome de fuite capillaire
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome myeloproliferatif
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • thrombocytopenie
  • trouble hematologique
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • ulcere oesophagien
  • vaginite
  • vision alteration
MODERE(S)
  • alat modification
  • anticorps apparition
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • asat modification
  • cystite
  • hematurie
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • insuffisance cardiaque
  • lactico deshydrogenase modification
  • lyell syndrome
  • maladie autoimmune
  • phosphatase alcaline modification
  • stevens johnson syndrome
  • tumeur cutanee
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • asthenie
  • cellulite
  • conjonctivite
  • douleur
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • faiblesse musculaire
  • frisson
  • hyperuricemie
  • hyperuricosurie
  • induration
  • inflammation locale au point dinjection
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement local au point dinjection
  • thrombophlebite
  • ulceration anorectale
  • ulceration buccale
  • ulcere cutane
  • veinite
MINEUR(S)
  • deces mortalite
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FLUDARABINE TEVA 25 mg/ml, solution à diluer pour injectable ou perfusion

    1 flacon(s) en verre de 2 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de fludarabine ?

    • Posologie
    • Adultes

    La posologie recommandée est de 25 mg de phosphate de fludarabine/m2 de surface corporelle, une fois par jour en cure de 5 jours consécutifs tous les 28 jours, administrée par voie intraveineuse. La dose nécessaire (calculée sur la base de la surface corporelle du patient) est prélevée à la seringue. Pour une injection intraveineuse en bolus, diluer ensuite cette dose dans 10 ml de chlorure de sodium à 0,9 %. Pour une perfusion intraveineuse d'environ 30 minutes, diluer la dose requise dans 100 ml de chlorure de sodium à 0,9 % (Cf. également rubrique "Précautions particulières d'élimination et de manipulation").

    La durée optimale du traitement n'est pas clairement établie. Elle dépend de l'efficacité du traitement et de la tolérance au produit.

    Il est recommandé d'administrer la fludarabine jusqu'à l'obtention d'une réponse maximale (en général 6 cycles), ensuite le traitement sera interrompu.

    • Populations spéciales
    • Population pédiatrique L'utilisation de la fludarabine chez l'enfant n'est pas recommandée du fait de l'absence de données sur la sécurité et/ou l'efficacité.

    • Sujets âgés Les données cliniques étant limitées chez les patients âgés (> 75 ans), l'administration de fludarabine doit se faire avec précaution chez ce type de patients (Cf. également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Pour les patients âgés de 65 ans ou plus, la clairance de la créatinine doit être évaluée avant de commencer le traitement (Cf. "Patients présentant une insuffisance rénale" et rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"),

    • Posologie
    • Adultes

    La posologie recommandée est de 25 mg de phosphate de fludarabine/m2 de surface corporelle, une fois par jour en cure de 5 jours consécutifs tous les 28 jours, administrée par voie intraveineuse. La dose nécessaire (calculée sur la base de la surface corporelle du patient) est prélevée à la seringue. Pour une injection intraveineuse en bolus, diluer ensuite cette dose dans 10 ml de chlorure de sodium à 0,9 %. Pour une perfusion intraveineuse d'environ 30 minutes, diluer la dose requise dans 100 ml de chlorure de sodium à 0,9 % (Cf. également rubrique "Précautions particulières d'élimination et de manipulation").

    La durée optimale du traitement n'est pas clairement établie. Elle dépend de l'efficacité du traitement et de la tolérance au produit.

    Il est recommandé d'administrer la fludarabine jusqu'à l'obtention d'une réponse maximale (en général 6 cycles), ensuite le traitement sera interrompu.

    • Populations spéciales
    • Patients présentant une insuffisance rénale La clairance totale du principal métabolite plasmatique 2F-ara-A est corrélée à celle de la créatinine sérique, ce qui démontre l'importance de l'excrétion rénale pour l'élimination du produit. Chez l'insuffisant rénal, une augmentation de l'exposition corporelle totale a été démontrée (AUC du 2F-ara-A). Peu de données cliniques sont disponibles chez l'insuffisant rénal (clairance de la créatine sérique < 70 ml/min). Il est donc nécessaire de mesurer la clairance de la créatinine si une insuffisance rénale est suspectée ou chez les patients de plus de 65 ans. Si la clairance de la créatinine sérique est comprise entre 30 et 70 ml/min, la posologie doit être réduite jusqu'à 50 % et une surveillance hématologique étroite doit être instaurée pour évaluer la toxicité. Le traitement par la fludarabine est contre-indiqué si la clairance de la créatinine sérique est inférieure à 30 ml/min.

    • Population pédiatrique L'utilisation de la fludarabine chez l'enfant n'est pas recommandée du fait de l'absence de données sur la sécurité et/ou l'efficacité.

    • Sujets âgés Les données cliniques étant limitées chez les patients âgés (> 75 ans), l'administration de fludarabine doit se faire avec précaution chez ce type de patients (Cf. également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Pour les patients âgés de 65 ans ou plus, la clairance de la créatinine doit être évaluée avant de commencer le traitement (Cf. "Patients présentant une insuffisance rénale" et rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"),

    • Populations spéciales
    • Patients présentant une insuffisance hépatique Aucune donnée n'est disponible concernant l'usage de la fludarabine chez les patients insuffisants hépatiques. Chez ce groupe de patients, la fludarabine doit être utilisée avec précaution et administrée si le bénéfice attendu dépasse tout risque potentiel. Ces patients doivent être étroitement surveillés afin de déceler toute toxicité excessive ; dans ce cas, la posologie devra alors être modifiée ou le traitement interrompu en fonction de la situation clinique (Cf. également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique L'utilisation de la fludarabine chez l'enfant n'est pas recommandée du fait de l'absence de données sur la sécurité et/ou l'efficacité.

    • Sujets âgés Les données cliniques étant limitées chez les patients âgés (> 75 ans), l'administration de fludarabine doit se faire avec précaution chez ce type de patients (Cf. également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Pour les patients âgés de 65 ans ou plus, la clairance de la créatinine doit être évaluée avant de commencer le traitement (Cf. "Patients présentant une insuffisance rénale" et rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"),