Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Formoterol, Fluticasone

  • Dosages

    125 microgrammes/5 microgrammes50 microgrammes/5 microgrammes

  • Formes galéniques

    suspension pour inhalation

  • Classe Thérapeutique

    R03AK - ADRENERGIQUES ASSOC AVEC CORTICOSTEROIDES/AUTRES MEDICAMENTS EXCL ANTICHOLIN

Illustration indications

Indications - Quand utiliser flutiform par dose ?

  • Traitement continu

  • Traitement de deuxieme intention

  • Chez l'enfant a partir de 12 ans

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de flutiform par dose ?

  • Asthme

    • Asthme traitement premiere intention
  • Asthme crise

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite fluticasone
    • Hypersensibilite formoterol
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Anevrisme arteriel

    • Arythmie cardiaque

    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire severe
      • Stenose de la valve aortique
    • Atteinte hepatique

      • Atteinte hepatique severe
    • Autre traitement en cours

      • Trt par corticoide
      • Trt par derive xanthique
      • Trt par diuretique
      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Bronchospasme

    • Cardiomyopathie hypertrophique

      • Cardiomyopathie obstructive
    • Cardiopathie

      • Espace qt allonge
    • Cardiopathie ischemique

    • Diabete type i

    • Dysfonctionnement surrenalien

    • Enfant

      • Enfant de plus de 12 ans
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle severe
    • Hyperthyroidie

    • Hypokaliemie

      • Hypokaliemie non corrigee
    • Infection

    • Infection bacterienne

    • Infection fongique

    • Infection virale

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Intervention chirurgicale

    • Pheochromocytome

    • Quel que soit le terrain

    • Stress

    • Traumatisme

    • Tuberculose

      • Tuberculose latente
      • Tuberculose pulmonaire
    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
      • Trt par corticoide a forte dose
    • Anevrisme arteriel

    • Arythmie cardiaque

    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire severe
      • Stenose de la valve aortique
    • Atteinte hepatique

      • Atteinte hepatique severe
    • Autre traitement en cours

      • Trt par corticoide
      • Trt par derive xanthique
      • Trt par diuretique
      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Bronchospasme

    • Cardiomyopathie hypertrophique

      • Cardiomyopathie obstructive
    • Cardiopathie

      • Espace qt allonge
    • Cardiopathie ischemique

    • Diabete type i

    • Dysfonctionnement surrenalien

    • Enfant

      • Enfant de plus de 12 ans
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle severe
    • Hyperthyroidie

    • Hypokaliemie

      • Hypokaliemie non corrigee
    • Infection

    • Infection bacterienne

    • Infection fongique

    • Infection virale

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Intervention chirurgicale

    • Pheochromocytome

    • Quel que soit le terrain

    • Stress

    • Traumatisme

    • Tuberculose

      • Tuberculose latente
      • Tuberculose pulmonaire
    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
      • Trt par corticoide a forte dose
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de flutiform par dose ?

