Nivaquine (CHLOROQUINE)

Médicaments à base de CHLOROQUINE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser nivaquine ?

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • Traitement symptomatique

  • Traitement au long cours

    • Traitement d'appoint

    • Traitement preventif des rechutes

      • Traitement preventif

      Illustration consindications

      Quelles sont les contre-indications de nivaquine ?

      • Allaitement

      • Allergie alimentaire

        • Allergie au ble
      • Autre traitement en cours

        • Trt par citalopram
        • Trt par domperidone
        • Trt par escitalopram
        • Trt par med provoquant torsades pointe
      • Dress syndrome

      • Nourrisson

        • Nourrisson de moins de 12 mois
      • Nouveau-ne

      • Retinopathie

      • Autre traitement en cours

        • Trt par antiarythmique classe iii
        • Trt par antiarythmique classe ia
        • Trt par antipsychotique
        • Trt par halofantrine
        • Trt par lumefantrine
        • Trt par med augmentant intervalle qt
        • Trt par medicament retinotoxique
        • Trt par pentamidine
        • Trt par tamoxifene
      • Deficit en sucrase-isomaltase

      • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

      • Grossesse

      • Intolerance genetique au fructose

      • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

        • Hypersensibilite fructose (intolerance)
        • Hypersensibilite galactose (intolerance)
        • Hypersensibilite glucose (intolerance)
        • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
        • Syndrome malabsorption glucose/galactose
      • Convulsions

      • Diabete autre

      • Diabete type i

      • Diabete type ii

      • Enfant

        • Enfant de moins de 6 ans
      • Epilepsie

      • Femme en age de procreer

      • Homme en age de procreer

      • Hypoglycemie

      • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance renale aigue

      • Insuffisance renale chronique

      • Nourrisson

        • Nourrisson de plus de 12 mois
      • Quel que soit le terrain

      • Regime cetogene

      • Regime hypocalorique

      • Regime hypoglucidique

      • Arythmie cardiaque

        • Espace qt allonge
        • Espace qt allonge antecedent familial
        • Espace qt allonge congenital
      • Arythmie ventriculaire

        • Arythmie ventriculaire atcd personnel
      • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cutanee

      • Atteinte oculaire

      • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

      • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

      • Bloc de branche

      • Bradycardie

        • Bradycardie < 50 battements par min
      • Cardiomyopathie

      • Dermatose

      • Diabete autre

      • Diabete type i

      • Diabete type ii

      • Enfant

        • Enfant de moins de 6 ans
      • Femme

      • Hypoglycemie

      • Hypokaliemie

        • Hypokaliemie non corrigee
      • Hypomagnesemie

        • Hypomagnesemie non corrigee
      • Infarctus du myocarde

      • Insuffisance cardiaque

      • Maladie rhumatismale

      • Nourrisson

        • Nourrisson de plus de 12 mois
      • Porphyrie cutanee

        • Porphyrie cutanee tardive
      • Psoriasis

      • Quel que soit le terrain

      • Regime cetogene

      • Regime hypocalorique

      • Regime hypoglucidique

      • Sujet age

        • Sujet age de plus de 65 ans
      • Trouble de la conduction

      • Trouble de la vision

      • Trouble hydroelectrolytique

        • Hypokaliemie non corrigee
        • Hypomagnesemie non corrigee
      Illustration side-effect

      Quels sont les effets indésirables de nivaquine ?

