Holoxan (ifosfamide)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    2000 mg1000 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour usage parentéralpoudre pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    L01AA - MOUTARDES A L'AZOTE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser holoxan ?

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

        • Dans les formes metastatiques

        • Dans les formes metastatiques

        • Dans les formes metastatiques

        • Dans les formes recidivantes

        • Dans les formes recidivantes

        • Dans les formes recidivantes

        • Dans les formes recidivantes

        • Dans les formes recidivantes

        • Chez l'enfant

        • Chez l'adulte

        Illustration consindications

        Quelles sont les contre-indications de holoxan ?

        • Allaitement

        • Aplasie medullaire

        • Atonie vesicale

        • Autre traitement en cours

          • Trt par vaccin viral vivant attenue
        • Cystite

          • Cystite hemorragique
        • Hypersensibilite

          • Hypersensibilite a l'un des excipients
          • Hypersensibilite bendamustine
          • Hypersensibilite chlorambucil
          • Hypersensibilite chlormethine
          • Hypersensibilite croisee
          • Hypersensibilite cyclophosphamide
          • Hypersensibilite estramustine
          • Hypersensibilite ifosfamide
          • Hypersensibilite melphalan
          • Hypersensibilite moutardes a l'azote
        • Infection urinaire

          • Infection urinaire aigue
        • Insuffisance medullaire

          • Insuffisance medullaire severe
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale severe
        • Obstacle voies urinaires excretrices

        • Porphyrie cutanee

        • Porphyrie hepatique

          • Porphyrie hepatique maladie
        • Vaccination

          • Vaccination par vaccins vivants attenues
        • Autre traitement en cours

          • Trt par fosphenytoine
          • Trt par olaparib
          • Trt par phenobarbital
          • Trt par phenytoine
        • Grossesse

        • Atteinte cardiovasculaire

        • Autre traitement en cours

          • Trt par busulfan
          • Trt par chimiotherapie
          • Trt par cisplatine
          • Trt par immunosuppresseur
          • Trt par medicament hematotoxique
          • Trt par medicament nephrotoxique
        • Cardiopathie

          • Cardiopathie antecedent personnel
          • Cardiopathie en cours
        • Hypoprotidemie

          • Hypoalbuminemie
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale legere
          • Insuffisance renale moderee
        • Metastase

          • Metastase cerebrale
          • Metastase medullaire osseuse
        • Mode d'administration particulier

          • Administration en bolus iv rapide
        • Nausees vomissements

        • Nourrisson

        • Nouveau-ne

        • Personnel soignant

        • Personnel soignant feminin

        • Quel que soit le terrain

        • Traitement anterieur

          • Trt par busulfan
          • Trt par chimiotherapie
          • Trt par immunosuppresseur
          • Trt par medicament hematotoxique
        • Type particulier de traitement

          • Traitement a dose elevee
          • Traitement repete
        • Atteinte cardiovasculaire

        • Atteinte renale

          • Atteinte renale antecedent personnel
          • Atteinte renale legere
          • Atteinte renale moderee
        • Autre traitement en cours

          • Trt par anthracycline
          • Trt par busulfan
          • Trt par cardiotoxique
          • Trt par chimiotherapie
          • Trt par cisplatine
          • Trt par immunosuppresseur
          • Trt par medicament hematotoxique
          • Trt par medicament nephrotoxique
        • Cardiopathie

          • Cardiopathie antecedent personnel
          • Cardiopathie en cours
        • Cytopenie

        • Encephalopathie

        • Enfant

          • Enfant de moins de 3 ans
        • Femme en age de procreer

        • Homme

        • Hypoprotidemie

          • Hypoalbuminemie
        • Insuffisance renale chronique

          • Insuffisance renale legere
          • Insuffisance renale moderee
        • Leucopenie

          • Leucopenie moderee
          • Leucopenie severe
        • Mode d'administration particulier

          • Administration en bolus iv rapide
        • Nausees vomissements

        • Nourrisson

        • Nouveau-ne

        • Pathologie cerebrale

        • Personnel soignant

        • Personnel soignant feminin

        • Radiotherapie

          • Radiotherapie anterieure
          • Radiotherapie en cours
        • Thrombopenie

          • Thrombopenie moderee
          • Thrombopenie severe
        • Traitement anterieur

          • Trt par busulfan
          • Trt par chimiotherapie
          • Trt par immunosuppresseur
          • Trt par medicament hematotoxique
        • Trouble hydroelectrolytique

        • Type particulier de traitement

          • Traitement a dose elevee
          • Traitement repete
        Illustration side-effect

        Quels sont les effets indésirables de holoxan ?

