Iodure [131 i] de sodium cis bio (iodure de sodium)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Iodure De Sodium

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    V10XA - DERIVES DE 131 I-IODE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser iodure [131 i] de sodium cis bio ?

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Chez le patient thyroidectomise

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Chez le patient thyroidectomise

          Illustration consindications

          Quelles sont les contre-indications de iodure [131 i] de sodium cis bio ?

          • Allaitement

          • Atteinte gastrointestinale

            • Atteinte gastrointestinale severe
          • Gastrite

          • Grossesse

          • Hypersensibilite

            • Hypersensibilite 6 iodomethylnorcholesterol
            • Hypersensibilite a l'un des excipients
            • Hypersensibilite amidotrizoate
            • Hypersensibilite amiodarone
            • Hypersensibilite ammonium iodure
            • Hypersensibilite carraghenate
            • Hypersensibilite clioquinol
            • Hypersensibilite croisee
            • Hypersensibilite esters acides gras iodes huile oeillette
            • Hypersensibilite fucus
            • Hypersensibilite ibacitabine
            • Hypersensibilite iobenguane
            • Hypersensibilite iobitridol
            • Hypersensibilite iode derives
            • Hypersensibilite iode mineral
            • Hypersensibilite iodoquinol
            • Hypersensibilite ioflupane 123 i
            • Hypersensibilite iohexol
            • Hypersensibilite iomeprol
            • Hypersensibilite iopamidol
            • Hypersensibilite iopentol
            • Hypersensibilite iopromide
            • Hypersensibilite ioversol
            • Hypersensibilite ioxaglate
            • Hypersensibilite ioxitalamate / ioxitalamique acide
            • Hypersensibilite levothyroxine
            • Hypersensibilite liothyronine
            • Hypersensibilite potassium iodure
            • Hypersensibilite povidone iodee
            • Hypersensibilite sodium iodure
            • Hypersensibilite tiratricol
          • Ulcere gastroduodenal

            • Adulte jeune (15-17 ans)

            • Atteinte gastrointestinale

              • Atteinte gastrointestinale mineure
            • Atteinte renale

            • Autre traitement en cours

              • Trt par carbimazole
              • Trt par diuretique thiazidique
              • Trt par propylthiouracil
            • Enfant

            • Femme

            • Femme en age de procreer

            • Homme

            • Hyponatremie

            • Insuffisance renale chronique

            • Nourrisson

            • Nouveau-ne

            • Quel que soit le terrain

            • Regime hyposode strict

            • Sujet age

            • Adulte jeune (15-17 ans)

            • Atteinte gastrointestinale

              • Atteinte gastrointestinale mineure
            • Atteinte renale

            • Autre traitement en cours

              • Trt par carbimazole
              • Trt par diuretique thiazidique
              • Trt par propylthiouracil
            • Enfant

            • Femme

            • Femme en age de procreer

            • Homme

            • Hyponatremie

            • Insuffisance renale chronique

            • Nourrisson

            • Nouveau-ne

            • Quel que soit le terrain

            • Regime hyposode strict

            • Sujet age

            Illustration side-effect

            Quels sont les effets indésirables de iodure [131 i] de sodium cis bio ?

            SEVERE(S)
            • azoospermie
            • cancer colon
            • cancer du sein
            • cancer estomac
            • cancer vessie
            • conjonctivite
            • cycle menstruel irregulier
            • cystite
            • exposition aux radiations
            • hypogonadisme male
            • insuffisance ovarienne
            • larmoiement
            • leucemie aigue
            • lymphome
            • neoplasme
            • oedeme cerebral
            • oligospermie
            • parosmie
            • secheresse nasale
            • secheresse oculaire
            • sterilite secondaire
            • teratogenicite
            • tumeur maligne
            MODERE(S)
            • acne
            • agueusie
            • anaphylaxie
            • anemie
            • aplasie medullaire
            • appetit perte
            • asthenie
            • carie dentaire
            • cephalee
            • choc anaphylactique
            • deces mortalite
            • dents alteration
            • douleur
            • dysgueusie
            • dysphagie deglutition difficulte
            • dyspnee
            • eruption cutanee
            • erythroblastopenie
            • fibrose pulmonaire
            • gastrite
            • glande salivaire modification
            • gorge constriction
            • hyperleucocytose
            • hyperthyroidie
            • hypocalcemie
            • hyponatremie
            • hypoparathyroidie
            • hypoplasie medullaire
            • hyposmie anosmie
            • hypothyroidie
            • inflammation bucco oesophagienne
            • leucopenie
            • nausee vomissement
            • obstruction voie respiratoire sup
            • oedeme
            • oedeme de la muqueuse buccale
            • paralysie
            • pneumonie
            • reaction allergique
            • secheresse buccale
            • sialadenite
            • syndrome grippal
            • tetanie
            • thrombocytopenie
            • thyroidite
            • tracheite
            MINEUR(S)
            • atteinte hepatique
            Illustration general

            Liste des présentations disponibles

            • Illustration de la forme galénique

              IODURE [131 I] DE SODIUM CIS BIO INTERNATIONAL 111 MBq/mL, solution injectable

              1 flacon(s) multidose(s) en verre de 111 MBq/ml

              • REMBOURSABLE :
              • PRIX :
              Illustration posology

              Quelle est la posologie de iodure [131 i] de sodium cis bio ?