      SEVERE(S)
      • agranulocytose
      • anemie
      • anemie hemolytique
      • aplasie medullaire
      • arret cardiaque
      • arret respiratoire
      • arythmie
      • bloc auriculo ventriculaire
      • bloc sino auriculaire
      • bradycardie
      • cardiomyopathie
      • collapsus cardiovasculaire
      • coma
      • conduction trouble
      • deces mortalite
      • depression respiratoire
      • electrocardiogramme modification
      • fibrillation ventriculaire
      • hemolyse
      • hypokaliemie
      • hypoplasie medullaire
      • hypotension arterielle
      • insuffisance cardiaque
      • insuffisance ventriculaire gauche
      • leucopenie
      • neutropenie
      • obnubilation
      • tachycardie
      • tachysystolie ventriculaire
      • thrombocytopenie
      • torsade de pointe
      MODERE(S) OU SEVERE(S)
      • accommodation trouble
      • acouphene bourdonnement doreille
      • acuite visuelle modification
      • agitation
      • agressivite
      • alat modification
      • alopecie
      • anaphylaxie
      • anxiete
      • asat modification
      • atrophie musculaire
      • bilirubine modification
      • bronchospasme asthme
      • cecite
      • cephalee
      • champ visuel anomalie
      • cheveux alteration
      • coloration tegument
      • confusion mentale
      • convulsion
      • cornee depot
      • cornee oedeme
      • cornee opacite
      • degenerescence maculaire
      • depigmentation
      • depression
      • dermatite
      • douleur cervicale
      • dress syndrome
      • dyschromatopsie
      • dyskinesie
      • dystonie
      • eosinophilie
      • eruption cutanee
      • erytheme pigmente fixe
      • erytheme polymorphe
      • erythrodermie dermatite exfoliative
      • exantheme
      • faiblesse musculaire
      • gamma gt modification
      • hallucination
      • hepatite
      • hepatite fulminante
      • hyperpigmentation
      • hypoacousie surdite
      • hyporeflexie
      • insomnie
      • keratopathie
      • lactico deshydrogenase modification
      • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
      • memoire trouble
      • myopathie
      • nervosite
      • neuromyopathie
      • neuropathie peripherique
      • nevrite
      • oedeme de quincke angioedeme
      • phosphatase alcaline modification
      • photophobie
      • photosensibilisation medicamenteuse
      • pneumonie
      • polyradiculonevrite
      • porphyrie
      • prurit
      • psoriasis
      • psychose
      • pustulose
      • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
      • reaction allergique
      • retinopathie
      • scotome
      • sommeil trouble
      • stevens johnson syndrome
      • syndrome extrapyramidal
      • taux prothrombine modification
      • tendance tentative suicidaire
      • toxidermie bulleuse pemphigus
      • tremblement
      • urticaire
      • vertige etourdissement
      • vision alteration
      • vision floue
      MINEUR(S) OU MODERE(S)
      • amaigrissement
      • anorexie
      • appetit perte
      • diarrhee
      • douleur abdominale
      • dyspepsie
      • hypoglycemie
      • nausee vomissement
      • stomatite
      • ulceration buccale
      Illustration general

      Liste des présentations disponibles

      • Illustration de la forme galénique

        NIVAQUINE 25 mg/5 ml, sirop

        1 flacon(s) en verre brun de 150 ml avec cuillère-mesure polystyrène

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 8,45
      • Illustration de la forme galénique

        NIVAQUINE 100 mg, comprimé sécable

        10 plaquette(s) PVC-Aluminium de 10 comprimé(s)

        • REMBOURSABLE : 65%
        • PRIX : 5,57
        Illustration posology

        Quelle est la posologie de nivaquine ?

        Voie orale. Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas. Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le médicament après le repas du matin ou du midi.

        Une cuillère-mesure (5 ml) contient 25 mg de chloroquine base.

        • Traitement curatif du paludisme

        Adulte : la forme comprimé mieux adaptée à la délivrance de la dose adéquate doit être préférée : 600 mg en une prise, puis 300 mg, six heures plus tard. 2ème et le 3ème jours : 300 mg par jour en une seule prise.

        En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes, il faut suspecter une résistance du Plasmodium à la chloroquine et envisager rapidement un autre traitement antipaludique.

        Voie orale.

        Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas. Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le médicament après le repas du matin ou du midi.

        Une cuillère-mesure (5 ml) contient 25 mg de chloroquine base.

        • Traitement curatif du paludisme

        Enfant 1er jour : 10 mg/kg en une prise puis, 5 mg/kg, six heures plus tard. 2ème et 3ème jours : 5 mg/kg/jour.

        En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes, il faut suspecter une résistance du Plasmodium à la chloroquine et envisager rapidement un autre traitement antipaludique.

        Voie orale. Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas. Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le médicament après le repas du matin ou du midi.

        Une cuillère-mesure (5 ml) contient 25 mg de chloroquine base.

        • Traitement prophylactique du paludisme

        Le traitement doit débuter le jour du départ, il doit être poursuivi pendant toute la durée du risque d'impaludation et pendant les quatre semaines suivant le retour de la zone d'endémie.

        Adulte : la forme comprimé mieux adaptée à la délivrance de la dose adéquate doit être préférée : 100 mg par jour.

        Voie orale. Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas. Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le médicament après le repas du matin ou du midi.

        Une cuillère-mesure (5 ml) contient 25 mg de chloroquine base.

        Traitement prophylactique du paludisme

        Le traitement doit débuté le jour du départ, il doit être poursuivi pendant toute la durée du risque d'impaludation et pendant les quatre semaines suivant le retour de la zone d'endémie.

        Enfant : 1,7 mg/kg par jour.

        Voie orale. Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas. Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le médicament après le repas du matin ou du midi.

        Une cuillère-mesure (5 ml) contient 25 mg de chloroquine base.

        • Traitement prophylactique du paludisme

        Le traitement doit débuté le jour du départ, il doit être poursuivi pendant toute la durée du risque d'impaludation et pendant les quatre semaines suivant le retour de la zone d'endémie.

        En dessous de 10 kg : une cuillère mesure (25 mg), un jour sur deux.