        SEVERE(S)
        • angor
        • arret cardiaque
        • arythmie
        • asthenie
        • atteinte cardiovasculaire
        • augmentation du risque infectieux
        • bacteriemie
        • bloc auriculo ventriculaire
        • bradycardie
        • bronchite
        • bursite
        • cancer vessie
        • candidose
        • candidose gastro intestinale
        • candidose vaginale
        • cardiomyopathie
        • cellulite
        • choc cardiogenique
        • effet immunosuppresseur
        • electrocardiogramme modification
        • encephalite
        • endocardite
        • epanchement pericardique
        • extrasystole
        • fasciite
        • fibrillation auriculaire
        • fibrillation ventriculaire
        • fievre
        • flutter auriculaire
        • folliculite
        • frisson
        • furonculose
        • gangrene
        • infarctus du myocarde
        • infection a herpes virus
        • infection bacterienne
        • infection cutanee
        • infection des voies respiratoires
        • infection fongique mycose
        • infection pulmonaire
        • infection urinaire
        • infection virale
        • insuffisance cardiaque
        • insuffisance ventriculaire gauche
        • ischemie myocardique
        • lymphome
        • lyse tumorale syndrome
        • malaise lipothymie
        • meningite
        • meningite infectieuse
        • myalgie
        • myocardite
        • orgelet
        • palpitations
        • pericardite
        • peritonite
        • pharyngite
        • pneumonie
        • pneumopathie
        • pneumopathie interstitielle diffuse
        • pustulose
        • rhinite
        • sepsis choc septique
        • septicemie
        • sinusite
        • syncope
        • syndrome grippal
        • syndrome myeloproliferatif
        • tachycardie
        • tachysystolie ventriculaire
        • tumeur maligne
        • verrue
        • zona
        MODERE(S) OU SEVERE(S)
        • amenorrhee
        • aminoacidurie
        • atteinte renale
        • avortement spontane
        • azoospermie
        • bilan azote modification
        • cycle menstruel irregulier
        • cystite
        • dermatite
        • diabete
        • douleur locale au point dinjection
        • douleur mammaire
        • douleur pelvienne
        • douleur testiculaire
        • dysovulation
        • enuresie
        • epididymite
        • erection trouble
        • eruption cutanee
        • erytheme
        • estrogene modification
        • gynecomastie
        • hematome
        • hemorragie uro genitale
        • hypercreatininemie
        • hyperphosphaturie
        • hypersecretion vaginale
        • impuissance
        • induration
        • inflammation de la muqueuse
        • inflammation locale au point dinjection
        • insuffisance ovarienne
        • insuffisance renale aigue
        • insuffisance renale chronique
        • irritation cutanee
        • irritation muqueuse
        • libido trouble
        • menometrorragie
        • menorragie
        • mort foetale
        • necrose cutanee
        • necrose penienne
        • necrose tubulaire renale
        • nephrite interstitielle
        • nephrotoxicite
        • oedeme
        • oligospermie
        • polyurie
        • prostatite
        • prurit
        • reaction locale au point dinjection
        • retention hydrique
        • saignement vaginal
        • sterilite secondaire
        • temperature perception trouble
        • teratogenicite
        • testicule modification de la taille
        • testosterone modification
        • tubulopathie renale
        • ulceration vaginale
        • ulceration vulvaire
        • urticaire
        • vaginite
        • veinite
        MODERE(S)
        • acidose metabolique
        • alat modification
        • alcalose metabolique
        • amaigrissement
        • anorexie
        • appetit perte
        • asat modification
        • ascite
        • atteinte hepatique
        • bilirubine modification
        • cholestase
        • colite
        • colite pseudomembraneuse
        • constipation
        • deshydratation
        • diarrhee
        • distension abdominale
        • douleur abdominale
        • douleur anale
        • dysgueusie
        • dyspepsie
