Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Conditions de prescription

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Ozurdex (dexaméthasone)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Traitement curatif

  • Occlusion de la branche veineuse retinienne (obvr)

  • En cas d'oedeme maculaire secondaire a une ovcr

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans les formes non infectieuses

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Chez les patients pseudophaques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'oedeme maculaire diabetique (omd)

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Aphakie

  • Glaucome

  • Implant chambre anterieure de l'oeil (ica)

  • Infection oculaire

    • Infection oculaire active
    • Infection oculaire herpetique
    • Infection oculaire superficielle
    • Infection oculaire suspectee
    • Infection perioculaire
  • Keratite mycosique

  • Keratite virale

    • Keratite herpetique
    • Keratoconjonctivite virale
  • Lesion oculaire

  • Retinopathie

    • Occlusion vasc. retinienne
  • Enfant

  • Infection virale

    • Infection oculaire atcd personnel
  • Lesion oculaire

    • Lesion oculaire antecedent personnel
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme maculaire

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la vision

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    Aucun résultat à afficher
    rare (< 1%)
    • accident vasculaire cerebral
    • agueusie
    • amnesie
    • aphonie
    • asthenie
    • ataxie
    • blepharite
    • blepharoptose ptosis
    • bouffee vasomotrice
    • brulure locale
    • cataracte
    • cecite
    • cephalee
    • champ visuel anomalie
    • cicatrisation retard
    • conjonctive hyperhemie
    • conjonctive oedeme
    • conjonctivite
    • convulsion
    • coordination trouble
    • cornee depot
    • cornee modification
    • cornee oedeme
    • cornee pigmentation
    • cornee ulceration
    • corps vitre atteinte
    • cristallin modification
    • decollement retinien
    • dorsalgie
    • douleur oculaire
    • douleur oppression thoracique
    • dysgueusie
    • eczema ophtalmique
    • effet tyndall
    • endophtalmie
    • euphorie
    • exophtalmie
    • flush
    • glaucome
    • hemorragie oculaire
    • hyperacousie
    • hypertension hypertonie oculaire
    • hypertension intracranienne
    • hypotension arterielle
    • hypotonie oculaire
    • infection oculaire
    • inflammation chambre anterieure oeil
    • irritation oculaire
    • keratite
    • keratopathie
    • lesion du nerf optique
    • lesion retinienne
    • lethargie
    • malaise lipothymie
    • memoire trouble
    • mydriase
    • neuropathie peripherique
    • nevrite
    • oedeme facial
    • oedeme papillaire
    • paresthesie
    • photopsie phosphene
    • picotement
    • prurit
    • reaction allergique
    • reaction locale au point dinjection
    • retinopathie
    • secheresse oculaire
    • sensation corps etranger
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • syncope
    • uveite
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    • vision alteration
    • vision corps flottants myodesopsie
    • vision floue
    Aucun résultat à afficher

    Conditions de prescription et de délivrance

    En bref

    Médicament d'exception à prescription réservée aux spécialistes et services OPHTALMOLOGIE
    • Support de prescription

      Ordonnance de médicaments, de produits ou de prestations d'exception à 4 volets établie par certains spécialistes (voir l'onglet prescription)

    • Durée maximale de prescription

      1 an

    • Prescription réservée à certains médecins spécialistes
      • aux spécialistes et services OPHTALMOLOGIE
    • Médicament d'exception

      Indications ouvrant droit à prise en charge :

      • Traitement des patients adultes ayant un œdème maculaire faisant suite à une occlusion de branche veineuse rétinienne (OBVR) ou de la veine centrale de la rétine (OVCR)
      • Traitement des patients adultes présentant une inflammation du segment postérieur de l’œil de type uvéite non infectieuse
      • Traitement de la baisse d'acuité visuelle due à un œdème maculaire diabétique (OMD) chez l'adulte lorsque la baisse d'acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 et que la prise en charge du diabète a été optimisée, chez les patients :
        - pseudophaques ;
        - ou insuffisamment répondeurs à un traitement non corticoïde ;
        - ou pour lesquels un traitement non corticoïde ne convient pas

