Lyrica (prégabaline)

Médicaments à base de prégabaline :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    75 mg300 mg25 mg100 mg20 mg/ml200 mg150 mg50 mg

  • Formes galéniques

    gélulesolution buvable

  • Classe Thérapeutique

    N03AX - AUTRES ANTIEPILEPTIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser lyrica ?

  • Dans les formes peripheriques

  • Chez l'adulte

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Avec generalisation secondaire

  • Sans generalisation secondaire

  • Chez l'adulte

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de lyrica ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Enfant

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite parahydroxybenzoates
    • Hypersensibilite pregabaline
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme de quincke

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par sodium oxybate
  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament ralentissant transit
    • Trt par opiace / opioide
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance renale chronique

  • Lesion medullaire

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

  • Trouble de la vision

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament ralentissant transit
    • Trt par opiace / opioide
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance renale chronique

  • Lesion medullaire

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

  • Trouble de la vision

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de lyrica ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acuite visuelle modification
  • agitation
  • agressivite
  • agueusie
  • alat modification
  • amaigrissement
  • amenorrhee
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anorexie
  • anorgasmie orgasme trouble
  • anurie
  • anxiete
  • apathie
  • appetit augmentation
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • arythmie
  • asat modification
  • ascite
  • asthenie
  • ataxie
  • augmentation du volume mammaire
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • cauchemar
  • cecite
  • cephalee
  • champ visuel anomalie
  • coma
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • congestion nasale
  • conjonctivite
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • depression
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • diplopie
  • distension abdominale
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur cervicale
  • douleur mammaire
  • douleur oculaire
  • douleur oppression thoracique
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyschromatopsie
  • dysesthesie
  • dysgraphie
  • dyskinesie
  • dysmenorrhee
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • dysurie
  • ejaculation retardee
  • electrocardiogramme modification
  • epanchement articulaire
  • epistaxis
  • equilibre trouble
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • euphorie
  • fievre
  • flatulence meteorisme
  • flush
  • frisson
  • galactorrhee
  • gorge constriction
  • gynecomastie
  • hallucination
  • hepatite
  • humeur trouble
  • hyperacousie
  • hyperactivite
  • hyperamylasemie
  • hypercreatininemie
  • hyperesthesie
  • hyperglycemie
  • hyperlipasemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypertonie musculaire
  • hypoesthesie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypokinesie
  • hyporeflexie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • ictere
  • impuissance
  • incontinence urinaire
  • infection des voies respiratoires
  • insomnie
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • irritabilite
  • irritation oculaire
  • keratite
  • langage trouble
  • langue hypertrophie
  • langue oedeme
  • larmoiement
  • lethargie
  • leucopenie
  • levee de linhibition psychomotrice
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • marche trouble
  • memoire trouble
  • myalgie
  • mydriase
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • neutropenie
  • nystagmus
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme palpebral
  • oedeme peripherique
  • oedeme pulmonaire
  • oligurie
  • oscillopsie
  • pancreatite aigue
  • panique
  • paresthesie
  • parosmie
  • personnalite trouble
  • pharyngite
  • photopsie phosphene
  • polydipsie
  • prise ponderale
  • prurit
  • raideur musculaire
  • raynaud syndrome
  • reaction allergique
  • reflux gastro oesophagien
  • refroidissement des extremites
  • retention durine
  • rhabdomyolyse
  • rhinite
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • secheresse oculaire
  • sensation ebrieuse
  • sensibilisation
  • sialorrhee
  • sifflement pulmonaire
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • strabisme
  • stupeur
  • sueurs nocturnes
  • syncope
  • syndrome de sevrage
  • syndrome grippal
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • thrombocytopenie
  • toux
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • trouble sexuel
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 75 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 56 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 24,65
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 300 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 56 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 24,65
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 25 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 56 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 11,28
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 100 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 84 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 36,33
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 20 mg/ml, solution buvable

    1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 473 ml avec seringue(s) pour administration orale

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 43,36
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 200 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 84 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 36,33
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 150 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 56 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 24,65
  • Illustration de la forme galénique

    LYRICA 50 mg, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 84 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 26,57
Illustration posology

Quelle est la posologie de lyrica ?

La posologie varie de 150 à 600 mg par jour, en deux ou en trois prises.

  • Douleurs neuropathiques

Le traitement par prégabaline peut être instauré à la dose de 150 mg par jour administrée en deux ou en trois prises. En fonction de la réponse et de la tolérance du patient, la dose peut être augmentée à 300 mg par jour après un intervalle de 3 à 7 jours, et peut si nécessaire être augmentée à la dose maximale de 600 mg par jour après un intervalle supplémentaire de 7 jours.

  • Interruption du traitement par la prégabaline

Conformément aux pratiques cliniques actuelles, si le traitement par la prégabaline doit être interrompu, il est recommandé de le faire progressivement sur une période minimale d'1 semaine quelle que soit l'indication (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

  • Insuffisance hépatique

Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

La sécurité d'emploi et l'efficacité de la prégabaline chez les enfants de moins de 12 ans et chez les adolescents (12-17 ans) n'ont pas été démontrées. Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation posologique ne peut être établie.

  • Sujet âgé

En raison d'une diminution de la fonction rénale, une réduction de la dose de prégabaline peut être nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

La posologie varie de 150 à 600 mg par jour, en deux ou en trois prises.

