Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Pyostacine (pristinamycine)

Pyostacine (pristinamycine)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Allaitement

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe atcd personnel
    • Trt par pristinamycine
  • Dress syndrome

    • Trt par pristinamycine
  • Nouveau-ne

  • Pustulose exanthematique aigue generale (peag)

    • Trt par pristinamycine
  • Vascularite

    • Trt par pristinamycine
  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Nourrisson

  • Diabete autre

    • Pied diabetique
  • Diabete type i

    • Pied diabetique
  • Diabete type ii

    • Pied diabetique
  • Pneumopathie

  • Quel que soit le terrain

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • colite
    • colite pseudomembraneuse
    • diarrhee
    • dress syndrome
    • eczema
    • eosinophilie
    • epigastralgie
    • eruption cutanee
    • exantheme
    • gastralgie
    • hemorragie digestive
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • nausee vomissement
    • oedeme de quincke angioedeme
    • prurit
    • purpura
    • pustulose
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • saignement gastrointestinal
    • stevens johnson syndrome
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    • vascularite
    rare (< 1%)
    • agranulocytose
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • anurie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • choc anaphylactique
    • cholestase
    • cytolyse hepatique
    • gamma gt modification
    • hallucination
    • ictere
    • insuffisance renale aigue
    • lactico deshydrogenase modification
    • leucopenie
    • neutropenie
    • oligurie
    • pancytopenie
    • phosphatase alcaline modification
    • reaction allergique
    • thrombocytopenie
    Fréquence non précisée
    • sans info sur effets surdosage

    Grossesse et allaitement

      • Il n’y a pas de donnée publiée chez des femmes enceintes exposées à la pristinamycine en cours de grossesse, mais aucun élément inquiétant n’a été signalé à ce jour.
      • La pristinamycine n’est pas tératogène chez le rongeur.

    Liste des présentations disponibles

    • PYOSTACINE 500 mg, comprimé pelliculé

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 16 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 20,05
    • PYOSTACINE 250 mg, comprimé pelliculé

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 16 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 10,58

      Posologie

      Posologie (voir rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

      • Adultes

      Indication : sinusites maxillaires aiguës Posologie quotidienne : 1 gramme x 2/jour Durée de traitement : 4 jours

      La posologie peut être portée à 4 grammes/jour dans des cas pouvant présenter des facteurs de sévérité.

      La détermination de schémas d'administration optimisés de la pristinamycine nécessite une consolidation (voir rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

      • Patients insuffisants rénaux

      La pristinamycine étant peu éliminée par le rein, aucun ajustement posologique n'est jugé nécessaire chez les patients insuffisants rénaux.