              • Utilisations prétherapeutigues

              Chez l'adulte (70 kg), les activités recommandées sont les suivantes :

              • Après thyroïdectomie (recherche de métastases et de reliquats thyroïdiens) : 400 MBq au maximum.
              • Utilisations thérapeutiques

              L'activité à administrer est appréciée par le clinicien et éventuellement déterminée d'après dosimétrie individuelle. L'effet thérapeutique n'apparaît qu'au bout de plusieurs mois.

              • Traitement de l'hyperthyroïdie

              Dans la mesure du possible, il faut s'efforcer d'obtenir une euthyroïdie par des moyens pharmacologiques. En cas d'échec ou d'impossibilité de poursuivre le traitement médical, l'iode radioactif pourra être administré pour traiter l'hyperthyroïdie.

              L'activité administrée se situe généralement entre 200 et 800 MBq, mais il peut être nécessaire de répéter le traitement jusqu'à une activité cumulée maximale de 5 000 MBq.

              L'activité nécessaire dépend de la cause de l'hyperthyroïdie, de la taille de la thyroïde, de la fixation thyroïdienne et de la clairance de l'iode.

              Les doses absorbées au niveau de l'organe cible suivantes peuvent être utilisées pour le calcul de la posologie: . nodule autonome : 300-400 Gy . goitre multinodulaire toxique : 150-200 Gy . maladie de Basedow : 200 Gy

              Dans la maladie de Basedow et le goitre multinodulaire toxique, les doses absorbées délivrées à l'organe cible mentionnées ci-dessus sont calculées en fonction du volume total de la glande thyroïde.

              Dans le nodule autonome, la dose absorbée délivrée à l'organe cible est définie uniquement en fonction du volume de l'adénome.

              L'activité à administrer peut être calculée selon l'équation suivante,

              A (MBq) = Dose cible (Gy) x volume cible (ml) / Fixation 131I max (%) x T 1/2 efficace (days) x K

              Avec

              . Dose cible = dose absorbée à l'organe cible (glande thyroïde entière ou adénome) . Volume cible = volume de la glande thyroïde entière (maladie de Basedow, goitre multinodulaire toxique) ou volume de l'adénome . Fixation 131I max = fixation maximale de l'iode-131 dans la glande thyroïde ou dans les nodules en pourcentage de l'activité administrée, établie à partir d'une dose traceuse. . T 1/2 efficace = demi-vie efficace de l'iode-131 dans la glande thyroïde . K = 24,67

              D'autres méthodes dosimétriques peuvent également être utilisées comme les tests de fixation thyroïdienne au pertechnétate (99mTc) de sodium afin de déterminer la dose absorbée à délivrer à l'organe cible (Gy) la plus appropriée.

              Des protocoles à activité fixe peuvent également être utilisés.

              • Utilisations thérapeutiques

              L'activité à administrer est appréciée par le clinicien. L'effet thérapeutique n'apparaît qu'au bout de plusieurs mois.

              • Thyroïdectomie et traitement des métastases Après une thyroïdectomie totale ou partielle, l'activité administrée en vue d'éliminer le reliquat de tissu thyroïdien est comprise entre 1850 et 3700 MBq. Cette activité est fonction de l'importance du reliquat et de la fixation de l'iode-131.
              • Utilisations thérapeutiques

              L'activité à administrer est appréciée par le clinicien. L'effet thérapeutique n'apparaît qu'au bout de plusieurs mois.

              • Thyroïdectomie et traitement des métastases Pour le traitement ultérieur des métastases, l'activité administrée varie entre 3700 et 11000 MBq.

              Des activités cumulées supérieures à 26 GBq ne sent pas recommandées. (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

              • Population pédiatrique

              L'utilisation chez l'enfant et l'adolescent doit être soigneusement évaluée, en fonction du besoin clinique et justifiée par le bénéfice attendu comparé au risque dans cette population de patients.

              Chez les enfants et les adolescents, le traitement par l'iode radioactif d'affections thyroïdiennes bénignes est possible dans des cas justifiés, en particulier en cas de récidive après l'utilisation de médicaments antithyroïdiens ou en cas de réactions indésirables graves aux médicaments antithyroïdiens (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

              • Chez les patients présentant une insuffisance rénale

              Une justification de l'activité administrée est particulièrement requise, car une exposition accrue aux radiations est possible.

              Un ajustement de la posologie doit être considéré.