    SEVERE(S)
    • anorexie
    • coma
    • deces mortalite
    • depression respiratoire
    • hemorragie cerebrale
    • hyperglycemie
    • hypovolemie
    • oedeme pulmonaire
    • paranoia
    • respiration trouble
    • trouble vasculaire peripherique
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • aggravation dune infection oculaire
    • anaphylaxie
    • arret cardiaque
    • arthrite
    • arythmie
    • augmentation du risque infectieux
    • bronchite
    • bronchoconstriction
    • bronchospasme asthme
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • candidose vaginale
    • choc anaphylactique
    • collapsus cardiovasculaire
    • corticosurrenale trouble
    • cortisol trouble
    • cushing syndrome
    • dermatite
    • douleur abdominale
    • douleur pharyngolaryngee
    • dyscrasie sanguine
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • eczema
    • effet immunosuppresseur
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • exantheme
    • fievre
    • gorge irritation
    • hypertension arterielle
    • hypocortisolemie
    • hypotension arterielle
    • infection a herpes virus
    • infection cutanee
    • infection des voies respiratoires
    • infection fongique mycose
    • infection urinaire
    • infection virale
    • insuffisance surrenalienne
    • irritation cutanee
    • irritation muqueuse
    • irritation nasale
    • laryngite
    • lyse tumorale syndrome
    • nausee vomissement
    • nephrite interstitielle
    • oedeme
    • oedeme de la muqueuse buccale
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme facial
    • peritonite
    • pharyngite
    • pneumonie
    • proteine c reactive augmentation
    • prurit
    • reaction allergique
    • rhinite
    • rhinorrhee
    • secheresse buccale
    • sinusite
    • syndrome grippal
    • thrombocytopenie
    • thrombocytose
    • timbre de la voix modification
    • toux
    • tuberculose secondaire
    • urticaire
    • zona
    MODERE(S)
    • arthralgie
    • atrophie cutaneo muqueuse
    • atrophie musculaire
    • cataracte
    • crampe musculaire
    • demineralisation osseuse
    • douleur auriculaire otalgie
    • douleur des extremites
    • douleur oppression thoracique
    • effet systemique possible
    • faiblesse musculaire
    • fracture osseuse
    • glaucome
    • hematome
    • hypercalciurie
    • hypertension hypertonie oculaire
    • myalgie
    • myasthenie
    • myopathie
    • osteomalacie
    • osteonecrose
    • osteopenie
    • osteoporose
    • retard staturo ponderal
    • retinopathie
    • tendinopathie
    • tolerance accoutumance
    • vision alteration
    • vision floue
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • acouphene bourdonnement doreille
    • anemie
    • angor
    • baillements
    • bouffee vasomotrice
    • bradycardie
    • brulure locale
    • cardiomyopathie
    • cetose
    • colite
    • diabete
    • diarrhee
    • dorsalgie
    • douleur angineuse
    • dysgueusie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • ecchymoses
    • electrocardiogramme modification
    • fibrillation auriculaire
    • fibrillation ventriculaire
    • flush
    • gastralgie
    • hyperkaliemie
    • hypersudation
    • hypoesthesie
    • hypokaliemie
    • infarctus du myocarde
    • ischemie
    • ischemie myocardique
    • logorrhee
    • malaise lipothymie
    • nystagmus
    • oedeme peripherique
    • palpitations
    • paresthesie
    • photophobie
    • somnolence diurne
    • stomatite
    • syncope
    • tachycardie
    • tachysystolie ventriculaire
    • vasoconstriction peripherique
    • vasodilatation peripherique
    MINEUR(S)
    • acces maniaque
    • agitation
    • agressivite
    • anxiete
    • asthenie
    • cephalee
    • confusion mentale
    • convulsion
    • depression
    • euphorie
    • extrasystole
    • hallucination
    • humeur trouble
    • hyperactivite
    • hyperinsulinemie
    • hyperlipidemie
    • insomnie
    • irritabilite
    • levee de linhibition psychomotrice
    • nervosite
    • psychose
    • sommeil trouble
    • tremblement
    • trouble onirique
    • trouble psychocomportemental
    • vertige etourdissement
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      FLUTIFORM 125 microgrammes/5 microgrammes par dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

      1 cartouche(s) aluminium de 120 dose(s) avec inhalateur(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 32,35
    • Illustration de la forme galénique

      FLUTIFORM 50 microgrammes/5 microgrammes par dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

      1 cartouche(s) aluminium de 120 dose(s) avec inhalateur(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 26,28
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de flutiform par dose ?

      Voie inhalée.

      Il convient d'informer les patients des modalités de fonctionnement de l'inhalateur. Le médecin devra vérifier régulièrement que le dosage prescrit de ce médicament est bien adapté à l'état clinique du patient. Il ne sera modifié que sur avis médical.

      La posologie doit être ajustée à la dose minimale efficace permettant d'obtenir le contrôle des symptômes. Lorsque le contrôle de l'asthme est maintenu avec la plus faible posologie recommandée en deux prises par jour, l'administration d'un corticoïde inhalé seul devra alors être envisagée. D'une façon générale, il convient de rechercher la posologie minimale efficace permettant d'obtenir le contrôle des symptômes. Lors de la diminution de la posologie, les patients devront être régulièrement suivis.

      Il n'y a pas de données disponibles concernant l'utilisation de ce médicament chez les patients atteints de BPCO. Ce médicament ne doit pas être utilisé en traitement de la BPCO.

      Le dosage de ce médicament qui sera prescrit au patient doit correspondre à la dose de propionate de fluticasone adaptée à la sévérité de son asthme. Il convient de souligner que le dosage de fluticasone/formotérol 50 microgrammes/5 microgrammes par dose n'est pas adapté au traitement de l'asthme sévère de l'adulte et de l'enfant. Chez les sujets asthmatiques, le propionate de fluticasone (FP) est aussi efficace que les autres corticoïdes administrés par voie inhalée à environ la moitié de la dose quotidienne. Si les dosages disponibles de cette association fixe ne répondent pas aux nécessités pour ajuster les posologies en fonction de l'état du patient, bêta-2 agonistes et corticoïdes ou corticoïdes seuls devront être prescrits individuellement.

