Kayexalate (polystyrène sulfonate de sodium)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Polystyrene Sulfonate De Sodium

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    poudre pour suspension et

  • Classe Thérapeutique

    V03AE - MEDICAMENTS DE L'HYPERKALIEMIE ET DE L'HYPERPHOSPHATEMIE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser kayexalate ?

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de kayexalate ?

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite polystyrene sulfonate
    • Hypokaliemie

    • Obstruction digestive

    • Ralentissement motricite digestive

    • Autre traitement en cours

      • Trt par sorbitol
    • Interaction d'origine alimentaire

      • Apport de sorbitol
    • Autre traitement en cours

      • Trt par laxatif
      • Trt par medicament contenant magnesium
    • Constipation

    • Enfant

    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Premature

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Nourrisson

    • Regime hyposode strict

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de kayexalate ?

    MODERE(S)
    • arret cardiaque
    • arythmie
    • atteinte cardiovasculaire
    • bronchite
    • confusion mentale
    • faiblesse musculaire
    • hypercalcemie
    • hypernatremie
    • hypocalcemie
    • hypokaliemie
    • hypomagnesemie
    • hyporeflexie
    • insuffisance cardiaque
    • irritabilite
    • paralysie
    • pneumonie
    • pneumopathie
    • retention hydrique
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • anorexie
    • bezoard
    • colite
    • constipation
    • diarrhee
    • fecalome
    • gastralgie
    • ileus paralytique
    • nausee vomissement
    • necrose intestinale
    • occlusion intestinale
    • perforation digestive
    • rectorragie
    • ulceration colon
    • ulceration gastrique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      KAYEXALATE, poudre pour suspension orale et rectale

      1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 454 g avec cuillère-mesure

      • REMBOURSABLE : 100%
      • PRIX : 29,83
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de kayexalate ?

      La quantité de polystyrène sulfonate de sodium à administrer est en rapport direct avec le taux de potassium sanguin ; elle est donc à adapter à chaque malade.

      A titre indicatif :

      • Chez l'adulte
      • Voie orale Une posologie de 15 g, soit 1 cuillère-mesure, une à quatre fois par jour par voie buccale, est de prescription courante. Le polystyrène sulfonate de sodium est administré après mise en suspension dans un peu d'eau plate et peu minéralisée. Ne pas mettre en suspension dans une boisson gazeuse ou du soda.

      La poudre ne se dissout pas entièrement dans l'eau, ce qui explique la persistance de petites particules dans le mélange.

      Lorsqu'il est nécessaire de poursuivre le traitement pendant une période prolongée, la surveillance assurée par les dosages du potassium sanguin permettra d'ajuster la dose efficace.

      La quantité de polystyrène sulfonate de sodium à administrer est en rapport direct avec le taux de potassium sanguin ; elle est donc à adapter à chaque malade.

      A titre indicatif :

      • Chez l'adulte
      • Voie rectale Le polystyrène sulfonate de sodium peut être administré par lavement en le mettant en suspension dans 100 ml de solution de glucose à 10 % à température du corps ou en mélange à parties égales d'eau et de suspension à 2 % de méthylcellulose.

      Le liquide contenant le polystyrène sulfonate de sodium en suspension sera agité doucement au cours de l'administration pour le maintenir en suspension. Le lavement sera retenu 4 à 10 heures si possible et suivi d'un lavement évacuateur.

      Cette opération peut être répétée deux fois par jour si nécessaire.

      NB : étant donné que l'échange des ions a lieu essentiellement dans le côlon, il peut être nécessaire, en début de traitement, de commencer par administrer le produit par un lavement tout en l'administrant par voie orale. La baisse de la kaliémie sera ainsi obtenue plus rapidement et sera maintenue par l'administration orale.

      Lorsqu'il est nécessaire de poursuivre le traitement pendant une période prolongée, la surveillance assurée par les dosages du potassium sanguin permettra d'ajuster la dose efficace.

      La quantité de polystyrène sulfonate de sodium à administrer est en rapport direct avec le taux de potassium sanguin ; elle est donc à adapter à chaque malade.

      A titre indicatif :

      • Chez l'enfant

      La quantité doit être ajustée en partant du principe que 1 g de résine élimine 1 mmol (1 mEq) de potassium. La posologie initiale habituelle par voie orale chez l'enfant est de 1 g/kg de poids corporel/jour en plusieurs prises, pouvant être ensuite réduite en traitement d'entretien à 0,5 g/kg de poids corporel par jour.

      La quantité de polystyrène sulfonate de sodium à administrer est en rapport direct avec le taux de potassium sanguin ; elle est donc à adapter à chaque malade.

      A titre indicatif :

      • Chez l'enfant

      La quantité doit être ajustée en partant du principe que 1 g de résine élimine 1 mmol (1 mEq) de potassium. La posologie initiale habituelle par voie orale chez l'enfant est de 1 g/kg de poids corporel/jour en plusieurs prises, pouvant être ensuite réduite en traitement d'entretien à 0,5 g/kg de poids corporel par jour.

      Le polystyrène sulfonate de sodium peut être administré chez l'enfant par voie rectale à la même posologie que s'il avait été donné par voie orale et selon les mêmes modalités que chez l'adulte.

      Le polystyrène sulfonate de sodium peut être administré par lavement en le mettant en suspension dans 100 ml de solution de glucose à 10 % à température du corps ou en mélange à parties égales d'eau et de suspension à 2 % de méthylcellulose.

      Le liquide contenant le polystyrène sulfonate de sodium en suspension sera agité doucement au cours de l'administration pour le maintenir en suspension. Le lavement sera retenu 4 à 10 heures si possible et suivi d'un lavement évacuateur.

      Cette opération peut être répétée deux fois par jour si nécessaire.

      NB : étant donné que l'échange des ions a lieu essentiellement dans le côlon, il peut être nécessaire, en début de traitement, de commencer par administrer le produit par un lavement tout en l'administrant par voie orale. La baisse de la kaliémie sera ainsi obtenue plus rapidement et sera maintenue par l'administration orale.

      Lorsqu'il est nécessaire de poursuivre le traitement pendant une période prolongée, la surveillance assurée par les dosages du potassium sanguin permettra d'ajuster la dose efficace.

      La quantité de polystyrène sulfonate de sodium à administrer est en rapport direct avec le taux de potassium sanguin ; elle est donc à adapter à chaque malade.

      A titre indicatif :

      • Chez le nouveau-né

      Le polystyrène sulfonate de sodium doit être administré uniquement par voie rectale. La dose minimale efficace est comprise entre 0,5 g/kg et 1 g/kg de poids corporel/jour.