Krenosin (adénosine)

Médicaments à base de adénosine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    6 mg/2 ml

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    C01EB - AUTRES MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser krenosin ?

  • Traitement d'urgence

  • Chez l'adulte

  • Traitement d'urgence

  • Chez l'adulte

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Chez l'adulte

  • Traitement d'urgence

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte jusqu'a 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de krenosin ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Asthme

  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

    • Bav haut degre non appareille
  • Bloc sino-auriculaire

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Bronchospasme

  • Dysfonctionnement sinusal

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite adenosine
  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle severe
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra-osseuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oreillette maladie

    • Angor

    • Arret cardiaque

    • Bradycardie

    • Cardiopathie ischemique

    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Epilepsie

    • Exposition a une temperature extreme

    • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance respiratoire

    • Interaction d'origine alimentaire

      • Apport de base xanthique
      • Apport de cafeine
      • Apport de chocolat
      • Apport de cola
      • Apport de the
    • Pathologie coronarienne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

    • Bloc de branche

    • Bradycardie

    • Dysfonctionnement du syst nerv autonome

    • Enfant

    • Epanchement pericardique

    • Exposition a une temperature extreme

    • Fibrillation auriculaire

    • Flutter auriculaire

    • Hypotension arterielle

      • Hypotension arterielle legere
      • Hypotension arterielle moderee
    • Hypovolemie

      • Hypovolemie non corrigee
    • Infarctus du myocarde

      • Infarctus du myocarde antecedent perso
      • Infarctus du myocarde recent
    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Insuffisance circulatoire cerebrale

    • Interaction d'origine alimentaire

      • Apport de base xanthique
      • Apport de cafeine
      • Apport de chocolat
      • Apport de cola
      • Apport de the
    • Ischemie cerebrale

    • Maladie cerebrovasculaire

    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Pericardite

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Shunt gauche-droite

    • Stenose du tronc commun

    • Stenose vasculaire

      • Stenose de la valve aortique
      • Stenose des arteres carotidiennes
      • Stenose des vaisseaux sanguins cerebraux
      • Stenose mitrale
    • Transplantation

      • Transplantation cardiaque
    • Trouble de la conduction

    • Valvulopathie

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de krenosin ?

    SEVERE(S)
    • anaphylaxie
    • choc anaphylactique
    • eruption cutanee
    • manifestation cutanee
    • oedeme de quincke angioedeme
    • urticaire
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • accident vasculaire cerebral
    • apnee
    • arret cardiaque
    • arret respiratoire
    • arythmie
    • asthenie
    • bloc auriculo ventriculaire
    • bouffee vasomotrice
    • bradycardie
    • bronchospasme asthme
    • congestion nasale
    • deces mortalite
    • depression respiratoire
    • douleur
    • douleur cervicale
    • douleur oppression thoracique
    • dyspnee
    • electrocardiogramme modification
    • extrasystole
    • faiblesse musculaire
    • fibrillation auriculaire
    • fibrillation ventriculaire
    • flush
    • gorge constriction
    • hypersudation
    • hypotension arterielle
    • infarctus du myocarde
    • insuffisance respiratoire
    • malaise lipothymie
    • palpitations
    • reaction locale au point dinjection
    • tachycardie
    • tachypnee
    • tachysystolie ventriculaire
    • torsade de pointe
    • vasodilatation arteriolaire
    • vasodilatation cutanee
    • vasodilatation peripherique
    MODERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • anxiete
    • douleur abdominale
    • dysgueusie
    • dysurie
    • miction trouble
    • nausee vomissement
    • nervosite
    • polyurie
    • secheresse buccale
    • tension mammaire
    • vision alteration
    • vision floue
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • cephalee
    • conscience trouble
    • convulsion
    • hypertension intracranienne
    • paresthesie
    • sensation ebrieuse
    • somnolence diurne
    • syncope
    • tremblement
    • vertige etourdissement
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      KRENOSIN 6 mg/2 ml, solution injectable

      6 flacon(s) en verre de 2 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de krenosin ?

      Ce médicament est destiné à l'usage hospitalier. Il doit être administré sous monitoring par un médecin disposant de moyens de réanimation cardio-respiratoire.

      L'administration doit se faire par embol intraveineux rapide conformément au schéma posologique ci-dessous.

      Pour être certain que la solution atteigne la circulation systémique, pratiquer l'injection soit par voie IV directe, soit par l'intermédiaire d'une tubulure. Dans ce cas, l'injection doit être aussi proximale que possible et être suivie par un flush de solution saline.

      La survenue d'un bloc auriculo-ventriculaire de haut degré interdit l'administration d'une dose supérieure.

      • Chez l'adulte
      • Conversion en rythme sinusal des tachycardies jonctionnelles . dose initiale : 3 mg administrés sous forme d'un bolus intraveineux (injection en 2 secondes), . deuxième dose : dans le cas où la première dose n'arrête pas la tachycardie supraventriculaire en 1 à 2 minutes, 6 mg seront alors administrés sous forme d'un bolus intraveineux, . troisième dose : si la deuxième dose n'arrête pas la tachycardie supraventriculaire en 1 à 2 minutes, 12 mg seront alors administrés sous forme d'un bolus intraveineux. Des doses complémentaires ou supérieures ne sont pas recommandées.

      • Sujets âgés Posologies identiques à celles recommandées chez l'adulte.

      • Aide au diagnostic des tachycardies à complexes larges ou fins . L'administration s'effectuera selon le même schéma posologique.

      Ce médicament est destiné à l'usage hospitalier. Il doit être administré sous monitoring par un médecin disposant de moyens de réanimation cardio-respiratoire.

      L'administration doit se faire par embol intraveineux rapide conformément au schéma posologique ci-dessous.

      Pour être certain que la solution atteigne la circulation systémique, pratiquer l'injection soit par voie IV directe, soit par l'intermédiaire d'une tubulure. Dans ce cas, l'injection doit être aussi proximale que possible et être suivie par un flush de solution saline.

      Chez l'enfant, si l'administration se fait par l'intermédiaire d'une veine périphérique, une canule de calibre large doit être utilisée.

      La survenue d'un bloc auriculo-ventriculaire de haut degré interdit l'administration d'une dose supérieure.

      Chez l'enfant, si l'administration se fait par l'intermédiaire d'une veine périphérique, une canule de calibre large doit être utilisée.

      • Population pédiatrique
      • Doses recommandées chez l'enfant . Dose initiale : 0,1 mg/kg (dose maximale de 6 mg), puis, . Augmentation par palier : de 0,1 mg/kg pour arrêter la tachycardie supraventriculaire (dose maximale de 12 mg).