Foradil (formotérol)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    12 microgrammes

  • Formes galéniques

    poudre pour inhalation en gélule

  • Classe Thérapeutique

    R03AC - AGONISTES SELECTIFS BETA 2 ADRENERGIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser foradil ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement continu

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Traitement symptomatique

  • Traitement continu

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Traitement preventif

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de foradil ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite formoterol
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite proteine de lait
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Anevrisme arteriel

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Asthme

    • Asthme severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par corticoide
    • Trt par derive xanthique
    • Trt par diuretique
    • Trt par theophylline
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc de branche

    • Bloc de branche complet
  • Cardiomyopathie

    • Cardiomyopathie obstructive
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie severe
  • Cardiopathie ischemique

  • Cirrhose

    • Cirrhose decompensee
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Hypersecretion bronchiolobronchique

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle severe
  • Hyperthyroidie

  • Hypokaliemie

  • Hypoxie

  • Infection respiratoire

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Pheochromocytome

  • Quel que soit le terrain

  • Stenose vasculaire

    • Stenose de la valve aortique
    • Valvulopathie aortique
  • Sujet age

  • Tachycardie

  • Valvulopathie

    • Stenose de la valve aortique
    • Valvulopathie aortique
  • Anevrisme arteriel

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Asthme

    • Asthme severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par corticoide
    • Trt par derive xanthique
    • Trt par diuretique
    • Trt par theophylline
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc de branche

    • Bloc de branche complet
  • Cardiomyopathie

    • Cardiomyopathie obstructive
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie severe
  • Cardiopathie ischemique

  • Cirrhose

    • Cirrhose decompensee
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Hypersecretion bronchiolobronchique

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle severe
  • Hyperthyroidie

  • Hypokaliemie

  • Hypoxie

  • Infection respiratoire

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Pheochromocytome

  • Quel que soit le terrain

  • Stenose vasculaire

    • Stenose de la valve aortique
    • Valvulopathie aortique
  • Sujet age

  • Tachycardie

  • Valvulopathie

    • Stenose de la valve aortique
    • Valvulopathie aortique
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de foradil ?

SEVERE(S)
  • anorexie
  • coma
  • deces mortalite
  • depression respiratoire
  • fievre
  • hemorragie cerebrale
  • hyperglycemie
  • hypovolemie
  • oedeme pulmonaire
  • paranoia
  • psychose
  • respiration trouble
  • trouble vasculaire peripherique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • bronchoconstriction
  • bronchospasme asthme
  • collapsus cardiovasculaire
  • dermatite
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyscrasie sanguine
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • exantheme
  • gorge irritation
  • infection des voies respiratoires
  • nephrite interstitielle
  • oedeme
  • oedeme de la muqueuse buccale
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • prurit
  • reaction allergique
  • rhinorrhee
  • sinusite
  • thrombocytopenie
  • toux
  • urticaire
MODERE(S)
  • tolerance accoutumance
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • anemie
  • angor
  • anxiete
  • arret cardiaque
  • arthralgie
  • arythmie
  • asthenie
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • brulure locale
  • cardiomyopathie
  • cephalee
  • cetose
  • colite
  • confusion mentale
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • depression
  • diabete
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur angineuse
  • douleur oppression thoracique
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • ecchymoses
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • flush
  • fracture osseuse
  • gastralgie
  • hallucination
  • hyperkaliemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypoesthesie
  • hypokaliemie
  • hypotension arterielle
  • infarctus du myocarde
  • insomnie
  • irritabilite
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • logorrhee
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • nystagmus
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • paresthesie
  • photophobie
  • secheresse buccale
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stomatite
  • syncope
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vasoconstriction peripherique
  • vasodilatation peripherique
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • agranulocytose
  • hyperinsulinemie
  • hyperlipidemie
  • timbre de la voix modification
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FORADIL 12 microgrammes, poudre pour inhalation en gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 60 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 12,23
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de foradil ?

    1 inhalation (soit 1 gélule) contient 12 microgrammes de fumarate de formotérol. Ce médicament doit être utilisé exclusivement avec l'inhalateur fourni dans l'emballage.

    • Traitement symptomatique continu de l'asthme

    Réservé aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans :

    • Traitement symptomatique continu de l'asthme : . dose usuelle : 1 à 2 gélules à inhaler 2 fois par jour (correspondant à 12 à 24 microgrammes de formotérol) . dose maximale : 24 microgrammes 2 fois par jour (soit 2 gélules à inhaler matin et soir)

    Ce médicament doit être prescrit en complément d'un traitement de fond avec un corticoïde inhalé.

    La dose maximale recommandée en traitement continu est de 48 microgrammes par jour pour un adulte.

    • Adulte Si nécessaire, 1 à 2 gélules supplémentaires par jour peuvent être inhalées pour soulager les symptômes courants, à condition que la dose maximale quotidienne recommandée de 48 microgrammes ne soit pas dépassée. Cependant, si le recours à des doses supplémentaires est plus qu'occasionnel (ex : plus de 2 jours par semaine), ce qui pourrait indiquer une aggravation de la maladie sous-jacente, une nouvelle consultation médicale s'impose pour que le traitement soit réévalué. Ce médicament ne doit pas être utilisé pour soulager les symptômes aigus d'une crise d'asthme. En cas de crise d'asthme, un bêta 2 agoniste de courte durée d'action devra être utilisé (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi")

    L'effet bronchodilatateur de ce médicament est toujours significatif 12 heures après l'inhalation. Dans la plupart des cas, le traitement continu à raison de 2 fois par jour permet donc de contrôler, aussi bien le jour que la nuit, la bronchoconstriction associée à la pathologie chronique.

