Infanrix (virus poliomyélitique, inactivé / virus poliomyelitique, inactivé / polyoside haemophilus influenzae type b conjugué à l'anatoxine tétanique / pertactine / hémagglutinine filamenteuse / antigène de surface de l'hépatite b recombinant / anatoxine tétanique / anatoxine diphtérique / anatoxine)

Médicaments à base de anatoxine ou anatoxine diphtérique ou virus poliomyélitique, inactivé ou polyoside haemophilus influenzae type b conjugué à l'anatoxine tétanique ou hémagglutinine filamenteuse ou antigène de surface de l'hépatite b recombinant ou virus poliomyelitique, inactivé ou anatoxine tétanique ou pertactine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Anatoxine, Anatoxine Diphterique, Virus Poliomyelitique Inactive, Polyoside Haemophilus Influenzae Type B Conjugue A Lanatoxine Tetanique, Hemagglutinine Filamenteuse, Antigene De Surface De Lhepatite B Recombinant, Virus Poliomyelitique Inactive, Anatoxine Tetanique, Pertactine

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    poudre et suspension pour suspension injectable

  • Classe Thérapeutique

    J07CA - VACCINS BACTERIENS ET VIRAUX ASSOCIES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser infanrix ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de infanrix ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de infanrix ?

Rare (< 1%)

  • agitation
  • alat modification
  • alopecie
  • anemie
  • apathie
  • aplasie medullaire
  • arteriopathie
  • arthralgie
  • arthrite
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • audition alteration
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme / asthme
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • convulsion
  • cris persistants syndrome
  • cyanose
  • cytolyse hepatique
  • demyelinisation
  • diabete
  • douleur
  • douleur des extremites
  • dyspnee
  • eczema
  • electroencephalogramme modification
  • encephalite
  • encephalopathie
  • eruption maculo-papuleuse
  • erytheme noueux
  • erytheme polymorphe
  • faiblesse musculaire
  • gamma gt modification
  • glomerulonephrite
  • hepatite
  • hypersudation
  • hypoesthesie
  • hyporeflexie
  • hypotonie musculaire
  • insomnie
  • irritabilite
  • lactico-deshydrogenase modification
  • lethargie
  • lichen
  • maladie autoimmune
  • maladie serique
  • meningite
  • myalgie
  • myelite aigue transverse
  • nervosite
  • neuromyelite
  • neuropathie peripherique
  • neurotoxicite
  • nevrite
  • nevrite optique
  • oedeme
  • oedeme cerebral
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme larynge aigu
  • paralysie
  • paralysie faciale
  • paresthesie
  • petechies
  • phlyctene / vesicule
  • phosphatase alcaline modification
  • pleurs inhabituels
  • polyarthrite
  • polyradiculonevrite
  • polyradiculonevrite / guillain barre
  • purpura
  • sclerose en plaque
  • sommeil trouble
  • syndrome nephrotique
  • tendinopathie
  • thyroidite
  • uveite
  • vascularite

Fréquent (> 1%)

  • anaphylaxie
  • anomalie labiale
  • anorexie
  • apnee
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • asthenie
  • bronchite
  • brulure locale
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • depigmentation
  • dermatite
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur locale au point d'injection
  • ecchymoses
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fievre
  • frisson
  • granulome
  • hematome
  • hyperesthesie
  • hyperpigmentation
  • hypotension arterielle
  • induration
  • infection des voies respiratoires
  • inflammation locale au point d'injection
  • laryngite
  • lymphadenopathie
  • malaise / lipothymie
  • nausee vomissement
  • oedeme cutane
  • oedeme facial
  • paleur
  • pharyngite
  • polydipsie
  • prurit
  • raideur articulaire
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • reaction locale au point d'injection
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • saignement local au point d'injection
  • sifflement pulmonaire
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome grippal
  • thrombocytopenie
  • toux
  • tumefaction peripherique
  • urticaire
  • vertige / etourdissement

N/A

  • sans info sur effets surdosage
  • sans objet
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    INFANRIX hexa, poudre et suspension pour suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique(D), tétanique(T), coquelucheux (acellulaire, multicomposé)(Ca), de l'hépatite B (ADNr)(HepB), poliomyélitique(inactivé)(P) et de l'Haemophilus influe

    1 flacon(s) en verre - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml avec 2 aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 35,79
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de infanrix ?

    Le schéma de primovaccination comporte 2 ou 3 doses (de 0,5 ml) qui doivent être administrées selon les recommandations nationales officielles (Cf. ci-dessous et rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" pour les schémas évalués dans les études cliniques).

    Les doses de rappel doivent être administrées selon les recommandations nationales officielles mais, au minimum, une dose de vaccin contenant le composant Hib conjugué doit être administrée. Ce vaccin peut être utilisé en rappel si sa composition en antigène est conforme aux recommandations nationales officielles.

    . Nourrissons nés à terme

    Primovaccination : en 3 doses Vaccination de rappel : Une dose de rappel doit être donnée. Considérations générales : . Un intervalle d'au moins 1 mois doit être respecté entre chaque dose de primovaccination. . La dose de rappel doit être donnée au moins 6 mois après la dernière dose de primovaccination, et de préference avant l'âge de 18 mois.

    Primovaccination : en 2 doses Vaccination de rappel : Une dose de rappel doit être donnée. Considérations générales : . Un intervalle d'au moins 2 mois doit être respecté entre chaque dose de primovaccination. . La dose de rappel doit être donnée au moins 6 mois après la dernière dose de primovaccination, et de préference entre l'âge de 11 et 13 mois.

    . Nourrissons prematurés nés après une période de grossesse d'au moins 24 semaines

    Primovaccination : en 3 doses Vaccination de rappel : Une dose de rappel doit être donnée. Considérations générales : . Un intervalle d'au moins 1 mois doit être respecté entre chaque dose de primovaccination. . La dose de rappel doit être donnée au moins 6 mois après la dernière dose de primovaccination, et de préference avant l'âge de 18 mois.

    Le schéma recommandé dans le cadre du “programme élargi de vaccination” (à l'âge de 6, 10, 14 semaines) ne peut être utilisé que si une dose de vaccin contre l'hépatite B a été administrée à la naissance.

    Lorsqu'une dose de vaccin contre l'hépatite B a été administrée à la naissance, ce vaccin peut être utilisé en remplacement de doses supplémentaires de vaccin contre l'hépatite B dès l'âge de six semaines. Si une seconde dose du vaccin contre l'hépatite B est nécessaire avant cet âge, un vaccin monovalent contre l'hépatite B doit être utilisé.

    Les recommandations nationales en vigueur pour la prophylaxie contre l'hépatite B doivent être maintenues.

    La tolérance et l'efficacité de ce vaccin chez les enfants de plus de 36 mois n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.