L-thyroxin henning (thyroxine / lévothyroxine)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Levothyroxine, Thyroxine

  • Dosages

    175 microgrammes100 microgrammes25 microgrammes75 microgrammes200 microgrammes150 microgrammes50 microgrammes125 microgrammes

  • Formes galéniques

    comprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    H03AA - HORMONES THYROIDIENNES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser l-thyroxin henning ?

  • Traitement curatif

  • Dans les formes benignes

  • Traitement substitutif

  • Traitement adjuvant

  • Traitement substitutif

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Par scintigraphie

  • Traitement adjuvant

  • En cas de traitement par antithyroidiens de synthese

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de l-thyroxin henning ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par sympathomimetique direct
    • Trt par sympathomimetique indirect
  • Grossesse

    • Trt par antithyroidien
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite 6 iodomethylnorcholesterol
    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amidotrizoate
    • Hypersensibilite amiodarone
    • Hypersensibilite ammonium iodure
    • Hypersensibilite carraghenate
    • Hypersensibilite clioquinol
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite esters acides gras iodes huile oeillette
    • Hypersensibilite fucus
    • Hypersensibilite ibacitabine
    • Hypersensibilite iobenguane
    • Hypersensibilite iobitridol
    • Hypersensibilite iode derives
    • Hypersensibilite iode mineral
    • Hypersensibilite iodoquinol
    • Hypersensibilite ioflupane 123 i
    • Hypersensibilite iohexol
    • Hypersensibilite iomeprol
    • Hypersensibilite iopamidol
    • Hypersensibilite iopentol
    • Hypersensibilite iopromide
    • Hypersensibilite ioversol
    • Hypersensibilite ioxaglate
    • Hypersensibilite ioxitalamate / ioxitalamique acide
    • Hypersensibilite levothyroxine
    • Hypersensibilite liothyronine
    • Hypersensibilite potassium iodure
    • Hypersensibilite povidone iodee
    • Hypersensibilite sodium iodure
    • Hypersensibilite tiratricol
  • Hyperthyroidie

    • Hyperthyroidie non controlee
  • Infarctus du myocarde

  • Insuffisance hypophysaire

    • Insuffisance hypophysaire non controlee
  • Insuffisance surrenalienne

    • Insuffisance surrenalienne non controlee
  • Myocardite

    • Myocardite aigue
  • Obesite

  • Pancreatite

    • Pancreatite en cours
  • Panhypopituitarisme

  • Angor

    • Angor instable
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque non controlee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par millepertuis
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie decompensee
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque decompensee
  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne non controlee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Pathologie coronarienne

  • Angor

    • Angor stable
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque controlee
  • Atherosclerose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par antidiabetique
    • Trt par derive coumarinique
    • Trt par insuline
    • Trt par orlistat
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie compensee
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme menopausee

  • Grossesse

  • Hypertension arterielle

  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne controlee
  • Insuffisance hypophysaire

    • Insuffisance hypophysaire controlee
  • Insuffisance surrenalienne

    • Insuffisance surrenalienne controlee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de germes de soja
    • Apport de sauce soja
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Trouble psychotique / psychose

  • Angor

    • Angor stable
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque controlee
  • Atherosclerose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par antidiabetique
    • Trt par derive coumarinique
    • Trt par insuline
    • Trt par orlistat
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie compensee
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme menopausee

  • Grossesse

  • Hypertension arterielle

  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne controlee
  • Insuffisance hypophysaire

    • Insuffisance hypophysaire controlee
  • Insuffisance surrenalienne

    • Insuffisance surrenalienne controlee
  • Premature

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Trouble psychotique / psychose

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de l-thyroxin henning ?

SEVERE(S)
  • cephalee
  • cheveux alteration
  • fievre
  • hypersudation
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • amaigrissement
  • angor
  • appetit augmentation
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • bilan thyroidien perturbation
  • bouffee vasomotrice
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • deces mortalite
  • douleur oppression thoracique
  • electrocardiogramme modification
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fibrillation auriculaire
  • hyperkinesie
  • hypertension arterielle
  • hyperthyroidie
  • infarctus du myocarde
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • irritabilite
  • mydriase
  • oedeme
  • palpitations
  • prurit
  • psychose
  • tachycardie
MODERE(S)
  • agitation
  • crampe musculaire
  • cycle menstruel irregulier
  • demineralisation osseuse
  • faiblesse musculaire
  • hypertension intracranienne
  • insomnie
  • nervosite
  • osteoporose
  • pseudo tumeur cerebrale
  • soudure prematuree des epiphyses
  • tremblement
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • hypercalciurie
  • nausee vomissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 175 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 10,98
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 100 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 6,77
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 25 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,75
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 75 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,43
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 200 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 12,42
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 150 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 9,59
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 50 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,04
  • Illustration de la forme galénique

    L-THYROXIN HENNING 125 microgrammes, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 100 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 8,16
Illustration posology

Quelle est la posologie de l-thyroxin henning ?