    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance rénale (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance hépatique (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujet âgé (> ou = 65 ans) Les propriétés pharmacocinétiques du formotérol n'ont pas été étudiées chez le sujet âgé (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les données disponibles, issues des essais cliniques menés chez des patients âgés, suggèrent qu'aucune différence de posologie n'est nécessaire chez ces patients par rapport aux autres adultes (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    1 inhalation (soit 1 gélule) contient 12 microgrammes de fumarate de formotérol. Ce médicament doit être utilisé exclusivement avec l'inhalateur fourni dans l'emballage.

    • Traitement symptomatique continu de l'asthme

    Réservé aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans :

    Ce médicament doit être prescrit en complément d'un traitement de fond avec un corticoïde inhalé.

    La dose maximale recommandée en traitement continu est de 24 microgrammes par jour pour un enfant de plus de 6 ans.

    • Population pédiatrique : enfant de plus de 6 ans pour traitement de fond 1 gélule à inhaler (12 microgrammes) deux fois par jour dans le cadre d'un traitement symptomatique continu de l'asthme. Ce médicament doit être prescrit en complément d'un traitement de fond avec un corticoïde inhalé. Pour les enfants âgés de 6 à 12 ans, le traitement par une association fixe d'un corticoïde inhalé et d'un bêta 2 mimétique à longue durée d'action est recommandée, sauf dans les cas où les produits doivent être pris séparément (voir rubriques "Mises en gardes et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

    Ce médicament ne doit pas être utilisé pour soulager les symptômes aigus d'une crise d'asthme. En cas de crise d'asthme, un bêta 2 agoniste de courte durée d'action devra être utilisé (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

    Ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 6 ans.

    L'effet bronchodilatateur de ce médicament est toujours significatif 12 heures après l'inhalation. Dans la plupart des cas, le traitement continu à raison de 2 fois par jour permet donc de contrôler, aussi bien le jour que la nuit, la bronchoconstriction associée à la pathologie chronique.

    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance rénale (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance hépatique (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    1 inhalation (soit 1 gélule) contient 12 microgrammes de fumarate de formotérol. Ce médicament doit être utilisé exclusivement avec l'inhalateur fourni dans l'emballage.

    • Traitement symptomatique de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
    • Adultes (âgés de 18 ans et plus) La dose usuelle est de 1 à 2 gélules (12 à 24 microgrammes) à inhaler deux fois par jour. Si besoin, des inhalations supplémentaires peuvent néanmoins être prises occasionnellement pour soulager les symptômes, sans toutefois dépasser une dose totale maximum de 4 gélules par jour (soit 48 microgrammes par jour traitement continu et inhalations supplémentaires comprises) sans dépasser 2 gélules à chaque prise.

    L'effet bronchodilatateur de ce médicament est toujours significatif 12 heures après l'inhalation. Dans la plupart des cas, le traitement continu à raison de 2 fois par jour permet donc de contrôler, aussi bien le jour que la nuit, la bronchoconstriction associée à la pathologie chronique.

    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance rénale (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance hépatique (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujet âgé (> ou = 65 ans) Les propriétés pharmacocinétiques du formotérol n'ont pas été étudiées chez le sujet âgé (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les données disponibles, issues des essais cliniques menés chez des patients âgés, suggèrent qu'aucune différence de posologie n'est nécessaire chez ces patients par rapport aux autres adultes (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    1 inhalation (soit 1 gélule) contient 12 microgrammes de fumarate de formotérol. Ce médicament doit être utilisé exclusivement avec l'inhalateur fourni dans l'emballage.

    • Traitement préventif de l'asthme induit par l'effort ou déclenché par l'exposition à un allergène connu : Le contenu d'une gélule (12 microgrammes) doit être inhalé au moins 15 minutes avant l'effort ou avant l'exposition à un allergène. Chez les patients adultes ayant un antécédent d'asthme sévère, l'inhalation de 2 gélules (24 microgrammes) peut être nécessaire en mesure de prévention. Chez les patients avec un asthme persistant, le recours à ce médicament en traitement préventif de l'asthme induit par l'effort ou par l'exposition à un allergène connu ne pouvant être évitée peut être indiqué, mais l'asthme doit être également traité par un corticoïde inhalé.
    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance rénale (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique L'utilisation du formotérol n'a pas été étudiée chez des patients souffrant d'insuffisance hépatique (voir rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujet âgé (> ou = 65 ans) Les propriétés pharmacocinétiques du formotérol n'ont pas été étudiées chez le sujet âgé (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Les données disponibles, issues des essais cliniques menés chez des patients âgés, suggèrent qu'aucune différence de posologie n'est nécessaire chez ces patients par rapport aux autres adultes (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").