Prazepam (prazépam)

Médicaments à base de prazépam :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser prazepam ?

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes severes

  • Dans les formes invalidantes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de prazepam ?

  • Apnee du sommeil syndrome

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alprazolam
    • Hypersensibilite benzodiazepines
    • Hypersensibilite bromazepam
    • Hypersensibilite chlordiazepoxide
    • Hypersensibilite clobazam
    • Hypersensibilite clonazepam
    • Hypersensibilite clorazepate
    • Hypersensibilite clotiazepam
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite diazepam
    • Hypersensibilite estazolam
    • Hypersensibilite ethyle loflazepate
    • Hypersensibilite flumazenil
    • Hypersensibilite flunitrazepam
    • Hypersensibilite flurazepam
    • Hypersensibilite loprazolam
    • Hypersensibilite lorazepam
    • Hypersensibilite lormetazepam
    • Hypersensibilite medazepam
    • Hypersensibilite midazolam
    • Hypersensibilite nitrazepam
    • Hypersensibilite nordazepam
    • Hypersensibilite oxazepam
    • Hypersensibilite prazepam
    • Hypersensibilite temazepam
    • Hypersensibilite tetrazepam
    • Hypersensibilite tofisopam
    • Hypersensibilite triazolam
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Convulsions

  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par benzodiazepine
  • Convulsions

  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de prazepam ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • agranulocytose
  • agressivite
  • anorexie
  • anxiete
  • apathie
  • appetit perte
  • areflexie
  • cauchemar
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • convulsion
  • deces mortalite
  • delire
  • dependance
  • depression
  • depression myocardique
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • faiblesse musculaire
  • fragilite emotionnelle
  • hallucination
  • hypersudation
  • hypnose
  • hypotension arterielle
  • insomnie
  • irritabilite
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • palpitations
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • psychose
  • sensibilisation
  • syndrome de sevrage
  • tendance tentative suicidaire
  • tolerance accoutumance
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • apnee
  • arret respiratoire
  • bilirubine modification
  • bradycardie
  • bradypnee
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • cholestase
  • cycle menstruel irregulier
  • depression respiratoire
  • dysovulation
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • gynecomastie
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypoxie
  • ictere
  • impuissance
  • laryngospasme
  • libido trouble
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome premenstruel
  • tachycardie
  • trouble sexuel
  • urticaire
MODERE(S)
  • amnesie
  • arthralgie
  • asthenie
  • ataxie
  • bradypsychie
  • conscience trouble
  • diplopie
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyskinesie
  • dystonie
  • euphorie
  • hyperactivite
  • langage trouble
  • lethargie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • nervosite
  • oedeme des membres inferieurs
  • secheresse buccale
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
  • soumission chimique
  • syncope
  • trouble onirique
  • vigilance trouble
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • hypotonie musculaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    PRAZEPAM EG 10 mg, comprimé

    plaquette(s) aluminium PVC de 40 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 3,02
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de prazepam ?

    • Adultes

    La posologie recommandée est de 10 à 30 mg par jour; les doses plus élevées allant jusqu'à 60 mg doivent être réservées aux états anxieux les plus sévères chez les patients présentant une pathologie psychiatrique.

    Cette dose peut être administrée en une ou plusieurs prises par jour, par exemple :

    a) La totalité de la dose en une prise le soir, ou b) 1/4 de la dose le matin, 1/4 à midi et 1/2 le soir ou c) 1/2 de la dose le matin et 1/2 le soir.

    • Durée du traitement

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'état du patient et la nécessité de poursuivre le traitement doivent être réévalués régulièrement, en particulier en l'absence de symptômes. En général, la durée totale du traitement ne doit pas excéder 8 à 12 semaines, y compris la phase de réduction de la posologie.

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà de la durée maximale recommandée ; cela suppose une réévaluation préalable de l'état de santé du patient par un médecin.

    Le traitement doit être instauré à la dose minimale recommandée. La dose maximale ne doit pas être dépassée.

    La prudence est recommandée à l'arrêt du traitement.

    • Patients âgés

    Chez les patients âgés ou affaiblis, il est recommandé de débuter le traitement à la dose de 10 mg ou 15 mg de prazépam, fractionnée en plusieurs prises par jour, et d'augmenter ensuite la dose si besoin. En général, la réponse thérapeutique peut être obtenue en diminuant la dose de moitié (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Durée du traitement

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'état du patient et la nécessité de poursuivre le traitement doivent être réévalués régulièrement, en particulier en l'absence de symptômes. En général, la durée totale du traitement ne doit pas excéder 8 à 12 semaines, y compris la phase de réduction de la posologie.

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà de la durée maximale recommandée ; cela suppose une réévaluation préalable de l'état de santé du patient par un médecin.

    Le traitement doit être instauré à la dose minimale recommandée. La dose maximale ne doit pas être dépassée.

    La prudence est recommandée à l'arrêt du traitement.

    • Adolescents (de 12 à 17 ans)

    Chez les patients de moins de 18 ans, il est recommandé d'adapter la posologie en fonction de l'âge et du poids du patient, sans excéder 1 mg par kg de poids et par jour.

    • Enfants

    Il n'y a pas de données cliniques sur l'utilisation du prazépam chez l'enfant de moins de 6 ans (Cf. rubriques "Contre-indications" et "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Durée du traitement

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'état du patient et la nécessité de poursuivre le traitement doivent être réévalués régulièrement, en particulier en l'absence de symptômes. En général, la durée totale du traitement ne doit pas excéder 8 à 12 semaines, y compris la phase de réduction de la posologie.

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà de la durée maximale recommandée ; cela suppose une réévaluation préalable de l'état de santé du patient par un médecin.

    Le traitement doit être instauré à la dose minimale recommandée. La dose maximale ne doit pas être dépassée.

    La prudence est recommandée à l'arrêt du traitement.

    • Insuffisance rénale ou hépatique

    Une réduction de la posologie doit être envisagée chez les patients présentant une insuffisance rénale ou une insuffisance hépatique légère à modérée.

    • Durée du traitement

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'état du patient et la nécessité de poursuivre le traitement doivent être réévalués régulièrement, en particulier en l'absence de symptômes. En général, la durée totale du traitement ne doit pas excéder 8 à 12 semaines, y compris la phase de réduction de la posologie.

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà de la durée maximale recommandée ; cela suppose une réévaluation préalable de l'état de santé du patient par un médecin.

    Le traitement doit être instauré à la dose minimale recommandée. La dose maximale ne doit pas être dépassée.

    La prudence est recommandée à l'arrêt du traitement.