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

L'expérience a montré qu'une posologie plus faible est suffisante chez les patients de faible poids et chez les patients avec un grand goitre nodulaire.

  • Indication : Traitement du goitre euthyroïdien bénin
  • Posologie recommandée : 75 - 200 microgrammes de lévothyroxine sodique/jour

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

Pour le goitre euthyroïdien bénin, une durée de traitement de 6 mois à 2 ans est nécessaire. Pour éviter le goitre récurrent, la prévention par administration d'iode à faible dose (100-200 mcg/jour) est recommandée. Si le traitement thérapeutique n'était pas suffisant au cours de ce délai, la chirurgie ou un traitement du goître par de l'iode radioactif doit être envisagée.

Un ECG préalable est utile car les changements de l'ECG due à l'hypothyroïdie peuvent être confondus avec des signes d'ischémie cardiaque à l'ECG. Si une augmentation trop rapide dans le métabolisme survient (à l'origine de diarrhée, nervosité, pouls rapide, insomnie, tremblements et parfois douleurs d'angine de poitrine signe d'une ischémie cardiaque sous-jacente), la posologie doit être diminuée voire arrêtée, pour un jour ou deux, puis reprise à une posologie inférieure.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

L'expérience a montré qu'une posologie plus faible est suffisante chez les patients de faible poids.

  • Indication : . Hormonothérapie substitutive chez les adultes

  • Posologie recommandée (microgrammes de lévothyroxine sodique/jour) : . posologie initiale : 25 - 50 . posologie optimale : 100 - 200

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

La durée du traitement est généralement indéterminée lors d'une hormonothérapie substitutive en cas d'hypothyroïdie après strumectomie ou thyroïdectomie.

Le traitement doit généralement être administré à vie dans le cas d'une substitution pour une hypothyroïdie, après strumectomie ou thyroïdectomie.

Un ECG préalable est utile car les changements de l'ECG due à l'hypothyroïdie peuvent être confondus avec des signes d'ischémie cardiaque à l'ECG. Si une augmentation trop rapide dans le métabolisme survient (à l'origine de diarrhée, nervosité, pouls rapide, insomnie, tremblements et parfois douleurs d'angine de poitrine signe d'une ischémie cardiaque sous-jacente), la posologie doit être diminuée voire arrêtée, pour un jour ou deux, puis reprise à une posologie inférieure.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

L'expérience a montré qu'une posologie plus faible est suffisante chez les patients de faible poids.

  • Indication : Prévention des rechutes post-chirurgicales du goitre euthyroïdien
  • Posologie recommandée : 75 - 200 (microgrammes de lévothyroxine sodique/jour)

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

Le traitement doit généralement être administré à vie en prévention d'une récidive après ablation d'un goitre euthyroïdien.

Un traitement concomitant de l'hyperthyroïdie après obtention d'une euthyroïdie est indiqué le temps de la prise du médicament antithyroïdien.

Un ECG préalable est utile car les changements de l'ECG due à l'hypothyroïdie peuvent être confondus avec des signes d'ischémie cardiaque à l'ECG. Si une augmentation trop rapide dans le métabolisme survient (à l'origine de diarrhée, nervosité, pouls rapide, insomnie, tremblements et parfois douleurs d'angine de poitrine signe d'une ischémie cardiaque sous-jacente), la posologie doit être diminuée voire arrêtée, pour un jour ou deux, puis reprise à une posologie inférieure.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Excepté pour les nouveau-nés atteints d'hypothyroïdie congénitale, où la substitution rapide est importante, le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

  • Population pédiatrique

Pour les nouveau-nés et les nourrissons atteints d'hypothyroïdie congénitale, où la substitution rapide est importante, la posologie initiale recommandée est de 10 à 15 microgrammes par kg de poids corporel par jour pour les 3 premiers mois. Par la suite, la posologie doit être ajustée individuellement en fonction de l'état clinique, des résultats de la TSH et de l'hormone thyroïdienne.