        • dysphagie deglutition difficulte
        • encephalopathie hepatique
        • enterite
        • gamma gt modification
        • gastrite
        • hematemese
        • hemorragie digestive
        • hepatite
        • hepatomegalie
        • hoquet
        • hydroelectrolytique trouble
        • hyperamylasemie
        • hyperglycemie
        • hyperlipasemie
        • hypoglycemie
        • hypokaliemie
        • hypomagnesemie
        • hyponatremie
        • hypophosphoremie hypophosphatemie
        • hypoplasie dentaire
        • ictere
        • ileus paralytique
        • incontinence fecale
        • insuffisance hepatique
        • ischemie
        • lactico deshydrogenase modification
        • mucite
        • nausee vomissement
        • occlusion intestinale
        • oesophagite
        • pancreatite aigue
        • perforation digestive
        • phosphatase alcaline modification
        • prise ponderale
        • rectorragie
        • reflux gastro oesophagien
        • secheresse buccale
        • stomatite
        • thrombophlebite
        • thrombose veineuse
        • ulceration gastrique
        MINEUR(S) OU MODERE(S)
        • alopecie
        MINEUR(S)
        • acces maniaque
        • acouphene bourdonnement doreille
        • agitation
        • agranulocytose
        • agressivite
        • alveolite pulmonaire
        • amnesie
        • anemie
        • anemie hemolytique
        • anxiete
        • aphasie
        • aplasie medullaire
        • arthralgie
        • atteinte pulmonaire
        • bouffee vasomotrice
        • bronchospasme asthme
        • cephalee
        • champ visuel anomalie
        • civd coag intravascul disseminee
        • coma
        • confusion mentale
        • conjonctivite
        • conscience trouble
        • convulsion
        • decoloration ongles
        • delire
        • depression
        • desorientation spatio temporelle
        • douleur des extremites
        • dysarthrie parole difficulte
        • dysesthesie
        • dysplasie
        • dyspnee
        • electroencephalogramme modification
        • embolie pulmonaire
        • encephalopathie
        • eosinophilie
        • epanchement pleural
        • epistaxis
        • erytheme polymorphe
        • erythrodermie dermatite exfoliative
        • erythrodysesthesie palmo plantaire
        • faiblesse musculaire
        • fibrose pulmonaire
        • hallucination
        • hematocrite modification
        • hematurie
        • hemoglobine modification
        • hemolyse
        • hormone antidiuretique modification
        • humeur trouble
        • hyperpigmentation
        • hypersudation
        • hypertension arterielle
        • hypertension pulmonaire
        • hypoacousie surdite
        • hypocalcemie
        • hypoesthesie
        • hypoplasie medullaire
        • hypotension arterielle
        • hypoxie
        • incontinence urinaire
        • insuffisance respiratoire
        • irritation oculaire
        • lethargie
        • leucemie aigue
        • leucoencephalopathie
        • leucopenie
        • lithiase biliaire
        • lyell syndrome
        • lymphopenie
        • marche trouble
        • memoire trouble
        • mouvement anormal
        • myoclonie
        • neuropathie peripherique
        • neurotoxicite
        • neutropenie
        • nevralgie
        • oedeme de quincke angioedeme
        • oedeme facial
        • oedeme pulmonaire
        • ongles alteration
        • osteomalacie
        • pancytopenie
        • panique
        • paranoia
        • paresthesie
        • petechies
        • polydipsie
        • proteine c reactive augmentation
        • psychose
        • purpura
        • reaction allergique
        • respiration trouble
        • rhabdomyolyse
        • saignement hemorragie
        • somnolence diurne
        • stevens johnson syndrome
        • syndrome de fuite capillaire
        • syndrome extrapyramidal
        • syndrome hemolytique et uremique
        • syndrome neurocerebelleux
        • thrombocytopenie
        • toux
        • tremblement
        • trouble cognitif
        • trouble hematologique
        • trouble psychocomportemental
        • vascularite
        • vertige etourdissement
        • vision alteration
        Illustration general