      Ce médicament est délivré par un inhalateur aérosol-doseur pressurisé (spray) muni d'un compteur de doses intégré. Chaque inhalateur délivre au moins 120 doses.

      • Posologie
      • Posologie recommandée chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus : Fluticasone/Formotérol 125 microgrammes/5 microgrammes par dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé - deux inhalations (bouffées) deux fois par jour (matin et soir).

      Si les patients ont un asthme bien contrôlé, il peut alors leur être administré le plus faible dosage de cette association à savoir fluticasone/formotérol 50 microgrammes/5 microgrammes par dose. La posologie doit être ajustée à la dose minimale efficace à laquelle un contrôle des symptômes est maintenu..

      • Chez les adultes uniquement : La dose quotidienne totale peut encore être augmentée si l'asthme reste mal contrôlé par l'administration du dosage supérieur de cette association – c'est-à-dire fluticasone/formotérol 250 microgrammes/10 microgrammes par dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé – deux inhalations (bouffées) deux fois par jour. Ce dosage le plus fort est réservé à l'utilisation chez les adultes seulement, il ne doit pas être utilisé chez les adolescents âgés de 12 ans et plus.

      • Enfants âgés de moins de 12 ans : Il n'existe pas de données pour ce dosage chez l'enfant. L'expérience chez l'enfant âgé de moins de 12 ans est limitée (voir rubriques "Mises en gardes et précautions d'emploi", "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Sécurité préclinique"). Ce médicament, quelque soit le dosage, n'est pas recommandé chez l'enfant âgé de moins de 12 ans. Il ne doit pas être utilisé chez les jeunes enfants.

      • Populations spécifiques : . Sujets âgés : il n'y a pas lieu d'ajuster la posologie chez les sujets âgés. . Insuffisants hépatiques et insuffisants rénaux : aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation de ce médicament chez des patients insuffisants hépatiques ou rénaux (voir rubrique "Sécurité préclinique"). Les patients insuffisants hépatiques ou rénaux doivent être régulièrement suivis afin de rechercher la dose minimale efficace. Compte tenu de la voie de métabolisation essentiellement hépatique de la fluticasone et du formotérol, un risque d'augmentation de l'exposition systémique ne peut être exclu en cas d'insuffisance hépatique sévère.

      • Information générale : Dans la majorité des cas, le traitement de première intention demeure l'administration de corticoïdes inhalés seuls. Ce médicament n'est pas adapté au traitement de première intention de l'asthme léger. La dose appropriée de corticoïdes inhalés devra être ajustée individuellement avant d'instaurer un traitement par une association fixe chez des patients atteints d'asthme sévère. Il conviendra d'informer les patients que, pour un effet optimal du traitement, ce médicament doit être administré quotidiennement même lorsque les symptômes sont améliorés.
        Le traitement par ce médicament ne doit pas être associé à la prise d'autresbêta2-agonistes de longue durée d'action. Pour soulager les symptômes aigus d'asthme qui peuvent survenir, il convient d'avoir recours à un traitement bronchodilatateur bêta2-agoniste de courte durée d'action par voie inhalée. Chez les patients traités par corticothérapie inhalée à doses moyennes à fortes et qui nécessitent l'initiation d'un traitement par l'association fixe d'un corticoïde et d'un bronchodilatateur longue durée d'action le traitement sera initié à la dose de 2 inhalations 2 fois par jour de fluticasone/ormotérol 125 microgrammes/5 microgrammes par dose. L'utilisation d'une chambre d'inhalation est recommandée chez les patients qui présentent des difficultés à synchroniser le déclenchement de l'aérosol et l'inspiration. Attention pour chaque spécialité, une chambre d'inhalation spécifique peut être recommandée pour l'utilisation de ce médicament. Les modalités d'emploi et d'entretien du dispositif et éventuellement d'une chambre d'inhalation devront être explicitées au patient. Il conviendra également de vérifier la technique d'inhalation du patient afin d'assurer la déposition pulmonaire optimale du produit. Lorsqu'une chambre d'inhalation est introduite pour l'administration du produit, la dose minimale efficace devra être réévaluée.