  • Indication : Hormonothérapie substitutive chez les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants.
  • Posologie recommandée : . posologie initiale pour l'hypothyroïdie congénitale : 10 - 15 microgrammes de lévothyroxine sodique/jour . posologie optimale : 100 - 150 microgrammes/m² de surface corporelle

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

Un ECG préalable est utile car les changements de l'ECG due à l'hypothyroïdie peuvent être confondus avec des signes d'ischémie cardiaque à l'ECG. Si une augmentation trop rapide dans le métabolisme survient (à l'origine de diarrhée, nervosité, pouls rapide, insomnie, tremblements et parfois douleurs d'angine de poitrine signe d'une ischémie cardiaque sous-jacente), la posologie doit être diminuée voire arrêtée, pour un jour ou deux, puis reprise à une posologie inférieure.

Les nourrissons doivent recevoir la posologie totale au moins 30 minutes avant le premier repas de la journée. Les comprimés doivent être dissous dans l'eau et la solution, préparée extemporanément, doit être administrée avec un peu plus de liquide.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

  • Population pédiatrique

Pour les enfants atteints d'hypothyroïdie acquise, la posologie initiale recommandée est de 12,5 à 50 microgrammes par jour. La posologie doit être progressivement augmentée toutes les 2 à 4 semaines en fonction de l'état clinique, des résultats de la TSH et de l'hormone thyroïdienne jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution .

  • Indication : Hormonothérapie substitutive chez les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants.
  • Posologie recommandée : . posologie initiale pour l'hypothyroïdie congénitale : 12,5 - 50 microgrammes de lévothyroxine sodique/jour . posologie optimale : 100 - 150 microgrammes/m² de surface corporelle

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

Un ECG préalable est utile car les changements de l'ECG due à l'hypothyroïdie peuvent être confondus avec des signes d'ischémie cardiaque à l'ECG. Si une augmentation trop rapide dans le métabolisme survient (à l'origine de diarrhée, nervosité, pouls rapide, insomnie, tremblements et parfois douleurs d'angine de poitrine signe d'une ischémie cardiaque sous-jacente), la posologie doit être diminuée voire arrêtée, pour un jour ou deux, puis reprise à une posologie inférieure.

Les nourrissons doivent recevoir la posologie totale au moins 30 minutes avant le premier repas de la journée. Les comprimés doivent être dissous dans l'eau et la solution, préparée extemporanément, doit être administrée avec un peu plus de liquide.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques. Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

L'expérience a montré qu'une posologie plus faible est suffisante chez les patients de faible poids.

  • Indication : Traitement à visée freinatrice dans le cancer de la thyroïde
  • Posologie recommandée : 150 - 300 microgrammes de lévothyroxine sodique/jour

Les posologies quotidiennes peuvent être administrées en une seule fois.

  • Posologie

Afin de traiter chaque patient en fonction de ses besoins individuels, les comprimés sont disponibles avec une teneur en lévothyroxine sodique de 13 à 200 microgrammes. Les patients doivent donc habituellement prendre qu'un seul comprimé par jour. Les recommandations posologiques ne sont données qu'à titre indicatif.

La posologie quotidienne devra être déterminée sur la base de tests de laboratoire et sur les examens cliniques.

Comme un certain nombre de patients présentent des concentrations élevées de T4 et fT4, la concentration basale sérique de l'hormone stimulant la thyroïde (TSH) fournit une information plus fiable pour suivre le cours de traitement.

Le traitement hormonal de la thyroïde doit être débuté à faible dose et augmenté progressivement toutes les 2 à 4 semaines jusqu'à obtention de la posologie optimale de substitution.

  • Personnes âgées

Chez les patients âgés, chez les patients atteints de maladie coronarienne, et chez les patients atteints d'hypothyroïdie sévère ou chronique, une prudence particulière est requise lors de l'initiation du traitement par hormones thyroïdiennes, c'est-à-dire, il faut administrer une posologie initiale faible (par exemple, 12,5 microgrammes/jour) qui devra alors être augmentée progressivement et à intervalles réguliers (par exemple, une augmentation progressive de 12,5 microgrammes/jour toutes les deux semaines) avec une surveillance fréquente des résultats biologiques. Une posologie, inférieure à la posologie optimale de substitution, et ne résultant donc pas d'une correction complète des taux de TSH, pourrait cependant être prise en considération.

L'expérience a montré qu'une posologie plus faible est suffisante chez les patients de faible poids et chez les patients avec un grand goitre nodulaire.