        Liste des présentations disponibles

        • Illustration de la forme galénique

          HOLOXAN 2000 mg, poudre pour usage parentéral

          1 flacon(s) en verre de 2000 mg

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :
        • Illustration de la forme galénique

          HOLOXAN 1000 mg, poudre pour solution injectable

          1 flacon(s) en verre

          • REMBOURSABLE :
          • PRIX :
          Illustration posology

          Quelle est la posologie de holoxan ?

          Ce médicament peut uniquement être administré par des médecins ayant l'expérience de l'utilisation de ce médicament.

          • Posologie

          La posologie doit être individualisée. Les doses et la durée du traitement et/ou les intervalles posologiques dépendent de l'indication thérapeutique, du schéma de l'association médicamenteuse, de l'état de santé général et de la fonction organique du patient et des résultats de laboratoire.

          L'ifosfamide est habituellement utilisé en association avec d'autres cytostatiques à des doses moyennes de 1,5 à 3 g/m2/jour par cycles courts de 3 à 5 jours renouvelables toutes les 3 à 4 semaines. La dose totale à rechercher est de 5 à 10 g/m2/cycle.

          En perfusion continue de 24 heures, la posologie recommandée varie de 5 à 8 g/m2/jour maximum, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

          Si l'ifosfamide doit être administré en perfusions répétées sur 5 jours, la dose maximale tolérée est de 3,2 g/m2 par jour.

          • Patients âgés

          De manière générale, le choix de la dose chez un patient âgé doit se faire avec prudence, en raison de la fréquence accrue de diminution de la fonction hépatique, rénale ou cardiaque et de maladies concomitantes ou d'autres traitements médicamenteux.

          Ce médicament peut uniquement être administré par des médecins ayant l'expérience de l'utilisation de ce médicament.

          • Posologie

          La posologie doit être individualisée. Les doses et la durée du traitement et/ou les intervalles posologiques dépendent de l'indication thérapeutique, du schéma de l'association médicamenteuse, de l'état de santé général et de la fonction organique du patient et des résultats de laboratoire.

          L'ifosfamide est habituellement utilisé en association avec d'autres cytostatiques à des doses moyennes de 1,5 à 3 g/m2/jour par cycles courts de 3 à 5 jours renouvelables toutes les 3 à 4 semaines. La dose totale à rechercher est de 5 à 10 g/m2/cycle.

          En perfusion continue de 24 heures, la posologie recommandée varie de 5 à 8 g/m2/jour maximum, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

          Si l'ifosfamide doit être administré en perfusions répétées sur 5 jours, la dose maximale tolérée est de 3,2 g/m2 par jour.

          • Population pédiatrique

          Chez les enfants, la dose et le mode d'administration doivent être déterminés en fonction du type de tumeur, du stade de la tumeur, de l'état général du patient, de tout traitement cytotoxique antérieur et selon qu'une radiothérapie ou une chimiothérapie est administrée en concomitance ou pas. Les données actuellement disponibles et les doses utilisées lors d'essais cliniques sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques", sous-section "Population pédiatrique".

          • Patients âgés

          De manière générale, le choix de la dose chez un patient âgé doit se faire avec prudence, en raison de la fréquence accrue de diminution de la fonction hépatique, rénale ou cardiaque et de maladies concomitantes ou d'autres traitements médicamenteux.

          Ce médicament peut uniquement être administré par des médecins ayant l'expérience de l'utilisation de ce médicament.

          • Posologie

          La posologie doit être individualisée. Les doses et la durée du traitement et/ou les intervalles posologiques dépendent de l'indication thérapeutique, du schéma de l'association médicamenteuse, de l'état de santé général et de la fonction organique du patient et des résultats de laboratoire.

          L'ifosfamide est habituellement utilisé en association avec d'autres cytostatiques à des doses moyennes de 1,5 à 3 g/m2/jour par cycles courts de 3 à 5 jours renouvelables toutes les 3 à 4 semaines. La dose totale à rechercher est de 5 à 10 g/m2/cycle.

          En perfusion continue de 24 heures, la posologie recommandée varie de 5 à 8 g/m2/jour maximum, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

          Si l'ifosfamide doit être administré en perfusions répétées sur 5 jours, la dose maximale tolérée est de 3,2 g/m2 par jour.

          • Population pédiatrique

          Chez les enfants, la dose et le mode d'administration doivent être déterminés en fonction du type de tumeur, du stade de la tumeur, de l'état général du patient, de tout traitement cytotoxique antérieur et selon qu'une radiothérapie ou une chimiothérapie est administrée en concomitance ou pas. Les données actuellement disponibles et les doses utilisées lors d'essais cliniques sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacodynamiques", sous-section "Population pédiatrique".

