L-thyroxine (lévothyroxine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    150 microgrammes/mlN/A

  • Formes galéniques

    solution buvable en gouttessolution injectable

  • Classe Thérapeutique

    H03AA - HORMONES THYROIDIENNES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser l-thyroxine ?

  • Traitement substitutif

  • Traitement curatif

  • Effectuer une surveillance biologique

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Dans les formes hautes

  • Dans les formes basses

      Illustration consindications

      Quelles sont les contre-indications de l-thyroxine ?

      • Autre traitement en cours

        • Trt par sympathomimetique direct
        • Trt par sympathomimetique indirect
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie decompensee
      • Grossesse

        • Trt par antithyroidien
      • Hypersensibilite

        • Hypersensibilite 6 iodomethylnorcholesterol
        • Hypersensibilite a l'un des excipients
        • Hypersensibilite amidotrizoate
        • Hypersensibilite amiodarone
        • Hypersensibilite ammonium iodure
        • Hypersensibilite carraghenate
        • Hypersensibilite clioquinol
        • Hypersensibilite croisee
        • Hypersensibilite esters acides gras iodes huile oeillette
        • Hypersensibilite fucus
        • Hypersensibilite ibacitabine
        • Hypersensibilite iobenguane
        • Hypersensibilite iobitridol
        • Hypersensibilite iode derives
        • Hypersensibilite iode mineral
        • Hypersensibilite iodoquinol
        • Hypersensibilite ioflupane 123 i
        • Hypersensibilite iohexol
        • Hypersensibilite iomeprol
        • Hypersensibilite iopamidol
        • Hypersensibilite iopentol
        • Hypersensibilite iopromide
        • Hypersensibilite ioversol
        • Hypersensibilite ioxaglate
        • Hypersensibilite ioxitalamate / ioxitalamique acide
        • Hypersensibilite levothyroxine
        • Hypersensibilite liothyronine
        • Hypersensibilite potassium iodure
        • Hypersensibilite povidone iodee
        • Hypersensibilite propyleneglycol derives
        • Hypersensibilite sodium iodure
        • Hypersensibilite tiratricol
      • Hyperthyroidie

        • Hyperthyroidie non controlee
      • Infarctus du myocarde

      • Insuffisance surrenalienne

        • Insuffisance surrenalienne non controlee
      • Myocardite

        • Myocardite aigue
      • Obesite

      • Panhypopituitarisme

      • Angor

        • Angor instable
      • Arythmie cardiaque

        • Arythmie cardiaque non controlee
      • Autre traitement en cours

        • Trt par millepertuis
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie decompensee
      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque decompensee
      • Insuffisance coronarienne

        • Insuffisance coronarienne non controlee
      • Interaction d'origine alimentaire

        • Apport de millepertuis
      • Pathologie coronarienne

      • Alcoolisme chronique

      • Allaitement

      • Angor

      • Anorexie

      • Arythmie cardiaque

        • Arythmie cardiaque controlee
      • Atteinte cardiovasculaire

        • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
      • Atteinte hepatique

      • Autre traitement en cours

        • Trt par anticoagulant oral
        • Trt par antidiabetique
        • Trt par derive coumarinique
        • Trt par insuline
        • Trt par orlistat
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie compensee
      • Convulsions

        • Convulsions antecedent personnel
      • Denutrition

      • Diabete autre

      • Diabete type i

      • Diabete type ii

      • Dysfonctionnement surrenalien

      • Enfant

      • Epilepsie

        • Epilepsie antecedent personnel
      • Exposition a une temperature extreme

      • Femme menopausee

      • Grossesse

      • Hypertension arterielle

      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque decompensee
      • Insuffisance coronarienne

        • Insuffisance coronarienne controlee
      • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hypophysaire

      • Insuffisance surrenalienne

        • Insuffisance surrenalienne controlee
      • Interaction d'origine alimentaire

        • Apport de germes de soja
        • Apport de sauce soja
      • Nourrisson

      • Nouveau-ne

      • Pathologie coronarienne

      • Quel que soit le terrain

      • Sujet age

      • Trouble psychotique / psychose

      • Tuberculose

      • Alcoolisme chronique

      • Allaitement

      • Arythmie cardiaque

        • Arythmie cardiaque controlee
      • Atteinte hepatique

      • Autre traitement en cours

        • Trt par anticoagulant oral
        • Trt par antidiabetique
        • Trt par derive coumarinique
        • Trt par insuline
        • Trt par orlistat
      • Cardiopathie

        • Cardiopathie compensee
      • Convulsions

        • Convulsions antecedent personnel
      • Diabete autre

      • Diabete type i

      • Diabete type ii

      • Enfant

      • Epilepsie

        • Epilepsie antecedent personnel
      • Exposition a une temperature extreme

      • Femme menopausee

      • Grossesse

      • Hypertension arterielle

      • Insuffisance cardiaque

        • Insuff cardiaque decompensee
      • Insuffisance coronarienne

        • Insuffisance coronarienne controlee
      • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hypophysaire

      • Insuffisance surrenalienne

        • Insuffisance surrenalienne controlee
      • Nourrisson

      • Nouveau-ne

      • Pathologie coronarienne

      • Premature

      • Sujet age

      • Trouble psychotique / psychose

      Illustration side-effect

      Quels sont les effets indésirables de l-thyroxine ?