  • Epilepsie

Le traitement par prégabaline peut être instauré à la dose de 150 mg par jour administrée en deux ou trois prises. En fonction de la réponse et de la tolérance du patient, la dose peut être augmentée à 300 mg par jour après 1 semaine. La dose maximale de 600 mg par jour peut être atteinte après un délai supplémentaire d'une semaine.

  • Interruption du traitement par la prégabaline

Conformément aux pratiques cliniques actuelles, si le traitement par la prégabaline doit être interrompu, il est recommandé de le faire progressivement sur une période minimale d'1 semaine quelle que soit l'indication (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

  • Insuffisance hépatique

Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

La sécurité d'emploi et l'efficacité de la prégabaline chez les enfants de moins de 12 ans et chez les adolescents (12-17 ans) n'ont pas été démontrées. Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation posologique ne peut être établie.

  • Sujet âgé

En raison d'une diminution de la fonction rénale, une réduction de la dose de prégabaline peut être nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

La posologie varie de 150 à 600 mg par jour, en deux ou en trois prises.

  • Trouble Anxieux Généralisé

La posologie varie de 150 à 600 mg par jour, en deux ou en trois prises. La nécessité de poursuivre le traitement doit être réévaluée régulièrement.

Le traitement par prégabaline peut être instauré à la dose de 150 mg par jour. En fonction de la réponse et de la tolérance du patient, la dose peut être augmentée à 300 mg par jour après 1 semaine. Après un délai supplémentaire d'une semaine, la dose peut être augmentée à 450 mg par jour. La dose maximale de 600 mg par jour peut être atteinte après un délai supplémentaire d'une semaine.

  • Interruption du traitement par la prégabaline

Conformément aux pratiques cliniques actuelles, si le traitement par la prégabaline doit être interrompu, il est recommandé de le faire progressivement sur une période minimale d'1 semaine quelle que soit l'indication (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

  • Insuffisance hépatique

Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Population pédiatrique

La sécurité d'emploi et l'efficacité de la prégabaline chez les enfants de moins de 12 ans et chez les adolescents (12-17 ans) n'ont pas été démontrées. Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation posologique ne peut être établie.

  • Sujet âgé

En raison d'une diminution de la fonction rénale, une réduction de la dose de prégabaline peut être nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

La posologie varie de 150 à 600 mg par jour, en deux ou en trois prises.

  • Interruption du traitement par la prégabaline

Conformément aux pratiques cliniques actuelles, si le traitement par la prégabaline doit être interrompu, il est recommandé de le faire progressivement sur une période minimale d'1 semaine quelle que soit l'indication (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

  • Insuffisance rénale

La prégabaline est éliminée de la circulation générale principalement par voie rénale sous forme inchangée. La clairance de la prégabaline étant directement proportionnelle à la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), chez les patients présentant une insuffisance rénale une réduction de la dose devra être établie individuellement en tenant compte de la clairance de la créatinine (CLcr), comme indiqué ci-dessous, calculée selon la formule suivante :

CLcr (ml/min) = [1,23 x 140 - âge (années) x poids (kg) / créatinine sérique (micromol/litre)] (x 0,85 pour les femmes)

La prégabaline est éliminée efficacement du plasma par hémodialyse (50 % du médicament en 4 heures). Pour les patients hémodialysés, la dose journalière de prégabaline doit être adaptée en tenant compte de la fonction rénale. En plus de la dose journalière, une dose supplémentaire doit être administrée immédiatement après chaque hémodialyse de 4 heures (ci-dessous).

Adaptation de la dose de prégabaline selon la fonction rénale

Clairance de la créatinine (CLcr) (ml/min) : > ou = 60 Dose journalière totale de prégabaline () - dose initiale (mg/jour) : 150 Dose journalière totale de prégabaline () - dose maximale (mg/jour) : 600 Schéma posologique : BID ou TID

Clairance de la créatinine (CLcr) (ml/min) : > ou = 30 - < 60 Dose journalière totale de prégabaline () - dose initiale (mg/jour) : 75 Dose journalière totale de prégabaline () - dose maximale (mg/jour) : 300 Schéma posologique : BID ou TID

Clairance de la créatinine (CLcr) (ml/min) : > ou = 15 - < 30 Dose journalière totale de prégabaline () - dose initiale (mg/jour) : 25 - 50 Dose journalière totale de prégabaline () - dose maximale (mg/jour) : 150 Schéma posologique : une fois par jour ou BID

Clairance de la créatinine (CLcr) (ml/min) : < 15 Dose journalière totale de prégabaline () - dose initiale (mg/jour) : 25 Dose journalière totale de prégabaline () - dose maximale (mg/jour) : 75 Schéma posologique : une fois par jour

Dose supplémentaire après hémodialyse (mg) Dose journalière totale de prégabaline () - dose initiale (mg/jour) : 25 Dose journalière totale de prégabaline () - dose maximale (mg/jour) : 100 Schéma posologique : dose unique (**)

TID = trois doses séparées BID = deux doses séparées (*) La Dose Journalière Totale (mg/jour) doit être divisée par le nombre de prises indiqué pour obtenir le nombre de mg par prise. (**) La dose supplémentaire est une dose complémentaire administrée en une seule prise.

  • Population pédiatrique

La sécurité d'emploi et l'efficacité de la prégabaline chez les enfants de moins de 12 ans et chez les adolescents (12-17 ans) n'ont pas été démontrées. Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation posologique ne peut être établie.

  • Sujet âgé

En raison d'une diminution de la fonction rénale, une réduction de la dose de prégabaline peut être nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").