          • Patients présentant une atteinte rénale

          Chez les patients présentant une insuffisance rénale, en particulier en cas d'insuffisance rénale sévère, une diminution de l'excrétion rénale peut entraîner une hausse des taux plasmatiques de l'ifosfamide et de ses métabolites. Cela peut entraîner une toxicité accrue (p. ex. neurotoxicité, néphrotoxicité, hématotoxicité) et doit être pris en compte lors de la détermination de la dose chez ces patients.

          Ce médicament et ses métabolites sont dialysables. Chez les patients nécessitant une dialyse, un intervalle cohérent entre l'administration de médicament et la dialyse doit être respecté.

          • Patients présentant une atteinte hépatique

          Une atteinte hépatique, en particulier si elle est grave, peut être associée à une diminution de l'activation de médicament. Cela pourrait réduire l'efficacité du traitement par médicament. Des taux sériques faibles d'albumine et une déficience hépatique sont aussi considérés comme des facteurs de risque de toxicité du SNC. La déficience hépatique pourrait accroître la formation d'un métabolite soupçonné de provoquer une toxicité du SNC ou d'y contribuer, ainsi que de contribuer à la néphrotoxicité.

          Chez les patients souffrant déjà d'une insuffisance hépatique avant que le traitement ne soit instauré, la dose et l'interprétation de la réponse à la dose choisie seront donc soumises à une évaluation individuelle.

          • Patients âgés

          De manière générale, le choix de la dose chez un patient âgé doit se faire avec prudence, en raison de la fréquence accrue de diminution de la fonction hépatique, rénale ou cardiaque et de maladies concomitantes ou d'autres traitements médicamenteux.

          Ce médicament peut uniquement être administré par des médecins ayant l'expérience de l'utilisation de ce médicament.

          • Posologie

          La posologie doit être individualisée. Les doses et la durée du traitement et/ou les intervalles posologiques dépendent de l'indication thérapeutique, du schéma de l'association médicamenteuse, de l'état de santé général et de la fonction organique du patient et des résultats de laboratoire.

          L'ifosfamide est habituellement utilisé en association avec d'autres cytostatiques à des doses moyennes de 1,5 à 3 g/m2/jour par cycles courts de 3 à 5 jours renouvelables toutes les 3 à 4 semaines. La dose totale à rechercher est de 5 à 10 g/m2/cycle.

          En perfusion continue de 24 heures, la posologie recommandée varie de 5 à 8 g/m2/jour maximum, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

          Si l'ifosfamide doit être administré en perfusions répétées sur 5 jours, la dose maximale tolérée est de 3,2 g/m2 par jour.

          • Patients présentant une atteinte rénale

          Chez les patients présentant une insuffisance rénale, en particulier en cas d'insuffisance rénale sévère, une diminution de l'excrétion rénale peut entraîner une hausse des taux plasmatiques de l'ifosfamide et de ses métabolites. Cela peut entraîner une toxicité accrue (p. ex. neurotoxicité, néphrotoxicité, hématotoxicité) et doit être pris en compte lors de la détermination de la dose chez ces patients.

          Ce médicament et ses métabolites sont dialysables. Chez les patients nécessitant une dialyse, un intervalle cohérent entre l'administration de médicament et la dialyse doit être respecté.

          • Patients présentant une atteinte hépatique

          Une atteinte hépatique, en particulier si elle est grave, peut être associée à une diminution de l'activation de médicament. Cela pourrait réduire l'efficacité du traitement par médicament. Des taux sériques faibles d'albumine et une déficience hépatique sont aussi considérés comme des facteurs de risque de toxicité du SNC. La déficience hépatique pourrait accroître la formation d'un métabolite soupçonné de provoquer une toxicité du SNC ou d'y contribuer, ainsi que de contribuer à la néphrotoxicité.

          Chez les patients souffrant déjà d'une insuffisance hépatique avant que le traitement ne soit instauré, la dose et l'interprétation de la réponse à la dose choisie seront donc soumises à une évaluation individuelle.

          • Patients âgés

          De manière générale, le choix de la dose chez un patient âgé doit se faire avec prudence, en raison de la fréquence accrue de diminution de la fonction hépatique, rénale ou cardiaque et de maladies concomitantes ou d'autres traitements médicamenteux.