    Grossesse et allaitement

      • Aspect malformatif

        • Les données publiées chez les femmes enceintes traitées par corticoïdes au 1er trimestre de grossesse, quelles que soient la molécule et la voie d’administration, sont rassurantes. Les données sont nombreuses et le recul est important. On peut considérer à ce jour que la survenue de fentes faciales évoquée avec les corticoïdes par voie générale n’est pas retenue.
      • Aspect fœtal et néonatal

        • Des retards de croissance intra utérins et des petits poids de naissance ont été signalés chez des enfants de mère traitée au long cours par des corticoïdes, en particulier par voie générale dans le cadre de pathologies chroniques (lupus, asthme, greffe d’organe ...). Le rôle propre de ces pathologies ne peut être exclu.
        • Un impact sur la surrénale fœtale et néonatale est en théorie possible avec tous les corticoïdes administrés à la mère par voie générale en fin de grossesse. Des perturbations surrénaliennes néonatales ont été observées suite à la répétition excessive d’injections de dexaméthasone dans le cadre d’indications obstétricales.
          Cependant, le retentissement sur la surrénale néonatale est peu probable avec un traitement d’entretien par dexaméthasone en cours de grossesse ou avec les protocoles obstétricaux actuels.

    Liste des présentations disponibles

    • OZURDEX 700 microgrammes, implant intravitréen avec applicateur

      1 sachet(s) aluminium de 1 implant(s) avec applicateur(s)

      • REMBOURSABLE : 100%
      • PRIX : 951,98

      Posologie

      Ce médicament doit être administré par un ophtalmologiste expérimenté dans les injections intravitréennes.

      • Posologie

      La dose recommandée est d'un implant de dexaméthasone à administrer dans le vitré de l'oeil atteint.

      L'administration simultanée dans les deux yeux n'est pas recommandée (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

      • OMD

      Une nouvelle administration peut être envisagée chez les patients traités par ce médicament qui ont présenté une réponse initiale au traitement et qui, selon l'avis de leur médecin, pourraient bénéficier une nouvelle fois de ce traitement, sans être exposés à un risque significatif.

      Une nouvelle administration peut être réalisée après environ six mois si le patient présente une baisse d'acuité visuelle et/ou une augmentation de l'épaisseur rétinienne, secondaire à la récidive ou à l'aggravation de l'oedème maculaire diabétique.

      À ce jour, il n'y a aucune donnée concernant l'efficacité ou la tolérance suite à l'administration de doses répétées au-delà de 7 implants de ce médicament.

      • Occlusion veineuse rétinienne et uvéite

      Une administration ultérieure peut être envisagée chez les patients qui présentent une réponse au traitement suivie d'une perte d'acuité visuelle et qui, selon l'avis de leur médecin, pourraient bénéficier d'un nouveau traitement, sans être exposés à un risque significatif (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Les patients chez qui une amélioration de la vision est maintenue ne doivent pas être traités à nouveau. Les patients présentant une détérioration de leur vision, que ce médicament ne parvient pas à ralentir, ne doivent pas être traités à nouveau.

      Les données concernant une administration répétée dans un délai inférieur à 6 mois sont très limitées (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Pour les informations concernant les données de sécurité disponibles, à ce jour, après administrations répétées au-delà de 2 implants dans les indications d'uvéite non infectieuse du segment postérieur et d'occlusion veineuse rétinienne, voir rubrique "Effets indésirables".

      Les patients doivent faire l'objet d'une surveillance après l'injection pour permettre une prise en charge précoce en cas d'infection ou d'augmentation de la pression intraoculaire (voir rubrique "Mises en gardes et précautions d'emploi").

      • Groupes de patients particuliers

      . Patients âgés (65 ans et plus) Aucune adaptation de la dose n'est nécessaire chez les patients âgés.

      . Insuffisance rénale Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance rénale. Toutefois, aucune précaution particulière n'est nécessaire pour cette population.

      . Insuffisance hépatique Ce médicamnent n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance hépatique. Toutefois, aucune précaution particulière n'est nécessaire pour cette population.

      . Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans la population pédiatrique présentant .. un oedème maculaire diabétique .. un oedème maculaire suite à une occlusion de la veine centrale de la rétine ou de la branche veineuse rétinienne

      La tolérance et l'efficacité de ce médicament dans le traitement de l'uvéite dans la population pédiatrique n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.