      SEVERE(S)
      • cephalee
      • cheveux alteration
      • fievre
      • hypersudation
      MODERE(S) OU SEVERE(S)
      • amaigrissement
      • angor
      • appetit augmentation
      • arret cardiaque
      • arythmie
      • bilan thyroidien perturbation
      • bouffee vasomotrice
      • collapsus cardiovasculaire
      • coma
      • confusion mentale
      • conscience trouble
      • convulsion
      • deces mortalite
      • douleur oppression thoracique
      • electrocardiogramme modification
      • eruption cutanee
      • erytheme
      • fibrillation auriculaire
      • hyperkinesie
      • hypertension arterielle
      • hyperthyroidie
      • infarctus du myocarde
      • insuffisance cardiaque
      • insuffisance cardiaque congestive
      • irritabilite
      • mydriase
      • oedeme
      • oedeme de quincke angioedeme
      • palpitations
      • prurit
      • psychose
      • tachycardie
      MODERE(S)
      • agitation
      • crampe musculaire
      • cycle menstruel irregulier
      • demineralisation osseuse
      • faiblesse musculaire
      • hypertension intracranienne
      • insomnie
      • nervosite
      • osteoporose
      • pseudo tumeur cerebrale
      • reaction locale au point dinjection
      • soudure prematuree des epiphyses
      • tremblement
      MINEUR(S) OU MODERE(S)
      • diarrhee
      • douleur abdominale
      • hypercalciurie
      • nausee vomissement
      Illustration general

      Liste des présentations disponibles

      • Illustration de la forme galénique

        L-THYROXINE SERB 150 microgrammes/ml, solution buvable en gouttes

        1 flacon(s) en verre jaune(brun) compte-gouttes polyéthylène de 15 ml

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 4,72
      • Illustration de la forme galénique

        L-THYROXINE SERB, solution injectable

        6 ampoule(s) en verre de 1 ml

        • REMBOURSABLE :
        • PRIX :
        Illustration posology

        Quelle est la posologie de l-thyroxine ?

        • Posologie
        • Les doses administrées varient suivant l'intensité de l'hypothyroïdie, l'âge du sujet et la tolérance individuelle.

        • Avant le traitement, pour adapter la posologie, il est recommandé d'effectuer les dosages radio-immunologiques de T3, T4, TSH ou, à défaut, un dosage d'iodémie hormonale.

        • L'hypothyroïdie étant dans la majorité des cas une maladie définitive, le traitement par lévothyroxine doit être poursuivi indéfiniment.

        • Chez l'adulte

        . Dans les hypothyroïdies biologiquement majeures, une hormonothérapie substitutive complète requiert en moyenne chez l'adulte 100 à 150 microgrammes en une seule prise le matin à jeun. Cette posologie sera établie progressivement et avec prudence : débuter par 25 microgrammes par jour, puis augmenter la dose journalière de 25 microgrammes par palier d'une semaine environ.

        . Une fois la posologie établie en plateau depuis suffisamment longtemps, faire un nouveau contrôle biologique. Vérifier par le dosage de T3 et T4 qu'il n'y a pas de surdosage et contrôler que la TSH, dans les hypothyroïdies d'origine basse, est normalisée.

        • Posologie
        • Les doses administrées varient suivant l'intensité de l'hypothyroïdie, l'âge du sujet et la tolérance individuelle.

        • Avant le traitement, pour adapter la posologie, il est recommandé d'effectuer les dosages radio-immunologiques de T3, T4, TSH ou, à défaut, un dosage d'iodémie hormonale.

        • L'hypothyroïdie étant dans la majorité des cas une maladie définitive, le traitement par lévothyroxine doit être poursuivi indéfiniment.

        • Population pédiatrique

        . La dose d'entretien est généralement de 100 à 150 microgrammes par m² de surface corporelle.

        . Chez les enfants atteints d'hypothyroïdie acquise, la dose initiale recommandée est de 12,5 à 50 microgrammes par jour. La dose doit être augmentée progressivement toutes les 2 à 4 semaines en fonction des résultats cliniques et biologiques (hormones thyroïdiennes et TSH), jusqu'à ce que la dose de substitution complète soit atteinte.

        • Posologie
        • Les doses administrées varient suivant l'intensité de l'hypothyroïdie, l'âge du sujet et la tolérance individuelle.

        • Avant le traitement, pour adapter la posologie, il est recommandé d'effectuer les dosages radio-immunologiques de T3, T4, TSH ou, à défaut, un dosage d'iodémie hormonale.

        • L'hypothyroïdie étant dans la majorité des cas une maladie définitive, le traitement par lévothyroxine doit être poursuivi indéfiniment.

        • Population pédiatrique

        . La dose d'entretien est généralement de 100 à 150 microgrammes par m² de surface corporelle.

        . Chez les nouveau-nés et les nourrissons atteints d'hypothyroïdie congénitale, où la substitution rapide est importante, la dose initiale recommandée est de 10 à 15 microgrammes par kg de poids corporel par jour pendant les 3 premiers mois. Par la suite, la dose doit être ajustée individuellement en fonction des résultats cliniques et biologiques (hormones thyroïdiennes et TSH).